Résultats WCW Monday NITRO
5 Janvier 1998

Atlanta, Georgie

Des limousines arrivaient. Les membres de la nWo en sortaient mais ils n’avaient pas leurs sourires habituels.

Tony Schiavone revenait sur la semaine dernière ou, dans le « Main Event », Sting avait affronté Hollywood Hogan. Le match n’avait pas été montré dans son intégralité par manque de temps, mais on apprenait que Sting avait conservé sa ceinture… Mais on apprenait aussi qu’à cause d’une décision de justice, la fin du match ne pouvait être montré cette semaine. Zbyszko affirmait qu’il y avait de la dissension dans la nWo.

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund, interviewait JJ Dillon. Il demandait à ce dernier qui était champion. JJ confirmait que Sting était champion et s’excusait de la fin de Nitro coupée la semaine dernière à cause du Foot US. Il disait que le match avait été enregistré et qu’il c’était passé des choses mais on ne pouvait pas les montrer. Il disait qu’un juge devrait libérer les bandes vidéos seraient disponible d’ici 24 heures. Mean Gene demandait quand pourrait-on voir les images ? JJ Dillon annonçait qu’une nouvelle émission, du nom de WCW Thunder, allait débuter Jeudi sur la chaîne TBS et les images seraient alors diffusées pour cette 1ère émission ! Il déclarait que les fans jugeraient de qui avait gagné. Mean Gene revenait sur le compte rapide de Nick Patrick à Starrcade. Dillon disait que les images vidéos seraient diffusées à WCW Thunder pour les gens voient aussi ce qu’il c’était passé.

WCW United-States Heavyweight Title Match :
Diamond Dallas Page © Vs. Chris Jericho

Le champion WCW United-States, Diamond Dallas Page défendait sa ceinture face à Chris Jericho. Ce dernier arrivait en premier avec une chaise à la main. Il prenait la parole et s’excusait des ses actions de la semaine passée car ce n’était pas le vrai Chris Jericho qui était adulé par des millions de fans et qu’il était un modèle et s’excusait. Il donnait à David Panzer une nouvelle chaise et un nouveau costume et promettait que ça n’arrivera plus jamais. Diamond prenait l’avantage avec un « Swinging Neckbreaker ». Plus tard, Jericho revenait avec un « Dropkick » et les 2 se checkaient. DDP travaillait sur le bras de Chris qui l’envoyait au sol en le tirant par les cheveux. Chris semblait s’en vouloir et tendait sa main à Page. C’était une ruse pour reprendre l’avantage sur ce dernier. Chris appliquait un « Collier de tête » mais Diamond se dégageait et bloquait un coup de pied pour porter un « Diamond Cutter » de nulle part pour la victoire !

Vainqueur : Diamond Dallas Page

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund, interviewait le vice président exécutif de la WCW, Nicolas Ambrose au sujet de la controverse à la WCW. Okerlund demandait les derniers développements à ce sujet. Ambrose lisait une déclaration comme quoi la controverse entre Sting et Hogan à Starrcade puis ensuite au Nitro de la semaine passée, méritait une suspension ou un amende ou les 2. Il rappelait que Nitro était un programme WCW mais que toutes violations des membres de la nWo pourraient avoir les mêmes répercussions.

Bill Goldberg Vs. Stevie Ray
Bill Goldberg affrontait Stevie Ray. Goldberg s’attaquait à ce dernier en traitre. Stevie revenait avec un « Back Suplex » puis un « Flying Clothesline » pour le compte de 2. Ray ajoutait un « Irish Whip » mais Goldberg le contrait pour le sécher d’une « Running Clothesline ». Bill ajoutait un « Powerslam » et une « Descente du genou » pour le compte de 2. Goldberg travaillait au sol sur le cou de Ray. Plus tard, contrait une « Ruade » et revenait avec un « Jumping Kick » avant de frapper Goldberg dans un des coins. L’arbitre s’interposait et chutait ce qui déconcentrait Stevie. Goldberg portait un « Spear » et en terminait avec son « Jack Hammer » pour la victoire !

Vainqueur : Bill Goldberg

John Nord Vs. The Barbarian
John Nord (aka The Berzerker) affrontait The Barbarian, accompagné de Jimmy Hart. Epreuves de « Shoulders Tackles » et autres « Clotheslines », personne ne bougeait. Nord portait un « Big Boot » et un « Flying Shoulder Tackle » pour passer Barbarian par-dessus la 3ème corde. Il lui sautait ensuite dessus avec un « Slingshot » puis courrait après Jimmy. Ceci permettait à Barbarian de revenir brièvement. John esquivait une « Ruade » et Barbarian percutait le poteau. John lui frappait ensuite la tête sur les escaliers puis l’envoyait dans les barrières de sécurité ce que lui rendait Barbarian. Nord le renvoyait plusieurs fois dedans pour le ramener sur le ring et portait un « Samoan Drop » puis des « Descentes du coude ». Jimmy Hart le frappait dans le dos ce qui déconcentrait John et permettait à Barbarian de revenir pour le sortir du ring avec un « Big Boot ». Barbarian le remontait sur le ring avec une « Souplesse » puis le malmenait au sol. Barbarian ajoutait un « Pumphandle Slam » pour le compte de 2. Barbarian portait un « Irish Whip » mais Nord le contrait pour le sécher d’une « Clothesline » et virait Jimmy du rebord du ring de la même façon. John portait un « Irish Whip » mais Barbarian l’esquivait pour passer par-dessus le coin. Nord remontait sur le ring direct pour se faire malmener dans le coin par le Barbarian. Ce dernier l’asseyait sur les cordes mais John le repoussait pour porter un « Diving Embow » de la seconde corde pour appliquer un « Seated Chinlock » pour la victoire !

Vainqueur : John Nord

Sur le ring, Mean Gene Okerlund, interviewait Eric Bischoff. Ce dernier demandait à Mean Gene de la fermer. Ensuite il disait à Zbyszko et Schiavone qu’il n’y avait pas de soucis dans la nWo. Bischoff était très énerver et se prenait facilement la tête avec le public. Il affirmait qu’Hogan c’était fait baiser car il avait gagné à Starrcade et le lendemain à Nitro. Il affirmait que la WCW ne voulait pas que l’on voit la K7. Quand Okerlund disait que les images seraient montrées à Thunder, Eric rétorquait que beaucoup de choses seraient montrées à Nitro. Il affirmait qu’il avait battu Zbyszko à Starrcade et que Nitro devrait être leur show. Mean Gene disait qu’ils avaient les images et affirmait qu’Eric avait un objet dans sa botte pour mettre Larry KO. Eric contredisait Mean Gene et affirmait avoir battu Zbyszko.

WCW World Cruiserweight Title No#1 Contendership Match :
Juventud Guerrera Vs. Psychosis

Juventud Guerrera affrontait Psychosis dans un « No#1 Contendership Match » pour le titre WCW World Cruiserweight. Psychosis appliquait un « Collier de tête »/ Juventud se dégageait pour se prendre une « Clothesline ». Psychosis le frappait dans le coin puis portait un « Irish Whip ». Guerrera esquivait un « Big Splash » dans le coin ce qui lui permettait de revenir. Juventud portait plusieurs « Chops » puis un « Headcisors ». Alors que Psychosis pensait l’avoir virer du ring, Guerrera revenait avec un « Springboard Missile Dropkick » pour le virer du ring à l’opposer. Juventud lui sautait dessus avec une « Corkscrew Plancha » vers l’extérieur ! De retour sur le ring, Guerrera tentait une « Souplesse » pour le remonter sur le ring mais Psychosis le repoussait les jambes entre les cordes. Plus tard, Psychosis portait un « Sit Out Face First » pour le compte de 2. Plus tard, Psychosis portait un « Guillotine Leg Drop » que Juventud esquivait. Ce dernier enchainait avec un « Springboard Missile Dropkick » puis le frappait au sol au visage. Psychosis retournait une tentative de « Souplesse » pour porter une « Front Suplex ». Juventud revenait à coups de « Chops » mais Psychosis contrait un saut de la 3ème corde avec un « Dropkick » de plein fouet. Plus tard, Guerrera contrait Psychosis avec un « DDT » et ne terminait, peu après avec un « 450° Splash » pour la victoire !

Vainqueur : Juventud Guerrera

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund, interviewait le nouveau champion WCW World Television, Booker T. Okerlund revenait sur la victoire pour le titre la semaine dernière. Booker T disait que le jour de cette victoire, c’était l’anniversaire de son fils et c’était un cadeau pour ce dernier. Mean Gene reppelait que ce soir, Booker T défendrait son titre face à Prince Iaukea mais Booker T était plus que confiant et motivé.

WCW World Television Title Match :
Booker T © Vs. Prince Iaukea

Le champion WCW World Television, Booker T, défendait sa ceinture face à Prince Iaukea. Ce dernier prenait l’avantage et travaillait sur le bras du champion. Quand Booker T inversait la tendance, Iaukea rejoignait les cordes pour faire casser la prise à 2 reprises. La seconde fois, Iaukea attaquait à coups de « Chops » puis envoyait Booker T à terre. Ce dernier revenait avec un « Kick » puis un « Jumping Kick » et un « Cisors Kick » pour le compte de 2. Prince Iukea esquivait un autre « Kick » pour lui sauter dessus de la 3ème corde vers l’extérieur. De retour sur le ring, Booker T contrait un « Springboard » avec un « Powerslam » en plein vol. Il séchait Iaukea avec un « Spinning Kick » et ajoutait un « Sidewalk Slam » puis en terminait avec un « Harlem Hangover » de la 3ème corde pour la victoire !

Vainqueur : Booker T

Six Man Tag-Team Match :
Ray Traylor et The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner) Vs. The nWo (Buff Bagwell, Konnan et Scott Norton)

Ray Traylor et les champions WCW World Tag-Team, The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner), accompagnés de Ted DiBiase, affrontaient The nWo (Buff Bagwell, Konnan et Scott Norton), accompagnés de Vincent. Traylor débutait face à Konnan et prenait l’avantage pour porter un « Irish Whip ». Konnan esquivait une « Ruade » pou revenir et porter, peu après, une « Clothesline ». Konnan provoquait les Steiners. Scott Steiner prenait un relais à l’aveugle et séchait Konnan d’une « Running Clothesline » alors que ce dernier allait tenter un « DDT » sur Ray. Scott le frappait au sol et touchait aussi Buff pour le virer du ring. Scott Steiner malmenait Konnan qu’il frappait à terre puis portait un « Press Slam ». Norton et Buff intervenaient pour se faire dégager par Ray et Rick. Plus tard, Bagwell prenait le relais et paradait devant Scott Steiner. Relais avec Rick qui se fichait de Buff. Ca énervait ce dernier qui prenait l’avantage mais Rick revenait peu après avec un « Powerslam » et un « Steinerline ». Relais avec Traylor que Bagwell repoussait pour passer le relais à Scott Norton. Ce dernier se dégageait d’un « Ciollier de tête » puis le séchait d’une « Clothesline ». Norton portait plus tard un « Irish Whip » mais Ray contrait la « Ruade » qui suivait pour reprendre le contrôle. Relais avec Rick qui portait une « Clothesline » de la 3ème corde. Vincent déconcentrait l’arbitre du rebord du ring, permettant aux « Heels » d’empêcher le tombé. Rick se faisait alors envoyer dans les cordes ou Bagwell le frappait dans le dos pour le déconcentrer et permettre à Norton de le sécher d’une « Clothesline ». Scott Steiner tentait de faire réagir l’arbitre, permettant à Buff et Konann de malmener Rick au sol. Bagwell provoquait Scott Steiner pour permettre à Norton de frapper Rick à l’extérieur du ring. Relais plus tard avec Konnan qui repassait vite le relais à Scott Norton qui portait un « Shoulder Tackle » pour le compte de 2. Relais avec Bagwell pour un « Double Back Elbow » des Vicious & Delicious. Plus tard, Buff sautait sur Rick de la seconde corde pour se prendre un « Powerslam ». Relais abec Scott Steiner qui nettoyait le ring pour porter un « Double Underjhook Powerbomb » sur Konnan pour le compte de 2 quand Norton intervenait. Rick s’en prenait à ce dernier pour se faire sortir. Taylor dégageait Norton avant de se faire sortir par Bagwell. Scott Steiner passait ce dernier par-dessus la 3ème corde. DiBiase s’occupait de Vincent qu’il frappait à terre. Scott Steiner portait une « Electric Chair » sur Konnan et alors que Buff sortait Rick du ring, Scott Steiner en terminait avec un « Steiner Screwdriver » pour la victoire !

Vainqueurs : Ray Traylor et The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner)

Rick Martel Vs. Brad Armstrong
Rick Martel faisait ses débuts à Nitro face à Brad Armstrong. Epreuve de force, Brad l’acculait dans un coin mais l’arbitre les séparait. Armstrong travaillait peu après sur le bras du Québécois. Rick se dégageait pour porter un « Victory Roll » pour le compte de 2. Armstrong revenait avec un « Collier de tête » au sol. Rick se dégageait plus tard pour s’en reprendre un autre. Martel se dégageait avec un « Back Suplex » puis contrait une « Ruade » pour porter une « Clothesline » de la seconde corde puis ajoutait « Gutwrentch Suplex ». Rick ajoutait un « Dropkick » et Armstrong le suppliait pour le frapper au visage et revenir dans le match. Brad portait une « Saito Suplex » puis le malmenait au sol. Martel revenait avec un « Spinebuster » puis appliquait un « Quebec Crab » pour la victoire !

Vainqueur : Rick Martel

Tag-Team Match :
Chris Benoit et Steve McMichael Vs. Scotty Riggs et Saturn

Chris Benoit et Steve McMichael affrontaient Scotty Riggs et Saturn, accompagnés de Lodi. Saturn débutait face à Benoit qui appliquait un « Collier de tête ». Saturn se dégageait et l’envoyait vers Riggs qui le frappait. Ceci déconcentrait Chris et permettait à Saturn de conserver l’avantage. Benoit revenait et portait un « Chop ». Il envoyait Saturn vers Mongo qui le frappait au visage et Chris enchainait avec un « Back Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, McMichael prenait le relais et Saturn reprenait le dessus. Mongo revenait avec un « Hip Toss » puis un « Running Powerslam ». Steve contrait une intervention de Scotty et dominait les 2 « Heels ». Saturn revenait finalement et passait le relais à Riggs pour un « Legsweep/Running Clothesline Combo » des 2 « Heels ». Plus tard, Scotty portait un « Dropkick » pour le compte de 2. McMichael revenait sur un contre pour le plaquer au sol mais Scotty l’empêchait de faire le relais pour passer le sien à Saturn. Ce dernier travaillait au sol sur le bras de Mongo. Relais avec Riggs pour un « Double Flying Shoulder Tackle » des 2 « Heels ». Plus tard, Scotty travaillait au sol sur son adversaire. Relais de Saturn, McMichael bloquait les 2 pour leur porter un « Double Front Suplex » ! Realais avec Chris qui envoyait Saturn percuter Riggs puis leur portait des « Dropkick ». Chris portait des « Chops » sur Saturn. Steve frappait Lodi sur le rebord du ring. Alors que McMichael s’en prenait à Scotty à l’extérieur et que Kidman montait sur la 3ème corde, l’arbitre se déconcentrait ce qui permettait à Raven d’intervenir et casser le « Crippler Crossface » de Benoit sur Saturn et de lui porter un « DDT » pour la victoire de Saturn…

Vainqueur : Scotty Riggs et Saturn

Sur le ring, Mean Gene Okerlund interviewait le Nature Boy, Ric Flair. Okerlund souhaitait la bienvenue à ce dernier chez lui. Mean Gene lui demandait son avis sur les derniers développements à la WCW. Flair souhaitait une bonne année et félicitait Sting pour le championnat WCW. Flair en venait rapidement à Bret Hart. Il disait respecter ce dernier mais se demandait comment il pouvait se faire appeler le meilleur quand Flair était dans le coin ? Rapidement, le Hitman rejoignait le ring. Les 22 se serraient la main. Ric disait que les gens voulaient entendre Bret dire ce qu’il disait habituellement avec Ric dans le ring. Bret demandait s’il parlait du « Best There Is, The Best There Is et The Best There Ever Will Be » ? Bret le répétait avec un « Wooo ». Ric disait que Bret était peut-être un « Big Deal » au Canada, mais là on était aux USA à Atlanta. Ric lui demandait de répéter sa phrase avec Flair. Bret répétait sa phrase pour lui en ajoutant que « si ça te pose un problème, dommage pour toi ». Ric répondait que c’était une nouvelle année et lui laisser une nouvelle chance à Bret de dire qu’il était meilleur qu’Harley Race, Jack Briscoe, Dory Funk, Gene Kinisky etc… De dire que Bret pensait être meilleur que lui. Ric disait à Bret de dire qu’il était meilleur que lui s’il le pensait réellement du fond du cœur. Bret reprenait la phrase de Ric « To Be The Man You Have To Beat The Man » et disait l’avoir déjà fait il y a quelques années. Bret ajoutait que si Flair avait un problème à dire qu’il était le meilleur, il n’avait qu’à faire quelque chose. Flair rétorquait avoir 13 titres et Bret « que » 5.

Lex Luger Vs. Randy Savage
Lex Luger affrontait Randy Savage, accompagné de Miss Elizabeth. Avant le début du combat, JJ Dillon rejoignait le ring et annonçait que Nick Patrick qu’il était suspendu suite à son arbitrage à Starrcade. Eric Bischoff accourait et protestait. Randy Anderson était l’arbitre remplaçant ! Scott Norton et Buff Bagwell arrivaient juste derrière Luger et déconcentraient ce dernier, permettant à Macho Man Randy Savage de prendre l’avantage. Buff remontait Lex sur le ring et Randy malmenait ce dernier à terre puis dans les cordes. Randy le frappait ensuite dans le coin puis portait un « Irish Whip » puis un « Back Elbow » pour le compte de 2. Plus tard, Macho Man le malmenait dans le coin puis le frappait à terre. Plus tard, Savage portait un « Back Suplex » pour le compte de 2 et le malmenait au sol. Randy portait une « Gutwrentch Suplex » sans succès. Il le frappait au sol pour le compte de 2. Randy ajoutait un « Bodyslam » puis portait un « Double Axhandle » de la 3ème corde que Luger contrait pour porter des « Running Clotheslines » pour reprendre le contrôle. Il ajoutait un « Powerslam » mais Macho Man quittait le ring pour éviter un « Torture Rack ». Le combat partait à l’extérieur. Randy lui envoyait Elizabeth pour prendre l’avantage. Il portait une « Guillotine » sur la barrière de sécurité et portait un « Double Axhandle » de la 3ème corde vers l’extérieur. De retour sur le ring, Luger le surprenait avec un « Petit paquet » pour la victoire ! Macho Man se plaignait d’un compte rapide sans raisons et virait Lex hors du ring. Il lui frappait la tête contre l’escalier du ring puis prenait une chaise. Alors que Randy allait frapper Luger contre les escaliers avec la chaise, Bischoff tentait de le retenir pour se prendre une « Clothesline » ! Hollywood Hogan arrivait et confrontait Savage. Nash frappait ce dernier sous les interrogations d’Hogan. Ce dernier calmait Macho Man. Alors que Norton, Bagwell venaient en renfort et encerclaient le ring, Sting accourait aux côtés de Luger !

Vainqueur : Lex Luger