Review du site WillyWrestleFest.fr

16 Mai 2017
SNHU Arena - Manchester, New Hampshire

Kevin Owens est dans le ring avec le décor du « Highlight Reel » de Chris Jericho dans le ring. Owens souhaite la bienvenue sur le nouveau et amélioré « Highlight Reel » avec leur nouvel hôte, le nouveau visage de l'Amérique et le champion WWE United-States, Kevin Owens. Ce dernier annonce qu’il prend le contrôle de ce segment car l'animateur d'origine ne sera plus jamais vu à nouveau. La foule le hue fortement. Nous voyons des images d’il y a deux semaines ou Owens a battu Jericho pour reprendre le titre WWE United-States Championship. Alors que Jericho était aidé à se relever, Owens l'attaqua violemment, lui enroula une chaise d’acier autour de son cou et l'envoya contre le poteau du ring. De retour au direct, Owens déclare que Jericho était obsédé par les foulards, les cadeaux et les listes, mais la seule liste sur laquelle Jericho est maintenant est la liste des blessés. Grâce à lui. Kevin déclare que ce qu'il a fait à Jericho n'est qu'un avant-goût de ce qui se passera ce dimanche à Backlash quand il battra AJ Styles. Maintenant que cela ne fait aucun doute, il veut présenter son invité pour la soirée, mais il le fera en français, car il le peut. Owens commence à parler, mais il est coupé par la musique d'AJ Styles. Ce dernier déclare qu'il l'a regardé voler le spotlight de Jericho pendant plus d'un an et maintenant il vole à Jericho son segment. Owens affirme que tout ce que Jericho peut faire, lui peut le faire mieux; Cela inclut son combat contre AJ Styles. Owens demande ce qu'il fait ici ? Kevin précise qu’AJ Styles n'a pas été invité sur son show. Un chant « AJ Styles » se déclenche. AJ Styles déclare qu'il n’a pas été terrible en Français au lycée, alors il va lui répondre en anglais parce qu'il peut : ce dimanche, il va battre Owens pour le championnat WWE United-States et le ramener au bon vieux U-S-of-A. Un chant « USA » éclate. AJ Styles pense que nous n'avons pas à attendre jusqu'à dimanche. Ils peuvent le faire maintenant ! AJ Styles va entrer dans le ring... mais la musique de Jinder Mahal retentie. Ce dernier fera face à AJ Styles ce soir. Mahal est accompagné des Singh Brother et déclare que c’est le maharaja qui est censé être l'invité sur Highlight Reel. Owens confirme que c'est vrai, mais comme un vrai américain rude, AJ Styles les a interrompus. Owens veut entendre de Mahal ce qui se passera ce dimanche à Backlash. Mahal répond que ce qui se passera à Backlash est exactement ce qui s'est passé la semaine dernière à SmackDown. La semaine dernière lors d'un « 6 Men Tag-Team Match », Mahal a fait le tombé sur Randy Orton au centre du ring. Mahal prétend que tous les Américains s'inclineront aux pieds du maharaja quand il deviendra le champion de la WWE. AJ Styles conseille à Jinder de se concentrer plutôt ce soir parce que ce ne sera pas dimanche. Mahal cite Gandhi en disant pour vous retrouver, vous devez vous perdre. Mahal déclare qu’AJ Styles se trouvera dans l'agonie de la bataille. Owens affirme qu’AJ Styles va perdre ce soir contre Mahal et puis contre lui dimanche. AJ Styles entre dans le ring, mais Owens s'échappe rapidement. AJ Styles lui dit de courir alors qu'il le peut, mais il n'aura plus de place pour fuir quand il prendra le titre dimanche. AJ Styles ordonne à Mahal de venir sur le ring pour son « Highlight Reel ». Leur match est le suivant !

Kevin Owens est aux commentaires pour le prochain match.

AJ Styles Vs. Jinder Mahal
AJ Styles affronte Jinder Mahal, accompagné de Samir Singh et de Sunil Singh. Jinder accule AJ Styles dans le coin et l’arbitre les sépare. Mahal parade pour se faire huer. Epreuve de force, AJ le repousse puis lui applique un « Collier de tête ». Jinder se dégage et porte un « Shoulder Block ». AJ Styles porte des « Low Kicks » mais Mahal en bloque un pour le repousser. AJ le contre du rebord et porte un « Dropkick » plus tard en contre. Mahal revient et l’envoi percuter la seconde corde, tête la première. Mahal malmène ensuite AJ Styles au sol et lui porte plusieurs coups de genou. Plus tard, Jinder le frappe à terre sous les chants « AJ Styles ». Plus tard, Mahal le frappe encore au sol et AJ passe sur le rebord. Ce dernier l’empêche de le ramener sur le ring avec une « Souplesse » qu’il repousse et porte un « Slingshot Flying Punch ». Plus tard, AJ porte des « Low Kicks » puis le frappe plusieurs fois au visage. AJ se déconcentre des frères Singh à l’extérieur ce qui permet à Jinder de le contrer pour l’envoyer retomber contre la 3ème corde en « Guillotine » puis enchaine avec un « High Knee » pour le compte de 2. Plus tard, Mahal malmène son adversaire à terre. Jinder porte, plus tard, un « Low Kick » pour le compte de 2. Mahal applique ensuite un « Collier de tête » au sol. AJ Styles se dégage avec un « Jaw Breaker » mais Mahal le sèche d’un « Back Elbow ». Jinder l’envoi de face contre le coin pour le compte de 2. Mahal l’assoit sur les cordes et tente une « Superplex » mais AJ se libère et le fait tomber face contre poteau. Mahal le contre et monte sur la seconde corde mais AJ contre son saut avec un « Dropkick » de plein fouet ! Echanges de coups, AJ porte un « Baseball slide » dans les pieds de Mahal et enchaine avec un « Low Flying Punch » pour le compte de 2. Plus tard, Mahal l’accule dans le coin pour des coups de béliers. Jinder se dégage de dessus les épaules de Styles et le sèche d’un « Big Boot » pour le compte de 2. Plus tard, AJ Styles le contre d’un « Pelé Kick » et porte une « Clothesline » dans le coin avant d’enchainer avec un « Ushigoroshi» pour le compte de 2. Les 2 hommes sont au sol. Alors que Mahal est à l’extérieur, AJ Styles le repousse d’un « Dropkick » puis le remonte sur le ring. Mahal le passe sur le rebord d’où le contre AJ. Un des Singh Brothers monte sur le rebord pour déconcentrer l’arbitre. Kevin Owens en profite pour frapper AJ Styles au genou avec sa ceinture de champion. Plus tard, Mahal porte un « Cobra Clutch Slam » pour la victoire !!!

Vainqueur : Jinder Mahal (11:52)

Après le combat, Kevin Owens a l'air ravi de ce qu'il vient de faire pendant qu'il s'éloigne. Mahal célèbre avec The Singh Brothers sur la rampe d’accès.

On annonce que Lana arrive bientôt à Smackdown Live.

Il est temps pour une autre édition du « Fashion Files ». Tyler Breeze est déguisée en homme d’entretien. Fandango a du mal à dire le mot « reconnaissance ». Ils se moquent de certaines T-Shirt des Superstars de SmackDown, en particulier ceux des The Usos. Breeze est jaloux des cheveux des Usos. Fandango lui rappelle qu'il est très joli. Ils affirment qu’après le contretemps de ce dimanche, ils porteront les titres SmackDown Tag-Team. Ils font un arrêt sur un « Check ».

On voit Randy Orton dans les coulisses et la foule ne réagit pas du tout. Renee Young l'interroge sur Jinder Mahal. Orton répond que Mahal pense que les gens ne l'aiment pas aux États-Unis à cause des préjugés, mais ils ne l'aiment vraiment pas parce qu'il est un âne.

Tag-Team Match :
Breezango (Fandango et Tyler Breeze) Vs. The Colons (Epico Colon et Primo Colon)

Breezango (Fandango et Tyler Breeze) affrontent The Colons (Epico Colon et Primo Colon). Le match débute pendant la publicité. Primo prend le relais et domine Breeze. Relais d’Epico que Tyler contre avec un « Atomic Drop » pour l’envoyer percuté Primo. Tyler enchaine avec un « Roll Up » sur Epico pour le compte de 2. Primo déconcentre Breeze ce qui permet à Epico de l’envoyer, épaule la première dans le poteau du ring pour le compte de 2. Epico frappe Breeze au sol puis lui frappe la tête contre le coin avant d’ajouter un « Chop ». Relais de Primo qui glisse entre les cordes sur le dos de Tyler puis le frappe à terre pour le compte de 2. Plus tard, Primo lui malmène le bras au sol. Plus tard, Primo l’envoi au sol et le malmène dans les cordes. Plus tard, Primo porte un « Irish Whip » sur Breeze et enchaine avec une « Running Clothesline » dans le coin. Breeze en esquive une seconde et porte un « Spinning Kick » dans la foulée pour passer avoir un le relais des 2 côtés. Fandango prend l’avantage face à Epico en le frappant au visage. Fandango l’envoi plusieurs fois au sol. Epico revient pour se faire contrer avec un « Spinning Hellkick » pour le compte de 2 quand Primo intervient. Breeze intervient pour se faire dégager par Primo que Fandango sort avec une « Clothesline » par-dessus la 3ème corde. Epico tente de surprendre Fandango avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Fandango porte un « Falcon Arrow » pour la victoire !!!

Vainqueurs : Breezango (Fandango et Tyler Breeze) (3:20)

Après le combat, les Usos se dirigent vers la plateforme. Jimmy Uso déclare que Breezango essaient d'être drôles cinq jours avant le PPV. Jey Uso dit qu'ils font cela de façon réelle. Ils font toutes les règles. Dans cinq jours, ils envoient Breezango au procès. Ils ont le droit de rester vicieux. Tout ce qu'ils disent peut et sera utilisé pour donner des points de suture. Le pénitencier Usos sera ouvert ce dimanche.

Shane McMahon rejoint le ring pour une bonne réception. A l'intérieur du ring se trouve un tapis noir et une table avec un contrat. McMahon salue la foule et déclare que Smackdown Live est la première « Brand » de la WWE. Il affirme que l'une des principales raisons de cela est la Division féminine. Ce dimanche à Backlash, vous verrez que certaines des femmes les plus douées, sportives et qui sont les plus compétitives dans un « 6 Women’s Tag-Team Match ». McMahon accueille ensuite le Welcoming Committee : Natalya, Carmella et Tamina. James Ellsworth les accompagne. Shane McMahon accueille ensuite leurs adversaires : Charlotte Flair, Becky Lynch et la championne WWE WWE SmackDown!, Naomi. Shane McMahon donne le micro à Natalya. Cette dernière déclare sarcastiquement qu'il est drôle de voir que les trois prétendent être des BFF. Quand elle regarde sur le ring, un mot lui vient à l'esprit : pathétique. Natalya rappelle que Becky a eu sa chance de les rejoindre, mais que c’est trop tard. Elle ne peut pas attendre pour dire : « Je vous l'ai dit ». Elles les ont été battues chaque semaine et ce ne sera pas différent ce dimanche à Backlash. Elles prouveront qu'elles sont « the best there is, the best there was, and the best there ever will be ». Natalya, Tamina et Carmella signent le contrat. Becky Lynch admet que Natalya lui a donné une chance, mais il n'y avait aucune chance en enfer, elle aurait rejoint l'escouade. Ce dimanche, elles seront confrontées à des nombres pairs, et elle ne peut pas attendre pour toutes les frapper aux visages. Naomi attrape le micro et déclare qu’au lieu de se concentrer sur les trois dernières semaines, elles devraient se concentrer sur leurs cheveux parce qu'elle va les arracher chacun d'eux (surtout ceux d’Ellsworth) pour les rendre chauves. Charlotte ajoute qu'elles ont eu un problème avec elle depuis qu'elle est arrivée à SmackDown!. Ce dimanche, elles devront tout se mettre à la table, car à Chicago, elles résoudront leurs problèmes. Après qu'elles les aient battues, la Reine arrive pour sa foule. Naomi lui donne semble ok. Charlotte signe alors le contrat. James Ellsworth coupe Shane McMahon et annonce qu'il peut s'occuper de lui-même. Shane McMahon n'a aucune idée de ce dont il parle. Ellsworth dit que Becky Lynch le veut, mais il doit jeter de l'eau sur son feu direct. Dans les mots du vieux père de Shane, elle n'a « No Chance In Hell ». Quant à Charlotte, la Reine doit le voir comme un roi, mais il est le prince de la Princesse de Staten Island. Naomi ne fait que battre ses gencives, mais Carmella va lui voler sa lueur. Naomi saisit Ellsworth, mais Carmella la frappe au visage contre la table. Shane McMahon déclare qu’elles ont beaucoup d'énergie, alors il annonce que Naomi va faire face à Carmella maintenant.

Non Title Match :
Naomi © Vs. Carmella

La championne WWE SmackDown! Women's, Naomi, accompagnée de Becky Lynch et de Charlotte Flair affronte Carmella, accompagnée de James Ellsworth, de Natalya et de Tamina, dans un « Non Title Match ». Carmella rejoint les cordes à plusieurs reprises pour faire casser l’emprise de Naomi. Echange de coups, Carmella se protège encore dans les cordes. Naomi la plaque au sol our l’y frapper. Plus tard, la championne lui cogne la tête contre le coin puis porte un « Low Dropkick » du rebord pour le compte de 2. Naomi lui malmène le bras au sol. Plus tard, Naomi la malmène à nouveau au sol. Plus tard, Carmella revient et lui cogne la tête contre le sol. Naomi lui prote un « Bak Kick » et alors qu’elle va porter un « Rear View », James Ellsworth tire Carmella hors du ring… L’arbitre expulse ce dernier des abords du ring. Plus tard, la championne repousse Carmella dans le coin. Cette dernière porte un « Low Kick » que lui rend Naomi de façon plus convaincante. Carmella porte un « Low Kick » et Naomi lui rend à nouveau pour l’envoyer au sol. Plus tard, Naomi porte plusieurs autres « Low Kicks » puis un « Dropkick » pour la virer du ring. Carmella ne veut plus combattre pour finalement surprendre Naomi à l’extérieur avec un « Big Boot ». Naomi remonte sur le ring avant le compte de 10 et Carmella la frappe à terre pour le compte de 2. Carmella parade et fait le « Moonwalk » avant de porter un « Bronco Buster » pour le compte de 2. Carmella applique ensuite un « Collier de tête » au sol. Plus tard, Carmella porte un « Irish Whip » mais Naomi la contre avec un « Back Elbow » et la repousse du coin avec un « Headkick ». Naomi la sèche à plusieurs reprises avant de lui porter un « Sit Out Jawbreaker ». Carmella la passe sur le rebord ou la championne la contre d’un « Headkick ». Alors que Naomi monte sur les cordes, Tamina monte sur le rebord. Naomi descend des cordes et l’arbitre renvoi Tamina et Natalya aux vestiaires. Ces dernières reculent sous la pression de Charlotte et de Becky Lynch. Les 4 femmes se battent rapidement à l’extérieur du ring. Alors que Tamina a l’avantage sur Charlotte, Naomi la repousse d’un « Dropkick » entre les cordes. Carmella en profite pour surprendre Naomi avec un « Roll Up » pour la victoire !!!

Vainqueur : Carmella (8:18)

En arrière-scène, on retrouve Dolph Ziggler qui dit qu'il n'a jamais compris le battage médiatique pour Shinsuke Nakamura. Cela vient de l'ignorance. Dolph déclare qu’en tant que professionnel, il a fait ses devoirs. Ce qu'il a trouvé lui a ouvert les yeux. Ziggler annonce qu’il va montrer toutes les choses remarquables que Nakamura a faites ici. On voit une vidéo qui dit : « Les séquences ne sont pas trouvées ». Ziggler conclu que Nakamura n'a rien fait dans la WWE contrairement à lui qui a tout fait. Un vidéo clip mettant en évidence Ziggler est montré. Ziggler déclare que tout le monde attend avec impatience les débuts de Nakamura. Pour toutes ses réalisations, rien ne le rendra plus heureux que de cracher dans les visages des hypocrites qui lui ont tournés le dos. Ziggler affirme qu’il battra Nakamura avant qu'il ne commence.

En arrière-scène, on retrouve Dasha avec Sami Zayn. Ce dernier déclare qu’il a une annonce : il va faire face à Baron Corbin à Backlash. Zayn rappelle que Corbin l'a pris pour cible depuis qu'il est arrivé à SmackDown Live. Zayn pense que Corbin se sent menacé par lui. Sami pense qu’il est un rappel constant à Corbin qu'il n'est pas aussi dominant qu'il pense. Corbin ne peut pas le réduire. C'est une menace pour son ego. Corbin attaque alors Zayn par derrière puis déclare que Sami devrait apprendre à rester à terre ou qu'il sera laissé en permanence dimanche.

Le champion de la WWE Randy Orton se dirige vers le ring. Il va faire face à Baron Corbin dans le « Main Event ».

TJP fait la promotion de son match contre Austin Aries pour WWE 205 Live après SmackDown Live.

Non Title Match :
Randy Orton © Vs. Baron Corbin

Le champion de la WWE, Randy Orton affronte Baron Corbin, dans un « Non Title Match ». Epreuve de force qui ne donne rien. Orton applique plus tard un « Collier de tête ». Corbin s’en dégage à plusieurs reprises. Les 2 hommes se bousculent à tour de rôle. Baron repousse ne tentative de « RKO ». Plus tard, l’arbitre les sépare dans le coin et Corbin frappe Randy au visage. Ce dernier tente de revenir mais Corbin le sèche d’un « Shoulder Block ». Le champion le renvoi à terre pour reprendre l’avantage. Orton le frappe au sol puis monte sur la seconde corde et porte un « Double Axhandle ». Randy le frappe ensuite dans le coin. Plus tard, Corbin revient en contre avec une « Clothesline » pour le compte de 2. Plus tard, Baron le frappe dans le coin avant de le malmener dans les cordes. Randy revient et le frappe au visage. Corbin le contre et porte un « Irish Whip » puis le frappe au sol pour le compte de 2. Baron le malmène ensuite au sol. Orton revient pour se faire contrer plus tard par un « Big Boot » pour le compte de 2. Corbin le frappe au visage et parade. Plus tard, Baron le frappe à terre et le provoque verbalement. Plus tard, ce dernier sèche Randy et prend son temps. Plus tard, Corbin l’attrape à la gorge mais Orton se dégage pour se prendre un coup de genou. Randy esquive une « Ruade » de Baron qui se mange le poteau, épaule la première. Orton le sèche à coups de « Clotheslines » et le surprend d’un « Scoop Slam ». Randy ajoute un « DDT » dans les cordes et parade avant de passer en mode « Viper ». Baron repousse un « RKO » et Orton le contre d’un « Back Elbow ». Baron répond avec un « Deep Six » pour le compte de 2. Plus tard, Randy esquive une « Ruade » et quand Baron remonte sur le ring, Orton le surprend avec un « RKO » pour la victoire !!!

Vainqueur : Randy Orton (9:32)

Après le match, la musique de Jinder Mahal retentie rapidement et ce dernier se dirige vers la plateforme seul. Mahal conseille à Orton de savourer sa victoire et de savourer son temps avec le championnat WWE. Mahal affirme que ce dimanche à Backlash, il va détruire son corps, sa fierté et son avenir. The Singh Brothers attaquent Orton par derrière. Orton les repousse rapidement et attaque Mahal avant que ce dernier ne pénètre dans le ring. Orton attrape The Singh Brothers pour un double DDT entre les cordes, mais Mahal l'attaque par derrière avant que Randy ne puisse finaliser son attaque. Mahal frappe Orton tandis que The Singh Brothers le tiennent. Mahal porte ensuite un « Cobra Clutch Slam » avant de soulever le titre WWE Championship.

Review du site WillyWrestleFest.fr