Review du site WillyWrestleFest.fr

9 Janvier 2018
Legacy Arena - Birmingham, Alabama

205 Live commence avec un vidéo clip du match Enzo Amore vs Cedric Alexander de la veille à Raw.

Vic Joseph et Nigel McGuinness sont aux commentaires. Joseph promet une mise à jour sur la blessure à la cheville d'Enzo Amore. Nigel annonce le match Cedric Alexander contre Tony Nese.

TJP puis Gran Metalik font respectivement leurs entrées. On voit des images de plus tôt aujourd'hui. Gran Metalik et Kalisto parlent en espagnol. TJP arrive et les traite de « muchachos ». TJP se vante d’avoir battu Metalik et 30 autres catcheurs lors du WWE Cruiserweight Classic. Metalik hausse les épaules et souhaite à TJP « Bienveniedos », bon retour. Kalisto conseille à Perkins de ne pas vivre dans le passé. TJP le prend mal et rétorque qu'il ne vit pas dans le passé, Kalisto et Metalik essayent juste de rattraper le TJP original.

Gran Metalik Vs. TJP
Gran Metalik affronte TJP. Gran Metalik prend l’avantage et applique un « Collier de tête ». TJP le repousse pour prendre l’avantage juste après. A toi à moi, Gran Metalik applique une « Crucifix Cover » pour le compte de 2. Gran Metalik enchaine avec un « Armdrag Takedown » mais TJP lui applique un « Collier de tête » avec ses jambes au sol. Gran Metalik se dégage en « Saut De Carpe » puis enchaine avec un « Low Dropkick ». Plus tard, Metalik porte un « Irish Whip » mais TJP esquive sa « Ruade ». Plus tard, Gran Metalik le vire du ring avec un « Armdrag ». TJP esquive un « Baseball Slide » pour reprendre l’avantage à l’extérieur. Gran Metalik esquive une projection vers les escaliers en sautant par-dessus. Gran Metalik prend appuis sur les escaliers et porte un « Hurricanrana » à son adversaire à l’extérieur. De retour sur le ring, Metalik monte sur la 3ème corde mais TJP l’en fait tomber les jambes entre le poteau. TJP le frappe ensuite au sol avant de lui porter un « Low Dropkick » dans le coin ou Gran Metalik est accrocher tête en bas. TJP obtient le compte de 2. Plus tard, TJP l’envoi dans les cordes et le sèche d’une « Back Elbow » pour le compte de 2. TJP travaille ensuite au sol sur le cou de son adversaire. Plus tard, alors que Gran Metalik tente de revenir, TJP le sèche d’une « Springboard Flying Forearm » pour le compte de 2. TJP malmène le Luchador au sol. TJP porte un « Bodyslam » puis enchaine avec un « Back Senton Splash » pour le compte de 2. Plus tard, TJP le malmène au sol. Plus tard, Gran Metalik avorte une « Back Suplex » et le surprend avec un « Roll Up » pour le compte de 2. TJP contre une « Ruade » pour l’envoyer la tête contre le coin avec un « Surpassement ». TJP enchaine avec une « Snap Suplex » pour le compte de 2. TJP malmène Metalik au sol à nouveau. Plus tard, TJP lui cogne la tête contre le coin. TJP l’assoit sur les cordes puis le frappe au visage. Gran Metalik le bloque et porte un « Powerbomb » des cordes ! Plus tard, Gran Metalik le contre d’un « Superkick » puis porte un « Face First ». Gran Metalik ajoute un « Springboard Missile Dropkick » de la seconde corde pour le compte de 2. TJP se dégage de dessus les épaules de son adversaire en lui attrapant le masque. Gran Metalik le repousse d’un « Back Elbow » mais TJP contre un « Handspring » avec un « Dropkick » dans le dos. TJP enchaine avec un « Double Underhook Gutbuster » pour le compte de 2. Gran Metalik le repousse dans le coin mais TJP le passe sur le rebord. Gran Metalik le contre d’un « Jumping Headkick » et grimpe sur la 3ème corde pour porter une « Diving Elbow » avant d’en terminer avec un « Metalik Driver » pour la victoire !

Vainqueur : Gran Metalik (9:07)

Après le match, Vic Joseph appelle cela une énorme victoire pour Metalik. Kalisto rejoint Metalik dans le ring pour célébrer. La caméra reste sur TJP pendant un moment après le match alors qu'il demande à la foule de se taire. TJP¨fait une crise de colère sur la table des commentateurs en retirant le dessus, jetant la paperasse, les écrans et les chaises. TJP dégage une partie des escaliers et se fait encore plus huer. L'arbitre, Charles Robinson, tente de le calmer pour le faire retourner en « Backstage ».

Vic Joseph se demande ce qu’Enzo Amore pense que Nia Jax fasse équipe avec Apollo Crews. On revoit les images backstage de Nia Jax/Enzo de la nuit dernière à Raw ou Nia Jax a rendu visite à Amore, « blessé ». On voit Amore se faire soigner et recevoir des points de sutures. De retour au direct, Dasha Fuentes, interview Enzo Amore et lui demande une mise à jour sur son état. Enzo demande à Dasha de l'appeler « le vrai champion ». Enzo donne une mise à jour de blessure. Il annonce que sa cheville est faible et que ses yeux sont comme une balle de baseball. Enzo parle d'être allé à un salon de tatouage. Cela l'a amené à parler de Ford et de dire qu'il c’était construit à la dure. Enzo annonce qu'il n'est pas autorisé à catcher et prétend que Cedric Alexander a de la chance. Soudain, Tony Nese rejoint l'interview. Ce dernier pense que le Zo Train lui a donné du sens. Tony supplie Amore de le laisser revenir dans le « Zo Train ». Nese exige d'être le premier dans la ligne quand Enzo n'est pas là. Nese conclu qu'il allait se le prouver en battant Cedric Alexander.

Jack Gallagher fait son entrée alors que Vic Joseph rappelle que Gallagher a été le seul Cruiserweight dans le Royal Rumble Match de l'année dernière. Nigel et Joseph rappellent comment Hideo Itami a mis Brian Kendrick sur la touche pendant trois mois avec un « Go 2 Sleep ». Ils ont également fait revoir l'attaque de Gallagher sur Hideo de la semaine dernière en. Gallagher raconte comment Hideo Itami qui c’est léché les blessures n’est pas ici. Gallagher déclare qu’Itami a des côtes meurtries, mais Hideo va récupérer contrairement à Kendrick qui a un crâne fissuré. Gallagher pense que les échelles de la justice ne sont pas les mêmes. Gallagher affirme qu’Hideo Itami ne trouvera aucun sanctuaire et qu'il veut ruiner la vie d'Itami. Alors que Jack Gallagher va parler de torture, Hideo Itami arrive, mal en point. Gallagher a l'air choqué. Itami attaque Gallagher pour le sécher d’un « Big Boot ». Itami bloque un coup de parapluie de Jack et met son pied sur le parapluie pour empêcher Gallagher de s’en servir. Itami prend le parapluie et s’apprête à frapper Jack avec mais ce dernier quitte le ring puis se sauve dans la foule.

Mike Rome interview Cedric Alexander. Ce dernier admet qu'il était déçu de ne pas avoir remporté le titre, mais il a dit qu'il savait que le match retour pour le titre allait arriver. Goldust entre dans le vestiaire. Ce dernier déclare qu'il est l'ami de Cedric et qu'il ne veut pas que ce dernier en profite. Goldust parle de la façon dont Tony Nese essaye d'impressionner Enzo et que ce dernier sera aux abords du ring. Cedric promet que si Enzo s’implique, il aura deux chevilles cassées. Goldust déclare que Cedric est son champion.

Enzo Amore fait son entrée en vendant ses blessures et fait son discours habituel. Au début, la foule est peu réceptive mais finalement les acclamations se sont fait entendre. Enzo parle de Tony Nese et l'appelle « Tony Abs ». Nese fait ensuite son entrée, suivit de Cedric Alexander.

Cedric Alexander Vs. Tony Nese
Cedric Alexander affronte Tony Nese, accompagné du champion WWE Cruiserweight, Enzo Amore. Tony montre ses muscles en début de combat. Epreuve de force, Nese applique une « Clé de bras ». Alexander l’envoi à terre pour se dégager mais Tony le contre d’un « Back Elbow » puis le frappe à terre. Plus tard, Tony porte un « Chop » dans le coin qu’il dédit à Amore. Cedric revient plus tard pour porter un « Headcisors » et un « Standing Dropkick » à son adversaire qui quitte le ring. Tony le fait tomber du rebord de l’extérieur puis le balance contre le dessus de la barricade. Tony frappe Cedric au sol avant de le remonter sur le ring pour le compte de 2. Tony malmène son adversaire au sol avant de le renvoyer à terre pour le compte de 2. Nese malmène le cou d’Alexander au sol. Plus tard, ce dernier se dégage avec un « Jaw Breaker » mais Nese le contre d’une « Clothesline » pour le compte de 2. Plus tard, Tony lui donne des coups de genoux dans le coin avant de porter un « Irish Whip ». Alexander esquive la « Ruade » qui suit et le contre d’un « Back Elbow » avant de l’envoyer la tête contre la seconde corde. Plus tard, Cedric lui porte un « Kick » du rebord avant d’enchainer avec un « Flatiner » entre les cordes. Alors que Tony est à l’extérieur, Cedric lui saute dessus avec un « Top Con Hilo » puis le remonte sur le ring pour le compte de 2. Plus tard, Tony l’empêche de porter un « Lumbar Check » et tente un « Roll Up » pour le compte de 2. Nese le passe sur le rebord mais Alexander répond avec une « Springboard Flying Clothesline » pour le compte de 2. Plus tard, Tony le contre avec une « Guillotine » avant d’avorter un « Springboard Moonsault » et d’enchainer avec un « Back Kick ». Alexander revient avec une « Spinning Back Elbow » mais Nese bloque un « Handspring Flying Kick » pour le mettre sur ses épaules et porter un « Gutbuster » pour le compte de 2. Plus tard, les 2 s’échangent des coups. Cedric repousse une tentative de « Pumphandle » mais semble se faire mal au genou. L’arbitre s’en inquiète mais Alexander surprend Nese avec un « Petit Paquet » pour la victoire !!!

Vainqueur : Cedric Alexander (9:00)

Après le combat, Tony Nese tente de plaider pour lui vis-à-vis d’Enzo. Alexander demande à l'arbitre de vérifier sa cheville. Alexander se relevé tout en boitant. Alexander joue ensuite avec la soi disante jambe blessée pour montrer qu'il a simulé une blessure. Amore monte dans le ring. Tony Nese tente de plaider à Enzo mais ce dernier lui gueule de partir du ring. Alexander confronte Enzo qui ne trouve pas la blague drôle. Enzo prétend qu’il est le meilleur au monde. Alexander frappe Enzo à la jambe avant de lui porter un « Lumbar Check ».

Review du site WillyWrestleFest.fr