Review du site WillyWrestleFest.fr

12 Septembre 2017
Thomas & Mack Center - Las Vegas, Nevada

Le show ouvre sur une vidéo qui revient le scénario entre Shane McMahon et Kevin Owens de la semaine dernière. Après la vidéo, Owens fait son entrée sur le ring et revient immédiatement sur son altercation avec Shane McMahon sur qui il rejette toute la faute. Il prétend ne pas avoir répondu à l’attaque car lui respecte l’autorité. Owen reproche l’attaque de Shane et annonce que c’est pour cette raison qu’il va poursuivre tout le monde à la WWE jusqu’à ce que SmackDown! n’existe plus. Il dit que ça sera remplacé par le « Kevin Owens Show » présenté par lui-même. Il déclare qu'il allait reprendre SmackDown et faire des changements et des améliorations. Il vire immédiatement Sami Zayn et annule les « Fashion Files » pour toujours. Il ajoute que Byron Saxton et Tom Phillips devront également porter le même costume ensemble. Owens annonce ensuite qu'il y a une personne avec laquelle il doit parler… Il demande à M. McMahon de venir. La musique de Shane retentie et Owens crie « NOOOOO »... Mais c'est en fait Dolph Ziggler habillé comme Shane qui arrive et danse comme Shane. Owens se marre. Ziggler lance un « What’s Up Las Vegas » pour faire réagir la foule. Kevin trouve que Dolph a du talent et qu'il a effectivement cru que c’était Shane McMahon. Dolph prétend qu’il a voulu tenter une nouvelle entrée puis repart vers l'arrière. Kevin lance ses louanges vers Dolph et annonce que nous le verrons plus tard. Daniel Bryan arrive ensuite et rejoint le ring sous les chants « Daniel Bryan ». Bryan annonce à Owens qu'il ne dirigera pas le show, c’est lui qui est aux commandes Bryan espère qu’Owens s'amuse, car tout va bientôt finir. Owens répond que Daniel peut cesser de s'inquiéter, car sous son régime il aura encore un travail de concierge. Bryan affirme qu'il n'a pas peur d'un peu de travail acharné et de travail manuel et peut-être que Kevin devrait essayer. Bryan ajoute que M. McMahon sera là bientôt et que Kevin ne voudra pas savoir ce que Vince a lui dire. Owens répond à Bryan qu'il ne peut pas attendre que M. McMahon arrive affirme que Vince ne voudra pas attendre ce qu’il a à lui dire.

Une vidéo revient sur les événements entre AJ Styles, Baron Corbin et Tye Dillinger au cours des 2 dernières semaines.

WWE United-States Championship Title Match :
AJ Styles © Vs. Tye Dillinger

Le champion WWE United-States, AJ Styles défend sa ceinture face à Tye Dillinger. Epreuve de force, Tye applique un « Collier de tête ». AJ se dégage puis avorte une « Back Suplex » pour se prendre un coup d’harpin. Dillinger le relève mais AJ Styles le sèche d’un « Dropkick ». Le champion porte un « Irish Whip » puis contre Tye du coin pour passer sur le rebord. Dillinger l’envoi le dos contre le poteau pour le faire retomber à l’extérieur du ring. Plus tard, de retour sur le ring, Tye frappe son adversaire au visage dans le coin. AJ se dégage avec un « Powerbomb ». Plus tard, AJ le frappe plusieurs fois au visage mais Tye le contre d’un « Big Boot ». Le champion manque un « Pelé Kick » mais enchaine avec une « Clothesline ». Plus tard, Dillinger le passe sur le rebord d’où le repousse AJ Styles avec un « Forearm ». Alors qu’AJ va pour porter son « Phenomenal Forearm », Baron Corbin arrive et monte sur le rebord. AJ l’en dégage avec un « Phenomenal Forearm ». Tye surprend le champion avec un « Roll Up » pour le compte de 2. AJ Styles se libère d’une position de « Tye Breaker » et tente un « Styles Clash » que surpasse Dillinger. Ce dernier enchaine avec un « Tye Breaker » pour le compte de 2 !!! Plus tard, sous les chants « AJ Styles », ce dernier surprend Tye avec un « Calf Crusher » pour la victoire !

Vainqueur : AJ Styles (4:03)

Après le match, AJ serre la main de Dillinger puis quitte le ring. Là, Baron Corbin attrape AJ et le balance dans les barricades puis sèche Tye d’une « Clothesline ». Baron relève AJ et lui porte son « End of Days ». Baron prend un micro et annonce à AJ Styles qu'il sera son adversaire la semaine prochaine pour son « Open Challenge ».

En arrière-scène, Rusev admet qu'il a perdu son instinct tueur quand Randy Orton l'a vaincu en 10 secondes à SummerSlam. Rusev déclare qu’il n'a jamais été plus embarrassé dans sa vie. Rusev dit qu’on l’attendait de retour chez lui comme un vainqueur, mais il y est retourné comme perdant. Il affirme ne pas être un perdant et qu’il doit retrouver sa dignité. Pour ça, il doit détruire une légende.

Jinder Mahal fait son entrée sur le ring, présenté par les Singh Brother. Une fois sur le ring, Jinder Mahal s’adresse à Shinsuke Nakamura. Jinder admet que Nakamura a de nombreuses expériences et qu’il a une énergie et un charisme jamais vus dans la WWE. Mahal déclare qu'il a besoin d'entrer dans sa tête puis il montre une photo peu flatteuse de Nakamura sur le grand écran afin de se moquer de lui. Jinder Mahal déclare qu’en regardant cette photo, il ne voit pas de motivation, il voit de la constipation. Mahal pense que Shinsuke oublie d'apprendre la phrase la plus importante en langue anglaise : « Où est la salle de bain ? ». Jinder Mahal montre une autre photo peu flatteuse. Là, Jinder pense que Shinsuke écoute du Michael Jackson. Sur une autre photo réductrice, Jinder Mahal fait cette fois-ci une mauvaise blague à propos de Godzilla. Jinder affirme que tout ce qu'il vient de dire, la foule le pense déjà. Mahal pense que Nakamura ne veut pas vraiment être champion de la WWE, parce que les foules vont simplement chanter « USA » avec lui, que les fans refuseront de le traiter comme un vrai héros et l'interrompront pendant qu'il parle. Jinder Mahal affirme qu'il continuera à détenir le championnat et continuera d'être le véritable représentant de l'Asie à la WWE.

En arrière-scène, on voit Kevin Owens qui donne des ordres ridicules pour diriger le spectacle à quelqu'un quand il remarque Sami Zayn. Kevin rappelle à ce dernier une promesse qu'ils se sont fait l'un après l'autre après avoir quitté une salle ou ils avaient catché devant 42 personnes. Il c’étaient alors promis qu’ils feraient tout pour rejoindre la WWE afin qu'ils ne doivent plus jamais faire ce genre de show. Owens prétend qu'il sera le propriétaire de la plus grande société de divertissement sportif au monde alors que Zayn sera sans emploi. Kevin prétend être un bon gars et lui donne la permission de casser sa promesse. Sami Zayn lui répond qu’il préfère retourner dans des petites salles que de travailler pour lui.

WWE SmackDown! Street Fight Tag-Team Championship Title Match :
The Usos (Jimmy et Jey) © Vs. New Day (Kofi Kingston et Big E.)

Les champions WWE SmackDown! Tag-Team, The Usos (Jimmy et Jey) défendent leurs ceintures face à New Day (Kofi Kingston et Big E.) dans un « Street Fight Tag-Team Match ». Le combat débute direct entre les 4 hommes et le New Day envoi les champions à l’extérieur du ring. Le New Day vont chercher une table et la dressent à l’extérieur. Les Usos reviennent et l’un d’entres-eux surpasse Kofi à même le sol. Les Usos envoient ensuite Big E. dans le poteau du ring. Plus tard, de retour sur le ring, Big E. est dominé par les champions. Il esquive une « Ruade » de Jey qui lui jette une chaise pour que Jimmy ne lui porte un « Superkick » dedans pour le compte de 2. Jey descend du ring pour s’en prend à Kingston à qui il frappe la tête contre le rebord. Jey va ensuite chercher un Kendo Stick sous le ring qu’il lance à son frère. Jimmy frappe le dos de Big E. avec. Jey prend le Kendo Stick et en fait de même. Plus tard, les Usos attachent Big E. dans les cordes. Kofi intervient, contre Jimmy puis Jey à qui il porte un « Dropkick » ! Plus tard, Kofi frappe chacun des jumeaux à coups de Kendo Stick et frappe les côtes de Jimmy au sol. Jey revient et l’envoi dans le coin mais Kingston esquive la « Ruade » et le surpasse par-dessus le coin. Kofi esquive une « Ruade » de Jimmy qui percute le coin avec la chaise. Plus tard, Kingston lance la chaise à Jimmy et saute dessus avec un « Double Stomps » des cordes pour le compte de 2. Jimmy retombe à l’extérieur du ring. Kingston lance la chaise sur Jey puis monte sur la 3ème corde et saute sur les Usos qui le rattrapent pour l’envoyer contre la barricade. Big E. surprend Jimmy avec une « Overhead Belly-To-Belly Suplex » puis frappe la tête de Jey plusieurs fois contre la table des commentateurs avant de l’envoyer valdingué par-dessus. De retour sur le ring, Big E. surprend Jimmy avec un « Rock Bottom » et Jey avec un « Belly-To-Belly » avant de leur sauter dessus avec un « Big Splash ». Big E. passe Jey par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » mais Jimmy le surprend avec un « Roll Up » avec les pieds dans les cordes pour le compte de 2. Jimmy enchaine avec un « Superkick » mais Big E. répond avec un « Big Ending » pour le compte de 2 quand Jey intervient. Ce dernier lui porte un « Back Kick » et un « Jumping Enzuigiri ». Les Usos enchainent avec un « Double Superkick » et les 2 montent sur les cordes. Là, Kingston fait tomber Jey vers l’extérieur à travers une table. Jimmy regarde son frère puis se rue sur Kofi qui le contre du rebord avec un « Jumping High Kick ». Big E. et Kofi surprennent alors ce dernier avec un « Midnight Hour » pour la victoire et les ceintures WWE SmackDown! Tag-Team !!!

Vainqueurs : et nouveaux champions WWE SmackDown! Tag-Team, New Day (Kofi Kingston et Big E.) (8:14)

Après le combat, le New Day célèbre et la foule apprécie.

Dans les coulisses, on retrouve Daniel Bryan qui parle à la même personne qui a prise les demandes d'Owens un peu plus tôt.

Inanna Sarkis et Ronda Rousey sont montrés en ringside.

Carmella est aux commentaires du prochain match.

SmackDown! Womens Championship Title Match :
Naomi Vs. Natalya ©

La championne SmackDown! Womens, Natalya défend sa ceinture face à Naomi. A toi à moi au sol. Naomi applique un « Collier de tête » et Natalya le retourne en « Leg Head Cisors » au sol. Natalya s’en dégage avec un « Saut De Carpe ». Alors que la championne accule Naomi contre les cordes, l’arbitre les sépare. Naomi porte plusieurs « Kicks » à Natalya dont un « Flying Headkick » pour le compte de 2. Plus tard, Natalya la contre pour l’envoyer la tête contre le coin pour le compte de 2 et parade. Plus tard, la challenger revient et les 2 se portent un « Crossbody » mutuel. Plus tard, Naomi porte des « Low Kicks » et un « Headcisors ». Plus tard, Naomi l’assoit sur la seconde corde pour un « Low Kick » dans le dos et un « Legdrop » à cheval de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Natalya esquive une « Split Legged Moonsault » et tente un « Sharpshooter » que repousse Naomi pour la faire retomber à l’extérieur du ring. Là, Carmella provoque Natalya. Cette dernière la repousse puis esquive un « Crossbody » du ring de Natalya qui retombe sur Carmella et James Ellsworth. Natalya envoi Naomi percuter le poteau puis la remonte sur le ring pour lui appliquer un « Sharpshooter » pour la victoire !

Vainqueur : Natalya (4:12)

En arrière-scène, Kevin Owens s'approche d'Aiden English et lui dit qu'il aime son chant. Kevin lui dit qu'il avait besoin de quelqu'un pour chanter les paroles pour le « Kevin Owen Show ». English lui donne une brève interprétation et Owens souri.

Dolph Ziggler se présente et se plaint que les fans pensent que les gens sont seulement des stars s'ils ont des entrées élaborées, quand ils ne sont pas aptes à lui lasser ses bottes. Dolph a ensuite décidé de se moquer de l'entrée de Bayley et a demandé à la foule s'ils s'amusent ? Dolph rappelle qu’à un moment donné, la sonnette doit sonner et que la superstar doit se produire dans le ring. Ziggler déclare ensuite que quelqu'un d'autre lui vient à son esprit qui ne peut pas tenir une bougie à son athlétisme, mais les gens l'idolâtrent. Ziggler a ensuite imité l'entrée de l’Ultimate Warrior et coure un peu dans le ring. Ziggler estime que tout le monde peut faire ce qu'il vient de faire, mais personne ne peut faire ce qu'il fait dans le ring. Ziggler se fait huer et dit à la foule qu'ils ne devraient pas se soucier de ça car il ne se soucie pas d'eux.

Tag-Team Match :
Hype Bros (Zack Ryder et Mojo Rawley) Vs. Chad Gable et Shelton Benjamin

Hype Bros (Zack Ryder et Mojo Rawley) affrontent Chad Gable et Shelton Benjamin. Rawley débute face à Gable qui le ceinture au sol. Relais de Benjamin qui envoi Rawley, épaule la première contre le coin avant de lui malmener au sol. Plus tard, Mojo revient pour se prendre un « Jumping Reverse Enzuigiri ». Rawley revient sur une « Ruade » et passe le relais à Ryder qui envoi Mojo en « Clothesline » dans le coin. Zack enchaine avec un « Flap Jack » mais Chad casse le tombé. Rawley se rue sur ce dernier qui esquive pour l’envoyer s’exploser l’épaule contre le poteau du ring. Zack passe Gable par-dessus la 3ème corde et contre Benjamin d’un « Back Elbow ». Ryder ajoute un « Missile Dropkick » de la seconde corde. Shelton contre un « Rough Ryder » avec un « Spinebuster » puis le met en position de « Powerbomb ». Chad prend le relais entre temps et porte un « Reverse Bulldog » de la 3ème corde pour la victoire !

Vainqueurs : Chad Gable et Shelton Benjamin (2:26)

Après le match, Mojo Rawley serre la main avec Shelton Benjamin et Chad Gable. Mojo fait signe à Zack Ryder d’en faire de même mais Ryder décide de partir à la place.

De retour au direct, Kevin Owens entre dans le ring et attend Vince McMahon. La musique « No Chance In Hell » retentie alors que McMahon sort sur la plateforme et se dirige vers le ring. « Bonjour Vince. Ca ne te dérange pas si je t'appelle Vince ? » demande Owens. Ce dernier déclare que c'est une première d’être dans le même ring que le président et chef de la direction de la WWE. Kevin pense que Vince doit se sentir intimidé d’être sur le ring avec lui en ce moment. Vince McMahon revient sur les propos de début de show de Kevin qui a dit qu'il ne s'est pas battu contre Shane parce qu'il respectait l'autorité. Vince se demande plutôt si Owens ne s'est pas battu parce que Shane lui aurait botté le cul ? Vince McMahon demande à Owens s’il a encore du respect pour lui-même quand il se regarde dans le miroir ? Vince revient ensuite sur les menaces d’Owens de poursuivre et veut lui faire savoir ce qui se passera s'il dépose plainte. Vince McMahon annonce à Owens qu'il entendra les mots « Kevin Owens... You’re Fired » s'il lance ce procès. Les chants « Yes » démarrent. Vince McMahon rappelle le nombre de procès qu’il a dû faire face et rappelle qu’il en a perdu aucun… Vince affirme que les lois de ce pays ont été écrites pour des gens comme lui. Il affirme que Kevin fera faillite s'il se lance dans un procès. Owens rappelle que Shane lui porté la main dessus. Vince le comprend et rappelle qu’il a suspendu Shane suite à ça. Vince précise toutefois qu'il a suspendu Shane non pas parce qu'il a frappé Kevin, mais parce qu’il n'a pas fini le travail. Vince rappelle que Kevin a fait des remarques dénigrantes à propos de sa famille et de la famille de Shane et qu'Owens a eu ce qu'il méritait. Vince soulève le fait qu'il envisage de réintégrer Shane et que cela se fera lors d'un combat. Ce match sera Kevin Owens contre Shane McMahon... mais ce sera dans un « Hell In A Cell ». Owens n'est pas ravi d'entendre cette nouvelle. Alors, Owens veut la promesse qu'il a la permission de pouvoir battre un McMahon si on le provoque. Vince promet qu'il a sa parole et serre la main de Kevin. Ce dernier répond avec un « Headbutt » sur Vince ! Ce dernier saigne. Owens prend le micro et rappelle qu’il a dit qu'il pourrait battre un McMahon... Du sang coule du visage de Vince alors que ce dernier se relève et essaie de porter une droite. Owens le bloque et renvoi Vince au sol avec sa propre droite. Un arbitre saute dans le ring et ordonne à Owens pour s'arrêter. Ce dernier frappe Vince dans les côtes. D’autres officiels de la WWE rejoignent le ring et commencent à faire sortir Owens du ring. Ce dernier revient et frappe Vince à la tête. Owens lance un des arbitres hors du ring et monte sur les cordes. Le producteur de la WWE, Adam Pearce, rentre dans le ring et lui ordonne d’arrêter là. Owens saute sur Vince avec un « Frog Splash ». Pearce crie à Owens de partir. Owens commence à monter la rampe lorsque Stephanie McMahon sort et lui fait face. Elle se dirige vers le ring où Vince est aidé à sortir du ring et à se remettre sur ses pieds par des officiels de la WWE.

Review du site WillyWrestleFest.fr