22 Juin 2010
Manchester, New Hampshire

Ashley Valence était sur le ring et rappelait que la semaine, on aurait le 1er vote de cette seconde saison et que c’était le dernier soir pour faire les 1eres impressions pour les « Rookies ». Elle rappelait que les votes comptaient à 50% pour les fans et 50% pour les « Pros » qui rejoignaient la plateforme…

Tag-Team Match :
The Miz et Alex Riley Vs. Montel Vontavious Porter et Percy Watson

Le champion United States, The Miz et Alex Riley affrontaient Montel Vontavious Porter et Percy Watson. Riley débutait face à Montel mais demandait à ce dernier de faire face à Watson. Après le relais des « Faces », Riley portait un « Collier de tête » mais Watson se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block ». Riley paradait puis portait un nouveau « collier de tête ». Watson se dégageait pour la même manœuvre mais reprenait le contrôle avec des « Dropkicks » avant de passer le tag à Montel. « Double Teaming » des « Faces », Montel dégageait Alex hors du ring. Miz engueulait son « Rookie ». Miz prenait le relais et demandait à MVP d’affronter Percy ce que ce dernier faisait. Miz prenait l’avantage et passait rapidement le relais à Riley. Travail d’équipe des « Heels » et intervention illégale. Plus tard, Alex portait un « collier de tête » au sol. Watson se dégageait avec un « Jaw Breaker » et passait le tag à son « Pro ». Montel reprenait l’avantage et portait sa descente du coude. Riley revenait sur un contre et les 2 passaient le tag. Watson prenait l’avantage mais Riley cassait une tentative de tombé… Monte intervenait et le passait par-dessus la 3ème corde. Miz contrait Percy avec un « Flap Jack » sur les cordes et portait son « Skull Crushing Finale » pour la victoire !!!

Vainqueurs : The Miz et Alex Riley

Titus O’Neil Vs. Michael McGillicutty
Titus O’Neil, accompagné de Zack Ryder affrontait Michael McGillicutty, accompagné du champion Intercontinental, Kofi Kingston. A ti à moi, Titus acculait Michael dans le coin… Ce dernier se dégageait mais Titus le plaquait à nouveau dans le coin pour lui porter un « Irish Whip » dans le coin opposé à 2 reprises pour le compte de 2. O’Neil frappait Michael au sol puis ajoutait une « corde à linge » pour le compte de 2. O’Neil travaillait ensuite au sol sur le cou de McGillicutty. Ce dernier se dégageait pour se prendre une sorte de « Samoan Drop » (manqué). Plus tard, Michael contrait un « Splash » avec ses genoux et portait un « Swinging Neck Breaker » pour la victoire…

Vainqueur : Michael McGillicutty

Kaval Vs. Eli Cottonwood
Kaval, accompagné de Laycool, affrontait Eli Cottonwood, accompagné de John Morrison. Kaval débutait avec des « Kick » mais Cottonwood l’acculait dans le coin. Kaval le repoussait mais rapidement, Cottonwood l’envoyait violement dans un coin pour prendre l’avantage. Peu après, Eli portait un « Bear Hug » puis asseyait Kaval sur la 3ème corde. Kaval le repoussait et portait une « prise de soumission » dans le coin et dans les cordes. L’arbitre faisait casser la prise. Peu après, Kaval portait un « Springboard Kick » mais Eli le passait par-dessus la 3ème corde. Kaval retombait sur le rebord et portait un « Warrior’s Way » sur le dos de Cottonwood pour le compte de 2. Eli l’attrapait à la gorge sur un saut de la 3ème corde et le plaquait au sol pour la victoire !

Vainqueur : Eli Cottonwood

En arrière-scène, Laycool rejoignait Kaval qui semblait mal en point après son match et lui offrait un « T-Shirt » rose avec écrit « Property Of Laycool » puis tentaient de lui tirer le visage pour le faire sourire…

Cody Rhodes Vs. Lucky Cannon
Cody Rhodes, accompagné d’Husky Harris, affrontait Lucky Cannon, accompagné de Mark Henry. Avant le début du combat, Cody rappelait que la semaine dernière, Lucky serait chanceux de tenir 5 minutes contre lui et donc lançait un challenge de cette durée… Cody l’acculait du coin et lui faisait voir le décompte de temps. Echanges de gifles, Cody portait un « collier de tête » au sol. Lucky se dégageait pour porter un « Leg Body Cisors » mais Rhodes s’en sortait à son tour et portait un « Standing Dropkick » ! Le combat partait à l’extérieur ou Cody frappait son adversaire avant de le remonter sur le ring. Cody le malmenait et lui portait une prise de soumission que Lucky retournait par un « Roll Up » pour le compte de 2. Cannon portait un « Flap Jack » pour le compte de 2. Cody revenait pour se prendre un « Big Boot », sans succès. Cody revenait avec un « Springboard Kick » et portait son « Crossrhodes » pour la victoire 1 minute 02 avant la fin des 5 minutes !

Vainqueur : Cody Rhodes

Sur le ring, on retrouvait les 8 « Rookies » et Matt Striker. Ce dernier rappelait que dans une semaine, on aurait les 1ers classements des fans et des « Pros ». Matt leur laissait 45 secondes à chacun pour qu’ils donnent les arguments pour dire qu’ils étaient celui qui devait gagner la compétition. Alex Riley disait ne pas avoir besoin des 45 secondes vu ce qu’il avait déjà donné sur le ring et disait que maintenant il était payé pour battre les autres (tout en prenant plus de temps qui lui avait été alloué). Kaval avec le T-Shirt rose, il disait qu’il y a 10 ans la WWE lui avait dit qu’il était trop petit pour elle et que 10 ans plus tard, il était là. Il disait qu’il prouverait que ce n’était pas la taille du combattant… (il était aussi coupé car trop long). Titus O’Neil disait avoir toujours travaillé pour y arriver et qu’à la fin ce serait une victoire. Michael McGillicutty disait que ce soir il avait encore été victorieux, qu’il n’avait pas de faiblesse et qu’il était invaincu et qu’il serait le prochain « Breakout Star »… Eli Cottonwood disait être le pire, qu’il reste dans l’ombre, mais quand il agit, il agit avec vengeance. Il disait que ses actions parlent plus que ses mots. Percy Watson disait aimait avoir du bon temps et qu’il irait de mieux en mieux jours après jours. Lucky Cannon disait avoir de la chance d’être encore en vie, d’aimer faire ce qu’il faisait, d’apprécier ce qu’il avait et qu’il était la prochaine « Breakout Star ». Husky Cannon disait ne pas avoir besoin de 45 secondes et frappait Matt Striker puis lui portait un « Running Senton » avant de quitter le ring…