Review du site WillyWrestleFest.fr

16 Juin 2018
Smoothie King Center - New Orleans, Louisiane

Takeover : Chicago II

NXT Takeover débute par un vidéo clip qui revient sur les match et rivalités du moment.

Nigel McGuinness présente le show et annonce aux téléspectateurs que Mauro Ranallo sera absent pendant deux semaines parce qu'il est « en mission ». McGuinness présente comme remplaçant le commentateur de 205 Live, Vic Joseph avec aussi Percy Watson qui est également aux commentaires.

NXT Tag-Team Championship Title Match :
The Undisputed ERA (Kyle O'Reilly et Roderick Strong) © Vs. Danny Burch et Oney Lorcan

Les champions NXT Tag-Team, The Undisputed ERA (Kyle O'Reilly et Roderick Strong), accompagnés du champion NXT North American, Adam Cole, défendent leurs ceintures face à Danny Burch et Oney Lorcan. Ce dernier débute face à Roderick. A toi à moi, Oney le contre d’une « Back Elbow ». Relais de Burch que Strong attrape par le cou pour passer le relais à O'Reilly. Ce dernier applique un « Collier de tête » et plaque Burch au sol sous les chants « Kyle O'Reilly ». Danny se dégage mais O'Reilly le contre direct avec un « Big Boot ». Burch répond en le plaquant au sol en l’attrapant par la cheville. Echanges de coups, Danny prend l’avantage et passe le relais à Oney pour une « Double Back Elbow » des challengers. Roderick intervient pour se faire envoyer sur O'Reilly avec une « Double Suplex » des challengers. Ces derniers portent ensuite des «European Uppercuts » aux champions avant de les passer par-dessus la 3ème corde avec des « Clotheslines ». De retour sur le ring, Oney se déconcentre de Strong ce qui permet à Kyle de porter des « Low Kicks » au sol puis de le frapper dans le coin. Lorcan répond à coups de « Chops ». Lorcan se dégage d’un « Collier de tête » pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Oney répond d’un coup de genou puis passe le relais à Danny. O'Reilly les repousse pour se prendre un « Double Low Dropkick » mais Strong prend le relais à l’aveugle juste avant. Lorcan le contre toutefois d’une « European Uppercut ». Burch frappe Strong dans le coin puis enchaine avec un « Missile Dropkick » de la seconde corde avant de se relever en « Saut De Carpe ». Strong le vire du ring puis lui porte un « Dropkick » à travers les cordes alors que Kyle déconcentre Danny. Roderick envoi ce dernier dans le rebord du ring et le remonte dessus. Relais de Kyle, les 2 champions frappent Danny dans le coin. O'Reilly lui malmène ensuite le bras puis porte une « Back Suplex » avant d’appliquer un « Kneebar » au sol. Relais de Strong qui frappe Burch au sol. Plus tard, Strong porte un « Backbreaker » pour el compte de 2. Relais de Kyle, ils envoient Burch dans le coin. Roderick lui porte une « Running Forearm » et O'Reilly un « Running Knee ». Danny repousse ce dernier et lui porte des « Chops ». O'Reilly le met au sol pour l’y frapper et malmener. Alors que Kyle applique un « Fujiwara Armbar », Danny fait casser la prise en mettant ses pieds dans les cordes. Relais de Strong qui se prend des coups d’avants bras de la part de Danny. Roderick calme ce dernier avec un « Dropkick » pour le compte de 2. Strong travaille ensuite au sol sur le bras de Burch. Plus tard, ce dernier esquive un « Running Knee » de Strong qui percute le coin. Danny le surpasse mais Roderick passe le relais à O'Reilly qui vire Lorcan de son rebord avec un « Running Big Boot ». Danny et O'Reilly se donne un « Headbutt » mutuel. Relais des 2 côtés, Oney prend l’avantage sur Strong qu’il envoi plusieurs fois au sol. Il le terrasse d’une « Clothesline » puis d’une « Running European Uppercut ». O'Reilly tente d’intervenir pour se prendre des « Chops » de la part de Lorcan qui fini par virer les 2 champions du ring. Oney leur saute ensuite dessus puis remonte Strong sur le ring pour lui porter une « Double Underhook Overhead Suplex » puis un « Running European Uppercut » pour le compte de 2. Lorcan porte ensuite des « Chops » puis des « Ruades » à ses 2 adversaires. Lorcan contre Roderick et l’envoi percuter O'Reilly. Oney enchaine avec un « Double Running Blockbuster » sur les tenants du titre puis redonne le relais à Burch. Les challengers portent un « DDT » à 2 sur Strong mais O'Reilly casse le tombé. Lorcan vire ce dernier du ring puis monte sur la 3ème corde alors que Danny met Strong sur ses épaules. Là, Kyle envoi Oney retomber des cordes sur le rebord du ring puis à l’extérieur. Sur le ring, Roderick se dégage de dessus les épaules de Burch, repousse ce dernier et passe le relais à O'Reilly. Danny esquive un « Legsweep » et lui porte un « Headbutt » dans le ventre. Echanges de coups de genoux, O'Reilly porte un « Brain Buster » pour le compte de 2. Kyle lui applique un « Armbar » au sol mais Danny arrive à attraper les cordes pour faire casser la prise. Relais de Strong sous les chants « This Is Awesome ». Roderick porte un « Face First » et O'Reilly enchaine avec un « Running Low Kick » pour le compte de 2. Relais de Kyle, Danny vire Roderick du ring avec un « Headbutt » puis lui envoi O'Reilly dessus à l’extérieur avec un « Surpassement ». Relais de Lorcan qui porte un « Double Blockbuster » du rebord sur les champions à l’extérieur. Il remonte O'Reilly sur le ring et les challengers lui portent un « Shoryuken » mais Adam Cole tire Kyle hors du ring pour sauver ses partenaires. L’arbitre renvoi Cole aux vestiaires. La foule chante « Bullshit » sur la décision de l’arbitre. Plus tard, Strong sort Burch du ring et l’envoi dans la table des commentateurs. Sur le ring, O'Reilly applique une « Guillotine Choke ». Lorcan se dégage. Relais de Roderick qu’Oney accueille avec 2 « European Uppercut ». Strong le contre et tente un « End Of Heartache » que repousse Lorcan pour le frapper à la cuisse. Oney enchaine avec un « Powerbomb » pour le compte de 2. Oney applique un « Half Boston Crab » mais O'Reilly le frappe au visage d’un « Big Boot ». Oney ne lâche toutefois pas la prise. Danny remonte sur le ring et applique un « Crossface » à O'Reilly. Malgré ça, ce dernier parvient à frapper Oney pour lui faire lâcher sa prise sur Roderick. Un chant « NXT » retenti. Les 4 hommes échangent des coups. L’Undisputed Era prend l’avantage et font un « Double Teaming » sur Oney à qui ils portent un « Total Elimination » pour la victoire !!!

Vainqueurs : The Undisputed ERA (Kyle O'Reilly et Roderick Strong) (16:03)

Après de l’Undisputed Era, Orney Lorcan et Danny Burch se relevèrent pour recevoir une « Standing Ovation » de la part de la foule.

Kairi Sane est montrée dans la zone des célébrités dans la foule. Elle regarde le show avec son télescope. On nous montre ensuite un package vidéo de Ricochet Vs. Velveteen Dream, qui comprend également des séquences de Ricochet sur le circuit Indy et des séquences de Tough Enough de Patrick Clark.

Velveteen Dream fait son entrée en utilisant le thème d’Hulk Hogan. Il porte également des bas Prince Puma ! Ricochet rejoint quant à lui le le ring avec une belle cape royale et un bas dorés. Vic Joseph note que John Cena supporte Velveteen Dream alors que The Rock est du côté de Ricochet.

Ricochet Vs. The Velveteen Dream
Ricochet affronte The Velveteen Dream. Les 2 hommes s’observent puis on a une épreuve de force. Velveteen Dream accule Ricochet dans le coin et l’arbitre les sépare. Velveteen Dream parade. Nouvelle épreuve de force, Velveteen Dream met son adversaire au sol mais Ricochet le ceinture le cou avec ses jambes. Dream se libère mais Ricochet lui réapplique un « Headcisors » au sol. Velveteen Dream se dégage pour appliquer un « Collier de tête ». Ricochet le maintient au sol pour le compte de 2. Plus tard, Ricochet se dégage d’un « Collier de tête » pour se prendre un « Shoulder Tackle ». A toi à moi, Velveteen Dream porte un « Headcisors » mais Ricochet retombe sur ses pieds. Esquives sur esquives, les 2 se regardent au sol. Velveteen Dream gifle Ricochet qui lui rend le coup avant de porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Ricochet le surprend avec un « Headcisors » et un « Standing Dropkick ». Velveteen Dream le passe sur le rebord d’où le repousse Ricochet. Alors que ce dernier tente un « Springboard », Dream le fait tomber des cordes en « Guillotine ». Plus tard, de retour sur le ring, Velveteen frappe son adversaire dans le coin puis au sol. Plus tard, Ricochet l’envoi sur la 3ème corde en « guillotine » puis porte un « Slingshot Back Senton » pour provoquer Ricochet en utilisant un de ses mouvements. Plus tard, Dream porte un « Neckbreaker » pour le compte de 2. Echanges de coups, Dream le repousse entre les cordes pour le faire retomber à l’extérieur. Velveteen Dream saute ensuite dessus avec un « Springboard Flip Dive » puis le remonte sur le ring pour le compte de 2. Velveteen malmène ensuite le cou de son adversaire au sol. Plus tard, Dream esquive un « Enzuigiri » mais Ricochet le vire du ring avec un « Dropkick ». Ricochet lui saute ensuite dessus avec un « Suicide Dive ». Il remonte sur le ring et lui saute une seconde fois dessus avec un « Corkscrew Flip Dive » ! De retour sur le ring, Ricochet frappe Velveteen Dream dans le coin, puis l’envoi la tête contre la seconde corde avant d’enchainer avec une sorte de « 619 ». Ricochet ajoute ensuite un « Springboard Flying European Uppercut » our le compte de 2. A toi à moi, Ricochet surprend Dream avec un « Running Neckbreaker » et enchaine avec un « Standing Shooting Star Press » pour le compte de 2. Dream se dégage de dessus ses épaules et le vire du ring. Alors que Ricochet monte sur les cordes, Dream l’en fait tomber les jambes entre le coin. Velveteen Dream le contre sur les cordes mais Ricochet le repousse et monte sur la 3ème corde. Ricochet passe sur le rebord pour esquiver une contre attaque de Dream. Ce dernier le contre avec un « Death Valley Driver » de la 2ème corde pour le compte de 2 !!! Un chant « This Is Awesome » retentit. Velveteen monte sur la 3ème corde et passe à son tour sur le rebord pour esquiver une attaque de Ricochet qui le fait tomber à l’extérieur en le frappant au visage. Velveteen Dream attrape Ricochet sur les cordes et lui porte une « Souplesse » du rebord vers l’extérieur ! Les 2 remontent sur le ring avant le compte de 10. Plus tard, Dream surprend son adversaire avec un « Death Valley Driver » rapide pour le compte de 2 ! Echanges de coups, Dream tente un « DDT » que Ricochet retourne en « Snap Suplex ». A cause de son dos, Ricochet ne peut appliquer une « Northernlight Suplex » et se prend un « Superkick » de la part de Velveteen Dream. Ricochet répond d’un « Big Boot » mais Dream le contre d’une « Back Elbow ». Ricochet répond d’une puissante « Clothesline » pour se prendre un « DDT » en contre de Dream pour le compte de 2 ! Velveteen frappe Ricochet au sol sous des chants « This Is Awesome ». Ricochet le surprend avec un « Death Valley Driver » et monte sur la 3ème corde, imite Dream pour lui porter un « Purple Rainmaker » pour le compte de 2 !!! Ricochet monte à nouveau sur la 3ème corde. Dream s’écarte se qui fait hésiter Ricochet qui porte finalement un « Shooting Star Press » que contre Velveteen en relevant les genoux pour le compte de 2 !!! Plus tard, Ricochet esquive un « Purple Rainmaker » et monte sur la 3ème corde pour porter un « 630° Senton » pour la victoire !!!

Vainqueur : Ricochet (22:12)

Après le combat, Nigel et Joseph se demandent si l'ego de Velveteen Dream a pû lui coûter la victoire à la fin.

Tommaso Ciampa est montré assis sur une caisse dans l'obscurité et concentré. Vic Joseph lance une vidéo de Shayna Baszler Vs. Nikki Cross.

NXT Women's Championship Title Match :
Shayna Baszler © Vs. Nikki Cross

La championne NXT Women's, Shayna Baszler, défend sa ceinture face à Nikki Cross. Shayna tente d’intimider Cross qui n’a pas peur. Nikki l’encourage même à la frapper ce que fait la championne mais Nikki apprécie et la fait reculer dans les cordes. Baszler semble intimidée. Cross se retourne pour encourager Shayna à la frapper mais se retourne direct et s’agrippe au cou de la championne. Plus tard, Baszler se dégage et tente d’appliquer une « Kirafuda Clutch » mais Cross l’accule dans le coin pour se dégager et l’y frapper. Shayna quitte le ring mais Nikki la fait tomber sur le rebord et la frappe dans le tablier du ring. Cross s’accroche au cou de Baszler qui se laisser tomber dessus en arrière à même la rampe d’accès ! Shayna remonte Cross sur le ring et lui porte un coup de genou pour le compte de 2. Baszler la frappe ensuite au sol puis la malmène. Plus tard, Nikki tente de revenir pour se prendre un coup de genou puis un « Running Knee ». Cross se relève à chaque fois avec le sourire. Elle bloque un coup de la championne puis contre une tentative de « Clutch » avec une « Back Suplex ». Plus tard, Nikki la plaque au sol avec un « Thesz Press » et la frappe à terre puis dans un coin. Cross monte sur la 3ème corde sous un « Chant Nikki Gonna Kill You » et porte un « High Crossbody » pour le compte de 2. Plus tard, Cross porte un « Inverted DDT » sur le rebord pour le compte de 2. Plus tard, Shayna la surprend avec un « Jumping High Knee » pour le compte de 2. Shayna applique un « Kirafuda Clutch » mais Nikki se dégage en lui faisant percuter le coin avec la tête. Nikki enchaine avec un « Swinging Neckbreaker » en s’aidant des cordes pour le compte de 2 !!! Shayna retourne une tentative de « Crucifix Cover » par un « Kirafuda Clutch ». Au bout d’un moment, Nikki sourit mais finie par s’évanouir et l’arbitre arrête le combat !

Vainqueur : Shayna Baszler par arrêt de l'arbitre !!! (9:25)

Après sa célébration, Shayna Baszler remonte la rampe alors que Nikki Cross est vue en train de récupérer et souriant dans le ring.

EC3 est montré dans la foule. Dans la zone des célébrités on voit aussi Keith Lee. Le show continue avec un package vidéo Aleister Black Vs. Lars Sullivan.

NXT Championship Title Match :
Aleister Black © Vs. Lars Sullivan

Le champion de la NXT, Aleister Black, défend sa ceinture face à Lars Sullivan. Les 2 hommes s’observent. Sullivan s’adresse à Black qui vient tranquillement lui faire face. Echanges de coups, le champion repousse une tentative de « Freak Accident » et Lars répond en bloquant un « Black Mass ». Aleister le vire du ring à coups de « Kicks » et le combat part à l’extérieur. Aleister saute sur le challenger du rebord avec un « Double Knees » ! De retour sur le ring, Black porte un « High Knee » pour le compte de 2. Aleister malmène le bras de Lars au sol. Plus tard, ce dernier se dégage et l’attrape à la gorge pour l’envoyer dans le coin. Black se dégage mais Sullivan le passe sur le rebord puis lui tord le bras. Lars le met sur son épaule mais Black se dégage pour le virer du ring avec une « Clothesline » et se faire huer. Aleister l’envoi percuter le poteau du ring, épaule la première. Alors que le champion tente un « Moonsault » des cordes vers l’extérieur, Sullivan le bloque et l’envoi retomber la tête contre le rebord du ring. Lars l’envoi ensuite le dos dans la barricade puis le remonte sur le ring. Sullivan porte une « Avalanche » pour le compte de 2. Lars malmène le champion au sol et parade pour se faire huer. Plus tard, Lars obtient le compte de 2 puis travaille au sol sur le cou du champion. Plus tard, Aleister se dégage de dessus l’épaule du challenger et tente un « Roll Up » que bloque Sullivan pour porter un « Slam » pour le compte de 2. Plus tard, Lars le surprend avec un « Powerslam » pour le compte de 2 !!! Lars monte ensuite sur la 2ème corde mais le champion le contre avec un « Big Boot ». Aleister frappe Sullivan sur les cordes mais ce dernier l’envoi retomber les jambes entre le coin avant de lui porter une « Clothesline ». Sullivan tente ensuite un « Splash » de la 3ème corde que contre le champion en relevant les genoux. Echanges de coups, Aleister porte un « Legsweep » puis un « Slidding Knee ». Il porte un « High Kick » puis un « Springboard Moonsault » pour le compte de 2 ! Lars bloque un « Black Mass » et l’envoi retomber en « Face First ». Sullivan enchaine avec un « Low Shoulder Tackle » dans les jambes. Black le repousse des « Big Boots » mais se fait mal au genou déjà blessé avec un « Middle Kick ». Sullivan en profite pour appliquer un « Stretch Muffler » sur le genou affaiblit. Plus tard, le champion se retourne sur son adversaire pour le compte de 2. Lars tente un « Freak Accident » que Black contre avec un « DDT » ! Plus tard, Lars passe sur le rebord. Echanges de coups, Sullivan passe Black sur le rebord. Ce dernier lui porte plusieurs « Kicks » mais Lars le surprend avec « Powerslam » à même le rebord. Sullivan monte ensuite sur la 3ème corde et porte un « Diving Headbutt » pour le compte de 2 !!! Plus tard, Aleister esquive un « Low Shoulder Tackle » et saute sur le dos du challenger avec un « Double Stomps » mais se tient encore le genou. Aleister porte un « Black Mass » (bien botché) pour le compte de 2. Sullivan bloque un « Black Mass » et le sèche avec une « Clothesline ». Aleister repousse une tentative de « Freak Accident » et porte un « Big Boot » puis un « Black Mass ». Lars se relève mais Black ajoute un second « Black Mass » pour la victoire !!!

Vainqueur : Aleister Black (14:09)

Nigel McGuinness remercie Halestorm pour avoir fourni le thème de Takeover. Il a également annoncé que Triple H donnera une interview sur Facebook Live après le spectacle. Les commentateurs ont ensuite présentés un package vidéo de Tommaso Ciampa Vs. Johnny Gargano.

Johnny Gargano est vu en train de marcher lentement dans les coulisses. Candice LeRae courre vers lui et lui tend une béquille. Candice LeRae lui dit alors « Bottes lui le cul ! ».

Chicago Street Fight Match :
Johnny Gargano Vs. Tommaso Ciampa

Johnny Gargano affronte Tommaso Ciampa dans un « Chicago Street Fight Match ». Dès que Ciampa monte sur le ring, les 2 échangent un coup de béquille chacun. Johnny plaque Tommaso au sol et le frappe au visage avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Johnny empêche Ciampa de le faire tomber du rebord avec une esquive et lui porte un « Back Kick ». Johnny lui saute ensuite du rebord avec un « Canonball ». Gargano balance ensuite Tommaso par dessus la table des commentateurs américains s et c’est même Nigel McGuinness qui se prend le catcheur sur lui. Ciampa va dans le public ou Johnny le frappe au visage. Tommaso revient et le frappe au sol. Il prend ensuite une pancarte émoticône à l’image de Johnny mais ce dernier lui arrache et le frappe avec sur le dos… En fait il y avait un panneau « Stop » dedans, « ECW/Tommy Dreamer Style » ^^. Gargano frappe ensuite Ciampa plusieurs fois avec le panneau. Un chant « EC-Dub » retentit. Plus tard, alors que Ciampa se relève Johnny lui saute dessus avec un « Flying High Crossbody ». Un chant « Johnny Wrestling » démarre. Gargano ramène son adversaire vers le ring et va chercher une poubelle et une chaise qu’il envoi sur le ring. Tommaso esquive un coup de couvercle et porte une « German Suplex » à Johnny. Ce dernier revient avec des coups au visage mais Tommaso répond avec 3 autres « German Suplex ». Gargano bloque la 4ème pour le virer du ring avec une « Release German Suplex » et sauter sur Tommaso avec un « Suicide Dive » dans la foulée. Johnny l’envoi ensuite dans les escaliers du ring. Ciampa la sèche avec un « Running Boot » puis le balance dans les barricades. Tommaso le frappe au sol à l’extérieur puis va chercher une poubelle et une chaise à son tour. Ciampa frappe Gargano avec la chaise et l’enfile autour du cou déjà blessé de Johnny. Tommaso envoi ensuite ce dernier percuter les escaliers avec la chaise autour du cou !!! Plus tard, Ciampa le frappe à terre dans le dos avec la poubelle. Tommaso le frappe sur le cou et lui balance la poubelle sur la tête ! Tommaso remonte ensuite Gargano sur le ring et retire son t-shirt pour l’étrangler avec. Plus tard, un chant « You Sux Wo Wo » démarre. Ciampa frappe Johnny dans le coin puis le catapulte la tête contre la première corde. Tommaso va ensuite chercher des menottes sous le ring. Gargano le frappe au visage pour l’empêcher de l’attacher. Plus tard, Johnny porte un « Slingshot Spear » puis retire sa ceinture pour fouetter Ciampa avec. Un chant « You Deserve It » commence. Gargano prend ensuite une poubelle et l’enfile sur Ciampa avant de lui porter un « Superkick ». Johnny accroche ensuite la poubelle dans un coin et tente d’envoyer Tommaso dessus mais ce dernier se dégage en l’aveuglant avant de lui porter un « Project Ciampa » et « Knee Strike » avec le couvercle de la poubelle pour le compte de 2. Tommaso en porte un second puis plus tard il lui porte un « White Noise » sur les escaliers pour le compte de 2. Plus tard, Tommaso prend un coupe boulons et coupe les attaches du tablier du ring. Ciampa retire alors le tapis du ring et la pousse qui est en dessous. Tommaso frappe alors Gargano au sol avec la chaise. Plus tard, Ciampa assoit Johnny sur les cordes et lui mord le crâne. Plus tard, Johnny se dégage et tente un « Sunset Flip Powerbomb » que bloque Tommaso. Ce dernier frappe Gargano au visage mais Johnny se libère et lui porte un « Superkick » dans le dos. Echanges de coups entre les 2. Johnny prend l’avantage et porte un « Jumping Enzuigiri ». Ciampa répond d’un « High Knee ». Johnny porte un « Superkick » puis les 2 se frappent en même temps avec le couvercle pour Gargano et la béquille pour Tommaso… Johnny retombe malgré tout sur ce dernier pour le compte de 2. Alors que Ciampa est à l’extérieur, Gargano tente de lui sauter dessus avec un « Slingshot » mais Tommaso le frappe de plein fouet à la tête avec le couvercle de la poubelle. Plus tard, Johnny esquive un « Running Knee » de Ciampa qui percute les escaliers. Alors que ce dernier se touche le genou blessé déjà l’année dernière, Gargano remonte sur le ring pour lui frapper le genou au sol. Gargano y va même à plusieurs coups de chaise. Plus tard, Tommaso le repousse du sol vers la poubelle dans le coin. Tommaso applique alors un « GargaNo Escape » à son adversaire. Plus tard, Johnny attrape la béquille mais Tommaso le frappe sur la nuque blessée. Ciampa lui porte un coup de genou puis prend le restant de béquille pour le frapper à l’arrière du cou avec pour le compte de 2 !!! Plus tard, Tommaso le vire du ring et un chant « We Want Tables » débute. Ciampa relève Johnny et remonte la rampe avec. Tommaso rappelle qu’il était comme son frère et que c’est Johnny qui a amené à tout ceci. Tommaso l’envoi dans le décor et porte un « Running Knee ». Ciampa gueule que ce n’est pas assez. Il monte Gargano sur des caisses techniques, lui retire la bague de mariage de Johnny et la balance. Ce dernier attrape Tommaso et le passe à travers la table plus bas avec un « Celtic Cross » !!! Les médecins auscultent Ciampa et lui mettent une minerve. Ils apportent ensuite une civière sous le regard de Johnny qui est remonté sur les caisses pour s’assoir. Gargano regarde la scène, impassible. Tommaso est accroché sur la civière et commence à être évacué. Johnny réalise le cou de la bague puis rejoint Ciampa, vire un médecin et prend la civière et la ramène vers le ring. Gargano en descend Tommaso et le monte sur le ring pour lui retirer la minerve. Alors que Johnny va appliquer son « GargaNo Escape », des officiels interviennent et Johnny les dégage du ring. Johnny menotte ensuite Ciampa les mains derrière le dos puis lui porte plusieurs « Back Kicks » dans la tronche et lui applique un « GargaNo Escape ». Des officiels interviennent et évacuent Gargano du ring. Ce dernier les frappe au visage et remonte sur le rebord du ring ou Ciampa le surprend avec un « DDT » sur le sol déprotégé du ring pour la victoire !!!

Vainqueur : Tommaso Ciampa (35:29)

Le public n’en revient pas, d’autant plus qu’à plusieurs reprises, Tommaso aurait pu abandonner si un arbitre avait été présent en fin de match. On revoit les meilleurs moments du match. L'arbitre lève la main menottée de Ciampa et le proclame vainqueur. Ciampa est assis au bord du ring et rigole. Plus tard, Tommaso utilise la civière comme béquille pour s'aider à monter la rampe. Les médecins, Drake Younger et Candice courent dans le ring pour vérifier comment va Johnny Gargano. Tommaso Ciampa fait son signe d’au revoir pour terminer le show alors que la foule scande « Fuck You Ciampa ».

Review du site WillyWrestleFest.fr