Review du site WillyWrestleFest.fr

16 Août 2017
Full Sail University - Winter Park, Floride

À l'intérieur de Full Sail Arena, la foule chante « NXT » alors que les graphiques annoncent les matchs Ruby Riot contre Billie Kay et Drew McIntyre contre Roderick Strong pour le show.

Mauro Ranallo, Percy Watson et Nigel McGuinness sont vus à la table des commentateurs et discutent brièvement du match de championnat NXT Women’s qui aura lieu à NXT Takeover Brooklyn 3. Sur le ring, le GM de la NXT, William Regal est là pour présenter les participants d’une signature de contrat. Ember Moon est présentée en première, suivie par la championne en titre, Asuka. Ember livre une promotion sur la façon dont Asuka avait battu tout le monde et dépassé la série d’invincibilité de Goldberg. La foule chante « Asuka » comme si elle chantait « Goldberg ». Ember Moon souligne qu'elle est la seule face à qui Asuka à prise des raccourcis pour la battre comme quand elle a poussée l’arbitre à Takeover Orlando. La promo de Moon continue et mais reste difficile à traduire. Ember affirme qu'elle va vaincre Asuka, finir sa série d’invincibilité et devenir championne NXT Women’s. Un petit pourcentage de personnes a applaudi, alors qu'un plus grand pourcentage chante « No ». Moon signe le contrat. Asuka signe tout de suite puis prend ensuite le micro et a crié lance une promo agressive et passionnée en japonais avant de regarder Moon dans les yeux et de lever le championnat pour terminer le segment.

Dans son bureau, William Regal raconte une histoire à l'équipe de caméra lorsque Lars Sullivan entre. Ce dernier s'est timidement excusé d'avoir été « mauvais » lors de ses récents matchs Tag-Team, mais promet de « rester bon » si William lui donne un match Tag-Team supplémentaire. Regal répond qu'il a une chance de plus alors Sullivan part.

Tag-Team Match :
Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) Vs. Chris Silvio et Lars Sullivan

Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) affrontent Chris Silvio et Lars Sullivan. Dawkins débute face à Silvio qui se rue dessus pour se faire contrer direct. Lars n’apprécie pas alors que Montez fait la fête dans le public. Angelo relève Chris et lui porte un « Bodyslam ». Relais de Montez qui porte un « Low Dropkick » avant un « Big Splash » d’Angelo. Plus tard, Ford porte un « Irish Whip » à Silvio qui le contre dans le coin. Montez l’empêche de faire le relais et l’envoi au sol. Ford provoque Sullivan avant d’envoyer Chris dans le coin avec une « European Uppercut ». Relais de Dawkins qui porte une « 360 » puis un « Powerbomb ». Montez prend le relais et monte sur les cordes puis porte un « Frog Splash » pour la victoire. Sullivan n’a pas combattu.

Vainqueurs : Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) (1:41)

Après le combat, les Street Profit célèbrent, pendant ce temps, Lars Sullivan reste encore dans le coin et regarde Silvio. Lars est en conflit, alors qu'il a promis à Regal qu'il sera bon, mais il est clairement énervé. Il entre dans le ring et se penche sur Silvio, mais plutôt que de l'attaquer, Sullivan le hisse sur son épaule et le remporte vers l'arrière.

Un graphique annonce Ruby Riot Vs. Bille Kay à venir.

Les caméras filment en coulisses où Sullivan porte Silvio. Sullivan le laisse tomber sur le sol et le balance dans une barrière de sécurité. Sullivan continue en portant un « Chokeslam » sur Silvio pour l’envoyer dans un benne à ordures. Mauro Ranallo, dans un commentaire, justifie ceci en disant que Sullivan avait promis à Regal qu’il ne fera plus d’altercations dans le ring, alors il a fait son altercation à l'extérieur.

Women's Match :
Ruby Riot Vs. Billie Kay

Ruby Riot affronte Billie Kay, accompagnée de Peyton Royce. Les chants « Let’s Go Ruby, let’s go Billie » retentissent. Billie provoque son adversaire. Riot le ceinture et tente un « O’Conor Roll » pour le compte de 2. Riot ajoute un « Backslide » pour le compte de 1 puis enchaine avec un « Oklahoma Roll » sans plus de succès. Ruby provoque les 2 « Heels » et les chants « Ruby » retentissent. Riot porte un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Kay revient et lui porte un « Back Kick » sur la nuque avant de la sécher d’une « Discuss Clothesline » pour le compte de 2. Billie la malmène dans les cordes. Riot revient pour se prendre un « Eat Defeat » pour le compte de 2. Kay est furieuse. Plus tard, Kay porte une « Snap Suplex » et lui malmène le bras puis le dos au sol. Riot se dégage plus tard et lui porte des « Low Kicks » avant d’ajouter un « Low Dropkick ». Ruby se rue sur Kay qui esquive pour se faire envoyer la tête contre la seconde corde en contre. Ruby vire Peyton Royce du rebord mais se fait contrer par Kay. Riot la surprend avec un « Arm-wringer Into An Overhead Kick » pour la victoire.

Vainqueur : Ruby Riot (4:07)

Après le combat, Riot célèbre et rejoint le haut de la rampe. Pendant ce temps, Peyton Royce prend un micro et déclare que Ruby est un perdant tatoué qui ne sera jamais une « icone ». Riot ne réagit pas comme si elle avait gagnée et sort avec un sourire. Royce aide Kay à sortir du ring. Cette dernière saigne visiblement du nez.

Un graphique annonce le « Main Event » avec Drew McIntyre contre Roderick Strong.

On voit une vidéo des Authors Of Pain. Paul Ellering fait ses plaisanteries habituelles au sujet des livres, de la domination et de la prophétie. Ellering admet que les Authors ont été détruits. Il montre ensuite que Sanity les a attaqué il y a plusieurs semaines et les bagarres qui s’en sont succédées.

Un graphique annonce le « Main Event » à venir.

De retour dans l'arène, Roderick Strong fait son entrée. Drew McIntyre arrive ensuite. Les commentateurs rappellent aux téléspectateurs que la stipulation du match décidée par William Regal est que si Roderick Strong gagne ce match, il aura un futur match avec Bobby Roode. Cependant, Drew McIntyre conserve son match pour le titre NXT Championship ce samedi à Brooklyn, quel que soit le résultat de ce match.

NXT Title #1 Contendership Match :
Drew McIntyre Vs. Roderick Strong

Drew McIntyre affronte Roderick Strong dans un « #1 Contendership Match » pour déterminer l’aspirant N°1 au titre NXT. Epreuve de force, l’arbitre les sépare dans le coin. Drew ceinture Strong et l’envoi au sol. Roderick applique un « Collier de tête » que repousse vitre McIntyre pour se prendre un « Mule Kick » pour le compte de 1. Plus tard, Drew revient en retournant un « Irish Whip » et en contrant Strong dans le coin. McIntyre ajoute une « Release Suplex ». Roderick répond avec un « Dropkick » puis le vire du rebord. Le combat part à l’extérieur. Echanges de coups, Strong lui frappe le dos contre le rebord. Drew le surpasse pour l’envoyer contre le poteau du ring. Plus tard, McIntyre porte des « Chops » et remonte Roderick sur le rebord. Strong l’y contre avec un « Enzuigiri » avant de porte rune « Back Suplex » contre le rebord. Plus tard, dans le ring, Roderick frappe McIntyre au sol. Strong porte, plus tard, une « Back Breaker » pour le compte de 2. Strong le malmène ensuite au sol. Plus tard, Roderick le frappe dans le coin puis porte un « Running Kick » puis le malmène au sol. Plus tard, Strong le malmène au sol. McIntyre revient plus tard et le sèche d’une « Lethal Lariat ». Strong le contre pour se prendre une « Overhead Belly-To-Belly Suplex ». Echanges de coups, McIntyre le frappe dans le coin à plusieurs reprises. Drew monte sur la 3ème corde pour une « Flying Clothesline ». Strong tente de revenir pour se prendre un « Reverse Alabama Slam » pour le compte de 2. Plus tard, Strong le contre d’un « Sick Kick » et porte un « Backbreaker » pour le compte de 2. Drew le passe sur le rebord d’où Strong le contre avec un « Enzuigiri ». Roderick monte sur la 3ème corde ou Drew le contre. Roderick l’en fait tomber les jambes entre les cordes et le frappe au visage. Là, Bobby intervient dans le match et l’arbitre fait sonner la cloche. Roode frappe McIntyre qui est accroché, tête en bas dans le coin.

Vainqueur : Sans décisions !!! (9:30)

Après le combat, Bobby Roode frappe Roderick à l’extérieur du ring et pénètre ensuite dans le ring où il se retrouve au dessus de McIntyre. Roode relève McIntyre sur ses pieds et le renvoi de nouveau à terre avec un « Glorious DDT ». Roode monte dans le coin devant lequel est Roderick puis célèbre en levant la ceinture. Bobby Roode va ensuite au dessus de McIntyre dans le ring et déclare que c'était « Glorious ! ».

Un vidéo clip présentant NXT Takeover Brooklyn 3 est diffusé avant la fin du show.

Review du site WillyWrestleFest.fr