Review du site WillyWrestleFest.fr

1er Janvier 2018
American Airlines Arena - Miami, Floride

Michael Cole, Corey Graves et Booker T sont aux commentaires. Michael Cole souhaite la bienvenue pour le premier Raw de 2018 et rappelle que Roman Reigns, qui défend le championnat WWE Intercontinental ce soir, perdra la ceinture s'il est disqualifié. Corey Graves rappelle que ce soir on aura le retour de Brock Lesnar et de Paul Heyman. Michael Cole a aussi annoncé Alexa Bliss contre Asuka dans un « Non Title Match ».

En arrière-scène, Alexa Bliss rejoint Kurt Angle et se plaint à ce dernier qu’il ait attribué un match à Asuka avec elle. Alexa demande à Kurt à quoi il pensait en faisant ça ? Kurt Angle répond qu’il veut débuter l’année par un match digne de WrestleMania. Alexa trouve ça injuste et reproche à Asuka de l’avoir interrompue et attaquée la semaine dernière et que Kurt devrait réfléchir à ne pas récompenser Asuka de la sorte. Bliss rappelle qu’en plus, Asuka c’est annoncée comme participante au Royal Rumble féminin, donc si Asuka gagne, elle affrontera Alexa à WrestleMania. Bliss demande à Angle de changer d’avis. Kurt répond qu'il ne changera pas d'avis et que si elle a des soucis avec Asuka, elle devra les régler dans le ring. Il conclut en lui rappelant qu'elle a de la chance que ce soit un « Non Title Match ». Kurt Angle rejoint le ring et souhaite à tous une bonne année. Il affirme que 2018 sera encore supérieur à 2017. Il rappelle que dans trois semaines, Raw fêtera son 25ème anniversaire. Ensuite, Kurt Angle parle du Royal Rumble et que John Cena va y participer. Angle rappelle les règles du Royal Rumble, précisant que les mêmes règles s'appliquent aux hommes et aux femmes suite à un accord avec Stephanie, Shane et Daniel Bryan. Les 2 Royal Rumble sont à 30 participants/participantes et le gagnant/gagnante obtiendra son opportunité lors d'un match de championnat à WrestleMania. La musique de The Bar retentie et les 2 ex champions se dirigent vers le ring. Sheamus prétend qu'ils ont été volés la semaine dernière. Un chant « You Look Stupide » démarre. Cesaro déclare qu'ils ne peuvent pas supporter le favoritisme. Cesaro affirme que Kurt a donné à son fils un « Title Shot » au titre Raw Tag-Team. Cesaro poursuit que ce que Kurt a fait après le match était trop. Le Bar montre les images du « Main Event » de la semaine dernière, avec Kurt Angle applaudissant et serrant Jason Jordan dans ses bras. Sheamus déclare que ces images le rendent malade et que c’est du pur favoritisme. Cesaro poursuit que le fils de Kurt ne méritait pas cette opportunité. The Bar demande une revanche pour leurs ceintures ce soir. Kurt Angle répond qu'ils auront leur revanche quand il le décidera. La musique de Jason Jordan retentie et ce dernier apparaît sur la plateforme. Jason se demande que s'il ne mérite pas une opportunité aux ceintures Raw Tag-Team, alors pourquoi a-t-il le titre ? Jason rappelle que l'opportunité de la semaine dernière était basée sur ses antécédents et non sur son ADN. Jordan rappelle que Seth et lui ont gagné les ceintures Raw Tag-Team. Les 3 commencent à se disputer, alors Kurt Angle « Booke » un match maintenant. Seth Rollins arrive et annonce à Jason que même s'ils sont champions, Jordan a beaucoup à apprendre sur le fait d'être un coéquipier. Seth note que Jason est en infériorité numérique là. Seth annonce à Jason qu'il sera dans son coin ce soir. Un chant « Daddy’s Boy » démarre… Rollins conclu que comme il voit Jason, il est là ce soir pour le voir perdre. Cesaro éjecte Jordan du ring en le frappant par derrière.

Jason Jordan Vs. Cesaro
Le co-champion WWE Raw Tag-Team, Jason Jordan, accompagné de du co-champion WWE Raw Tag-Team, affronte Cesaro, accompagné de Sheamus. Le match débute lors de la publicité. De retour au direct, Cesaro porte un « Irish Whip » à Jason qui passe par-dessus avant de le sécher d’un « Dropkick » pour le compte de 2. Plus tard, Jordan ajoute des coups de bélier dans le coin mais Cesaro revient pour lui porter un coup de genou et une « European Uppercut ». Plus tard, Cesaro applique un « Collier de tête » au sol à son adversaire. Plus tard, Jason revient et bloque un « Springboard Crossbody » pour l’acculer contre les coins à plusieurs reprises. Sheamus monte sur le rebord ce qui fait perdre du temps à Jason dont le Suisse esquive la « Ruade » pour le faire percuter le poteau, épaule la première. Cesaro le frappe ensuite derrière la cuisse et s’acharne dessus en lui malmenant dans les cordes avant de porter un « Dropkick » dessus. Cesaro lui frappe la jambe contre le rebord. Plus tard, le Suisse malmène la jambe de son adversaire au sol. Plus tard, Cesaro le frappe à la cuisse puis lui réapplique une prise au sol. Plus tard, Jason revient avec une « Short Clothesline » et le passe sur le rebord d’où Cesaro l’en fait tomber pour l’envoyer le genou contre le rebord dans la foulée. Plus tard, de retour sur le ring, Cesaro le repousse à l’extérieur avec un « Baseball Slide ». Cesaro le remonte sur le ring pour une « European Uppercut » puis applique une « Half Boston Crab » au centre du ring. Plus tard, Jason se dégage pour se prendre des « European Uppercuts ». Jordan contre une « Ruade » et l’envoi plusieurs fois au sol avant de lui porter 2 « Overhead Belly-To-Belly Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Cesaro tente de revenir pour se prendre 1 « Northernlight Suplex » et une « Northernlight Suplex Into A Bridge » pour le compte de 2. Plus tard, Cesaro s’accroche aux cordes et malmène Jason dedans. Alors que l’arbitre fait reculer le Suisse, Sheamus frappe illégalement Jason au visage de l’extérieur. Cesaro couvre son adversaire pour le compte de 2. Cesaro applique ensuite un « Boston Crab » mais Jason attrape les cordes pour faire casser la prise. Là, alors que Sheamus semble vouloir intervenir, Seth Rollins l’attaque pour l’en empêcher. Ceci déconcentre Cesaro que Jordan surprend avec un « Belly-To-Back Suplex Into A Neckbreaker » pour la victoire !

Vainqueur : Jason Jordan (9:47)

Après le combat, Jason célèbre sur le ring puis retrouve Seth à l’extérieur pour lui lever brièvement le bras que Seth laisse tendu un moment avant d’applaudir son partenaire.

Dans les coulisses, Renee Young interview Roman Reigns qui reçoit plus de huées que d'acclamations. Renee interroge Roman sur la possibilité qu’il perde son titre par disqualification suite à son attaque sur Samoa Joe la semaine dernière. Reigns répond que Samoa Joe a eu ce qu'il mérite, il intervient dans les matchs et a blessé Dean Ambrose. Roman trouve que Samoa Joe marche et parlaie comme un punk et que c'est pourquoi il l'a attaqué la semaine dernière. Reigns affirme qu'il reste dans les règles. « J'espère » conclu Reigns avant de s'éloigner.

Michael Cole rappelle que Brock Lesnar apparaitra plus tard dans le show. Bray Wyatt fait son entrée. Michael Cole déclare que Wyatt sera en action après la pause. On nous montre une publicité de SmackDown annonçant AJ Styles contre Sami Zayn dans un « Non Title Match ».

Dans une interview pré enregistrée, Sasha Banks affirme qu'elle éliminera 29 femmes pour gagner le Royal Rumble parce qu'elle est la « Legit Boss ».

Apollo Crews Vs. Bray Wyatt
Apollo Crews, accompagné de Dana Brooke et de Titus O´Neil, affronte Bray Wyatt. Epreuve de force, Bray accule Crews dans le coin et l’arbitre les sépare. Apollo esquive une attaque de son adversaire et recule quand Bray se met en arrière dans le coin. Plus tard, Crews applique un « Collier de tête ». Wyatt se dégage et le frappe au visage à plusieurs reprises pour le passer entre les cordes. Apollo le repousse du rebord avec un « Jumping Headkick » puis enchaine avec une « Slingshot Back Senton » et une « Descente du coude » pour le compte de 2. Plus tard, Crews réapplique un « Collier de têt ». Bray s’en libère et le sèche d’un « Headbutt » puis le frappe au sol et le malmène dans les cordes. Plus tard, Bray le frappe dans le coin et lui porte un « Irish Whip » mais Crews passe par-dessus Wyatt avant de le contrer avec un « Dropkick » pour le compte de 2. Apollo porte un « Irish Whip » mais Bray le passe sur le rebord d’où le repousse Crews. Wyatt le contre sur les cordes et lui porte un « Jaw Breaker » à même les cordes. Plus tard, Wyatt fait peur à Dana en la fixant. Plus tard, Bray travaille au sol sur le cou de Crews. Ce dernier tente de revenir pour se prendre un « Crossbody » en contre pour le compte de 2 ! Bray lui frotte ensuite le visage sur les cordes mais Apollo revient plus tard avec un « Low Dropkick » en contre. Plus tard, Apollo le sèche d’une « Flying Clothesline » puis se relève en saut de carpe pour porter un « Standing Shooting Star Press » pour le compte de 2. Bray quitte le ring et tente de faire tomber Apollo du rebord mais ce dernier esquive et le repousse d’un « Back Kick ». Crews lui suite ensuite dessus avec un « Standing Moonsault ». Titus encourage Apollo qui remonte Bray sur le ring ou ce dernier le sèche d’une « Short Clothesline ». Plus tard, Dana monte sur le rebord pour encourager Apollo. Wyatt la fixe et Brooke retombe sur O’Neil en reculant de peur. Sur le ring, Crews sèche Wyatt d’un « Jumping Enzuigiri » mais ce dernier le surprend avec un « Sister Abigail » pour la victoire !

Vainqueur : Bray Wyatt (7:02)

"WOKEN" Matt Hardy apparaît sur l'écran. Hardy déclare que la semaine dernière, il a transformé toutes les lucioles de Bray en « Woken Warriors ». Hardy affirme que Wyatt ne peut pas échapper à sa « Woken Wisdom » plus longtemps. Hardy déclare qu’il est tout autour de lui, qu’il est la présence omnisciente autour de lui. Une fois que « Sister Abigail » sera partie, il va le « Delete ». Matt Hardy rit tandis que l'écran se multiplie en plusieurs fois. Un fort chant « Delete » retentit tandis que Bray semble s’interroger.

On rappelle que Brock Lesnar apparaîtra en direct plus tard ce soir. Nous verrons également Roman Reigns défendre le championnat WWE Intercontinental contre Samoa Joe.

En arrière-scène, Alexa Bliss se rapproche de Nia Jax et dit qu'elle a besoin d'elle dans son coin pour son match contre Asuka. Nia Jax est sur le chemin de l’infirmerie pour Enzo et déclare qu’il lui a envoyée un message et qu’il a besoin d’elle. Alexa Bliss la menace en déclarant que c'est elle ou Enzo. Nia Jax répond que sa soupe au poulet devient froide et part. Alexa n’en revient pas.

On rappelle dans un vidéo clip que Raw célébrera ses 25 ans le 22 Janvier prochain.

On revoit une rediffusion du Raw de lundi dernier quand Asuka a annoncée son entrée dans le Royal Rumble Match féminin et que personne n'est prête pour elle. Asuka a ensuite frappée violemment Alexa à la tête.

Non Title Match :
Alexa Bliss © Vs. Asuka

La championne WWE Raw Women’s, Alexa Bliss affronte Asuka dans un « Non Title Match ». Asuka se trémousse avant le combat. Epreuve de force qu’évite Alexa. Asuka tente un « High Kick » mais la championne recule et se réfugie dans les cordes à plusieurs reprises. Plus tard, Bliss ceinture la Japonaise qui applique une « Clé de bras ». La championne la retourne brièvement mais Asuka reprend vite l’avantage et la bloque au sol plus tard. Plus tard, Asuka tente un « Knee Bar » mais Alexa parvient à se dégager à temps. Plus tard, Asuka applique un « Collier de tête » mais Bliss se dégage, l’envoi à terre et se réfugie encore dans les cordes. Plus tard, Asuka la contre avec une « Shoulder Tackle » et provoque la championne en dansant avant de la sécher avec un « Rear View ». Alexa quitte le ring. Plus tard, de retour dessus, Bliss en redescend immédiatement de peur et se fait huer. Plus tard, de retour sur le ring, la Japonaise domine son adversaire au sol. Bliss se réfugie encore dans les cordes. Plus tard, Bliss reprend l’avantage et ceinture Asuka au sol avec ses jambes. Au bout d’un moment, cette dernière se libère et applique un « Ankle Lock » mais Alexa se dégage et envoi Asuka percuter les cordes. Plus tard, la championne l’étire de l’extérieur le dos contre le poteau puis la frappe à terre pour la couvrir pour le compte de 2. Asuka la surprend avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Bliss esquive un « Low Kick » pour porter un « Roll Up » puis un « Back Breaker » en contre. Alexa la frappe ensuite au sol pour le compte de 2. La championne la ceinture à nouveau au sol avec ses jambes. Plus tard, Bliss lui applique une « Modified Guillotine Choke » mais la Japonaise se dégage pour un « Armbar » mais Alexa rejoint rapidement les cordes. Plus tard, Bliss la frappe dans le coin puis la gifle. Asuka lui rend. A toi à moi, Asuka porte 2 « Dropkicks ». Alexa retourne un « Irish Whip » pour se prendre un « Missile Dropkick » de la seconde corde. Asuka porte un « Running Back Butt » puis ceinture Alexa Cette dernière la repousse pour se prendre un « High Knee » en contre. Alexa contre une « Ruade » de la Japonaise qui la bloque au sol pour le compte de 2. Bliss la vire du ring avec un « Low Dropkick ». Asuka la contre de l’extérieur avec un « High Kick », puis, de retour sur le ring, porte un « Spinning Kick » avant de reporter le combat avec un « Armbar » !

Vainqueur : Asuka (11:24)

Après le combat, Asuka célèbre dans le ring tandis qu’Alexa Bliss empoigne son titre au bord du ring, terrifié par ce qui vient de se passer.

On voit un vidéo clip de Samoa Joe attaquant Dean Ambrose et du match Reigns/Samoa Joe de la semaine dernière.

En arrière-scène, on retrouve Renee Young avec Samoa Joe. Renee rappelle qu'il n'a même pas besoin de battre Roman Reigns pour remporter le titre WWE Intercontinental ce soir. Samoa Joe rétorque qu'il va le vaincre comme il l'a fait par le passé. Samoa Joe affirme qu’il possède Reigns et l'a exposé. Grâce à lui, The Shield ne sera jamais champion ensemble. Joe poursuite que Dean Ambrose est un mari à la maison vivant du salaire de sa femme à cause de lui. Renee Young, la femme d'Ambrose, secoue la tête. Samoa Joe affirme qu'il va faire dormir Reigns et devenir le nouveau championnat WWE Intercontinental. C'est peut-être le terrain de jeu de Reigns, mais il vit dans le monde de Samoa Joe.

Rhyno Vs. Braun Strowman
Rhyno, accompagné de Heath Slater affronte Braun Strowman. Des chants « EC-Dub » retentissent. Première épreuve de force, Braun repousse facilement Rhyno. Au second contact, Strowman l’envoi dans le coin. Les chants « Let’s Go Rhyno » retentissent. Braun le contre avec un « Shoulder Tackle » puis un « Big Boot ». Slater monte sur le rebord du ring pour encourager son partenaire. Strowman descend du ring, va chercher un micro et dit à Slater qu’il a 2 solutions, soit jouer les « Cheerleaders », soit monter sur le ring et avoir des couilles comme son partenaire. Heath reste sur le rebord ce qui déconcentre Strowman qu’attaque Rhyno. Braun calme ce dernier à coups de « Headbutts » mais Slater l’attaque par derrière. « Double Teaming » des « Faces » qui mettent Strowman à genoux. Ce dernier les repousse et leur porte à chacun une avalanche avant d’en terminer avec un « Running Powerslam » sur Rhyno pour la victoire !

Vainqueur : Braun Strowman (2:31)

Après le combat, un chant « One More Time » se déclenche. Strowman attrape Rhyno, mais Slater l'attaque. Strowman le contre et lui porte un « Running Powerslam » pour recevoir une grosse ovation. La foule chante à nouveau « One More Time ! ». Strowman attrape Rhyno et lui porte un « Running Powerslam » pour une autre ovation. La musique de Strowman retentie mais elle s'arrête quand il attrape Slater pour une énorme pop. Strowman lui porte un autre « Running Powerslam ». Rhyno qui a du mal à se relever est relevé par Braun qui lui porte un troisième « Running Powerslam » ! Strowman attrape ensuite Slater d’un bras et lui porte un autre « Running Powerslam » !

On rappelle que Braun Strowman affrontera Kane et Brock Lesnar dans un « Triple Threat Match » pour le titre WWE Universal Championship de Lesnar au Royal Rumble.

Roman Reigns est vu dans son vestiaire quand Seth Rollins le rejoint. Ce dernier déclare qu'il a entendu ce que Samoa Joe a dit et qu’il veut s'assurer que Reigns garde son sang-froid. Ce dernier répond qu'il est cool, mais que Samoa Joe est une blague, car il ouvre toujours sa bouche. Roman parle de Dean Ambrose en disant qu’il espère que ce dernier regarde… Reigns déclare qu’on ne plaisante pas avec leur frère. Rollins l'avertit de ne pas se faire disqualifier ce soir. Jason Jordan arrive et déclare qu’au nom de Seth et de lui, ils sortiront The Bar s'ils essayent d'intervenir. Jordan ajoute un « Believe That » et s'en va. Reigns et Rollins se regardent incrédules.

On revoit les images de l’invasion de WCW Monday Nitro par la D-Generation X en 1998.

En arrière-scène, on voit Braun Strowman qui marche quand il tombe Kane. Ce dernier lui fait signe de se calmer puis déclare qu'il veut juste lui parler de Brock Lesnar, la Bête à laquelle il n'a jamais été confronté auparavant, mais Strowman lui si. Kane déclare qu’ils sont les monstres alphas de la WWE. Ensemble, ils peuvent contenir la bête. Kane annonce qu’il a un plan. Tout ce qu'il faut, c'est qu'ils soient sur la même page. Strowman rétorque qu'il ne se soucie pas du plan de Kane, qu’il est le seul monstre alpha. Quand Il s’en prendra à Brock Lesnar, ce sera selon ses propres termes. Kane recule.

Ailleurs dans les coulisses, Kurt Angle parle de comment il y aura 30 femmes dans le match Royal Rumble. Finn Balor arrive et rappelle qu'il a été le premier champion WWE Universal, qu’il n'a jamais perdu le titre et qu’il n'a jamais reçu de revanche. Si cela signifie qu'il devra passer par 29 autres superstars pour obtenir ce match revanche, il le fera. Balor entre dans le Royal Rumble. Kurt Angle trouve que c'est génial, que Finn représentera bien Raw. Angle poursuit qu’il veut parler d'autre chose, à savoir si Balor a trouvé des partenaires pour leur match de ce soir contre Elias et et The Miztourage ? Luke Gallows et Karl Anderson arrive sous une belle ovation. Balor rappelle qu’il s'est tenu avec eux et leur a fait face dans le passé. Finn ajoute que c'est mieux de les avoir avec toi que d’être contre eux. C'est mieux que d'avoir quelques... « NERDS » !

WWE Intercontinental Championship Title Match :
Roman Reigns © Vs. Samoa Joe

Le champion WWE Intercontinental, Roman Reigns, défend sa ceinture face à Samoa Joe. Si Roman est disqualifié, il perd le titre. Samoa Joe prend l’avantage et le frappe dans le coin un moment. Plus tard, Reigns revient avec une « Uppercut » et le frappe à son tour dans le coin. Les chants « Let’s Go Roman, Roman Sux » retentissent. L’arbitre les sépare dans le coin et Joe en profite pour surprendre le champion avec une « Back Suplex ». Plus tard, Joe porte une « Snap Suplex » mais Reigns quitte le ring. Plus tard, de retour dessus, le challenger a l’avantage et travaille sur le cou de Roman. Ce dernier se dégage pour se prendre un contre avec un « Back Elbow » pour le compte de 2. Plus tard, Reigns retourne une « Souplesse » pour revenir. Joe esquive une « Ruade » pour laisser le champion percuter le coin épaule la première et le couvre pour le compte de 2. Plus tard, Joe le frappe à terre et lui y malmène le bras au sol. Plus tard, Reigns se dégage et revient à coups de « Clotheslines ». Joe le calme avec une « Droite » et lui porte un « Jumping Enzuigiri » dans le coin pour le compte de 2 ! Plus tard, Joe le malmène dans les cordes puis le frappe dans le coin. Samoa Joe l’envoi face contre le coin puis le provoque au sol avant de l’y frapper. Plus tard, le challenger porte un « Irish Whip » et le champion s’écroule. Joe le malmène à nouveau au sol sur le bras affaiblit. Plus tard, Reigns se dégage pour se prendre un autre « Irish Whip » mais cette fois, roman répond d’une « Clothesline » en contre ! Plus tard, Roman le frappe dans le coin à coups de « Clotheslines » et le vire du ring avec un « Big Boot » ! Roman quitte le ring pour lui porter un « Dropkick » à l’extérieur et le remonter sur le ring pour le compte de 2. Plus tard, Roman le frappe dans le coin mais l’arbitre intervient. Samoa Joe passe Reigns sur le rebord et l’en vire pour l’envoyer contre la barricade avant de sauter sur le champion dans la foulée avec un « Suicide Dive » ! Les 2 remontent sur le ring avant le compte de 10. Plus tard, Samoa Joe le frappe au sol un moment. Reigns revient et le contre avec un « Samoan Drop » pour le compte de 2 ! Plus tard, le challenger quitte le ring alors que Reigns s’apprête à porter un « Superman Punch ». Samoa Joe le contre à l’extérieur et lui frappe la tête contre les escaliers à plusieurs reprises. Joe tente de l’envoyer dans les escaliers mais Roman retourne la projection à son avantage ! Plus tard, l’arbitre empêche Reigns d’utiliser les escaliers. Plus tard, Reigns sèche Samoa Joe d’un « Superman Punch » à l’extérieur puis le remonte sur le ring pour un second mais n’obtient que le compte de 2. Plus tard, Roman tente un « Spear » que contre Joe. Ce dernier tente un « Uranage » que bloque le champion pour se faire envoyer sur l’arbitre. Ce dernier tombe au sol ais alors qu’il va disqualifier Reigns, ce dernier le raisonne et l’empêche de se prendre une « Ruade » de Samoa Joe qui percute le coin. Samoa Joe contre le champion avec un « Uranage » pour le compte de 2. Joe est furieux. Les chats « This Is Awesome » retentissent. Plus tard, Joe applique une « Coquina Clutch » que repousse Roman pour porter un « Spear » pour la victoire !!!

Vainqueur : Roman Reigns (18:53)

En arrière-scène, on voit que Kurt Angle sourit au résultat du match. Paul Heyman entre et annonce que si Braun Strowman et Kane font équipe pour battre Lesnar, ce dernier sera proactif et non réactif. Paul conclu que ce sera l'année de la bête.

Drew Gulak et Ariya Daivari sont sur le ring avec une lettre d'Enzo Amore. Gulak lit impassible la présentation habituelle d'Enzo avant d’annoncer qu’Amore ne défendra pas le Championnat WWE Cruiserweight à cause d’une grippe. Cedric Alexander fait son entrée sans vraiment de réaction. Alexander rappelle qu'il est venu ici pour chercher de la compétition attendant un match de championnat WWE Cruiserweight. Puisqu’Enzo est « malade », Cedric se demande lequel d'entre eux prendra la place d’Enzo ? Drew Gulak et Ariya Daivari conversent tranquillement. Drew Gulak est d’accord mais seulement dans un match par équipe. Deux d'entre eux contre Alexander et quiconque descendra cette rampe. Comme Alexander n'a pas d'amis, ils lui souhaitent bonne chance. La musique de Goldust retentie et ce dernier se présente pour faire équipe avec Cedric Alexander. Goldust déclare qu'il a des amis dans de petits endroits, mais aucun n'est plus petit que Gulak et Daivari. Goldust conclu qu'il est ami avec Alexander.

Tag-Team Match :
Cedric Alexander et Goldust Vs. Drew Gulak et Ariya Daivari

Cedric Alexander et Goldust affrontent Drew Gulak et Ariya Daivari. Cedric débute face à Daivari qui lui applique une « Clé de bras ». Alexander l’envoi au sol et le contre plus tard avec un « Headcisors » et un « Standing Dropkick ». Cedric empêche Drew d’intervenir mais se déconcentre ce qui permet à Ariya de lui frapper la tête contre la seconde corde. Plus tard, Daivari applique un « Collier de tête » au sol sur Alexander. Ce dernier tente de se rapprocher de Goldust mais Daivari l’en empêche. Alexander le sèche d’une « Rolling Back Elbow ». Plus tard, on a un relais des 2 côtés et Goldust prend direct l’avantage sur Gulak en le séchant de plusieurs « Clotheslines ». Drew tente de revenir mais Goldust lui applique un « Collier de tête » pour le frapper au visage avant de lui porter un « Running Bulldog ». Goldust frappe Daivari hors de son coin puis frappe Drew dans le coin. >Ce dernier revient en retournant un « Irish Whip » mais Goldust le surprend avec un « Scoop Slam » dans la foulée pour le compte de 2 quand Ariya tente d’intervenir. Goldust le contre avec un « Inverted Atomic Drop » puis monte sur la 3ème corde pour un « High Crossbody » sur les 2 « Heels ». Relais de Cedric qui saute sur les 2 avec une « Springboard Double Clothesline ». Goldust vire Ariya sur ring pour contre Drew à qui Alexander porte un « Lumbar Check » pour la victoire :

Vainqueurs : Cedric Alexander et Goldust (3:27)

On annonce que John Cena a inscrit son nom dans le « Royal Rumble Match » plus tôt aujourd'hui.

Elias est dans le ring et salue la foule. Ce dernier prétend que ce spectacle lui appartient et qu'il possède le WWE Universe. Elias demande qui veut marcher avec lui ? Ça Elias prétend que quand il remportera le Royal Rumble, il ira dans le « Main Event » de WrestleMania et donnera la performance de sa vie. En ce qui concerne ce soir, il est excité de faire équipe avec deux musiciens très talentueux, The Miztourage. Bo Dallas entre dans le ring avec une cloche et Curtis Axel a des clochettes. Dallas déclare qu'ils dédient ce match à leur héros, qui reviendra à Raw la semaine prochaine, The Miz. Axel chante très mal alors que Dallas siffle. Elias les arrête et commence à critiquer Miami dans sa chanson. Il est coupé par l’arrivée de leurs adversaires.

Tag-Team Match :
Karl Anderson, Luke Gallows et Finn Balor Vs. Elias et The Miztourage (Curtis Axel et Bo Dallas)

Karl Anderson, Luke Gallows et Finn Balor affrontent Elias et The Miztourage (Curtis Axel et Bo Dallas). Le match débute pendant la publicité. De retour au direct, Axel travaille au sol sur le bras de Balor puis lui porte des coups de bélier dans le coin avant de le couvrir pour le compte de 2. Relais d’Elias qui malmène Finn. Alors que ce dernier tente de revenir, Elias lui étire le bras pour reprendre l’avantage. Elias le frappe ensuite dans le coin et l’arbitre intervient. Elias porte un « Running Knee » à Balor. Ce dernier revient plus tard mais Elias l’envoi à terre pour le compte de 2. Elias lui malmène ensuite le bras au sol. Plus tard, Finn se dégage et lui porte un « Double Stomps ». Relais des 2 côtés, Gallows prend l’avantage sur Dallas à coups de « Clotheslines » puis vire Axel de son coin avant de sécher Bo d’un « Big Boot ». Luke enchaine avec une « Ruade » dans le coin sur Dallas puis lui porte un « Kick » dans le bas ventre. Gallows porte un « Big Splash » sur Bo mais Elias casse le tombé. Anderson le bloque du rebord puis le dégage du ring. Luke contre Bo puis empêche Axel d’intervenir. Relais du Club qui porte leur « Magic Killer » sur Dallas puis passent le relais à Finn qui en termine avec un « Coup De Grace » pour la victoire !!!

Vainqueurs : Karl Anderson, Luke Gallows et Finn Balor (3:29)

On annonce que The Miz reviendra la semaine prochaine à Raw.

Le champion WWE Universal Brock Lesnar fait son entrée aux côtés de son défenseur, Paul Heyman. On voit une rediffusion de Braun Strowman qui décline le plan de Kane qui voulait qu’ils fassent équipe contre Lesnar pour l'éliminer. Un chant « Suplex City » démarre. Heyman pense que la résolution du Nouvel An de la WWE est de continuer à empiler le pont contre son client, Brock Lesnar. Heyman demande comment vous pourriez expliquer que Lesnar doive défendre son championnat contre 2 challengers ? Heyman est contrarié que le « challenger » normal soit devenu pluriel chez les « challengers ». Paul rappelle que Lesnar doit défendre son titre contre Braun Strowman et Kane. Strowman est vu en train de regarder dans les coulisses. Si Strowman bat Kane, Lesnar perd le titre. Si Kane bat Strowman, Lesnar perd le titre. Heyman précise qu'il n'a pas dit que quelqu'un allait battre Lesnar parce que ça n'arrivera jamais. Heyman affirme que Lesnar défendra le titre à 100%. Vous pouvez aligner Strowman contre Lesnar, ce dernier le bat. Vous pourriez aligner Kane contre Lesnar, ce dernier le battrait. Vous pourriez aligner les 30 superstars dans le Royal Rumble et les faire se battre collectivement ou individuellement, Lesnar les battrait. Paul prétend que Lesnar est le champion le plus dominant de la WWE. Lesnar ne craint aucun challenger ou challengers. Lesnar ne croit pas aux monstres et doute que Kane soit le démon favori du diable. Heyman prétend avoir été en enfer et qu’il sait que Lesnar est le favori du diable. Heyman parle latin avant de baisser le micro. La musique de Kane retentie et ce dernier descend vers le ring. Kane attrape simplement Lesnar à la gorge et lui porte un « Chokeslam » ! Alors que Kane va quitter le ring, Lesnar s'assoit et rit ! Lesnar se relève et le passe par-dessus la 3ème corde en le frappant avec sa ceinture. Le « Roster » de Raw arrive et les sépare. Lesnar parvient à poser quelques coups avant qu'ils ne soient finalement séparés. Lesnar lève le titre WWE Universel pour terminer le spectacle.

Review du site WillyWrestleFest.fr