4 Avril 1994
Poughkeepsie, New York

On voyait des images de plus tôt dans la journée ou The Earthquake et Adam Bomb s’engueulaient. Vince McMahon et Gorilla Monsoon étaient aux commentaires.

The Earthquake Vs. Adam Bomb
The Earthquake affrontait Adam Bomb, accompagnés d’Harvey Wippleman. Adam s’attaquait direct à The Earthquake pour le frapper dans le coin. The Earthquake revenait plus tard et portait un « Hip Toss » avant de le passer par dssus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Adam remontait sur le ring et tentait des « Shoulder Tackles » qui étaient sans effets. The Earthquake le séchait d’une « Clothesline » et Adam quittait le ring. Il contrait The Earthquake du rebord pour lui porter une « Guillotine ». Bomb portait une « Slingshot Clothesline » puis une « Descente du coude » pour le compte de 2. The Earthquake se retrouvait accroché dans les cordes et Adam en profitait pour le frapper. A l’extérieur, Wippleman emmerdait Howard Finkel. Sur le ring, The Earthquake esquivait une « Descente du coude » de Bomb mais ce dernier en faisait de même. Adam montait sur la 3ème corde et portait une « Clothesline » de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Adam le frappait à coups de pieds dans le coin puis portait un « Irish Whip ». The Earthquake contrait la « Ruade » et enchainait avec un « Belly To Belly Suplex » puis une « Descente du coude ». The Earthquake ajoutait un « Leg Drop » puis un « Earthquake Splash » pour la victoire !

Vainqueur : The Earthquake

Dans vidéo, Lex Luger déclarait avoir un gros problème avec la façon dont Mr. Perfect avait arbitré à WrestleMania et lui reprochait de lui avoir coûté le meilleur moment de sa carrière. Il le mettait en garde de monter sur le ring face à lui ou Perfect lui appartiendra.

Sur le ring, Gorilla Monsoon accueillait Mr. Perfect qui le rejoignait sur le ring. Gorilla revenait sur le match de championnat à WrestleMania et lui faisait le reproche de son arbitrage. Mr. Perfect se défendait de rien avoir contre Luger ou Yokozuna et qu’il avait arbitré de la façon dont il voyait les choses, « Parfaite ». Il se faisait huer. Perfect reprochait à Luger, alors que le champion était à terre, de s’en être alors pris à un manager qu’il avait fait monter sur le ring. Perfect expliquait que quand il avait fait redescendre Cornette et Fuji, Lex l’avait touché sur l’épaule pour lui faire faire demi-tour, mais il ne l’avait pas sanctionné pour ça. Luger l’avait alors bousculé et Perfect déclarait qu’il avait alors appliqué les réègles, quand on touche à un arbitre, ou est disqualifié. Gorilla l’accusait d’avoir une vendetta. Perfect répondait que quand ou le touchait on avait à faire à lui. Monsoon répondait que Perfect avait écrit « Mr. Perfect » derrière son dos, mais quand tout ceci sera terminé, il y aura « Made In USA » devant.

Non Title Match :
Razor Ramon © Vs. Austin Steele

Le champion WWF Intercontinental, Razor Ramon, affrontait le « Jobber », Austin Steele dans un « Non Title Match ». Razor Ramon acculait Austin dans le coin et portait des « Chops ». Razor l’envoyait au sol puis portait un « Bodyslam » avant d’appliquer une prise au sol un peut plus tard. Ramon le malmenait à terre puis le séchait plus tard d’un « Back Elbow ». Razor appliquait un « Abdominal Stretch » par la suite. Plus tard, Ramon portait un « Fallaway Slam » puis provoquait Steele à terre. Plus tard, le Bad Guy le frappait au visage et enchainait avec un « Chokeslam » avant d’en terminer avec un « Razor’s Edge » pour la victoire !

Vainqueur : Razor Ramon

En « Duplex », les Quebecers et Johnny Polo répondaient aux questions de Vince McMahon concernant leur défense de titre la semaine prochaine. Polo disait qu’il y avait pleins de bonne équipe. Jacques disait que les Smoking Gunns étaient rapides. Pierre disait que les Bushwhackers étaient (en Français) des malades mentales. Ils se fichaient des Men On A Mission et disait qu’ils prenaient n’importe qui.

Ten Man Tag-Team Match :
Tatanka, The 1-2-3 Kid, The Smoking Gunns (Bart Gunn et Billy Gunn) et Thurman Sparky Plugg Vs. Irwin R. Schyster, Jeff Jarrett, Rick Martel et The Headshrinkers (Fatu et Samu)

Tatanka, The 1-2-3 Kid, The Smoking Gunns (Bart Gunn et Billy Gunn) et Thurman Sparky Plugg, affrontaient Irwin R. Schyster, Jeff Jarrett, Rick Martel et The Headshrinkers (Fatu et Samu). Billy débutait face à Samu et prenait brièvement l’avantage pour se prendre un « Hip Toss ». Samu revenait pour porter des « Chops » mais Billy tentait un « Sunset Flip » que Samu bloquait en « Bridge » pour le compte de 2. Plus tard, Samu le séchait d’une « Clothesline ». Relais avec Fatu pour un « Double Headbutt ». Fatu ajoutait un « Back Breaker » et passait le relais à Double J. Ce dernier portait un « Sidewalk Slam » mais, plus tard, Billy revenait sur un contre avec un « Headcisors » pour passer le relais à Tatanka. Jarrett reprenait l’avantage pour se prendre un « Hip Toss » puis un « Bodyslam ». Plus tard, Tatanka travaillait sur le bras de Jeff et passait le relais à Bart qui continuait le travail. Bart portait plus tard un « Roll Up » sans succès. Bart portait un « Standing Dropkick » mais Jeff se dégageait d’une clé de bras et portait une « Souplesse » avant de passer le relais à Schyster. Bart contrait ce dernier et l’envoyait au sol avec une sorte de « Face First » pour le compte de 2. Plus tard, alors que Thurman avait l’avantage, Irwin se dégageait et passait le relais à Martel. Sparky bloquait ce dernier pour l’empêcher de lui frapper la tête dans le coin et travaillait sur le bras du Model. Ce dernier se dégageait pour se prendre un « Crossbody » pour le compte de 2. Thurman malmenait le bras de Rick puis travaillait dessus au sol. Plus tard, Martel se dégageait mais Sparky reprenait immédiatement son travail sur le bras de son adversaire. Rick se dégageait à nouveau pour l’envoyer sur Irwin sur le rebord qui l’envoyait à terre. Relais de Schyster qui portait un « Bodyslam » mais manquait une « Descente du coude ». Relais du Kid qui reprenait l’avantage. Ce dernier le tenait par la cravate à un moment pour lui porter une « Guillotine ». Le Kid enchainait avec un « Springboard Clothesline » pour le compte de 2. Le Kid ajoutait un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2 quand Jarrett intervenait. Bagarre générale sur le ring puis à l’extérieur. Plus tard, sur le ring, le 1-2-3 Kid portait un « Spinning Hellkick » sur Schyster puis le malmenait dans le coin. Le Kid portait un « Irish Whip » mais Irwin esquivait un « Running Knee » pour remporter le combat !

Vainqueurs : Irwin R. Schyster, Jeff Jarrett, Rick Martel et The Headshrinkers (Fatu et Samu)

On assistait à la première du Heatbreak Hotel. Shawn Michaels, accompagné de Diesel, souhaitait la bienvenue. Il affirmait que beaucoup de Superstars avaient tentés de booker des réservations pour prendre part au show le plus hot de la soirée. Il disait être le propriétaire et Diesel le manager de cet établissement. HBK disait que le moindre problème ferait que le responsable règlera ça avec Diesel. Il faisait voir le décor de son « Hôtel » puis parlait de Razor Ramon. Il disait qu’ils avaient jute commencés avec lui. Shawn affirmait qu’il ramènera le titre Intercontinental là ou il se devait être, au Heartbreak Hotel.

Yokozuna Vs. Scott Powers
Yokozuna, accompagnés de Mr. Fuji, affrontait le « Jobber », Scott Powers. Yokozuna prenait l’avantage et séchait Scott avec une « Clothesline » quand il tentait de revenir. Yokozuna portait un « Chop » puis un « Headbutt ». Yokozuna le malmenait ay sol puis portait un « Belly To Belly Back Suplex ». Yokozuna enchainait avec un « Leg Drop » puis en terminait avec un « Banzaï Drop » pour la victoire !

Vainqueur : Yokozuna