Review du site WillyWrestleFest.fr

29 Août 2018
Full Sail University - Winter Park, Floride

L’émission NXT commence avec Cathy Kelley qui interview la GM de la NXT, William Regal. Cathy souligne qu’il y avait des personnes de la police dans le bureau de Regal. Ce dernier répond qu’il commence l’enquête sur qui a attaqué Aleister Black ce soir.

Mauro Ranallo, Nigel McGuinness et Percy Watson sont aux commentaires. Nigel plaisante en disant que Percy Watson aurait pu attaquer Aleister Black. Johnny Gargano arrive ensuite sur le ring avec une béquille et aucune musique d'entrée. La foule chante un « Johnny Wrestling » avec un peu de chants « Psycho Killer » pour Tommaso Ciampa. Johnny rappelle la façon dont les fans ont toujours été derrière lui ce qui lui attire plus de chants. Gargano déclare qu’il ne mérite pas les chants de Johnny Wrestling parce qu’il a brisé une promesse faite aux fans. Johnny pense que de gagner le championnat NXT aurait résolu ses problèmes mais il a échoué. Johnny semble ému et poursuit qu’il ne sait pas où aller à partir d’ici. Gargano affirme qu’il n’a pas perdu qu’un match à Brooklyn, il c’est perdu lui-même. Gargano reconnait être devenu quelque chose dont il n’est pas fier à Brooklyn, il est devenu un « Tommaso Ciampa ». Gargano commence à pleurer et reconnait que Ciampa est coincé dans sa tête et qu’il ne sait plus quoi faire ni ce que les fans veulent. Johnny commence à se taper la tête avec une agitation intérieure en parlant de la façon dont il doit faire les choses pour les fans et pour Candice. Le thème de William Regal retentie et ce dernier l’interrompu. Regal déclare qu'avant qu'Aleister Black ne revienne et qu'il ne mette le feu, il doit demander à tout le monde, y compris Gargano si ce dernier a attaqué Aleister Black ? Johnny répond que William le connait depuis longtemps, alors qu’en pense-t-il ? Regal répond que son opinion ne compte pas, alors il répète sa question. Gargano continue à ne pas répondre clairement à la question de Regal et lui demande de le « regarder dans les yeux» . Velveteen Dream fait son entrée sur la plateforme. Velveteen Dream plaisante à propos toujours la même chanson de Johnny Gargano. Dream pense que cela ne devrait pas concerner un homme qui n’est pas dans le bâtiment (Aleister Black). Velveteen Dream déclare que la soirée devrait porter sur le sujet tendance, l’expérience, le Velveteen Dream. La foule chante « Velveteen ». Velveteen Dream traite alors Johnny de « Johnny Failure ». Ce dernier rétorque qu’il n’a que la béquille pour soulager une partie de la pression sur son genou mais que là, il n’en a plus besoin ! Johnny jette la béquille au visage du Velveteen Dream et montra qu'il va bien. William Regal calme les choses et renvoi Johnny en « Backstage » et convoque Velveteen Dream dans son bureau avant d’annoncer que les 2 se battront la semaine prochaine.

Women's Match :
Dakota Kai Vs. Aliyah

Dakota Kai affronte Aliyah. Epreuve de force, l’arbitre les sépare des cordes et Aliyah met Dakota au sol avec un « Collier de tête ». Cette dernière se dégage et porte un « Dropkick », un « Running Low Kick » et un « Double Stomps » pour le compte de 2. Aliyah revient plus tard et porte un « Shoulder Tackle » puis s’accroche aux cordes pour esquiver un « Dropkick ». Plus tard, Aliyah malmène le dos de Kai au sol avant de lui frotter le visage contre le sol pour le compte de 2. Plus tard, Aliyah porte un « Irish Whip » à Dakota puis enchaine avec une « Ruade » dans la foulée. Kai retourne un « Irish Whip » mais revient direct en contre avec un « Thesz Press » pour la frapper au sol pour le compte de 2. Aliyah la ceinture à la taille au sol avec ses jambes. Plus tard, Dakota se dégage et reprend l’avantage. Elle porte un « Running Big Boot » et un « Running Kick » dans le coin pour le compte de 2. Aliyah l’envoi au sol par les cheveux en contre puis la malmène à terre avant de parader. Kai revient et porte un « Code Red Backstabber » pour la victoire !

Vainqueur : Dakota Kai (5:13)

Velveteen Dream est interrogé par William Regal et l’enquêteur de ce dernier. Regal fait partir Velveteen Dream et invite The Forgotten Sons (Steve Cutler, Wesley Blake et ancien catcheur d’Impact, Gunner). Les The Forgotten Sons donnent comme alibi qu’ils n’étaient même pas proches de la scène après l’attaque. Regal retient l’alibi en question et a ensuite « Booké » les Forgotten Sons dans un match pour la semaine prochaine.

On voit EC3 au sol dans les coulisses avec Lars Sullivan qui s'éloigne en arrière-plan comme il l’a fait pendant l'attaque d’Aleister Black.

William Regal et l’enquêteur essaient d'interviewer Nikki Cross, mais cette dernière s'amuset à tourner sur la chaise de bureau. Regal note que Nikki Cross connaît probablement l'attaquant puisqu'elle était sur le toit pendant l'attaque. Nikki Cross reconnait qu'elle le sait, que c'était magnifique et qu’elle sait qui l'a fait. Cross continue ensuite à jouer avec le téléphone de bureau de Regal et à se vanter de connaître un secret. Bianca Belair entre dans le bureau et se plaint de devoir participer à cette enquête. Nikki Cross agi comme un petit chat sur le côté. Belair veut un match de championnat. Nikki Cross s’amuse encore et Bianca finie par partir. Nikki demande à William s’il a d’autres questions et ce dernier répond à Cross qu'il avait d’autres questions.

Alors que Raul Mendoza est censé d’affronter EC3, c’est finalement Lars Sullivan qui vient à la place. Lars Sullivan déclare que contrairement à Alesiter Black, il admet avoir attaqué EC3. Lars déclare que lorsque son nom sort de la bouche de quelqu'un, il les arrachera à un membre. Lars déclare ensuite que Mendoza se trouve dans le territoire de Lars Sullivan. Mendoza essaie de prendre le dessus avec un « Springboard » mais Sullivan le contre. Lars l’envoi plusieurs fois au sol puis malmène Raul Mendoza qui au sol. Lars Sullivan porte un « Pop Up Powerslam sur Mendoza avant d’enchainer avec le « Freak Accident ». Mauro notr que Lars Sullivan est toujours un suspect majeur en raison du fait qu’Aleister Black est la personne qui a brisé la mâchoire de Sullivan.

L’adversaire de Keith Lee fait une entrée avec de la musique d’entrée et est présenté comme un ancien joueur de rugby d’Angleterre ce qui est vrai.

Keith Lee Vs. Luke Menzies
Keith Lee affronte Luke Menzies qui fait se débuts télé à la NXT. Un chant pour Keith Lee retenti. Menzies ceinture ce dernier qui retourne la prise. Luke e dégage d’une « Back Elbow » pour se prendre un « Headcisors » de Keith. Menzies revient en le frappant au genou et porte des « European Uppercuts ». Lee le calme mais Luke le frappe au visage pour reprendre l’avantage. Menzies porte des « European Uppecuts ». Alors que Keith le met sur son épaule, Luke le repousse contre le coin. Keith le calme avec un puissant « Shoulder Tackle » puis ajoute une « Avalanche » et un « Double Chops ». Un chant « One More Time » retentie. Keith en termine avec un « Sit Out Powerbomb » pour la victoire !

Vainqueur : Keith Lee (3:02)

On voit une vignette annonçant le retour d’Oney Lorcan et de Danny Burch pour la semaine prochaine (Lorcan revenant d’une blessure). Mauro annonce aussi que Kairi Sane apparaîtra aussi la semaine prochaine. Nigel fait la promotion du match Gargano contre Velveteen Dream pour la semaine prochaine.

Après les entrées du « Main Event », Adam Cole demande à Kyle O’Reilly de rester en ringside car il veut un morceau de Ricochet.

Tag-Team Match :
The Undisputed ERA (Adam Cole et Roderick Strong) © Vs. Pete Dunne et Ricochet

The Undisputed ERA (Adam Cole et le co-champion NXT Tag-Team, Roderick Strong), accompagnés du co-champion NXT Tag-Team, Kyle O'Reilly, affrontent le champion WWE United-Kingdom, Pete Dunne et le champion NXT North American, Ricochet. Dunne débute face à Roderick qui applique une « Clé de bras ». Pete la retourne mais Strong l’accule dans son coin pour permettre à Adam de prendre le relais. Dunne se dégage d’un « Collier de tête » et le contre d’une « Clothesline ». Pete lui tord les doigts et passe le relais à Ricochet. Adam recule dans son coin pour que Strong le remplace. Ricochet prend l’avantage et le frappe au visage. A toi à moi, Ricochet revient avec un « Headcisors » et un « Standing Dropkick ». Roderick revient et reprend le contrôle pour donner le relais à Cole. Plus tard, Ricochet les contre tout les 2 et porte une « Jumping Neckbreaker » à Roderick qui retombe à l’extérieur du ring. Ricochet porte des « Chops » et, plus tard, une « Clothesline » sur Adam. Strong intervient pour se prendre une « Uppercut » de Ricochet à qui Adam porte des « Chops » pour reprendre le contrôle. Ricochet revient mais ne voit pas le relais à l’aveugle de Strong qui le surprend avec un « Back Breaker ». Strong frappe Ricochet au sol et va provoquer Pete dans son coin. Relais de Roderick que Ricochet repousse à coups de poings au visage. Relais d’Adam qui frappe Ricochet dans le coin. Plus tard, Cole porte une « Neckbreaker ». Relais courts des « Heels ». Roderick porte un « Backbreaker » qu’il garde en position et Adam poursuit avec un « Double Axhandle » des cordes sur Ricochet pour le compte de 2. Plus tard, Adam envoi Ricochet sur Strong qui le cueille avec ses bottes dans le coin. Cole enchaine avec un « Bicycle Kick » pour le compte de 2 de Strong. Ce dernier malmène ensuite Ricochet au sol. Plus tard, Strong le contre avec un « Standing Dropkick ». Relais d’Adam qui applique un « Collier de tête » au sol. Relais plus tard de Strong qui malmène le cou de Ricochet au sol. Plus tard, ce dernier le contre d’une puissante « Clothesline ». Plus tard, Adam prend le relais et ricochet le repousse avant de virer Roderick de son rebord. Ricochet esquive une « Ruade » d’Adam pour l’envoyer percuté le coin. Relais des 2 côtés, Dunne porte un « big Boot » sur Strong. Dunne le surpasse plus tard avant de porter un « Jumping Enzuigiri » dans le coin. Pete avorte une « Back Suplex » de Strong et lui porte un « Low Kick » dans la tête. Cole intervient pour se faire envoyer sur Roderick au sol avec une « X-Plex » pour le compte de 2. Plus tard, Ricochet empêche Cole d’intervenir et lui porte un « Final Cute ». Roderick repousse Dunne mais ce dernier revient plus tard pour lui appliquer une « Triangle Shock ». Pete le surprend avec une « Overhead Belly-To-Belly Suplex » puis ajoute un « Sit Out Powerbomb » pour le compte de 2 quand Adam intervient. Ce dernier dégage Ricochet du ring. Pete bloque un « Kick » de Cole et Ricochet saute sur ce dernier de la 3ème corde avec une « Flying European Uppercut ». Roderick sèche Ricochet d’une « Running Forearm » pour se prendre un « Jumping Enzuigiri » de Dunne. Alors que les « Heels » sotn à l’extérieur, Pete leur saute dessus avec un « Moonsault » des cordes. Ricochet suit avec un « Suicide Dive » mais se prend son partenaire quand les « Heels » esquivent. A l’extérieur, Roderick porte un « Enzuigiri ». O’Reilly remonte Pete sur le ring. Relais d’Adam qui retire sa genouillère pour porter un « Last Shot » sur Dunne pour la victoire !!!

Vainqueurs : The Undisputed ERA (Adam Cole et Roderick Strong) (9:50)

Après le combat, Kyle O’Reilly et Roderick Strong ramènent Ricochet dans le ring pour lui causer plus de dégâts. Roderick Strong et Kyle O’Reilly porte un « High Knee/Back Breaker Combo » sur Ricochet. Adam Cole enchaine avec un « Last Shot » sur Ricochet. Les War Raiders, Hanson et Ray Rowe, arrivent pour faire fuir l’Undisputed Era. Ces derniers quittent le ring. Kyle O’Reilly et Adam Cole se vantent de ne pas avoir été attaqués sournoisement cette semaine. La NXT se termine avec War Raiders debout dans le ring.

Review du site WillyWrestleFest.fr