Résultats WCW Monday NITRO
19 Janvier 1998

New Orleans, Louisiane

Rick Martel Vs. Eddie Guerrero
Rick Martel affrontait Eddie Guerrero. Ce dernier attaquait Rick par surprise et prenait l’avantage. Eddie le frappait dans le coin mais Martel revenait vite. Eddie lui portait un » Irish Whip » mais Rick contrait la « Ruade » qui suivait. Martel ajoutait une « Clothesline » de la seconde corde puis un « Press Slam ». Guerrero quittait le ring. De retour dessus, Martel l’accueillait avec des « Hip Toss » et Eddie s’énervait et prétendait que Rick lui tirait les cheveux. Guerrero en profitait pour porter un « Low Dropkick » puis travaillait au sol sur le genou de Martel. Eddie portait un « Back Suplex » pour le compte de 2. Eddie ajoutait une « European Uppercut » sous les chants « Eddie Sux ». Guerrero portait aussi un « Dropkick » mais Martel revenait en esquivant un « Springboard Crossbody » et portait un « Spinebuster » puis appliquait son « Quebec Crab » pour la victoire !

Vainqueur : Rick Martel

Hollywood Hogan et Eric Bischoff (avec une batte de baseball à la main), se dirigeaient vers le ring. Eric prétendait qu’Hogan était occupé à prouver qu’il était le vrai champion World Heavyweight. Il affirmait qu’Hulk était la glue qui tenait la nWo ensemble. Hollywood admettait qu’il y avait de la tension dans son groupe. Il disait que chacun avait une place et qu’il aimait chacun comme ses propres enfants. Il affirmait qu’il n’y avait aucun doute qu’il était le vrai champion, qu’il n’avait jamais été battu 1-2-3. Il déclarait être un champion défendant, le héro des fans et prouverait à Sting qu’il pouvait battre le Giant ce soir. Il affirmait que quand il aurait légalement récupéré sa ceinture, il battrait à nouveau comme la dernière fois.

Chris Benoit Vs. Marty Jannetty
Chris Benoit affrontait Marty Jannetty. Epreuve de force, Chris l’acculait dans le coin et le frappait ensuite dans les cordes. Marty revenait avec une « Headciosrs » et un « Superkick » puis lui frappait la tête dans le coin. Echanges de coups, Jannetty gardait l’avantage dans le coin puis portait une « Descente du poing ». Marty portait un « Irish Whip » mais Benoit le contrait et le séchait d’une « Running Clothesline ». Plus tard, Chris portait un « Chop » puis le malmenait dans un des coins. Jannetty revenait pour lui rendre la pareil. Chris revenait pour se prendre un « Running Knee » plus tard pour le compte de 2. Benoit bloquait une « Souplesse » pour porter une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Chris le dégageait du ring pour se prendre une « Guillotine » en contre de la part de Jannetty. Marty reprenait l’avantage et portait un « Face First » alors que Raven et son « Raven’s Flock » approchaient du ring. Chris surprenait Marty avec un « Crippler Crossface » pour la victoire. Après le combat, les « Heels » attaquaient Chris. Ce dernier appliquait un « Crossface » sur Sick Boy puis faisait face à Raven. Saturn séchait Benoit. Jannetty portait un « Crossbody » de la 3ème corde sur Saturn puis repoussait le Raven’s Flock » et nettoyait le ring. Lodi montait sur le ring avec une pancarte « Benoit Fears Raven » et se faisait attaquer par Chris qui lui portait un « Diving Headbutt ».

Vainqueur : Chris Benoit

Ernest Miller Vs. Jerry Flynn
Ernest Miller affrontait Jerry Flynn. Ce dernier prenait l’avantage et le virait du ring d’un « Kick ». De retour sur le ring, le Cat revenait avec des « Kick » mais Flynn lui appliquait un « Ankle Lock » que Miller faisait casser en rejoignant les cordes, direct. Jerry l’acculait dans un coin pour lui porter plusieurs « Low Kicks ». Jerry ajoutait un » Irish Whip » puis un « Spinning Hellkick » dans le coin. Ernest revenait et portait un « Cross Armbreaker » mais Jerry se dégageait. Ernest lui portait une nouvelle prise de soumission au sol mais Flynn rejoignait les cordes à son tour. Jerry le séchait d’une « Running Clothesline » puis l’envoyait au sol pour lui porter un coup de genou. Plus tard, Ernest revenait avec un « Enzuigiri » et des « Low Kick » puis un « Spin Kick ». Ernest ajoutait un « Feliner » pour la victoire.

Vainqueur : Ernest Miller

Le co-champion WCW World Tag-Team, Scott Hall se présentait sur le ring pour son sondage de popularité. Il s’adressait ensuite à Larry Zbyszko. Il déclarait que peut importe qui serait le champion, il l’affronterait à Superbrowl… Mais d’ici là, il lui donnait une chance d’ici là car il avait des choses plus importantes à gérer que lui. Hall revenait sur la carrière de Zbyszko en rappelant que ce dernier avait été champion AWA, tout en notant que le boss, à l’époque, était le beau-frère de Larry. Hall rappelait que l’AWA avait fermée avec Zbyszko en tant que champion. Scott disait que Larry n’était pas Dusty Rhodes (le meilleur commentateur/catcheur) qui avait lancé Scott et qui était fier de lui. Scott affirmait que Zbyszko ne le voulait pas. Larry gueulait le contraire aux commentaires.

Tag-Team Match :
The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner) Vs. Buff Bagwell et Konnan

The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner), accompagné de Ted DiBiase, affrontaient Buff Bagwell et Konnan, accompagnés de Vincent. Bagwell débutait face à Scott et faisait ses poses plastiques. Il envoyait Scott au sol et paradait. Epreuve de force, Buff l’acculait dans le coin pour l’y frapper. Scott retournait un « Irish Whip », le « Surpassait » et le séchait d’une « Clothesline » avant de le frapper à terre. Scott ajoutait un « Belly To Belly Suplex » et Bagwell se réfugiait dans les cordes. Relais de Konnan qui portait un « Collier de tête ». Scott se dégageait pour lui porter une « Clothesline », un « Hip Toss » et un « Press Slam ». Konnan quittait le ring. De retour dessus, il passait le relais à Bagwell qui reprenait le contrôle. Scott revenait pour porter un « Running Powerslam » dans le coin ou il l’accrochait, tête en bas. Les « Heels » revenaient quand Buff le passait par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » alors que Konnan tirait sur les cordes en même temps. Konnan et Vincent frappaient Scott à l’extérieur mais Rick intervenait et dégageait Vincent. De retour sur le ring, Konnan prenait le relais et le séchait d’une « Rolling Clothesline ». Plus tard, Buff reprenait le relais pour le redonner à Konnan qui tentait de sauter sur Scott que tenait Bagwell en « Full Nelson ». Scott contrait le saut et séchait les 2 « Heels » avec une « Double Clothesline » ! Scott ajoutait un « Double Underhook Powerbomb » et une « Release Suplex » sur Konnan. Scott ajoutait un « Piledriver » à ce dernier pour la victoire. Après le combat, il y avait de la tension entre Scott avec Rick et Ted qui lui reprochaient d’avoir fait le match tout seul…

Vainqueurs : The Steiner Brothers (Rick Steiner et Scott Steiner)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund interviewait The Giant au sujet des propos d’Hogan à son encontre. The Giant affirmait qu’Hollywood que ce dernier ne le battrait et que le « Chokeslam » arrivait ! Là, Hogan, batte de Baseball à la main et Kevin Nash arrivaient. Nash venait provoquer le Giant en face à face. Randy Savage arrivait et Hulk lui ordonnait de repartir. Randy envoyait Hulk percuter Nash qui bousculait Nash vers le Giant. Alors que ce dernier allait s’en prendre à Kevin, Hogan le frappait à coups de batte de baseball. Sting accourait sur le ring puis portait sur Hogan son « Scorpion Deathdrop » !

WCW World Television Title Match :
Booker T © Vs. Mortis

Booker T, défendait sa ceinture face à Mortis, accompagné de James Vandenberg. Booker T prenait l’avantage et travaillait sur le bras de Mortis. Ce dernier se dégageait pour se prendre un « Cisors Kick » pour le compte de 2. Plus tard, Booker T portait un « Full Nelson » mais Mortis se dégageait en rejoignant le coin puis portait un « Bodyslam ». Booker T esquivait une « Descente du coude » et Mortis en faisait de même. Booker T portait toute fois un « High Kick ». Plus tard, Vandenberg le déconcentrait, permettant à Mortis de revenir. Booker T manquait un « Harlem Sidekick » et se mangeait les cordes pour s’en faire éjecter à l’extérieur avec un « Dropkick ». Du rebord, Booker T revenait pour se prendre une sorte de « Perfect Plex » pour le compte de 2. Mortis le ceinturait et Booker T retournait la prise en tombé pour le compte de 2. Mortis portait ensuite un « Knee Buster » puis l’asseyait sur les cordes mais Booker T le contrait avec un « Powerbomb » de la seconde corde et le séchait d’un « High Kick » puis portait un « Back Suplex » et en terminait avec un « Harlem Hangover » pour la victoire. Après le combat, The Wrath séchait Booker T avec une « Running Clothesline » et un « Death Penalty ». Booker T était sauvé par Rick Martel. Booker T le remerciait et Martel lui demandait un match de championnat à Souled Out ce que Booker T acceptait !

Vainqueur : Booker T

Sur le ring, Mean Gene Okerlund interviewait le Nature Boy, Ric Flair au sujet de Bret « The Hitman » Hart. Il affirmait qu’il battrait Bret à Souled Out ce dimanche. Ric était coupé par ce dernier qui le rejoignait sur le ring. Flair se mettait sur le rebord. Le Hitman disait que Ric avait du respect pour pleins de gens dans le monde. Bret disait avoir du respect pour Ric et ce qu’il avait réalisé. Bret se disait d’accord que Ric était un des plus grands catcheurs de tout les temps. Mais Bret rappelait qu’il vivait avec le catch depuis toujours, qu’il n’était pas venu là pour manquer de respect à Ric, aux USA ou à la WCW, mais il était venu ici pour se faire une réputation. Qu’il devait recommencer sa carrière à 0. Il affirmait que dimanche serait une longue journée pour Ric car il fallait que Bret passe par lui pour accéder à un titre. Bret affirmait que Ric comprendrait les mots « Best There Is, Best There Was And Best There Ever Will Be » ce dimanche. Ric répondait qu’ils allaient pouvoir se donner l’opportunité de savoir qui était le meilleur. Ric lui donnait une dernière chance d’admettre qu’il était le meilleur au monde. Bret refusait et disait qu’il entendrait ces mots dimanche.

Chris Jericho Vs. Juventud Guerrera
Chris Jericho affrontait Juventud Guerrera. Chris prenait l’avantage et travaillait sur le bras de Guerrera. Ce dernier se dégageait et portait un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Juventud portait une « Planchette Japonaise ». Jericho lui tendait la main pour le féliciter de ce coup. Jericho le séchait plus tard d’un « Shoulder Tackle » mais Juventud revenait avec un « Headcisors » puis portait un « Springboard Missile Dropkick » pour le sortir du ring. De retour dessus, Chris revenait pour un « Tornado DDT » que Guerrera bloquait pour le compte de 2. Juventud contrait plus tard une « Ruade » et portait un « Spinning Wheellkick » de la 3ème corde pour le compte de 2. Chris esquivait une « Ruade » et Juventud passait à travers les cordes pour retomber à l’extérieur. Chris lui écartait les cordes pour le laisser remonter sur le ring mais en profitait pour l’attaquer et reprendre l’avantage. Jericho appliquait alors un « Lion’s Tamer » pour la victoire. Chris maintenait un peu longuement la prise… Après le combat, Chris prenait la parole et affirmait qu’il n’avait pas compris que Juventud avait abandonné. Il affirmait être un homme d’honneur et d’intégrité et promettait que ça ne recommencerait JAMAIS, jamais encore. Il s’excusait auprès de Guerrera et comme ce dernier ne semblait pas vouloir l’entendre, Chris l’attaquait par derrière. Rey Mysterio arrivait pour porter un « Hurricanrana » de la 3ème corde. Juventud prenait appuis sur Rey pour ajouter un « Spinning Hellkick » et Mysterio un « Frankensteiner » des cordes. Jericho quittait le ring complètement surpassé.

Vainqueur : Chris Jericho

Lex Luger Vs. Scott Hall
Lex Luger affrontait Scott Hall. Ce dernier lançait son cure dent sur Lex qui le giflait. Epreuve de force, Scott l’acculait dans un coin. Plus tard, Luger le repoussait au sol. Hall revenait plus tard et travaillait sur le bras de Lex. Ce dernier revenait et malmenait aussi le bras d’Hall qui rejoignait les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, Hall proposait une épreuve de force pour prendre l’avantage en traitre et travailler sur le dos de Luger. Plus tard, ce dernier retournait la prise pour se prendre un « Low Blow » derrière le dos de l’arbitre. Plus tard, Hall le provoquait au sol et le malmenait ensuite dans les cordes. Scott appliquait une « Sleeper Hold ». Lex la repoussait pour en porter une à son tour. Hall se dégageait en le soulevant pour l’envoyer les jambes entre les cordes pour le compte de 2. Luger revenait à coups de poings et le séchait d’une « Running Clothesline » puis ajoutait 2 « Atomic Drop » puis un « Running Forearm ». Lex appliquait un « Torture Rack » qu’il lâchait à l’arrivée de Randy Savage. L’arbitre disqualifiait Scott. Luger frappait Savage au visage dans un coin et portait un « Flying Back Elbow » sur Hall avant de le frapper au sol. Macho Man intervenait et les 2 « Heels » prenaient l’avantage. Randy portait un « Double Axhanlde » des cordes alors que Scott tenait lex. Larry Zbyszko accourait sur le ring mais était accueillit par la nWo. Hall lui déchirait la chemise mais Luger finissait par les faire fuir avec une chaise…

Vainqueur : Lex Luger par disqualification !

The Giant Vs. Hollywood Hogan
The Giant affrontait Hollywood Hogan, accompagné d’Eric Bischoff. Hogan portait une minerve. Bischoff prenait la parole et affirmait qu’à cause des actions du Giant, Hollywood ne pouvait combattre pour ce « Main Event ». The Giant montait Hogan sur le ring par le cou et lui portait une « Souplesse ». Plus tard, il arrachait la minerve et portait des « Chops » dans le coin. The Giant ajoutait une « Irish Whip » suivie d’une « Clothesline ». Hollywood suppliait et le Giant lui portait des « Headbutt » et le malmenait dans le coin. Kevin Nash rejoignait les abords du ring. Le combat partait à l’extérieur et The Giant frappait la tête d’Hogan contre les barrières de sécurité puis le remontait sur le ring à bout de bras. The Giant portait ensuite un « Back Breaker » puis le frappait au visage d’une droite. Plus tard, The Giant le malmenait dans le coin. Hogan revenait alors que The Giant se déconcentrait de la présence de Nash. Ce dernier lui portait une « Guillotine » derrière le dos de l’arbitre. Hollywood malmenait son adversaire au sol et lui frappait la tête contre le coin puis l’y malmenait. Hogan mordait le front du Giant puis lui frappait à nouveau la tête contre le coin. Hogan le malmenait au sol puis le frappait au visage. Plus tard, Hulk portait un « Irish Whip » puis une « Clothesline » dans le coin. Hogan portait un « Big Boot » mais le Giant ne tombait pas. Hogan portait un « Bodyslam » puis un « Leg Drop » pour le compte de 2 quand le Macho Man montait sur les cordes et que l’arbitre stoppait le compte. Ceci déconcentrait Hogan qui ne voyait pas le Giant se relever. Ce dernier portait un « Chokeslam » pour la victoire ! Après le combat, The Giant tentait d’attraper Savage ce qui permettait à Nash de lui portait un « Leg Lariat » dans les cordes. Kevin s’en prenait ensuite à Randy. Luger intervenait et s’attaquait à Savage. Nash s’en mêlait et le reste de la nWo arrivait. Sting arrivait part le toit et rejoignait le ring pour s’attaquer à Hogan. Bagarre générale sur le ring, Sting et Luger puis The Giant nettoyaient le ring.

Vainqueur : The Giant