Review du site WillyWrestleFest.fr

4 Septembre 2018
Little Caesar’s Arena - Detroit, Michigan

L’émission commence avec le GM de 205 Live, Drake Maverick, qui fait son récapitulatif habituel de l’épisode de la semaine précédente et des matchs à venir.

Vic Joseph, Nigel McGuinness et Percy Watson sont aux commentaires.

La Lucha House Party fait son entrée avec la musique de Gran Metalik. Kalisto et Lince Dorado laissent Gran Metalik aller sur le ring tout seul. En arrière-scène, Kayla Braxton tente d'interviewer Tony Nese, mais ce dernier refuse, prétextant qu'il a un match dans 30 secondes. Buddy Murphy le remplace et parle de son match à venir contre Cedric Alexander pour le titre WWE Cruiserweight lors du Super Show Down dans sa ville natale de Melbourne. Murphy. Ce dernier affirme qu’il va remporter le titre et que ce soir, Tony va faire ce qu’il sait faire, faire le boulot.

Gran Metalik Vs. Tony Nese
Gran Metalik affronte Tony Nese. Epreuve de force, Gran Metalik ceint ure Nese qui retourne la prise en « Collier de tête ». Gran Metalik se dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle ». A toi à moi, les 2 échangent des « Armdrags », des « Dropkicks » mutules et se relèvent en « Sauts De Carpes ». Metalik bloque un coup de pied et ceinture Nese qui le repousse d’une « Back Elbow ». Gran Metalik le frappe mais Tiny retourne un « Irish Whip ». Metalik passe par dessus ce que fait Nese à son tour. Tony esquive une « Clothesline » et porte un « Back Kick » à son adversaire avant de le mettre au sol avec un « Legsweep ». A toi à moi à nouveau, le Luchador porte des « Armdrags ». Nese glisse à l’extérieur du ring. Alors que Tony monte sur le rebord, Gran Metalik le vire avec un « Dropkick ». Nese esquive un « Baseball Slide » et fait tomber plus tard le mexicain du rebord du ring. Tony tente un « Powerbomb » sur le rebord du ring mais Gran Metalik se retient aux cordes et se dégage pour virer Nese du rebord avec un « Superkick ». Alors que Metalik tente un « Hurricanrana » du rebord vers l’extérieur du ring, Nese le bloque et l’envoi contre la barricade. De retour sur le ring, Nese obtient le compte de 2. Plus tard, Gran Metalik gifle son adversaire qui le repousse dans le coin. Nese bloque une tentative de « Tornado DDT » et porte une « Northernlights Suplex Into A Bridge » pour le compte de 2. Nese frappe Metalik au sol. Ce dernier revient et porte des « Forearms ». Tony revient et porte un « Irish Whip » mais le Mexicain le contre d’une « Back Elbow ». Tony bloque un « Moonsault » de la seconde corde mais Gran Metalik le surprend avec un « DDT ». Les 2 hommes sont au sol. Plus tard, Gran Metalik ajoute un « Slingblade » et un « Missile Dropkick » de la seconde corde pour le compte de 2. A toi à moi, Metalik tente un tombé, sans succès. Ce dernier porte un « Chop » mais Nese contre un « Handspring » avec un « Spinning Hellkick » de plein fouet. Plus tard, Nese contre une « Ruade » et passe sur le rebord. Alors que ce dernier veut monter sur les cordes, Gran Metalik lui porte un « Jumping Enzuigiri » avant de l’en éjecter avec un « Hurricanrana » vers l’extérieur. Le Luchador monte sur le rebord, repousse Tony d’un « Back Kick » et tente un « Springboard Moonsault » que Tony contre en relevant les pieds. Plus tard, de retour sur le ring, Gran Metalik repousse Tony du rebord avec un « Chop ». Ce dernier l’en éjecte avec un « Legsweep » avant de lui sauter dessus du ring avec un « Flip Dive » vers l’extérieur. Nese remonte son adversaire sur le ring et porte un « 450° Splash » pour le compte de 2 !!! Tony l’envoi ensuite, épaule la première, dans le poteau du ring. Gran Metalik répond avec un « Superkick » et un « Death Valley Driver » pour le compte de 2. Alors que le Mexicain monte sur les cordes, Tony le contre, l’y rejoint pour un « Chop ». Metalik le contre pour le faire retomber les jambes entre les cordes. Gran Metalik porte un « Springboard Hurricanrana » et remonte sur la 3ème corde pour porter un « Diving Elbow Drop » pour la victoire !!!

Vainqueur : Gran Metalik (11:09)

Après le combat, le thème de Kalisto a joué. Kalisto et Lince Dorado viennent célébrer avec des bruiteurs et « Penelope la Piñata ».

Vic Joseph parle d’Hideo Itami qui continue à punir ses adversaires, souvent des « Jobbers », lors de ses matchs en faisant durer le plaisir. Il revient aussi sur le retour de Mustafa Ali la semaine dernière qui a empêché Hideo de continuer à démolir un « Jobber ».

En arrière-scène, Drake Maverick discute avec un arbitre pour s'assurer que Cedric Alexander ne dérape pas. Mustafa Ali entre et plaisante sur le fait que Drake Maverick s'est habillé comme les Authors Of Pain lors du Raw de hier soir. Drake Maverick rétorque que ce qu'il fait à Raw n'est pas la préoccupation d'Ali. Drake Maverick déclare que son inquiétude est qu’Ali se présente pour attaquer Hideo Itami avant que Mustafa ne soit autorisé sur le plan médical à remonter sur le ring. Ali répond qu’il ne restera pas là pendant que quelqu'un se fait attaquer. Ali prétend aller bien. Maverick rappelle que c'est exactement ce qu’Ali a dit la dernière fois. Maverick réitère sur le fait que Mustafa ne mettra pas un pied dans un ring de 205 Live jusqu'à ce que Maverick le dise.

Noam Dar fait son entrée pour le match de mi-spectacle. Avant que le match ne puisse commencer, Lio Rush fait son entrée. Ce dernier porte une veste et un pantalon de costume tout violet. Il est torse nu dessous. Lio Rush rejoint la table des commentateurs.

Noam Dar Vs. Brian Kelly
Noam Dar affronte le « Jobber » Brian Kelly. Noam prend l’avantage et applique un « Collier de tête ». Brian s’en libère pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Kelly tente de revenir mais Dar se retient aux cordes et l’envoi à terre. Noam esquive un « Crossbody » et porte plusieurs coups de genoux à son adversaire. Plus tard, Brian contre Dar du rebord avec une « Guillotine » puis le frappe à terre. Brian lui malmène le bras au sol. Dar se dégage mais Kelly le contre avec une « Back Elbow » mais Noam le fait tomber des cordes. Plus tard, Dar le surpasse puis porte un « Running Low Kick » et enfin un « Shining Wizard » pour la victoire !

Vainqueur : Noam Dar (2:29)

Drake Maverick confronte Cedric Alexander dans les coulisses et lui demande de rester professionnel, sinon il interviendra. Cedric promet de respecter sa demande.

Vic Joseph met en avant le match entre Cedric Alexander et Buddy Murphy pour le titre Cruiserweight à Melbourne en Australie.

Le champion WWE Cruiserweight, Cedric Alexander appelle Drew Gulak à la rejoindre sur le ring pour qu’il termine ce qu’il a commencé. Au lieu de Gulak, c’est TJP qui fait son entrée avec son nouveau thème 16 bits. Sur la plateforme, TJP déclare que ça ne l’étonne pas que Drew Gulak ne soit pas là, car selon TJP, Drew est un opportuniste alors que lui est impatient. TJP poursuit en disant qu’il n’aime pas attendre en queue de peleton. TJP prétend que cette ceinture a été faite pour lui. TJP déclare que si Alexander veut se battre, il mettra Cedric sur sa nouvelle « Trading Card » où Cedric sera au tapis, abandonnant face à TJP. Alors qu les 2 hommes se font face, Maverick arrive et rappelle qu’il est la seule personne qui fait des matchs. Maverick pense que le « Booking » de matchs de façon aléatoires va à l’encontre du code du GM, mais il est également un promoteur qui voit un match de sélection. Maverick « Booke » TJP contre Cedric Alexander dès maintenant.

Non Title Match :
Cedric Alexander © Vs. TJP

Le champion WWE Cruiserweight, Cedric Alexander affronte TJP dans un « Non Title Match ». TJP prend l’avantage avec une « Clé de bras » qu’Alexander retourne pour mettre son adversaire au sol. TJP se dégage d’un « Collier de tête » mais le champion l’envoi à terre. TJP se relève en « Saut De Carpe » mais Cedric le renvoi à terre avec un « Legsweep ». TJP le ceinture mais Cedric se dégage et le vire du ring avec un « Handspring Flying Kick ». Alexander enchaine, plus tard, avec un « Suicide Dive ». Cedric lui cogne le dos contre le rebord du ring et ajoute un « Chop » à l’extérieur. Plus tard, de retour sur le rebord ring, TJP revient avec un « DDT ». De retour sur le ring, TJP applique une « Octopuss Stretch » mais Alexander se dégage et TJP le plaque au sol pour le compte de 2. Cedric revient avec un « Headcisors » et un « Dropkick ». TJP retombe à l’extérieur du ring. Cedric porte une « European Uppercut » à l’extérieur et remonte son adversaire sur le ring. TJP revient plus tard pour appliquer une « Octopuss Stretch » entre les cordes. Plus tard, TJP envoi le champion, épaule la première, contre le coin du ring. TJP malmène Alexander dans le coin et lui porte une « European Uppercut ». Alexander revient à coups de « Chops » et l’envoi, tête première contre le coin de la seconde corde. Cedric ajoute un « Running Kick » du rebord et enchaine avec un « Faltiner » pour le compte de 2. Plus tard, TJP contre la « Ruade » d’Alexaneder et contre un retour du champion pour le compte de 2. TJP lui étire le bras au sol et porte une « Snap Suplex » suivie d’une « Back Suplex » pour le compte de 2. TJP malmène le bras de son adversaire au sol. Plus tard, TJP contre Cedric avec un « Springboard » et se relève en « Saut De Carpe ». Alexander le contre du coin et enchaine avec une « Springboard Flying Clothesline ». Cedric l’envoi ensuite plusieurs fois à terre puis porte un « Lumbar Check » inversé, cette fois sur le ventre de TJP pour le compte de 2. Plus tard, TJP repousse une tentative de « Lumbar Check » et applique une « Bodyscissors Wrist Lock ». Le champion s’en libère pour porter un « Michinoku Driver » pour le compte de 2. Plus tard, TJP revient pour appliquer un « Armbar » au sol qu’il modifie en « Kneebar ». TJP parvient à attraper les cordes pour faire casser la prise. TJP provoque Alexander de petits coups de pieds au visage. Echanges de coups, TJP applique un « Armbar » mais le champion lui rive les épaules au sol dans la foulée pour le compte de 2. TJP tente un « Detonation Kick » qu’Alexander retourne en « Lumbar Check » pour la victoire !!!

Vainqueur : Cedric Alexander (11:01)

Après le combat, le thème de Drew Gulak interrompe Cedric. Drew Gulak se dirige vers la plateforme avec un micro. Ce dernier félicite ironiquement Cedric pour sa victoire puis revient sur les propos de ce dernier avant le combat. Gulak annonce qu’il accepte le défi d’Alexander. Jack Gallagher attaque ce dernier par derrière ce qui permet à Gulak Drew de frapper Alexander avec un « Lariat » et lui appliquer un « Gu Lock ». Drake Maverick accoure pour les séparer et renvoyer Gulak en « Backstage » alors que 205 Live se termine.

Review du site WillyWrestleFest.fr