Review du site WillyWrestleFest.fr

13 Juin 2018
Full Sail University - Winter Park, Floride

Mauro Ranallo, Nigel McGuinness et Percy Watson sont aux commentaires. Nigel McGuinness fait la promo de Pete Dunne contre Kyle O'Reilly pour le championnat WWE United-Kingdom. Mauro met en avant la promo annoncée d'Aleister Black.

Tag-Team Match :
The War Raiders (Hanson et Ray Rowe) Vs. Ricky Martinez et Justin Storm

The War Raiders (Hanson et Ray Rowe) affrontent les « Jobbers » Ricky Martinez et Justin Storm. Hanson débute face à ce dernier qui l’envoi dans le coin. Hanson le sèche ensuite d’une « Clothesline » après avoir esquivé une « Ruade ». Relais de Rowe qui envoi Storm sur Hanson pour un coup de genou. Rowe sèche ensuite Justin avec un « Forearm ». Rowe rapproche Storm de son coin pour permettre à Martinez de prendre le relais. Les coups de ce dernier son sans effets. Rowe le contre d’un « Headbutt » et enchaine avec une « Discuss Forearm ». Relais avec Hanson qui porte une « Ruade » sur Ricky. Ray enchaine avec un « Dropkick » dans la foulée. Il soulève ensuite Hanson pour l’envoyer contre Martinez. Plus tard, Ray porte un coup de genou au visage de Ricky. Relais d’Hanson, les War Raiders en terminent avec leur « Fallout » pour la victoire !!

Vainqueurs : The War Raiders (Hanson et Ray Rowe) (2:36)

Après le combat, Hanson prend un micro. Il déclare qu’ils se nomment eux-mêmes « The Mighty » (Puissant). Rowe poursuit avec un « Nous allons vous montrer qui est puissant ». Les War Raiders portent un « Flapjack/Slam Combo » sur Justin Storm.

On voit l’Undisputed Era se préparer dans la zone de stationnement du Full Sail. Adam Cole attrape le cameraman et le chasse en lui disant qu'il n'a pas le droit de les filmer.

Percy Watson remercie Chris Jericho et Fozzy pour avoir fourni la chanson « Painless » pour le NXT Takeover.

On nous montre un vidéo clip de Johnny Gargano et de Tommaso Ciampa où les deux hommes ont expliqués leurs motivations à se détester. Les deux hommes se sont également blâmés pour l’intervention de Candice LeRae dans la « Feud ». Johnny annonce qu'il ne viendra pas à Chicago pour catcher, il vient pour en venir à bout de Ciampa. Tommaso Ciampa conseille à Gargano de laisser sa famille à la maison parce que ça va être moche.

Kassius Ohno Vs. EC3
Kassius Ohno affronte EC3. Un chant « NX3/Ohno » retentie. Kassius repousse direct EC3 puis l’envoi 2 fois au sol. Ohno lui malmène le cou au sol et EC3 quitte le ring. Kassius lui porte des « Chops » à l’extérieur et le remonte sur le ring. Il contre EC3 et reporte un « Chop ». EC3 retourne un « Irish Whip » pour se prendre une « Clothesline ». Kassius porte un « Bodyslam » et un « Back Senton Splash ». EC3 revient pour lui porter un « STO ». EC3 l’accule ensuite dans le coin pour l’y frapper. Plus tard, EC3 lui frappe la tête contre le coin et porte un « Running Blockbuster ». EC3 malmène ensuite les trapèzes d’Ohno au sol. Plus tard, Kassius revient pour lui porter un « High Knee » en pleine poire. Ohno ajoute des « Forearms » puis un « Cyclone Kick ». Ohno porte plusieurs « Back Senton Splashs » puis quitte le ring pour en porter un autre à l’extérieur. Kassius remonte son adversaire sur le ring pour se faire contrer avec une « Guillotine ». EC3 en termine avec un « TK3 » pour la victoire !

Vainqueur : EC3 (4:03)

Women’s Match :
Aliyah Vs. Bianca Belair

Aliyah affronte Bianca Belair. Aliyah danse en début de match mais Bianca la sèche d’un « Forearm ». Aliyah tente de s’enfuir pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Plus tard, Belair applique un « Collier de tête » mais Aliyah se dégage pour se prendre une « Ruade » de Bianca qui l’accule dans le coin. Plus tard, Belair porte un « Souplesse » mais Aliyah se dégage et applique une « Guillotine Choke ». Bianca se dégage avec une « Souplesse ». Belair ajoute un « Big Splash » sur le dos de son adversaire puis porte une « Deadlift Snake Eyes » avant d’ajouter un « Modified Burning Hammer/Falcon Arrow » pour la victoire !!!

Vainqueur : Bianca Belair (2:53)

On nous montre un vidéo clip sur Shayna Baszler Vs. Nikki Cross sous le thème Takeover « Uncomfortable » joué par Halestorm.

En arrière-scène, Cathy Kelley interviewé Dakota Kai à propos de son dernier combat contre Shayna Baszler. Dakota Kai explique de comment elle a finalement surmontée sa peur de Baszler et qu'elle a été à 2 doigts d’être en mesure de gagner le titre si on lui donne une chance de plus. L'interview de Dakota Kai est interrompue par Bianca Belair qui se dit meilleure en tous points vis-à-vis de Dakota. Belair prétend que c’est elle qui devrait être interviewée parce qu'elle est la NXT. Bianca se fiche de Dakota Kai pour son slogan « Team Kick » et pour avoir pleuré face à Baszler. Dakota Kai admet que les jeux d'esprit de Baszler ont travaillés sur elle mais que ceux de Belair ne l'atteignent pas. Dakota Kai défie Bianca Belair pour un match et affirme qu'elle allait gagner. Belair répond qu'elle aime ça, mais que Dakota Kai ne fera rien. Le défi a vraisemblablement été accepté et se produira la semaine prochaine.

Kyle O'Reilly fait son entrée en faisant son « Air Guitare ». Mauro et Nigel ont un débat sur le fait qu'un Canadien qui pourrait peut-être remporter le championnat WWE United-Kingdom avec Nigel qui est opposé à cette idée. Percy note que ça pourrait ajouter plus d'or à l'Undisputed Era.

WWE United-Kingdom Championship Titre Match:
Pete Dunne © Vs. Kyle O'Reilly

Le champion WWE United-Kingdom, Pete Dunne, défend sa ceinture face au co-champion NXT Tag-Team, Kyle O'Reilly. Ce dernier porte un « Low Kick » puis l’on a une épreuve de force. Pete le met au sol mais Kyle retourne les positions et essaie plusieurs fois de lui river les épaules au sol. Dunne tente un « Armbar » mais O'Reilly la retourne. Le champion se dégage pour lui malmener le bras au sol. Dunne lui tors les doigts puis reprend son travail sur le bras du challenger. Plus tard, Pete le contre d’une « Clothesline ». Le combat part sur le rebord puis à l’extérieur. Pete renvoi Kyle sur le rebord avec une « Release Suplex ». Plus tard, de retour sur le ring, Dunne tente une « Surfboard » puis malmène le bras de Kyle au sol. Plus tard, O'Reilly le contre pour le faire tomber de la seconde corde. Kyle porte plusieurs « Kicks » et s’acharne sur la cuisse déjà blessée. O'Reilly le plaque au sol puis y travail sur la jambe avec un « Kneebar ». Plus tard, Pete le frappe au visage pour lui faire lâcher sa jambe. Plus tard, le champion accule son adversaire dans le coin à coups de poings. O'Reilly retourne un « Irish Whip » mais Pete passe par-dessus. A toi à moi, Kyle porte une « German Suplex » mais Pete retombe sur ses pieds. Il porte un « Low Kick » dans le dos de son adversaire puis porte un « Sit Out Powerbomb » pour le compte de 2. Plus tard, O'Reilly se dégage d’une « Guillotine Shock » et applique un « Triangle Shock » et porte un « Running Low Kick » pour le compte de 2. Kyle ajoute un « Brainbuster » pour le compte de 2. Dunne bloque des « Low Kicks » mais O'Reilly en porte à nouveau et ajoute des « High Kicks ». Dunne esquive un « Legsweep » et porte un « Forearm ». O'Reilly se dégage d’une tentative de « Pumphandle Slam » et applique un « Triangle Shock ». Pete se dégage et applique un « Armbar ». Kyle se libère pour applique un « Ankle Lock ». Dunne se dégage et les 2 se portent un « Double Headbutt ». Plus tard, ils échangent des coups. Esquives et autres coups qui portent, Dunne prend l’avantage avec une droite ». O'Reilly le frappe de coups de poings au sol mais Pete lui tord les doigts puis porte un « Bitter End » pour la victoire !

Vainqueur : Pete Dunne (10:39)

Après le combat, le reste de l’Undisputed Era accoure sur le ring pour s’attaquer à Pete Dunne. Ce dernier est sauvé par Danny Burch et Oney Lorcan qui viennent égaliser les chances. Adam tire Pete du ring et les 2 se battent à l’extérieur. Danny Burch et Oney Lorcan réussissent à dégager Roderick Strong et Kyle O’Reilly du ring.

Le champion NXT, Aleister Black, fait son entrée habituelle pour livrer une promo dans le ring. Black parle de la façon dont Lars Sullivan l'a secoué en bloquant son « Black Mass ». Aleister pense que tout va s'estomper dans le noir. Lars Sullivan fait son entrée et prend d'assaut le ring et les 2 s’y battent. Sullivan prend l’avantage avec un « Lariat ». Sullivan porte son « Freak Accident » pour laisser Aleister couché au centre du ring. Sullivan relève Black et lui reporte un autre « Freak Accident ». Sullivan relève encore Black et porte un troisième « Freak Accident ». Sullivan tire Black en dehors du ring avec la ceinture de championnat. Sullivan met le champion sur la table des commentateurs puis Sullivan crie « Tu vas disparaître dans le noir » et fait partir les commentateurs. Sullivan se tient au-dessus de Black et soulève le titre. Mauro compare la table des commentateurs à un autel religieux. Sullivan tient debout pour terminer le spectacle.

Review du site WillyWrestleFest.fr