Review du site WillyWrestleFest.fr

24 Janvier 2018
Stage Center - Atlanta, Georgie

La NXT commence avec Velveteen Dream de dos. Ce dernier demande de la fumée et des lumière violettes. Il parle de la façon dont tout le monde rêve d'être Champion NXT un jour. Dream parle aussi de tous ceux qui vivent des chemins différents. Dream rappelle que Johnny Gargano rêve d'un jour devenir champion NXT. Dream affirme qu'il ne doute pas de Gargano, mais ce n'est pas encore le cas. Velveteen Dream rappelle que Johnny Gargano est teinté de doute alors que le rêve est pur. Dream affirme que le rêve de Gargano sera terminé.

Mauro Ranallo, Nigel McGuinness et Percy Watson sont aux commentaires au de Center Stage alors que No Way Jose fait son retour à la NXT après quelques semaines d’absence.

No Way Jose Vs. Cezar Bononi
No Way Jose affronte Cezar Bononi. No Way applique un « Collier de tête » que Bononi retourne. Jose se dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle ». No Way revient avec un « Shoulder Tackle » à son tour avant de le contrer avec un « Inverted Atomic Drop ». No Way enchaine avec un « Armdrag Takedown ». Plus tard, Cezar se dégage et le renvoi au sol avant d’enchainer avec un « Standing Dropkick ». Bononi le frappe ensuite à terre puis dans le coin. Cezar porte un « Pumphandle Into A Powerslam » pour le compte de 2. Bononi travaille ensuite au sol sur le cou de No Way. Plus tard, ce dernier se dégage et revient avec un « Swinging Neckbreaker ». Jose l’envoi plusieurs fois au sol et le contre avec un « Powerslam » avant d’en terminer avec un « The Pitch » pour la victoire !

Vainqueur : No Way Jose (3:20)

Percy Watson annonce une entrevue face à face entre Shayna Baszler et Ember Moon. On voit ensuite un vidéo clip sur la « Feud » entre Adam Cole et Aleister Black.

Percy Watson remercie Asking Alexandria d'avoir fourni la musique pour le show NXT Takeover Philadelphia de ce week-end.

Women's Match :
Bianca Belair Vs. Latoya Allsopp

Bianca Belair affronte Latoya Allsopp. Bianca prend l’avantage en ceinturant Layota et pour la plaquer à terre. Epreuve de force, Belair l’accule dans le coin. Allsopp tente un « Roll Up » mais Bianca se retient aux cordes. Layota se dégage mais Bianca la sèche d’un « Shoulder Tackle » avant de la frapper dans le coin. Belair lui y porte des coups de bélier puis tente un « Bodyslam » mais Allsopp se dégage pour se prendre un « Backbreaker ». Plus tard, Layota tente de revenir avec des « Low Kicks » mais Bianca la sèche d’un coup au visage. Belair la malmène au sol avec un « Chicken Wings » avant de la renvoyer au sol avec un « Face First ». Allsopp esquive une « Ruade » puis monte sur la seconde corde pour un « Double Axhandle » que contre Belair. Cette dernière la relève et porte un « Reverse Powerbomb » pour la victoire !

Vainqueur : Bianca Belair (3:39)

Percy Watson présente un face à face entre Shayna Baszler et Ember Moon avant Takeover. Percy félicite Ember Moon pour sa victoire dans le championnat NXT Women’s et lui demande pourquoi elle a appelée Shayna Baszler ? Ember reproche à Baszler d'avoir attaquée des gens en venant de nulle part comme Dakota Kai et de tenter de les blesser. Percy Watson essaie d'obtenir plus d'informations de Baszler. Cette dernière sourit et répond que ce n'est pas au sujet de ses victimes, il s'agit de remuer l'eau pour attraper le poisson et que Moon est le gros poisson. Ember Moon parle d'un code de respect qu’il y a la NXT. Moon ajoute que si Shayna devient championne NXT Women’s, elle obtiendra un petit aperçu de ce respect, mais elle ne gagnera pas à Takeover. Baszler admet que Moon a raison puis la félicite avec condescendance. Baszler affirme que personne ne connait le chemin de Baszlers parce que c'est aussi dur que celui de Moon. Baszler affirme qu’à NXT Takeover, elle va s'en aller avec les rêves de Moon. Baszler conclue qu'elle ne se soucie pas de ce que le NXT Univers pense de son voyage ou qui elle est, ils doivent juste s'y habituer.

C'était l'heure de la deuxième partie du documentaire TM-61. Shane Thorne déclare que TM-61 était censé représenter un missile réel, mais tout le monde ne cesse de souligner que c'est une chose style « Pokémon ». ls montrent les faits saillants de TM-61 arrivant à la NXT tout en s'amusant avec Tom Philips. La partie suivante du documentaire se concentre sur le « Dusty Rhodes Classic ». Thorne rappelle s’être blessé dans un match contre Roderick Strong lors d'un « Double Stomp » mais qu’il a terminé le match malgré tout. On revoit les images de TM-61 contre Authors Of Pain dans la finale ou Paul Ellering était enfermé dans une cage à requin. La partie suivante est l'angle de blessure qu'ils ont eut avec The Revival. Shane est montré dans un lit d'hôpital où on lui annonçait un délai de récupération de sept mois. Thorne remercie le Revival pour l'avoir aidé à surmonter une faiblesse. On montre ensuite des promos qu’ils chient alors qu’ils apprenaient à en faire. Miller parle de leur autre nom «The Mighty Do not Kneel » et de la façon dont ils y croient. Corey Graves parle d'eux comme étant drôles et charismatiques tout en ayant un accent sexy. Harley fait une promo pour TM-61 et affirme qu'ils seront les meilleurs.

Les Authors Of Pain font leur entrée alors que leurs adversaires, des « Jobbers », son déjà dans le ring. Les Authors attaquent les « Jobbers » avant que la cloche ne sonne et les déciment avec facilité. Un des Authors crie dans le micro et dit « This is You » en s’adressant à l’Indisputed Era. Il fait ensuite une promo dans une langue étrangère. L'autre Authors ajoute « c'est ton tour ». Les Authors ont ensuite portés le « Super Collider » sur les jobbers. Mauro trouve que cette scène a des nuances avec les Road Warriors et avec Paul Ellering comme lien commun.

Mauro remercie Asking Alexandria pour les deux thèmes de NXT Takeover. Mauro annonce Nikki Cross contre Lacy Evans pour l'émission enregistrée de Philadelphie la semaine prochaine.

Johnny Gargano fait son entrée d'abord et reçoit une forte réaction. The Velveteen Dream arrive ensuite avec un t-shirt « Johnny Wrestling » rouge qu’il a découpé.

NXT Title #1 Contendership Match :
Johnny Gargano Vs. The Velveteen Dream

Johnny Gargano affronte The Velveteen Dream pour le « #1 Contendership Match » de Johnny Gargano pour le titre NXT. Epreuve de force, Velveteen Dream prend l’avantage avec une « Clé de bras ». Johnny se dégage. A toi à moi au sol, Gargano travaille au sol sur le cou de son adversaire. Plus tard, Velveteen Dream le ceinture mais Gargano se dégage et Dream le provoque. Alors que Johnny tente un « Gargan-No-Escape », Velveteen Dream rejoint vite les cordes pour faire casser la prise et quitter le ring. Plus tard, de retour sur le ring, Dream passe sur le rebord et parade. Gargano l’en éjecte avec un « Dropkick » pour l’envoyer sur la table des commentateurs. Johnny ajoute un « Rolling Senton » du rebord. Les chants « NXT » retentissent. Plus tard, Gargano le remonte sur le ring et le contre du rebord. Velveteen Dream le contre avec un « Swinging Neckbreaker » et le frappe au sol pour le compte de 2. Plus tard, Velveteen le malmène dans les cordes. Plus tard, Johnny le surprend avec un « Backslide » pour le compte de 2. Dream le vire du ring peu après puis monte sur la 3ème corde pour en redescendre. Velveteen Dream porte un « Double Axhandle » et l’envoi retomber sur la barrière en « Guillotine ». Johnny revient avec des « Chops » à l’extérieur mais Dream le calme avec une « Back Suplex » contre le rebord du ring. Plus tard, de retour sur le ring, Johnny reprend l’avantage et lui porte un « Step Up Enzuigiri ». Gargano l’envoi ensuite contre le coin et lui porte un « Low Kick » du sol. Plus tard, Johnny porte un « Flatiner » de la seconde corde pour le compte de 2. A toi à moi, Gargano l’envoi à terre mais Velveteen Dream tente un « Rolling Death Valley Driver » que retourne Johnny en tentative de tombé que bloque Dream pour le compte de 2. Johnny tente un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Velveteen Dream répond d’un « Superkick » pour se prendre une « Lariat » de son adversaire. Les 2 sont au sol. Johnny tente un tombé, sans succès. Plus tard, Gargano lui porte des « Forearms ». Johnny repousse une tentative de « Rolling Death Valley Driver » pour l’envoyer dans le coin et lui porter un « Jumping Enzuigiri ». Dream le contre avec une sorte de « DDT » pour le compte de 2. Gargano le fait tomber de la 3ème corde et saute dessus avec un « Suicide Dive ». Plus tard, de retour sur le ring, Johnny monte sur la 3ème corde d’où le fait tomber Velveteen Dream en frappant les cordes. Plus tard, Velveteen Dream lui porte un « Death Valley Driver » de la seconde corde pour le compte de 2 !!! Plus tard, Dream porte une « Diving Elbow Drop » de la 3ème corde que contre Gargano en relevant les genoux. Johnny porte un « Low Superkick » et remporte le combat avec un « Garga-No-Escape » !

Vainqueur : Johnny Gargano (13:42)

Après le combat, Mauro parle de comment vous ne devez jamais douter du cœur de Gargano. Nigel remarque que le coude blessé de Dream lui coûte la fin du match. Soudain, Andrade Cien Almas fait son entrée avec sa ceinture de championnat et avec sa manager, Zelina Vega. Almas et Vega se lancent un sourire tout en rejoignant le ring lentement pour confronter le challenger. Mauro rappelle qu’Andrade Almas traite Johnny Gargano comme une blague. Almas essaie de s’attaquer à Johnny Gargano qui le contre avec des coups de poings. Echanges de coups, Almas prend l’avantage et porte un « Chop » sur Johnny. Almas reçoit des huées puis relève Johnny pour le virer du ring. Almas prend sa ceinture et célèbre sur le ring. Gargano remonte lentement sur le rebord et contre le champion avec un « Jumping Headkick » avant d’enchainer avec un « Slingshot DDT ». Mauro rappelle que c’est cette prise qui a donnée à Gargano sa victoire sur Aleister Black. Zelina Vega hurle au bord du ring alors que Gargano prend la ceinture. Un chant « You Deserve It » s'ensuit pour Gargano. Ce dernier lève le titre et célèbre avec.

Review du site WillyWrestleFest.fr