Review du site WillyWrestleFest.fr

3 Janvier 2017
Jacksonville Veterans Memorial Arena - Jacksonville, Floride

On voit une récapitulation de la victoire de Neville sur Rich Swann du « Non Title Match » de la semaine dernière ouvre le spectacle... L'équipe de commentateurs est Mauro Ranallo, Corey Graves et Austin Aries. Graves annonce que Rich Swann n'est pas médicalement autorisé à catcher suite aux attaques de Neville. Il ajoute que TJ Perkins fera face à Neville dans le « Main Event »...

Tajiri Vs. Sean Maluta
Tajiri affronte Sean Maluta. Tajiri refait un retour dans une émission hebdo de la WWE depuis Décembre 2015 ! Epreuve de force, Tajiri l’envoi au sol et lui y malmène le bras. Maluta se dégage et applique un « Collier de tête ». Tajiri le repousse et Sean le sèche d’un « Shoulder Tackle ». Tajiri revient et le frappe au visage mais Maluta la contre avec un « Double Chop » puis ajoute un « Headbutt ». Tajiri l’empêche de porter un second « Headbutt » mais Maluta garde l’avantage et porte un « Irish Whip ». La Japonais contre la « Ruade » qui suit et applique une « Tarantula ». Tajiri lui porte des « Kicks ». Maluta tente de revenir pour se prendre un « Handspring Back Elbow » et un « Spinning High Back Kick » avant d’en terminer avec un « Buzzsaw Kick » pour la victoire !

Vainqueur : Tajiri (2:49)

Après le match, Brian Kendrick arrive sur la plateforme et accueille Tajiri au show WWE 205 Live. Kendrick entre dans le ring tout en disant à Tajiri qu’il est si bon de voir un vieil ami, un collègue pionnier de la division Cruiserweight. Kendrick pousse Maluta vers le ring, disant qu'il devait se débarrasser des poubelles. Kendrick offre à Tajiri une poignée de main. Tajiri lui serre la main puis lui crache son « Green Myst » au visage...

Backstage, Neville est interviewé par Dasha Fuentes. Neville lui affirme que TJ Perkins n’aurait jamais été champion s'il avait été dans la division dès le début. Neville réaffirme qu'il a été victime de discrimination depuis qu'il est arrivé dans « ce pays de second ordre ». Neville dit que personne ne se soucie de ses difficultés et qu’il n'a jamais été pris au sérieux dans le pays en raison de la façon dont il parle. Il prétend que le système est brisé et qu'il créé le sien. Neville ajoute qu'il ne se soucie pas de ce qu’on pense à son sujet et que c'est ce qui le rend dangereux. Neville conclu que les 15 minutes de célébrité de TJP sont terminées...

Jack Gallagher Vs. Tony Nese
Jack Gallagher affronte Tony Nese, accompagné de Drew Gulak. Les 2 hommes se serrent la main. Nese prend l’avantage et malmène le bras de Jack. Ce dernier retourne la prise et envoi Nese au sol pour le compte de 1. Tony lui porte un « Headcisors » au sol. Gallagher s’en dégage puis contre une « Ruade » pour le compte de 1. Gallagher applique un « Collier de tête » d’où se libère Tony direct pour se prendre un second. Nese l’accule dans le coin pour faire casser la prise et le frappe dans le coin. Plus tard, Nese l’envoi dans le coin mais Gallagher s’accroche, tête en bas sur le coin. Tony l’attrape par les pieds mais Gallagher le repousse pour porter un « Standing Dropkick ». Alors que Nese est à l’extérieur, Ariya Daivari l’attaque par derrière pour faire disqualifier Nese. Ariya le frappe au sol puis l’accroche, tête en bas, dans le coin pour l’y frapper et lui y porter un « Low Dropkick » à la tête. Les arbitre parviennent à faire partir Daivari au bout d’un moment.

Vainqueur : Jack Gallagher par disqualification !!! (2:15)

En arrière-scène, Cedric Alexander dit à Alicia Fox que ce qui s'est passé sur Raw n'est pas de sa faute. Les 2 s’embrassent...

Mustafa Ali Vs. Noam Dar
Mustafa Ali affronte Noam Dar. Les 2 hommes se serrent la main. Epreuve de force, Ali l’accule dans le coin et l’arbitre fait casser la prise. Noam semble pas rassuré. Ali lui applique une « Clé de bras ». Dar se dégage plus tard mais Mustafa réapplique la prise alors Noam fait casser la prise en rejoignant le coin. Dar ajoute un « Back Elbow » en traitre. Ali le contre avec un « Headcisors » puis bloque un coup de pied de Noam pour l’envoyer au sol avec un « Spinning Hellkick » pour le compte de 2. Plus tard, Dar le contre avec un « Dropkick » entre les cordes et le frappe à terre avant de parader. Noam lui étire le bras et lui malmène ensuite dans les cordes puis au sol. Plus tard, Mustafa tente de se dégager mais Dar continue à lui malmener le bras. Ali revient et le surprend avec un « Roll Up » pour el compte de 2. Noam bloque un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Plus tard, Ali lui porte un « Tornado DDT » pour le compte de 2. Plus tard, Noam le passe sur le rebord d’où le contre Mustafa avec un « Roundhouse Kick » avant de porter un « Jumping Neckbreaker » pour le compte de 2 ! Plus tard, Noam contre un saut de la seconde corde pour appliquer un « Fujiwara Armbar ». Ali parvient à retourne la prise en « Roll Up » pour le compte de 2. Mustafa contre une « Ruade » dans le coin puis monte sur la 3ème corde pour porter un « Inverted 450° Splash » pour la victoire !

Vainqueur : Mustafa Ali (6:31)

Après le match, Dasha Fuentes entre dans le ring et demande à Dar comment il a l'intention de rebondir ? Noam répond qu'il n’a besoin de « madame la chance » à ses côtés. Dar ajoute qu’Alicia Fox est toujours la bienvenue dans son coin...

On nous montre un vidéo clip sur Akira Tozawa. Il est toujours annoncé comme quoi il va faire ses débuts.

Neville fait son entrée pour le « Main Event ». Il s'arrête pour faire peur à un jeune fan qui l’accueil, les pouces vers le bas.

En arrière-scène, Tom Phillips interview TJ Perkins. Ce dernier loue la domination de Neville dans le ring, mais ajoute que ce dernier se plaint en dehors du ring. Perkins déclare que Neville est devenu un tyran et parfois vous avez juste besoin de vous lever et de donner un coup de pied un intimidateur dans le visage...

TJ Perkins Vs. Neville
TJ Perkins affronte Neville. Les 2 hommes refusent de se serrer la main. Epreuve de force, l’arbitre les sépare dans le coin. A toi à moi, m’arbitre les sépare des cordes. TJP envoi Neville au sol en lui étirant le bras. Nouvelle épreuve de force, Perkins applique une « Clé de bras » que retourne l’Anglais. TJP le plaque au sol et lui ceinture el cou avec ses jambes. Neville se dégage et applique un « Collier de tête » que repousse TJ pour se prendre un « Shoulder Tackle ». TJP revient plus tard avec un « Back Kick » puis un « Standing Bulldog » et un « Flying Headcisors Takeover ». Neville quitte le ring pour récupérer. Plus tard, de retour sur le ring, Neville reprend l’avantage et le frappe de coups de pied au sol. Plus tard, Neville porte un « Bodyslam » et monte sur la 3ème corde pour un « Missile Dropkick » pour le compte de 2. Neville travaille ensuite au sol sur le cou de son adversaire puis porte un « Chop » pour le compte de 2. L’Anglais reprend son travail au sol sur le cou de son adversaire. Perkins se dégage plus tard et le repousse avec un « Spinning Headkick ». Neville contre sa « Ruade » et porte un « Back Elbow » mais manque un « Corkscrew 450° Splash » qu’esquive TJP. Ce dernier reprend l’avantage mais Neville lui porte un « Irish Whip ». Perkins répond avec un « Jumping Neckbreaker » et alors que Neville quitte le ring, TJP lui saute dessus avec un « Slingshot Corkscrew Crossbody ». De retour sur le ring, TJP porte un « High Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Neville le frappe au visage pour revenir et tente une « Superplex » de la seconde corde. TJ le repousse et porte un « Springboard Frankeinsteiner » pour le compte de 2 ! Plus tard, Perkins le relève et le met en position pour un « Detonation Kick ». Neville se dégage et le contre de « Kicks » que lui rend Perkins pour l’envoyer dans le coin. TJP ajoute un « Wrecking Ball Dropkick » mais Neville répond avec une « Deadlifte German Suplex Into A Bridge » pour le compte de 2 ! TJP lui porte un « Kick » à la tête puis monte sur la 3ème corde. Neville le contre mais TJP le repousse des cordes. Neville répond avec un « Headkick » et monte sur la 3ème corde pour porter une « Superplex » pour la victoire !!!

Vainqueur : Neville (11:35)

Review du site WillyWrestleFest.fr