2 Février 1998
Indianapolis, Indiana

On voyait une déclaration « Officielle » de la DeGeneration X qui promettait de faire dorénavant attention à leur attitude. HHH déclarait que sur le créneau 21h-22h, ils n’utiliseraient que les mots « Cul, bon dieu et enfer » et n’utiliseraient jamais les mots « Censurés ». Pour l’heure 22h-23h ils n’utiliseraient que les mots « Cul, bon dieu et enfer » + « bip » et autres à caractères sexuels et raciaux. Le discours était censuré. Michaels concluait.

La DeGeneration X faisait son entrée sur le ring. Les 2 gars étaient habillés en patriotes américains et les ballons tombaient du toit. Ils avaient des pancartes Tyson Vs. Austin. Ils faisaient la promotion pour que les 2 se rencontrent… Ils scandaient « Laissez les se rencontrer » et le public reprenait. Stonecold Steve Austin faisait son entrée sur le ring et faisait face à Shawn Michaels. Il disait apprécier le fait que Shawn fasse la promotion de cette rencontre car il botterait le cul de Tyson… Mais comme Steve avait remporté le Royal Rumble, le cul de Michaels lui appartenait. Stonecold disait que peu importe ce qu’il se passerait à WrestleMania, cette ceinture allait lui revenir, même si ça ne plaisait pas à Shawn. Steve concluait qu’il pouvait botter le cul de quiconque car « That’s The Bottom Line Caus’ Stonecold Said So ».

On voyait une vidéo de Jim Ross qui interviewait de Cactus Jack et Chainsaw Charlie qui demandait pourquoi ils se battaient ce soir ? Foley disait qu’à 32 ans, il s’inquiétait de savoir quelle marque il allait laisser dans ce sport. Mick disait qu’il y a 10 ans, alors qu’il était impressionnable, après un match de championnat poids lourd, le champion de l’époque lui avait dit que personne n’avait rien à foutre de lui et de son répertoire. Qu’il finirait dans un fauteuil roulant à 30 ans. Foley disait que cette personne ne devait pas s’en rappeler mais lui ne l’avait pas oublié. Il disait que quand les gens chantaient son nom ça l’importait et qu’il voulait laisser son empreinte dans le ring ce soir. Terry Funk ajoutait que le vainqueur de ce match ce soir serait le « King Of Hardcore »… Toute sa vie il avait été Hardcore et que ce soir il pouvait le prouver. Ils se seraient la main en disant qu’ils allaient s’envoyer en l’air ce soir.

Hardcore Match :
Cactus Jack Vs. Chainsaw Charlie

Cactus Jack affrontait Chainsaw Charlie dans un « Hardcore Match ». Ce dernier était sur le ring avec une poubelle. Cactus Jack arrivait en disant que « ça » c’était une poubelle et arrivait avec un conteneur ! Le combat partait sur la plateforme et Cactus prenait l’avantage avec une chaise. Il frappait ensuite la tête de Chainsaw Charlie contre le conteneur avant d’ajouter un « DDT » à même la plateforme pour le compte de 2. Cactus lui jetait ensuite une échelle. Plus tard, Chainsaw Charlie bloquait une tentative de « Souplesse » sur l’échelle par un « Petit Paquet » et les 22 roulaient sur la rampe d’accès. Chainsaw Charlie le frappait au visage puis jetait des poubelles sur le ring. Cactus le frappait avec une des poubelles et Charlie retombait à l’extérieur du ring. De retour dessus, Jack lui donnait la poubelle pour qu’il le frappe à son tour ! Chainsaw Charlie hésitait pour le frapper par derrière plusieurs fois ! Chainsaw Charlie le frappait à terre sur la nuque. Jack revenait avec des « Back Elbow » et lui recouvrait la tête d’une poubelle et portait un « Piledriver » ! Plus tard, de retour sur la plateforme, Chainsaw Charlie le frappait avec l’échelle. Charlie le frappait ensuite avec une chaise et prenait une table ou il montait Cactus dessus. Ce dernier le surpassait dans le conteneur. Cactus appliquait son « Mandible Claw » puis prenait l’échelle sur laquelle il grimpait pour monter sur la structure du Titan Tron et sauter dans le conteneur avec un « Diving Elbow ». Les chants « EC-Dub » retentissaient. Là, les New Age Outlaws arrivaient et fermaient le conteneur qu’ils balançaient du haut vers le bas de la plateforme ! Plus tard, les officiels et quelques catcheurs allaient voir dans quel état étaient Chainsaw Charlie et Cactus Jack. Ils ne bougeaient pas parmi les différents matériaux du conteneur. On voyait plus tard les New Age Outlaws qui semblaient regretter auprès de Vince McMahon leur action. On voyait la main d’un des 2 lutteurs Hardcore qui tremblait. Plus tard, ils étaient évacués en civière. Flash Funk s’énervait d’un coup et était éloigné des New Age Outlaws. Les Head Bangers s’attaquaient à ces derniers. Les autres catcheurs les séparaient et c’était la mêlée. Chainsaw Charlie tremblait encore alors que Cactus ne bougeait pas. Les catcheurs aidaient à mettre les civières dans l’ambulance.

Vainqueur : Sans décision !

En « Duplex », Jim Ross interviewait les New Age Outlaws et leur demandait dans quel but ils avaient fait ça. Road Dogg disait que quand ils y avait des opportunités à prendre, peut-être que des fois on allait trop loin. Ils étaient rejoins par la DX. Michaels les félicitait en disant que c’était exactement ce que la DX faisait. La DX leur conseillait de repousser les limites car le show continuait !

WWF European Title Match :
Owen Hart © Vs. Billy Gunn

Le champion WWF European, Owen Hart, défendait sa ceinture face au co-champion WWF World Tag-Team, Billy Gunn, accompagné du co-champion WWF World Tag-Team, The Road Dogg. Owen attaquait ce dernier par derrière pour le virer dur ring puis s’en prenait à Gunn qu’il surpassait avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Owen les repoussait puis sautait sur Gunn avec une « Slingshot Plancha ». Owen l’envoyait ensuite dans les escaliers en fer puis le frappait au visage. Hart portait une « Souplesse » à l’extérieur alors que le Road Dogg était retenu d’intervenir par l’arbitre. Owen portait des « European Uppercut » puis, de retour sur le ring, malmenait Gunn à terre. Il lui frappait la tête dans le coin. Billy revenait avec une « Guillotine » et le malmenait à terre. Le Road Dogg frappait Owen derrière le dos de l’arbitre. Gunn portait un « Neckbreaker » pour le compte de 2. Owen esquivait un « Dropkick » et tentait un « Sharpeshooter » mais Billy lui portait une « Fourchette ». Juste après, Billy l’envoyait de face dans le coin et enchainait avec un « Back Suplex » pour le compte de 2. Gunn travaillait ensuite au sol sur le cou d’Owen. Ce dernier se dégageait pour se prendre une « Swinging Neckbreaker ». Plus tard, Owen revenait avec un « Crossbody » de la seconde corde, sans succès. Billy portait un « Sunset Flip » mais Owen se dégageait pour appliquer un « Sharpeshooter ». Il lâchait la prise quand le Road Dogg montait sur le ring. L’arbitre disqualifiait Gunn alors que la DX arrivait à son tour. Les « Heels » s’en prenaient à Owen qui était seul contre 5. Ils le remontaient sur la plateforme ou HHH portait un « DDT » ! La DX encourageaient les New Age Outlaws à balancer Owen par-dessus la plateforme mais les officiels les en empêchaient.

Vainqueur : Owen Hart par disqualification !

Au téléphone, Michael Cole qui était à l’hôpital, disait qu’il donnerait des infos sur l’état de santé de Charlie et Jack dans l’heure.

Mosh Vs. Marc Mero
Mosh, accompagné de Thrasher, affrontait Marc Mero, accompagné de Sable. Marc couvrait cette dernière d’un peignoir et se trouvait très dominant envers elle et la renvoyait aux vestiaires. Mero déclarait avoir quelqu’un pour protéger ses arrières, quelqu’un de beau, « Marylindust »… C’était TAFKA Goldust déguisé en Marylin Manson. Mero prenait l’avantage en traitre et dégageait Mosh du ring. Là, TAFA Goldust lui portait une « Guillotine » sur la barrière de sécurité. De retour sur le ring, Mosh revenait et se prenait un « Powerbomb » avant de se faire frapper dans le coin. Marc le frappait dans le coin. Mosh retournait un « Irish Whip » pour se faire contrer. Mosh portait un « Powerslam » puis un « Surpassement » et un « Standing Dropkick ». Alors que Mosh frappait Mero dans le coin, TAFKA Goldust le déconcentrait. Plus tard, Mosh frappait ce dernier. Ca déconcentrait toutefois Mosh et permettait Mero de porter un « Low Blow » pour la victoire !

Vainqueur : Marc Mero

En « Duplex », Jim Ross interviewait le clan NWA d’un côté et Bradshaw de l’autre. Jim demandait si Windham aurait les couilles d’affronter son ancien partenaire d’homme à homme. Barry répondait être assez homme, qu’il avait un partenaire en la personne de Jeff Jarrett. il prétendait que Bradshaw était hors de contrôle et avait besoin d’aide. Bradshaw et de se trouver un partenaire. Bradshaw s’énervait et pétait tout dans son vestiaire.

On voyait une vidéo de Tiger Ali Singh qui arrivait en hélicoptère. Il disait avoir un seul but, être reconnu à travers le monde comme le plus grand combattant.

Chainz Vs. Faarooq
Chainz, accompagné des DOA, Ken Shamrock et Ahmed Johnson, affrontait Faarooq, accompagné de la Nation Of Domination. Faarooq prenait le contrôle sur Chainz et le frappait dans le coin avant de lui porter un « Irish Whip ». Chainz répondait avec une « Clothesline » et un « Powerslam » pour le compte de 2. Faarooq revenait et l’envoyait au sol puis le frappait à terre. Faarooq portait ensuite une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Faarooq travaillait ensuite au sol sur le cou de Chainz et le malmenait dans les cordes. Chaine revenait avec une « Electric Chair » et portait un « Spash » que Faarooq contrait en remontant les genoux. Plus tard, ce dernier le séchait d’une « Clothesline » pour le compte de 2 puis travaillait au sol sur le cou de Chainz. Au téléphone, de l’hôpital, Michael Cole annonçait que Terry Funk avait repris conscience mais pas Cactus Jack. Il concluait qu’il aurait plus de nouvelles plus tard. Faarooq portait un « Bodyslam » mais Chainz contrait un saut de la 3ème corde puis portait un « Big Boot ». Faarooq revenait mais Kama lui attrapait la cheville par erreur. Faarooq allait le confronter et le Rock tentait de le calmer mais Faarooq finissait par se décompter. Faarooq et Kama en venaient aux mains et Faarooq finissait par partir seul. Une fois la Nation calmé, ils se regroupaient sur la plateforme.

Vainqueur : Chainz par décompte !

Tag-Team Match :
Bradshaw et Flash Funk Vs. Barry Windham et Jeff Jarrett

Bradshaw et Flash Funk affrontaient Barry Windham et Jeff Jarrett. Ce dernier attaquait Bradshaw par derrière pour prendre l’avantage. Bradshaw revenait avec un « Big Boot » et passait le relais à Flash Funk. Jeff paradait pour se prendre un « Dropkick » dans le dos de Funk. Ce dernier ajoutait une « Flying Clothesline » et passait le relais à Bradshaw. Ce dernier se déconcentrait de Windham. Les Rock’N’Roll Express en profitait que l’arbitre ait le dos tourné pour s’attaquer à Flash à qui ils portaient une « Guillotine » sur la barrière de sécurité. Pendant ce temps, Bradshaw malmenait Jeff dans un coin alors que les officiels s’occupaient de Funk. Bradshaw portait une « Descente du coude » pour le compte de 2. Jeff revenait plus tard alors que Funk était évacué par les officiels. Plus tard, Bradshaw portait un « Pumphandle Slam » sur Jarrett. James E. Cornette déconcentrait l’arbitre, permettant à Morton de déconcentrait Bradshaw que Jeff passait par-dessus la 3ème corde. Windham le séchait d’une « Running Clothesline » à l’extérieur et le remontait sur le ring. Relais de Barry qui frappait Bradshaw au visage avant de le « Surpasser » et lui frapper la tête contre la botte de Jarrett. Relais de ce dernier qui portait un « Swinging Neckbreaker » ! Bradshaw contrait les 2 « Heels » et séchait Jeff de son « Clothesline From Hell » pour la victoire. Après le combat, alors que Bradshaw soulevait Jeff par le cou, Cornette le frappait avec sa raquette. Bradshaw le frappait avant d’être attaqué par les 4 membres de la NWA qui portaient un « Neckbreaker » sur Bradshaw. Jeff appliquait une « Figure Four » et les Rock’N’Roll tiraient les bras alors que Windham portait des « Big Splash » sur Bradshaw.

Vainqueurs : Bradshaw et Flash Funk

Sur le ring, on retrouvait Wink Collins qui rappelait que tous les tickets pour WrestleMania avaient été vendus et faisait la promotion en « PPV ». Là, les lumières s’éteignaient et Kane arrivait avec Paul Bearer. Ce dernier déclarait que Kane devrait montrer à Wink comment l’Undertaker souffre actuellement. Là, Vader arrivait et rejoignait le ring. Il reprochait à Kane d’avoir mis son nez dans son business et affirmait que son cul était à lui pour le PPV No Way Out. Vader aspergeait Kane avec un extincteur et faisait reculer Kane. Bearer empêchait Kane de remonter sur le ring.

Steve Austin Vs. The Road Dogg
Steve Austin affrontait le co-champion WWF World Tag-Team, The Road Dogg, accompagné du co-champion WWF World Tag-Team, Billy Gunn. Stonecold attaquait ce dernier avant de sortir le Road Dogg du ring et l’envoyer dans les escaliers en fer. Il frappait la tête du Road Dogg contre la table des commentateurs puis le remontait sur le ring pour le frapper dans le coin. Billy tentait d’intervenir pour se prendre un « Stonecold Stunner ». Road Dogg revenait sur Steve alors que la DX arrivait. HHH et Michaels tiraient Austin vers l’extérieur et les 4 « Heels » le frappaient au sol. Plus yard, ils l’accrochaient aux cordes et Shawn le provoquait sous les chants « Austin ». Cactus Jack arrivait avec son égouttoir et Funk avec une tronçonneuse. La DX fuyait. Plus tard, Austin revenait avec le T-Shirt de Michaels qu’il déchirait…

Vainqueur : Steve Austin par disqualification !