Review du site WillyWrestleFest.fr

21 Décembre 2016
Full Sail University - Winter Park, Floride

La vidéo d'ouverture se joue avec un nouveau clip, mais avec l’ancienne chanson... La foule chante « NXT » pendant que les commentateurs mettent en avant le « Main Event », un « Fatal Four-Way Match », qui déterminera le prochain challenger numéro 1 au titre NXT...

Billie Kay fait son entrée, avec Peyton Royce suivies ensuite par Daria Berenato.

Women’s Match :
Daria Berenato Vs. Billie Kay

Daria Berenato affronte Billie Kay, accompagnée par Peyton Royce. Daria la ceinture mais Billie se dégage. Berenato l’envoi au sol et lui porte un « Sliding Knee » dans le dos. Peyton conseille Kay puis déconcentre Daria ce qui permet à Billie de porter une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Kay provoque Berenato qui répond avec des « Clotheslines » dans le torse. Daria enchaine avec des « Low Kicks » et un « Double Legs Takedown ». Plus tard, Berenato retire ses gants et accule Billie dans le coin à coups de poings. Peyton tire Billie hors du ring pour la sauver. Plus tard, Berenato quitte le ring et frappe Royce puis remonte Kay sur le ring. Alors que l’arbitre a le dos tourné, Royce attaque Berenato et lui cogne le dos contre le rebord du ring. Billie enchaine avec un « Big Boot » pour la victoire !!!

Vainqueur : Billie Kay (2:26)

Après le match, les « Heels » sortent Daria hors du ring et prennent les micros Elles prétendent que le même destin attend tout ceux qui voudront les passer sur leur chemin. Elles reviennent sur les propos d’Asuka qui prétendre qu'il n'y ne lui reste plus de concurrence dans la division. Elles menacent de montrer à Asuka qu’elles dirigent des choses...

De retour dans l'arène, les Authors Of Pain font leur entrée. Leurs adversaires attendaient déjà dans le ring.

Tag-Team Match :
The Authors Of Pain (Akam et Rezar) Vs. Anthony Bowens et Jonathan Ortagun

The Authors Of Pain (Akam et Rezar), accompagnés par Paul Ellering affrontent Les « Jobbers » Anthony Bowens et Jonathan Ortagun. Akam débute face à Anthony qu’il envoi direct contre le coin. Akam l’assoit sur le coin et Rezar enchaine avec une « Clothesline » du rebord pour le compte de 2 de la part de son partenaire. Akam confronte Jonathan Ortagun qui tente de quitter le match mais Rezar se met sur son chemin. Ortagun remonte sur le ring prétendant ne pas avoir peur mais Akam se rue dessus avec une « Avalanche » dans le coin. Akam envoi Jonathan vers Rear qui le sèche d’un « Big Boot ». Les Authors prennent chacun un de leur adversaire et les mettent en position de Powerbomb » pour leur cogner chacun le dos de l’autre. L’un des Authors envoi ensuite Jonathan en « Powerbomb » sur Anthony. L’arbitre se préoccupe de ce dernier qui semble sonné et fait arrêter le combat…

Vainqueurs : The Authors Of Pain (Akam et Rezar) par arrêt de l‘arbitre ! (1:18)

Après les replays, de retour dans le ring, Ellering prend un micro et affirme que tous les chemins mènent à San Antonio et les Authors ne se soucient pas si c'est #DIY ou The Revival. Il ajoute que les Authors sont en mission pour devenir les champions NXT Tag-Team.

Les commentateurs, Tom Phillips, Corey Graves et Percy Watson font un récapitulatif de ce qui s'est passé entre Billie Kay, Peyton Royce et Daria Berenato plus tôt dans le show. Ils montrent les images de Billie et Peyton s’adressant à Asuka... En arrière-scène, on demande à Asuka de répondre aux commentaires de Billie et Peyton. Asuka déclare qu'elles ne sont pas de la concurrence pour elle. Elle les prévient de faire attention, avant que son attention soit attirée sur Nikki Cross qui est un peu plus loin. Nikki rit d’avoire attirée l'attention d'Asuka puis elle s'en va. Le sourire d'Asuka montre qu'elle a trouvée la compétition qu'elle souhaite...

Le « Main Event » Fatal Four-Way est présenté. Tye Dillinger, Andrade Almas, Roderick Strong et Bobby Roode ont remporté la semaine dernière la qualification pour le match de ce soir qui est annoncé à la suite…

De retour dans l'arène, c'est le moment pour le « Main Event ». Les commentateurs précisent que le gagnant du match obtiendra son « Title Shot » à Takeover San Antonio. Après l’arrivée des 4 concurrents, la foule a chanté « Let's go Tye » avant le son de la cloche.

NXT Title #1 Contendership Fatal Four Way Elimination Match :
Bobby Roode Vs. Andrade Almas Vs. Roderick Strong Vs. Tye Dillinger

Bobby Roode, Andrade Almas, Roderick Strong et Tye Dillinger s’affrontent dans un « Fatal Four Way Elimination Match » pour déterminer l’aspirant N°1 au titre NXT. Bobby Roode quitte le ring direct et Dillinger ainsi que Roderick le prennent en sandwich et le frappent à tour de rôle à coups de « Chops ». Strong remonte sur le ring et Almas envoi Tye contre la barricade. Roderick porte alors un « Dropkick » de ring entre les cordes sur Andrade pour l’envoyer dans les barricades. De retour sur le ring, Andrade reprend l’avantage sur Roderick et lui porte un « Low Dropkick » pour parader. Plus tard, Strong revient mais Almas le contre d’un « Back Elbow » puis porte un coup d’Harpin puis un « Low Dropkick » pour le compte de 2. Andrade vire Roode du rebord, malmène Strong dans le coin et vire Tye du rebord avec un « Chop ». Andrade gifle Roderick et parade. Strong revient plus tard mais Almas l’empêche de porter un « Gutbuster » pour l’envoyer au sol avec un « Bodyslam ». Plus tard, Dillinger contre Almas sur les cordes mais ce dernier le repousse à coups de « Back Elbows » et tente un « Moonsault » de la 3ème corde sur Strong et Tye qui esquivent. Roderick contre un « Splash » d’Andrade en relevant les genoux et Dillinger vire Andrade du ring avec un « Dropkick ». Roode remonte sur le ring et sèche Tye et Roderick avant de virer Tye du ring. Bobby frappe ensuite Strong dans le coin et lui y porte des « Chops ». Plus tard, Roderick revient avec un « Back Breaker » en contre pour le compte de 2. Tye remonte sur le ring et tente un « Roll Up » sur Roderick pour le compte de 2. Dillinger ajoute un « Chop » mais se prend un « Dropkick » en contre de la part de Roderick. Ce dernier vire Almas du rebord pour se prendre une « Souplesse » de la part de Roode pour le compte de 2. Plus tard, ce dernier porte une « Descente du genou » sur Roderick pour le compte de 2. Roode vire Dillinger du ring et malmène Strong dans les cordes. A toi à moi avec Roderick, Bobby porte un « Neckbreaker » pour le compte de 2. Roode vire Almas du rebord. Bobby ajoute un « Chop » mais Strong le surprend avec une « Olympic Slam » pour le virer du ring. Roderick saute ensuite sur ses 3 adversaires à l’extérieur avec une « Slingshot Corkscrew Crossbody » ! Plus tard, de retour sur le ring, Rodde tente le tombé sur Strong avec les pieds dans les cordes mais l’arbitre le voit. Roode frappe Roderick au sol. Plus tard, Roode vire encore Almas du rebord et porte une « Snap Suplex » sur Dillinger pour el compte de 2 avant de le virer du ring. Bobby parade sur le ring mais Roderick revient à coups de « Forearms » puis repousse une « Souplesse » de Bobby pour lui porter une « Release Suplex ». Strong porte un « Running Knee » et un « Running Back Elbow » dans le coin et l’assoit sur les cordes. Andrade puis Dillinger s’en mêlent pour porter une « Superplex » ! Roode retombe à l’extérieur du ring. Tye se relève en premier et s’attaque à Almas qui retourne un « Irish Whip ». Dillinger le passe sur le rebord. Almas porte un « Missile Dropkick » sur Roderick pour se prendre un « Petit Paquet » de Tye pour le compte de 2. Echanges de coups entre les 2 hommes, Andrade le sèche d’un « Big Boot » et enchaine avec un « Running Double Knees » sur Dillinger. Là, Roderick porte un « Sick Kick » de nulle part sur Andrade pour l’éliminer ! Les chants « Na Na Hey Hey Goodbye » retentissent pour Almas. Roderick frappe Tye au sol puis tente de le relever. Dillinger revient pour se prendre un « Back Suplex Into A Front Slam » de Strong pour le compte de 2 ! Ce dernier relève Dillinger qui le surprend avec un « Tye Breaker » de nulle part pour l’éliminer !!! Les chants « This Is Awesome » retentissent. Echanges de coups, Dillinger prend l’avantage et frappe Bobby à terre. Tye tente un « Tye Breaker » mais Roode se dégage pour se faire bloquer au sol sur un contre pour le compte de 2 ! Bobby revient avec une « Short Clothesline » en contre pour le compte de 2. Roode va chercher une chaise et la remonte sur le ring. Dillinger contre un coup avec un « Superkick » pour le compte de 2 !!! Plus tard, Bobby le contre du rebord avec une « Guillotine » et monte sur la 3ème corde. Dillinger le met en position de « Tye Breaker » mais Bobby se dégage et le surprend avec un « Spinebuster » ! Bobby relève Dillinger mais ce dernier le contre avec un « Tye Breaker » pour le compte de 2 ! Dillinger n’en revient pas et les chants « This Is Awesome » retentissent. Plus tard, Tye le monte sur les cordes et le met sur ses épaules. Roode se libère mais Tye tente un « Tye Breaker » que bloque Roode pour l’envoyer retomber assit sur la 3ème corde. Roode lui porte peu après un « Lifting DDT » pour la victoire et devenir le nouveau challenger N°1 au titre NXT !

Vainqueur : Bobby Roode (17:21)

Review du site WillyWrestleFest.fr