Review du site WillyWrestleFest.fr

13 Février 2019
Full Sail University - Winter Park, Floride

Juste avant le début de l’émission, le show est dédié en « souvenir de…» pour le regretté Pedro Morales.

Mauro Ranallo, Nigel McGuinness et Percy Watson sont aux commentaires.

Dominik Dijakovic Vs. Shane Thorne
Dominik Dijakovic affronte Shane Thorne. Epreuve de force, Dominik accule Shane dans le coin. L’arbitre les sépare du coin et Thorne retombe à l’extérieur du ring. Dominik semble se faire mal au poignet. De retour dessus, Shane ceinture Dijakovic qui se dégage. Thorne lui malmène le poignet affaiblit dans les cordes puis le frappe. Dijakovic le repousse mais Thorne répond d’un « Dropkick » et porte plusieurs « Kicks ». Dominik est à genoux. Shane le malmène au sol. Il lui tord le bras. Dijakovic se dégage et revient pour le sècher d’une puissante « Clothesline ». Dijakovic porte une série de « Kicks » et enchaine avec une « Release Suplex ». Thorne revient en lui tordant le poignet puis enchaine avec une « European Uppercut » et une « Saito Suplex ». Alors qhe Shane monte sur les cordes, Dijakovic le rejoint pour l’y frapper. Dijakovic recule avec un « Moonsault » pour enchainer avec un « Superkick ». Alors que Throne est à l’extérieur, Dominik lui saute dessus avec un « Springboard Corkscrew ». Un chant « Holy Shit » retentie. Dijakovic le remonte sur le ring et en termine avec un « Feast Your Eyes » pour la victoire !

Vainqueurs : Dominik Dijakovic (4:22)

On passe à l’Undisputed Era pourune promo. Adam Cole déclare en avoir marre d’entendre dire qu’ils ont mal débuté 2019. Ils reconnaissent avoir eut des hauts et des bas. O’Reilly affirme qu’ils vont terminer en 2019 ce qu’ils ont commencés en 2018. Il promet que la première étape est qu’ils reprennent les ceintures NXT Tag-Team et la seconde étape qu’ils prouvent qu’ils sont la meilleure équipe de ce show. Fish poursuit qu’ils prennent ce qui leur appartient. Roderick Strong explique à quel point il est heureux de revenir dans la compétition en solo après avoir perdu les ceintures NXT Tag-Team. Fish et O’Reilly étant désormais l’équipe du groupe (Les reDRagon sont donc de retour ensemble). Adam Cole affirme qu’en 2019, l’Undisputed Era aura toute l’or que la NXT peut proposer. Ils critiquent Ricochet et affirme qu’ils dirigent le show. Adam Cole met fin à la promo en expliquant comment 2019 ser l’année de l’Undisputed Era.

On voit une interview de la semaine dernière avec Io Shirai et Kairi Sane après qu’elles aient, avec Bianca Belair, battues Jessamyn Duke, Marina Shafir et Shayna Baszler. C’est Shirai qui a fait le tombé de la victoire sur Shayna après un « Moonsault » de la 3ème corde ! Io Shirai parle que ce soir elle a montée qu’elle pouvait battre Baszler et annonce qu’elle vient après le championnat NXT Woemn’s qu’elle prétend pouvoir remporter. Bianca Belair arrive pour les interrompre et annonce à Shirai et à Sane qu’elle poursuit son objectif après le championnat NXT Women’s car elle est « In-Vai-Cue ».

Humberto Carrillo et Stacey Ervin Jr. sont déjà dans le ring. Kassius Ohno arrive pour une promo ou il reconnait qu'il savait qu'il n'était pas prévu qu'il apparaisse. Ohno rappelle être revenu à la NXT depuis deux ans déjà et que ça n’a pas été 2 années faciles. Ohno déclare avoir été devant les moniteurs en « Backstage » et qu’il y a vu des visages familié dans la foule avant de dire que le public du Full Sail est « notoire ». Ohno prétend que Full Sail le rend malade et qu'il les déteste pour leur visage, leurs sons et leurs chants. Kassius poursuit en disant à tout le monde : « Je suis sorti d’ici ». Il annonce qu’il va aller quelque part pour montrer qu’il est le meilleur à ce jour. Keith Lee arrive derrière et sèche Ohno d’un « Rolling Elbow ». Keith Lee prend le micro et lance un « Oh No » en se fichant de Kassius. Il chante un « Oh My God ». Lee poursuit qu'il aurait probablement dû toucher Ohno dans les couilles comme ce dernier l’a fait lors de leur match. Keith Lee demande à Ohno de ne pas laisser la porte lui frapper le derrière quand il partira. Keith conclu que le show peut maintenant continuer. Les Street Profits font leur entrée et Montez Ford se couche à côté de Kassius pour se moquer de lui.

Tag-Team Match :
Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) Vs. Humberto Carrillo et Stacey Ervin Jr.

Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) affrontent Humberto Carrillo et Stacey Ervin Jr. Humberto débute face à Montez à qui il applique un « Collier de tête ». Ce dernier se dégage mais Carrillo réapplique sa prise. Quand Ford se dégage à nouveau, Humberto le sèche d’un « Shoulder Tackle ». A toi à moi, personne ne prend un réel avantage et les 2 hommes se serent la main. Montez en profite pour prnedre l’avantage avec un coup de pied dans le bas ventre. Ford l’accule dans son coin ou Angelo prend le relais pour y frapper Carrillo. Relais de Montez qui frappe ce dernier au sol avant de lui porter un « Irish Whip ». Humberto passe par-dessus Ford et revient avec un « Armdrag » et un « Armdrag Takedown ». Relais à l’aveugle de Dawkins qui envoi Carrillo au sol avec un « Shoulder Tackle ». Ce dernier revient avec un « Flying Spinning Kick ». Relais de Stacey pour un « Double Dropkick » sur Angelo. Stacey enchaine avec un « Standing Shooting Star Press » pour le compte de 2 !!! Angelo plaque Ervin à terre. Relais de Montez, Dawkins frappe Stacey au sol et Ford couvre ce dernier pour le compte de 2. Plus tard, Ford travaille au sol sur le cou de Stacey. Montez porte une « Back Suplex » assez hard sur Ervin pour le compte de 2. Relais d’Angelo, Stacey se dégage d’une tentative de « Double Back Suplex » puis esquive une « Double Clothesline » pour repasser le relais à Carrillo. Ce dernier esquive une « Clothesline » de Dawkins et frappe Montez dans le coin. Humberto esquive une « Ruade » d’Angelo et le frappe dans le coin. Carrillo enchaine avec une « Handspring Back Elbow ». Il dispose de Montez puis contre Angelo du rebord avant de lui porter un « Missile Dropkick » de la 3ème corde. Carrillo enchaine avec un « Standing Moonsault » pour le compte de 2. Relais de Stacey qui porte un « Tsunami Sault » de la 3ème corde pour le compte de 2 quand Ford intervient. Humberto intervient contre Montez qui l’envoi dans le coin. Carrillo le passe sur le rebord et lui porte un « Jumping Enzuigiri ». Dawkins frappe Humberto au visage puis bloque un « Headcisors » de Stacey et le met sur ses épaules. Montez, qui sur la 3ème corde, porte alors un « Blockbuster » pour la victoire !!!

Vainqueurs : Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) (6:15)

Angelo Dawkins et Montez Ford prennent les micros après le match. Ils déclarent qu'ils veulent une part de l'action pour l'or. La foule scande « You Deserve It ». Ford parle de la façon dont la NXT a été une montagne russe pour eux. Ford annonce qu'ils sont prêts à se lancer dans la « guerre » à tout moment. Alors que Ford est sur le point d'appeler les War Raiders, ils ont été interrompus par la « Tag-Team European Union » de Marcel Barthel et Fabien Aichner. Barthel lance un « Nein » 3 fois. Barthel poursuit en disant que l'opportunité est sacrée et que personne d'autre ne mérite une opportunité plus qu'Aichner et Barthel. Barthel demande aux Street Profits de rester à l'écart. Oney Lorcan et Danny Burch les interrompent et rejoignent le ring pour confronter les autres équipes sur le ring. Les champions NXT Tag-Team, War Raiders arrivent à leur tour. Ray Rowe trouve qu’on parle beaucoup des titres, mais qu’il n’y a pas de bagarre. Hanson pense que si tout le monde veut un titre, ils devraient agir. Alors que les War Raiders se dirigent vers le ring, ils sont attaqués par le trio de Kyle O’Reilly, Bobby Fish et Roderick Strong, de The Undisputed Era. L'Undisputed Era frappe les War Raiders au sol avant de les monter dans le ring ou les autres équipes frappent aussi les champions. Là, les Undisputed Era repartent. Les War Raiders inversent la tendance et nettoient le ring. Ils dégagent d’abors les Street Profits puis Aichner et Barthel. Les War Raiders portent ensuite un « Pop Up Powerslam Combo » sur Burch puis Rowe soulève Lorcan à bout de bras et l’envoi par-dessus la 3ème corde sur les autres à l’extérieur.

On nous montre une vidéo sur Johnny Gargano pour mettre en avant ce dernier contre Velveteen Dream. La vidéo porte spécifiquement sur Johnny Gargano et le fait qu’il détienne le championnat NXT North American.

Women's Match
Aliyah Vs. Taynara Conti

Aliyah affronte Taynara Conti. Cette dernière prend l’avantage et l’envoi à terre pour le compte de 1. Alors qu’Aliyah la tient par les cheveux, Taynara la plaque au sol et la ceinture avec ses jambes tout en appliquant un « Armbar ». Aliyah rejoint les cordes pour faire casser la prise et la couvre pour le compte de 2. Vanessa Borne rejoint les abords du ring. Plus tard, Aliyah lui porte des « Low Kicks » dans le dos pour le compte de 2. Taynara bloque un « Low Kick » et met Aliyah au sol pour un « Jacknife Cover » pour le compte de 1. Conti esquive un « Kick » et porte un « Roll Up » pour le compte de 2. Taynara l’envoi la tête contre la seconde corde avant de l’envoyer plusieurs fois à terre en la tirant par le bras. Plus tard, Conti monte sur la seconde corde et applique un « Cross Armbreaker » à son adversaire qui tente de la rejoindre. Alors que l’arbitre a le dos tourné, Vanessa Bourne retient Taynara par la cheville. Ceci permet à Aliyah de faire tomber cette dernière des cordes. Aliyah frappe Taynara au sol avec sa jambe pour la faire abandonner.

Vainqueur : Aliyah (2:51)

Après le combat, Vanessa Bourne lève la main d’Aliyah. Alors que la championne NXT Women’s, Shayna Baszler, rejoint le ring, le duo s'enfuit de « Heels » sur la rampe. Duke et Shafir attaquent Borne et Aliyah par derrière et les montent sur le ring. Shayna sèche Aliyah puis les 3 encerclent Vanessa. Duke et Shafir font un « Double Teaming » sur Borne puis Baszler porte un « Running Knee » sur Conti dans un coin. Baszler porte ensuite une « Gutwrench Suplex » sur Conti. Baszler prend le micro et déclare que ceci est la réalité… Qu’on ne doit pas se mettre sur leur chemin. De ne pas les questionner et de ne pas les déranger ou les fâcher.

Une vidéo sur Velveteen Dream est diffusé à l’instar de Johnny Gargano, qui était plutôt centré sur le parcours de Dream jusqu'au match de la semaine prochaine et sur sa victoire dans le tournoi World’s Collide.

Ricochet Vs. Adam Cole
Ricochet affronte Adam Cole. A toi à moi, l’arbitre les sépare dans le coin ou Cole frappe Ricochet. Adam l’envoi dans les cordes ou Ricochet se retient pour contrer Cole d’une « Back Elbow ». Ricochet le frappe au visage mais Adam répond puis l’envoi dans les cordes pour se prendre un « Headcisors ». Ricochet se relève en « Saut De Carpe » et enchaine avec un « Standing Dropkick ». Cole quitte le ring mais Ricochet lui saute dessus et le frappe à y terre sur la rampe. De retour sur le ring, Adam le contre du coin mais Ricochet lui porte un « Jumping Enzuigiri ». Cole le contre sur les cordes et tente un « Sunset Flip Powerbomb » que bloque Ricochet. Alors que ce dernier le frappe au visage dans le coin, Adam se dégage et porte un « Back Kick » pour faire tomber Ricochet des cordes. Ce dernier se coince la jambe dans la seconde corde et Cole en profite pour le frapper. L’arbitre intervient et décroche Ricochet. Adam frappe la jambe de ce dernier contre le poteau. Plus tard, Cole malmène la jambe blessée dans les cordes. Adam porte un « Legsweep » sur la jambe blessée avant de lui porter un « Low Kick » dessus. Adam lui malmène ensuite au sol. Ricochet tente un « Enzuigiri » qu’esquive Cole pour lui frapper la jambe contre le sol. Adam s’acharne sur la jambe de son adversaire. L’arbitre intervient et engueule Cole. Ce dernier travaille au sol sur la jambe de Ricochet. Ce dernier se dégage mais Adam lui porte un « Low Dropkick » dessus ! Plus tard, Ricochet se dégage de l’emprise de son adversaire mais retombe mal sur sa jambe blessée. Ricochet repousse Cole du coin et le surprend avec une « Clothesline » ! Plus tard, Ricochet esquive une « Ruade » et envoi Adam percuter le coin du ring. Ricochet enchaine avec un « Tiger Feint Kick » puis grimpe sur la 3ème corde pour porter un « Diving Uppercut » et un « Standing Moonsault » pour le compte de 2 ! Plus tard, Adam revient en le frappant à la jambe blessée. Cole l’assoit sur le coin mais Ricochet le repousse pour se prendre un « Jumping Enzuigiri ». Cole le met sur ses épaules et porte un « Ushigoroshi » pour le compte de 2 ! A toi à moi, Ricochet porte une « Northernlight Suplex » mais Adam répond avec un « Ushigoroshi » pour le compte de 2. Plus tard, Ricochet esquive un « Last Shot » de Cole et lui porte un « Roll Up » pour le compte de 2. Adam lui porte un « Back Kick » sur la jambe blessée mais Ricochet le contre avec un « Reverse Hurricanrana » ! Ricochet passe sur le rebord, et sur une jambe, porte un « Springboard Back Senton » pour le compte de 2 ! Ricochet le met sur ses épaules mais Adam se dégage. Echanges de coups, Cole esquive et porte un « Back Kick » pour le compte de 2 ! Plus tard, Cole l’assoit sur le coin mais Ricochet se dégage. Cole le fait tomber des cordes. Ricochet revient et porte un « Frankeinsteiner » puis un « Axe Kick ». Il ajoute une « Northernlight Suplex », une « Deadlift Suplex » et un « Michinoku Driver » pour la victoire !!!

Vainqueur : Ricochet (14:23)

The Undisputed Era arrive comme prévu rapidement après le match, pour s’attaquer à Ricochet. Aleister Black tente de réduire l’écart, mais l'avantage numérique est encore trop fort et l’Undisputed Era se dresse au centre du ring clore le show.

Review du site WillyWrestleFest.fr