Review du site WillyWrestleFest.fr

28 Août 2017
FedEx Forum - Memphis, Tennessee

Michael Cole et Corey Graves annoncent que Booker T n'est pas là ce soir en raison des problèmes de voyage causés par l'ouragan Harvey. Le membre du WWE Hall Of Fame, Jerry « The King » Lawler les rejoint aux commentaires pour la soirée.

La vidéo Raw est jouée et on nous annonce que Brock Lesnar sera là ce soir après l'attaque de Braun Strowman. Alexa Bliss défiera également Sasha Banks pour le Championnat Raw Women’s. Enfin, John Cena et Roman Reigns signeront un contrat pour leur match pour le PPV WWE No Mercy. Le Miztourage est dans le ring et se fait huer. Le Miz commence à parler, mais il est immédiatement coupé par la musique de Kurt Angle, le GM de WWE Raw. La foule chante « You Sux » sous l'air de sa chanson. Kurt Angle pense qu'il sait ce que The Miz va dire. Sa perception du statut du championnat WWE Intercontinental a été diminuée car il n'y a eut aucune défense du titre à SummerSlam. Kurt Angle annonce alors qu’il y en aura une à No Mercy. Le Miz le coupe et définit le « respect » selon le dictionnaire. Le Miz déclare qu'Angle ne comprend pas ce que signifie le respect. C'est un manque de respect quand Kurt Angle l'interrompt. C'est un manque de respect envers le championnat WWE Intercontinental pour ne pas être défendu dans un show majeur. Kurt Angle annonce qu'il va donner au titre la vitrine qu'il mérite. La semaine prochaine, The Miz défendra le championnat WWE Intercontinental contre celui qui remportera la « Bataille Royale » à venir.

La musique du Big Show retentie et ce dernier arrive complètement rasé. Les Hardy Boyz arrivent ensuite alors qu’ils seront techniquement des adversaires ce soir. Bo Dallas et Curtis Axel seront également présents dans ce match. Ensuite, Finn Bálor arrive. Jason Jordan rejoint en dernier les combattants en compétition.

WWE Intercontinental Title #1 Contendership Battle Royal :
Jeff Hardy Vs. Apollo Crews Vs. Bo Dallas Vs. Curt Hawkins Vs. Curtis Axel Vs. Elias Vs. Finn Balor Vs. Goldust Vs. Jason Jordan Vs. Kalisto Vs. Karl Anderson Vs. Luke Gallows Vs. Matt Hardy Vs. R-Truth Vs. The Big Show

Jeff Hardy, Apollo Crews, Bo Dallas, Curt Hawkins, Curtis Axel, Elias, Finn Balor, Goldust, Jason Jordan, Kalisto, Karl Anderson, Luke Gallows, Matt Hardy, R-Truth et The Big Show, s’affrontent dans une « Battle Royal » pour déterminer l’aspirant N°1 au titre WWE Intercontinental. Jeff Hardy, Finn Balor, Bo Dallas, Axel Curtis, Big Show, Matt Hardy, Jason Jordan, R-Truth, Goldust, Apollo Crews, Kalisto, Karl Anderson, Luke Gallows et Elias éliminent Curt Hawkins dès le début. Plusieurs catcheurs fixent le Big Show qui les encourage à venir. Show repousse tout le monde avant de sécher Anderson et Gallows l’un après l’autre avec une « Clothesline ». Big Show prote un « Chop » à Kalisto. Bo Dallas et Curtis Axel sortent Kalisto dans la foulée. Big Show sèche Bo et Curtis avec une « Double Clothesline ». Gallows tente de sortir Jeff qui résiste. Big Show porte un « Chop » à Karl puis à Luke e t Apollo. Les Hardys envoient Elias dans le coin et Big Show le bloque pour un autre « Chop ». Axel repousse R-Truth et Goldust alors que le Big Show porte encore un « Chop » à Elias. Big Show se libère de Karl pour se prendre un « Big Boot » de la part de Luke. Luke Gallows, Karl Anderson et Finn Balor renvoient The Big Show aux vestiaires. Matt Hardy frappe Jordan au sol. Apollo résiste face à Goldust et Anderson. Bo aide Axel contre R-Truth. Plus tard, ce dernier est dégagé par Bo Dallas et Curtis Axel. Jordan se sauve face à Goldust. Gallows tente de sortir Jeff qui s’accroche aux cordes. Balor est en mauvaise position face à Bo et Axel mais parvient à se sauver. Matt tente de sortir Karl, sans succès. Goldust sauve Finn en mauvaise position face à Elias. Goldust porte un « Scoop Slam » face à ce dernier. Alors que Goldust parade, Anderson lui porte un « Neckbreaker ». Goldust le passe sur le rebord pour se prendre un « Superkick » de Gallows. Karl tire sur les cordes et fait passer Goldust par-dessus pour l’éliminer. The Miz apprécie. Durant la publicité, Elias sort Apollo Crews. Jason tente de sortir Elias qui résiste. Le Miztourage s’en prend à Balor. Les Hardys font un « Double Teaming » sur Anderson. Luke repousse une tentative de « Twist Of Fate » de Matt mais ce dernier esquive une « Ruade » et renvoi Luke Gallows aux vestiaires. Matt Hardy passe Karl sur le rebord. Echanges de coups, Matt tente un « Twist Of Fate » que Karl repousse. Matt dégage ce dernier en l’envoyant percuter le poteau et le faire retomber à l’extérieur. Luke tire Matt de l’extérieur pour l’éliminer alors que lui-même est déjà hors jeu… Le Club s’en prend à Matt à l’extérieur. Alors que les arbitres interviennent pour les séparer, le Miz en profite pour sauver Dallas de Balor et Jeff. Jordan s’en prend au Miztourage qui reprend vite le dessus. Plus tard, Balor contre Axel du rebord puis le sèche à plusieurs reprises. Finn frappe ensuite Elias et le fait tomber des cordes mais Elias s’y retient. Balor nettoie le ring et porte un « Slingblade » sur Jason. Jeff et Balor se font face. Jeff lui porte un « Inverted Atomic Drop » puis un « Double Legdrop ». Jeff tente un « Twist Of Fate » que repousse Finn pour lui porter un « Slingblade ». Balor porte des « Dropkicks » dans les coins à Dallas puis Jeff. Là, la lumière s’éteint avec les images de Bray Wyatt. Ce dernier apparaît une fraction de seconde pour éliminer Balor ! Sur le ring, Jordan domine le Miztourage et porte une « Overhead Belly-To-Belly Suplex » à Elias puis Jeff Hardy. Le Miztourage s’en prend à Jason et tente de le sortir. Jordan se dégage, esquive une « Double Clothesline » de Bo Dallas et Curtis Axel pour les éliminer ! Final 3 : Jeff Hardy, Elias et Jason Jordan. Ce dernier élimine direct Elias pour se faire sortir dans la foulée par Jeff Hardy qui remporte le combat !

Vainqueur : Jeff Hardy (16:22)

Une vidéo revient sur la confrontation entre Brock Lesnar et Braun Strowman la semaine dernière à Raw. Strowman a eut facilement le dessus sur Lesnar. On rappelle que ce dernier sera sur le show plus tard ce soir.

À venir, Enzo Amore sera en compétition à Raw pour la première fois en tant que membre de la division Cruiserweight.

En arrière-scène, on retrouve Charly Caruso avec Alexa Bliss. Charly demande à cette dernière quelle est sa stratégie ? Bliss répond que sa stratégie est de gagner. Alexa se demande quelle genre de championne est Sasha car cette dernière perd toujours le titre lors de sa première défense. Bliss ajoute que Banks n'a jamais défendu avec succès le titre WWE Raw Women's Championship. Alexa affirme que l'histoire se répétera. Elle va gagner le titre et humilier Sasha. Bliss déclare qu’elle exposera « The Legit Boss » pour ce qu'elle est vraiment, une perdante légitime. Alexa dit qu'il y de l’anticipation dans l'air. Bliss pensse que le WWE Universe est prêt à adorer à nouveau sa déesse. Bliss conclu en disant qu’elle espère que Banks s'est amusée à jouer à la championne cette dernière la semaine parce qu'elle retrouve son trône.

Enzo Amore fait son entrée et fait sa présentation habituelle avant d'entrer dans le ring. Enzo entre dans le ring et dit que Big Cass a eu ce qu'il mérite la semaine dernière pour l'avoir choisi. On revoit les images de Big Cass qui se blesse en passant par-dessus la corde supérieure la semaine dernière et se déchire son ligament croisé antérieur. Enzo dit qu'il a prouvé qu'il peut rivaliser avec des géants de 7 pieds. Maintenant, il va prouver qu'il peut concurrencer à 205 Live. Enzo parle du combat Mayweather contre McGregor avant d'introduire son adversaire : Noam Dar. Amore conclu que Noam est un gars avec deux noms étranges, mais il expliquera comment c'est le : « S-A-W-F-T ».

Enzo Amore Vs. Noam Dar
Enzo Amore affronte Noam Dar. A toi à moi, personne ne prend l’avantage. Noam imite Enzo et lui applique une « Clé de bras ». Amore rejoint les cordes pour faire casser la prise. A toi à moi, Enzo retourne une « Clé de bras » mais Dar le sèche d’une « Droite ». Noam l’envoi au sol et parade. En arrière-scène, on voit Neville qui regarde le combat. Sur le ring, Noam malmène son adversaire au sol et tente un tombé pour le compte de 2. Dar le frappe ensuite dans le coin. Amore revient pour le frapper à son tour. L’arbitre intervient. Dar envoi Enzo percuter la seconde corde, tête la première. Amore le surprend avec un « Eat Defeat » pour la victoire !

Vainqueur : Enzo Amore (2:56)

Enzo Amore célèbre sa victoire alors que Neville continue de regarder dans les coulisses. Charly Caruso se présente et demande à Neville sa réaction concernant Enzo. Neville dit que si cette belette est supposée être une compétition pour lui, il sera Champion Cruiserweight pour toujours. « How You Doin ? » demande Neville en riant et avant de partir.

La musique de Brock Lesnar retentie et le champion WWE Universal rejoint le ring avec son avocat, Paul Heyman. Alors qu’ils sont dans le ring, la foule chante, « Suplex City ». Heyman dit : « Mesdames et messieurs, je m'appelle Paul Heyman, et je suis l’avocat du champion WWE Universal incontournable, défendant et incontesté, Brock Lesnar ! ». Pour ceux qui pensaient qu'ils chanteraient le blues à Memphis à Braun Strowman, il leur accorde l'immunité pour la mauvaise évaluation de leurs personnages. Ils sont là pour chanter les louanges de Strowman. Paul pense que Strowman est le candidat le plus digne pour le titre dans toute la WWE. Heyman ajoute qu’à SummerSlam, c'était une nuit historique pour Lesnar et Strowman. Ce dernier a passé Lesnar à travers deux tables ce soir-là. Paul pense que Strowman s'est affirmé, tout comme il l'a fait la nuit suivante à Raw quand Strowman a rejoint le ring et s’est levé face au conquérant. Heyman montre une vidéo de ce qui s'est passé à Raw la semaine dernière puis admet qu'il ne croit pas aux monstres, mais qu’il croit que Strowman en est un. Heyman déclare que Strowman ne sera suffisamment monstre pour détenir le titre que s'il est assez monstre pour l'emporter sur Lesnar. Heyman conseille à Braun d’en profiter, car dans quatre semaines, Lesnar le veut. Heyman affirme que Lesnar le chassera. Lesnar prend le micro d’Heyman et lance un : « Ce qu'il essaie de dire, c'est « Suplex City, bitch » puis Brock et Paul quittent le ring.

On rappelle qu’Alexa Bliss va défier Sasha Banks pour le championnat Raw Women’s plus tard ce soir. Nous verrons également la signature de contrat pour le match entre John Cena et Roman Reigns.

On revoit la vidéo de John Cena et Roman Reigns de la semaine dernière à Raw.

Seth Rollins Vs. Cesaro
Le co-champion WWE Raw Tag-Team, Seth Rollins, accompagné du co-champion WWE Raw Tag-Team, Dean Ambrose, affronte Cesaro, accompagné de Sheamus. Epreuve de force, Cesaro applique un « Collier de tête ». Seth s’en dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Le Suisse parade ensuite et provoque Rollins. Plus tard, Seth se dégage d’un autre « Collier de tête » et porte une « Planchette Japonaise ». Cesaro récupère à l’extérieur et contre ensuite Rollins du rebord pour revenir. Seth répond à coups de « Chops » puis ajoute un « Running Knee » et un « Standing Moonsault » pour le compte de 2. Seth porte des « Chops » et autres coups de poing dans le coin. Cesaro revient en le faisant retomber la tête contre le coin puis le passe par-dessus la 3ème corde. Ambrose empêche Sheamus d’intervenir. Seth contre une attaque de Cesaro et le remonte sur le ring puis les champions font reculer Sheamus. De retour sur le ring, Rollins frappe Cesaro dans le coin puis lui porte un « Back Kick ». Cesaro le contre avec un « Tilt-Whirl-Backbreaker ». Plus tard, le Suisse lui porte un « Gorilla Press » puis un « Legdrop » pour le compte de 2 ! Cesaro enchaine avec 2 « Gutwrentch Suplex » pour le compte de 2. Cesaro porte, plus tard, des « Short Clotheslines » pour le compte de 2. Cesaro porte un « Irish Whip » mais Rollins le contre d’un « Back Elbow » et le frappe au visage. Cesaro porte un « Bodyslam » et monte sur les cordes pour porter un « High Crossbody » dont Rollins retourne le tombé pour le compte de 2. Seth porte un « Enzuigiri » puis le surprend plus tard avec un « Slingblade ». Seth porte des « Running Forearms » dans le coin. Cesaro l’assoit sur les cordes mais Rollins lui porte un « Blockbuster ». Seth monte sur les cordes mais Cesaro le contre avec un « European Uppercut ». Rollins le bloque dans le coin pour lui porter un « Buckle Bomb ». Sheamus déconcentre Seth qui esquive une intervention. Là, Ambrose s’attaque au Celtic Warrior à l’extérieur. Ceci déconcentre Rollins que Cesaro surprend avec une « European Uppercut » pour la victoire !

Vainqueur : Cesaro (7:03)

Après le combat, Sheamus et Cesaro célèbrent leur victoire au ring. Sheamus attrape un micro et affirme que c'est une belle victoire. Il ajoute que la nuit n'est pas encore terminée. Avant que Rollins et Ambrose ne s'enfuient, il défie Ambrose pour un match à la suite.

Dean Ambrose Vs. Sheamus
Le co-champion WWE Raw Tag-Team, Dean Ambrose, accompagné du co-champion WWE Raw Tag-Team, affronte Sheamus, accompagné de Cesaro. Sheamus prend l’avantage et porte un « Irish Whip ». Ambrose revient pour le frapper dans le coin. Sheamus le repousse et l’envoi dans les cordes pour se faire passer par-dessus avec une « Clothesline » de Dean. Sheamus revient en l’envoyant dans les barricades. Plus tard, de retour sur le ring, le Celtic Warrior domine Dean et tente une « Souplesse » de la 3ème corde mais Ambrose le repousse. Sheamus bloque un saut de la 3ème corde pour lui porter un « Irish Curse Back Breaker » pour le compte de 2. Plus tard, Dean tente de se sortir d’une prise de soumission de son adversaire qui le calme avec un « Sit Out Powerbomb » pour le compte de 2. Sheamus applique ensuite une « Texas Cloverleaf » mais Ambrose parvient à attraper les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, Dean se dégage d’une tentative de « White Noise » et lui porte un « Tornado DDT ». Les 2 hommes sont au sol. Plus tard, les 2 échangent des coups mais Dean prend l’avantage avec une « Flying Clothesline ». Sheamus contre une « Ruade » pour se prendre une « Neckbreaker » pour le compte de 2. Sheamus bloque une tentative de « Souplesse » pour le frapper dans le dos. Sheamus le passe sur le rebord mais le Lunatic Fringe le repousse et monte sur les cordes. Sheamus revient alors que Seth empêche Cesaro de déconcentrer le match. Sheamus met Ambrose sur ses épaules et lui porte un « Rolling Hills » de la seconde corde ! Plus tard, Dean esquive un « Brogue Kick » mais Sheamus repousse un « Dirty Deeds ». Dean répond avec une « Running Clothesline ». Seth fait tomber Cesaro du rebord. Ce dernier tente de le poursuivre sur le ring mais l’arbitre intervient. Alors que Sheamus va porter un « White Noise » sur Dean, Seth intervient avec un « Springboard Flying Knee » sur l’Irlandais derrière le dos de l’arbitre. Ambrose n’a plus qu’à porter un « Dirty Deeds » pour la victoire !

Vainqueur : Dean Ambrose (7:04)

En arrière-scène, Emma dit à Mickie James qu’elle est en trending sur Twitter. Elle se demande ce que ce sera ce soir ? Emma dit que même après avoir perdue son match contre Nia Jax, elle a été en « Trending ». Emma continue sur les hashtags. Mickie James, énervée, propose qu’après leur match, si Emma gagne elle tweet n'importe quel hashtag qu’Emma voudra. Si Mickie gagne, Emma doit cesser de dire qu'elle a commencé la Révolution féminine.

Women's Match :
Mickie James Vs. Emma

Mickie James affronte Emma. Epreuve de force, Emma applique une « Clé de bras ». Mickie se libère mais Emma l’envoi au sol. James revient et l’envoi au sol à plusieurs reprises. Mickie la ceinture mais Emma se dégage pour se faire contrer avec un « Neckbreaker » pour le compte de 2. James la frappe au visage et lui porte un « Headkick ». Emma la bloque au sol pour la victoire !

Vainqueur : Emma (1:42)

Après le combat, Emma prend un micro et dit à plusieurs reprises qu'elle a commencée la révolution féminine.

Kurt Angle est dans le ring et dit qu'un match historique a été annoncé plus tôt dans WWE.com. Pour la première fois, Roman Reigns affrontera John Cena et ce soir ils rendront le match officiel. John Cena fait son entrée dans sa réaction mixte habituelle. Cena déclare que ce match ressemble à combat pour WrestleMania, mais ils vont le faire en direct sur le WWE Network. Cena déclare qu’il aime le « Swag » d'Angle. C'est la raison pour laquelle il est venu à Monday Night Raw pour faire face à l'homme qui prétend qu'il dirige ce terrain de jeu. Si vous ne le croyez pas, demandez-lui simplement, Reigns vous le dira. Depuis que Reigns est entré dans le ring, il a non seulement été le candidat à la puce bleue. C'est le prospectus bleu qui a été protégé contre quiconque c’est trouvé sur son chemin. Cena déclare qu'il n'a pas besoin de protection et donne zéro "f". Il n'y a pas de protection contre lui. C'est pourquoi il veut se battre contre Reigns parce qu'il sait que ce dernier ne veut pas le battre. Cena signe alors le contrat. La musique de Roman Reigns retentie et il sort de la foule. Reigns se tient debout devant la table pendant quelques instants tandis que la foule gronde fort. Reigns reprend le micro et demande si Cena croit vraiment qu’il a peur de le combattre ? Roman poursuit que Cena peut ne pas comprendre cela parce que personne ne l'a jamais dit, mais John n'est pas aussi gros qu'il pense qu'il est. C'est un fait. Reigns ne se soucie pas de ce qu'il a fait ou de ce qu'il envisage de faire; Il a fait quelque chose que Cena n'a jamais fait : il a fait prendre sa retraite The Undertaker à WrestleMania. Reigns déclare que c’est peut-être pas qu'il ne veut pas le combattre, c’est peut-être qu'il n'a tout simplement pas besoin de le faire. Cena répond que Reigns a raison. Cena sait qu'il est un personnage polarisant parce que les gens veulent qu'il change son personnage et qu'il passe « Heel ». Avec Reigns, c'est différent. Peut-être que personne ne l’a dit à Reigns, mais la foule va et vient vis-à-vis de lui parce qu'ils voient ce qu'il voit : « un cul bon marché, créé collectivement, une copie de John Cena ». Un chant « Yes » éclate. Reigns n'est pas THE guy... il est juste un homme essayant de porter des chaussures qui ne lui iront jamais. Cena admet qu'il n'est pas The Undertaker. Il n'est pas un ancien catcheur qui se bat en bout de carrière avec une mauvaise hanche. Il est le plus rapide et le plus affamé qu'il ait jamais été. La raison pour laquelle Reigns ne signera pas le contrat c’est parce qu'il sait que quand il le fera, le « Roman Empire » sera terminé. Roman déclare que John est comme d’habitude, le roi de la filature. Reigns dit que ce qui le dérange, c’est que John pense être hué par les fans qui veulent qu’il soit un « Bad Guy », mais qu’en fait ils huent Cena parce que ce dernier sux. John Cena plaisante en disant que c’est pareil pour Kurt Angle, mais ce dernier a remporté une médaille d'or. Reigns semble avoir oublié ce qu’il doit dire et Cena capitalise et déclarant que quand on veut être « The Big Dog », vous devez apprendre à donner une promo. Reigns prétend que si les gens huent John, c’est parce qu’il est un « mec qui dit « oui à tout » et qui peut rien apprendre et une fausse salope. Reigns ajoute que John est une vieille cochonne à temps partiel. Reigns déclare que lui se casse le cul le week-end afin que Cena puisse traîner sur The Today Show, puis sauter dans un bus et aller à un show de la WWE s'ils le payent assez. Qu'est-ce que Cena va vraiment faire ? Il essaiera d'enterrer autant de jeunes talents que possible, car c'est ce qu'il fait. C'est ainsi qu'il resta sur le sommet de la montagne. Reigns déclare que Cena est juste un requin souriant. Ce qui irrite Cena à son sujet, c'est qu'il ne peut l'enterrer. Reigns affirme qu'il est le seul gars à la WWE que John Cena ne peut l’enterrer ou voir. Pourquoi voudrait-il se réduire à être le prochain John Cena quand il peut être le seul et unique Romain Reigns ? John Cena demande s'il a fini ? John traite Reigns d’imbécile car il devrait laisser les gens penser qu'il est stupide plutôt que d'ouvrir sa gueule et de le prouver. Reigns utilise les mêmes excuses pathétiques que tout le monde a eu pour réussir : les reprochent. Cena rappelle qu'il a fallu cinq ans à Reigns pour faire une promo décente à mi-chemin, mais il va le réduire à sa taille maintenant. John Cena dit que tout le monde pense qu'il a une mythique pelle en or et des pouvoirs pour tout contrôler. Cena ne sait pas s'il est aveugle ou stupide, car c’est la foule tient les clés. Les fans la tiennent toujours et toujours ils la tiendront. Cena rappelle qu’il a écouté les gens de le faire passer pour coupable pendant dix ans et entendu le pire de personnes plus sévères. Roman croit réellement que John est un requin, pourtant ça fait 5 ans qu’il n’a pas été en « Main Event » de WrestleMania. John rappelle qu’il a été en ouverture de SummerSlam cette année. Il a eu l'honneur de gagner le championnat WWE United-States et de l'utiliser comme plate-forme pour présenter de nouvelles stars comme Kevin Owens et AJ Styles pour n’en citer que quelques-uns. Reigns, lui a pris le titre WWE United-States comme une démotion, mais il est ici et l'accuse. John déclare à Roman qu’il est là à l’accuser parce qu'il est juste incapable de faire son travail. Quand il s'agit de ce terrain de jeu, Reigns n'a pas appris la règle d'or : intensifier ou partir. Quelques-uns l’ont intensifié au cours des années, mais personne ne s'est maintenu. Ensuite, il a finalement entendu parler de ce type, Roman Reigns, qui peut se tenir debout, mais il le regarde et écoute… Cena dit pense que Reigns devrait avoir honte que John soit à temps partiel, parce qu’à temps partiel, il fera toujours mieux que Reigns ne pourra jamais faire à plein temps. Reigns signe le contrat et balance la table. La musique de Gallows et d'Anderson retentie et ces derniers arrivent. Ils disent qu'il n'y a pas assez de place pour leurs egos. Ni l'un ni l'autre ne sont des « bons frères ». Karl et Luke pensent qu’ils doivent recevoir une leçon de quelques « bons frères ». Luke et Karl déclarent qu’ils vont venir et frapper quelques nerds. Kurt Angle les arrête et déclare que tout le monde veut se battre, alors Gallows et Anderson vont affronter Cena et Reigns maintenant.

Tag-Team Match :
John Cena et Roman Reigns Vs. Karl Anderson et Luke Gallows

John Cena et Roman Reigns affrontent Karl Anderson et Luke Gallows. Le match débute pendant la publicité et de retour au direct, Gallows porte un « Irish Whip » à John Cena puis se rue dessus dans le coin. Luke ajoute un « Irish Whip » mais cette fois, John esquive sa « Ruade » et revient avec des « Flying Shoulder Tackles ». Cena ajoute un « Proto Bomb » et un « 5 Knuckles Shuffles ». Anderson intervient pour se prendre un « Proto Bomb ». Alors que John va ajouter son « 5 Knuckles Shuffles », Luke le sèche d’un « Big Boot » ce qui fait marrer Reigns. Plus tard, Anderson intervient derrière le dos de l’arbitre qui engueule Luke. Ce dernier porte une « Souplesse » puis un « Legdrop » pour le compte de 2. Plus tard, Gallows travaille au sol sur le cou de John. Plus tard, ce dernier se dégage et vire Karl de son coin pour se manger une « Clothesline » de Gallows. Relais de Karl qui frapper John au sol avant de lui appliquer un « Collier de tête ». Plus tard, Anderson porte un « Spinebuster » à John pour le compte de 2. Relais de Gallows qui porte un « High Kick » et des « Descentes du coude » sur Cena. Ce dernier en esquive une et on a un relais des 2 côtés. Reigns prend l’avantage sur Anderson qu’il sèche à coups de « Clotheslines ». Luke intervient pour se prendre aussi une « Clothesline ». Roman porte plusieurs « Clotheslines » à Karl dans le coin puis porte un « Dropkick » à Luke à l’extérieur. Roman sèche ensuite Anderson d’un « Big Boot » sur le ring. Gallows le retient par la cheville de l’extérieur et Karl tente d’en profiter pour porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Roman leur décroche des « Superman Punch ». John remonte sur le ring et porte un « Attitude Adjustment » sur Gallows alors que Roman porte un « Spear » à Anderson pour la victoire !

Vainqueurs : John Cena et Roman Reigns (5:58)

Elias est dans le ring et prétend que Dusty Rhodes l'a appelé l'Elvis de la WWE. Elias commence alors à chanter comment The King est parti, mais qu’il n’est pas oublié. Cependant, la ville est encore pourrie. Jerry Lawler l'interrompt et reçoit une grande réception. Jerry déclare que la voix d’Elias n'est pas mauvaise, mais il a clairement des problèmes liés à son public. Lawler déclare que le WWE Universe ici à Memphis n'apprécie pas ses paroles. Lawler annonce qu’il veut faire sortir quelqu'un de la Southpaw Regional Wrestling... Pelvis Wesley (aka Heath Slater). Wesley danse dans le ring comme Elvis et Elias refait ses mouvements avant de l'attaquer et de le sécher d’une « Clothesline » puis lui porte une « Spinning Neckbreaker ».

À venir, Sasha Banks va défendre le championnat Raw Women’s contre Alexa Bliss.

En arrière-scène, Renee Young demande à The Miz ce qu’il pense de devoir faire face à Jeff Hardy avec le championnat WWE Intercontinental en jeu ? Le Miz se questionne qu’il ne faille qu’un match pour l’affronter. Renee rappelle que Jeff a battu 19 autres adversaires et que le Miz voulait plus d’exposition pour son titre. The Miz, excédé des questions de Young, ne répond et se retire.

En arrière-scène, on retrouve Charly Caruso avec Sasha Banks. Charly demande comment elle empêchera Alexa Bliss de l'embarrasser ce soir ? Sasha affirme que sa série de malchance de défense le titre prendra fin ce soir. Sasha ajoute qu’elle va remettre cet enfant à sa place comme elle l'a fait à SummerSlam. Ensuite, le WWE Universe va chanter « You Tape Out ».

WWE Raw Women's Championship Title Match :
Sasha Banks © Vs. Alexa Bliss

La championne WWE Raw Women's, Sasha Banks, défend sa ceinture face à Alexa Bliss. Alexa tente un « Victory Roll » direct pour le compte de 1. Elle ajoute une « Crucifix Cover » pour le compte de 2. La challenger enchaine avec un « Roll Up » sans plus de succès. Sasha tente un « Bank Statement » mais Bliss l’en empêche. Banks la frappe dans le coin puis lui malmène le bras au sol. Plus tard, Bliss la contre mais la championne la vire du ring avec un « Dropkick ». Plus tard, de retour sur le ring, Sasha la frappe à terre et l’envoi dans les cordes mais la challenger quitte le ring. Banks lui saute dessus du rebord avec un « Running Knee ». Plus tard, de retour sur le ring, la challenger a repris l’avantage et malmène le bras de Sasha au sol. Cette dernière tente de revenir mais Bliss la contre pour le compte de 2. Alexa malmène la championne au sol pour le compte de 2. Alexa la malmène dans les cordes et la frappe dans le coin pour le compte de 2. Plus tard, Bliss la frappe dans le coin. Banks revient en l’envoyant percuter la seconde corde, tête la première. Banks l’envoi au sol à plusieurs reprises puis lui porte un « Double Knees » dans le coin. Alexa en esquive un second pour lui faire percuter les cordes. Alexa monte sur les cordes ou la championne la contre. Alexa la repousse et manque un « High Crossbody » qu’esquive Sasha pour le compte de 2. Bliss contre une tentative de « Sunset Flip » pour le compte de 2. Sasha revient pour le même résultat. Alexa répond d’une « Droite » et porte un « Code Red » pour le compte de 2 ! Bliss la frappe au sol mais Sasha esquive un « Standing Moonsault » pour porter un « Shinning Wizard » pour le compte de 2. Plus tard, Sasha esquive un coup et accule Bliss dans le coin et l’y frappe. Banks revient et lui porte un « Low Kick » dans les côtes. La championne ajoute un « Double Knees » e t monte sur les cordes ou Bliss la contre. Cette dernière porte une « Superplex » de la 3ème corde. Les 2 femmes sont au sol. Alexa se rapproche de Sasha qui lui applique un « Bank Statement ». Bliss se laisse retomber dessus pour un tombé, sans succès. Cette dernière s’aide des cordes pour lui faire percuter avec la gorge puis enchaine avec un « Snap DDT » pour la victoire et remporter le titre WWE Raw Women’s !

Vainqueur : et nouvelle championne WWE Raw Women's, Alexa Bliss !!! (10:28)

Après le combat, Nia Jax descend la rampe souriante et applaudit Alexa Bliss. Nia Jax soulève le bras de Bliss avant de porter une « Ruade » à Banks dans le coin. Nia Jax soulève Alexa Bliss sur son épaule et cette dernière soulève le titre. Nia Jax se laisse tomber en arrière pour envoyer la championne au tapis ! Nia Jax prend le championnat Raw Women’s et le lève tandis qu'un chant « Yes » se lance.

Review du site WillyWrestleFest.fr