Résultats WCW Monday NITRO
3 Août 1998

Denver, Colorado

On revoyait les images du « Tonight Show » du mercredi précédent ou Bischoff et Hogan étaient sur le plateau. Jay Leno était arrivé avec de la sécurité. Diamond Dallas Page c’était attaqué à Hogan. Eric était intervenu pour se prendre un coup de genou de Leno qui avait ensuite fait évacuer les 2 « Heels ». Après ceci, DDP proposait un match par équipe avec Leno contre Hogan et Bischoff. Page était parvenu à décider Jay qui avait accepté.

Sur le ring, Mean Gene Okerlund interviewait Diamond Dallas Page pour parler du combat à Hog Wild avec Jay Leno contre Hollywood Hogan et Eric Bischoff. DDP déclarait qu’il savait que Jay était prêt. Page critiquait ses adversaires. Les chants « DDP » retentissaient. Il parlait de Bischoff qui avait des notions de karaté mais affirmait que tout le monde voulait voir Leno botter le cul d’Eric. Page disait qu’on les verrait s’entrainer demain au « Tonight Show » et concluait qu’Hogan et Bischoff ressentiront le « Bang ».

Diamond Dallas Page Vs. The Barbarian
Diamond Dallas Page affrontait The Barbarian, accompagné de Jimmy Hart. Epreuve de force, The Barbarian repoussait DDP. Plus tard, Page revenait pour porter un « Swinging Neckbreaker » puis une « Rolling Clothesline ». Page le frappait ensuite dans le coin et alors que l’arbitre était déconcentré par Jimmy, The Barbarian portait un « Low Blow » à Diamond. The Barbarian le malmenait ensuite au sol puis le frappait dans le coin. Jimmy intervenait illégalement derrière le dos de l’arbitre. Page revenait pour frapper The Barbarian dans le coin mais ce dernier revenait pour le frapper à terre. Par la suite, The Barbarian le malmenait au sol puis portait un « Chop » dans le coin, suivit d’un « Irish Whip ». Page le contrait pour revenir à coups de poing au visage. Diamond le séchait d’une « Short Clothesline » puis frappait Jimmy qui était sur le rebord du ring. Page esquivait un « Big Boot » pour se prendre un coup de pied dans le bas ventre. Page se dégageait d’une tentative de « Bodyslam » mais The Barbarian repoussait un « Diamond Cutter ». A la 2ème tentative de « Bodyslam », Page se dégageait mais Barbarian bloquait plusieurs fois le « Diamond Cutter » pour se le prendre et se faire battre par Diamond !

Vainqueur : Diamond Dallas Page

On assistait ensuite à la parodie du « Tonight Show » avec Eric Bischoff, accompagné de Miss Elizabeth. Bischoff faisait une série de blagues contre Jay Leno. Après plusieurs minutes, Hogan les rejoignait et Eric parlait de leur éviction du vrai « Tonight Show » par Jay Leno. Bischoff trouvait ça scandaleux et on voyait des images de Leno se fichant d’Hogan avec un nain. Le vrai Hogan, accompagné de Bischoff avait alors rejoint le plateau et avait accusé Hogan d’être allé trop loin. La tension était alors montée entre Hulk, Eric, Jay et son musicien. De retour sur le Live, Hogan affirmait qu’après Hog Wild, plus jamais DDP sera le même. Hogan le traitait de « Looser ».

Disco Inferno se dirigeait vers le ring pour son match avec Psychosis et faisait venir son partenaire. Alors que la musique d’Alex Wright retentissait, c’était Tokyo Magnum qui arrivait. Il remplaçait Disco dans le combat…

Psychosis Vs. Tokyo Magnum
Psychosis affrontait Tokyo Magnum. Psychosis prenait l’avantage direct, mais là, Scott Norton arrivait sur le ring et portait un « Jacknife Powerbomb » aux 2 pour faire arrêter le match. Il demandait un match contre n’importe qui, peu importe, car il n’avait pas de match ce soir. Hugh Morrus arrivait.

Vainqueur : Sans décisions !

Scott Norton Vs. Hugh Morrus
Scott Norton affrontait Hugh Morrus, accompagné de Jimmy Hart. Scott Norton portait un « Jacknife Powerbomb » direct… Puis quittait le ring.

Vainqueur : Aucun, pas de match !

Sur le ring, Mean Gene Okerlund interviewait le champion WCW World Heavyweight, Goldberg. Okerlund revenait sur la semaine dernière ou Goldberg avait été en difficulté face au Giant. Goldberg répondait qu’à Hog Wild se serait le moment de faire payer. Il déclarait qu’il serait dans la Battle Royale de la nWo, pour une seule personne, le Giant. Peu importe qui il devra affronter à la nWo, même celui qu’on appelle la « Franchise », Sting. Il déclarait que Giant était le « Next », n’ importe où et n’importe quand ! Alors que Sting rejoignait le ring et faisait face à Goldberg, le Giant arrivait sur la plateforme, accompagné de Curt Hennig, Brian Adams et Vincent et demandait pourquoi attendre ? Goldberg allait à leur encontre, frapper les associés de Giant et le coursait. Alors que Sting suivait, Bret Hart tentait de le retenir.

En arrière-scène, Sting trouvait quelqu’un à terre qui se révélait être Lex Luger.

Hacksaw Jim Duggan Vs. Brian Adams
Hacksaw Jim Duggan affrontait Brian Adams, accompagné de Vincent. Duggan demandait le soutient du public qui répondait. Brian prenait l’avantage pour le frapper au sol. Duggan revenait pour le passer par-dessus la 3ème corde après plusieurs « Clotheslines » et faisait chanter « USA ». Adams remontait sur le ring pour se prendre un « Double Axhandle » de la part de Jim. Brian le contrait pour porter un « Atomic Drop » et le malmenait dans les cordes. Vincent frappait Hacksaw derrière le dos de l’arbitre. Plus tard, Adams travaillait au sol sur le cou de Duggan qui se dégageait pour le frapper au visage dans le coin. Vincent le tenait plus tard du rebord mais Hacksaw esquivait le « Running Boot » que se prenait Vincent. Alors que Brian se retrouvait les jambes entre les cordes, Jim tirait sur le 3ème câble pour le ramener sur le ring. Hacksaw portait sa « Running Clothesline » puis esquivait un coup de 2x4 de Vincent. Cette déconcentration permettait à Adams de porter un « Piledriver » pour la victoire !

Vainqueur : Brian Adams

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund tentait d’interviewer Sting quand il était rejoint par Bret Hart. Ce dernier affirmait qu’il était le partenaire idéal et le seul en qui Sting pouvait faire confiance. Bret voulait être partenaire ce soir, qu’il ne le lâcherait pas et qu’il était le « Best There Is, Best There Was and Best There Ever Will Be ».

Raven et une partie de son « Flock » (Sick Boy et Lodi) se présentaient sur le ring. Il annonçait que le combat entre Sick Boy et Kanyon n’aurait pas lieu car ce dernier était dans les ténèbres. Il reprochait cette amitié naissante entre Saturn et Kanyon. Il concluait que si cette amitié n’était pas cimentée, à Hog Wild, leur « Triangle Match » deviendra un « Handicap Match ». Alors que Lodi y allait de son commentaire, Raven le frappait et lui « cassait » le doigt. Saturn rejoignait le ring. Raven partait et Saturn portait un « Death Valley Driver » à Lodi.

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund était toujours devant le vestiaire de Sting quand il voyait Bret Hart un peu plus loin avec Scott Hall. Ce dernier s’éclipsait.

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund interviewait JJ Dillon et Dean Malenko. Okerlund revenait sur la rivalité avec Jericho qui l’avait battu dans ce qui devait être leur dernier match. Dean répondait ne pas vouloir pleurer, Jericho avait été le meilleur. Il disait comprendre que c’était leur dernier match et voulait dire en face à Jericho qu’il était le meilleur. Jericho ne pouvait s’empêcher de les rejoindre et sa ventait. Dillon lui reprochait son comportement. Chris répondait qu’on ne pouvait pas l’arrêter et que Malenko ne pourra plus jamais se trouver sur le même ring que lui à nouveau. Dean répondait que ce n’était pas la vérité et demandait à Dillon d’expliquer à Chris. JJ expliquait que selon le règlement et dans certaines circonstances, la WCW pouvait appointer un arbitre spécial… JJ annonçait que ça sera Malenko ! Jericho criait à la conspiration !

Eddie Guerrero Vs. Juventud Guerrera
Eddie Guerrero affrontait Juventud Guerrera. Les chants « Eddie Sux » retentissaient. Guerrera lui serrait la main mais Eddie le giflait. Juventud se dégageait d’une tentative de « Back Suplex » et portait des « Chops » à Guerrero. Ce dernier tentait de revenir pour se prendre un « Dropkick ». Eddie le passait sur le rebord pour se faire contrer. Eddie revenait pour porter un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » et une « Back Suplex ». Plus tard, Eddie portait des « Chops ». Juventud revenait avec un « Headcisors ». Guerrero l’asseyait sur les cordes mais Juventud le repoussait pour porter un « Spinning Hellkick » de la 3ème corde. Plus tard, Guerrera lui sautait dessus avec un « Suicide Dive » puis le remontait sur le ring. Là, Eddie l’envoyait en « Face First » contre le coin du ring. Juventud retournait une tentative de « Powerbomb » par un « DDT » pour le compte de 2. Guerrera ajoutait un « Springboard Dropkick ». Eddie retournait une tentative de « Juvi Driver » pour se prendre un « Shoulder Breaker » et un « Frog Splash » pour la victoire !

Vainqueur : Eddie Guerrero

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund interviewait Stevie Ray qui se présentait sur le ring avec la ceinture WCW World TV et lui demandait ce qu’il foutait avec. Stevie montrait un document officiel qui le faisait remplaçant légal de Booker T. dans la défense de titre.

WCW World Television Title Match :
Stevie Ray © Vs. Lizmark Jr.

Le champion WCW Stevie Ray [qui remplace le champion en titre, Booker T], défendait la ceinture face à Lizmark Jr. Epreuve de force, Stevie acculait le challenger dans le coin. Les chants « We Want Booker T » retentissaient. Ray frappait Lizmark Jr. au visage dans les cordes et se faisait huer. Steveie ajoutait un « Elevated Face First » puis uen « Inverted Suplex » pour le faire retomber sur les cordes. Stevie le virait du ring pour l’envoyer contre la barrière de sécurité avec un « Running Boot ». De retour sur le ring, Lizmark Jr. revenait pour porter un « Springboard Crossbody » pour le compte de 2. Ray revenait plus tard sur un contre et portait un « Back Leg Front Kick » puis un « Slam ». Plus tard, alors que Ray allait en terminer, Chavo Guerrero arrivait avec un appareil officiel qui pouvait faire des faux tampons à priori. Stevie lui courait après pour se faire décompter.

Vainqueur : Lizmark Jr. par décompte !

Curt Hennig Vs. Konnan
Curt Hennig, accompagné de Scott Norton affrontait Konnan. Avant le combat, ce dernier conseillait Curt à se préparer pour une branlée. Il prenait l’avantage pour le frapper et malmener dans le coin. Konnan portait un « irish Whip », suivit d’un « Hip Toss » et d’une « Running Clothesline ». Hennig quittait le ring. De retour dessus, Hennig reprenait l’avantage et frappait Konnan à terre puis dans un coin. Plus tard, Curt portait des « Chops » et autres coups de poings à son adversaire. Konnan revenait pour le sécher d’une « Running Clothesline » puis ajoutait un « Low Dropkick ». Il contrait Curt avec un « Sit Out Face First » et appliquait un « Tequila Sunrise ». Là, Norton montait sur le rebord du ring. Konnan le frappait me Hennig l’envoyait percuter Scott puis l’étranglait avec le T-Shirt de Konnan avant d’en terminer avec un « Hennig Plex » pour la victoire ! Après le combat, Kevin Nash rejoignait Konnan pour l’empêcher d’en subir plus.

Vainqueur : Curt Hennig

Non Title Match :
Rey Mysterio Jr. Vs. Chris Jericho

Rey Mysterio Jr. affrontait le champion WCW Cruiserweight, Chris Jericho dans un « Non Title match ». Ce dernier attaquait Rey par surprise pour prendre l’avantage. Chris portait des « Chops » dans le coin sous les chants « Jericho Sux ». Plus tard, Mysterio contrait une « Ruade » et portait un « Hurricanrana ». Chris quittait le ring pour se prendre un « Springboard Senton Splash ». Plus tard, Mysterio le remontait sur le ring ou Jericho suppliait, sans succès. Rey portait une « Leg Drop » rapide. Plus tard, Mysterio portait un « Springboard Moonsault » pour le compte de 2. Chris le passait sur le rebord ou Rey le contrait pour porter un « Springboard ». Jericho le bloquait en plein vol pour porter un « Back Breaker » et parader. Chris le couvrait plus tard pour le compte de 2. Plus tard, Jericho le repoussait du rebord du ring avec un « Dropkick » puis portait un « Missile Dropkick » pour l’envoyer contre la barrière de sécurité. Chris le remontait sur ring et tentait une « Souplesse » que Rey retournait pour porter un « Standing Moonsault » pour le compte de 2. Jericho répondait avec une « Clothesline » puis appliquait une prise de soumission au sol. Plus tard, Chris l’envoyait de face dans le coin et se ruait dessus. Chris ajoutait un autre « Irish Whhip » mais Mysterio revenait avec un « Headcisors Takeover » et une « Guillotine ». Mysterio le frappait au sol puis portait un « Springboard Moonsault » pour le compte de 2. Jericho revenait avec une « Release German Suplex » pour le compte de 2. Chris l’envoyait par-dessus le coin sur le rebord mais Mysterio esquivait « Dropkick » et Jericho retombait à l’extérieur. De retour sur le rebord, ce dernier se faisait remonter sur le ring avec un « Headcisors » mais répondait avec un « Butterfly Into A Backbreaker ». Rey le contrait avec un « Sit Out Face Firste ». Alors que Mysterio allait porter un « Springboard Legcisors », Chris se projetait de l’arbitre qui prenait le coup à la place. Plus tard, Jericho contrait un « Springboard » et tentait un « Lion’s Tamer » que Rey retournait en tombé. Là, un arbitre arrivait pour faire le compte de 3, c’était Dean Malenko !!! Après le combat, Jericho était furieux et s’en prenait même à David Panzer, le « Ring Annoucer ».

Vainqueur : Rey Mysterio Jr.

Scott Steiner rejoignait le ring et revenait sur le dernier Monday Nitro ou il avait parlait de ses bras, comment son sang coulait Black & White. Il déclarait qu’il avait reçu un coup de téléphone de sa mère qui lui avait dit que son sang coulait rouge comme tout le monde. Il retirait son T-Shirt, disant que celui-ci était « 4 Life », mais ce n’était pas pour lui, il abandonnait ! Il s’excusait auprès des fans et surtout auprès de son frère qu’il appelait à le rejoindre. Là, Buff Bagwell arrivait, déguisé en Rick Steiner et l’imitait. Scott le faisait se comporter comme un chien qu’il récompensait en donnant des biscuits. Scott lui demandait, lentement qui était le « Leader » des Steiner. Buff faisait le débile et répondait aux questions en aboyant. Bagwell prenait la parole et déclarait que les gens étaient vraiment stupides et leurs demandait de la fermer et d’écouter. Il félicitait Scott pour ses talents d’acteur et lui demandait de pleurer comme son frère. Rick arrivait alors et le frappait avec une chaise ! Rick partait alors quelques membres de la nWo arrivait.

La nWo rejoignait le ring et encerclait Kimberly qui était en train de danser avec les Nitro Girls. Eric Bischoff s’adressait à elle et critiquait son marie, DDP. Kimberly le giflait. Disciple et Vincent la tenaient. Diamond accourait mais était retenu par le Giant et Brian Adams. Bischoff était menaçant envers Kimberly alors qu’Hogan giflait Page. Plus tard, Hollywood Hogan prenait la parole et déclarait que la femme de page était Black & White de bas en haut. Il frappait Diamond à qui le Giant portait un « Chokeslam ».Hogan disait à Kimberly que la prochaine fois qu’elle voulait un vrai homme, qu’elle vienne le voir.

WCW World Tag-Team Title Match :
Scott Hall et The Giant © Vs. Bret « The Hitman » Hart et Sting

Les champions WCW World Tag-Team, Scott Hall et The Giant, défendaient leurs ceintures face au champion WCW United-States, Bret « The Hitman » Hart et Sting. Avant l’arrivée des challengers, Scott Hall se fichait de Kevin Nash. Sting arrivait en noir et blanc, version Crow. Bret débutait face à Hamm qu’il acculait bonjour dans le coin. Epreuve de force, Bret travaillait sur le bras d’Hall et prenait l’avantage. Bret voulait faire le relais mais Sting tendait pas la main Bret le passait quand même. Sting frappait les 2 champions puis portait un « Face First » sur Hall et tentait peu après un « Scorpion Deathlock » mais Scott rejoignait les cordes avant. Plus tard, Giant frappait Sting par derrière ce qui permettait à Hall de revenir avec une « Clothesline ». Relais du Giant qui malmenait Sting à terre puis l’envoyait plusieurs fois dans le coin et le malmenait au sol. The Giant ajoutait un « Side Russian Legsweep » puis passait le relais à Hall pour le compte de 2. Scott ajoutait un « Irish Whip » enchainé d’une « Clothesline » dans le coin et le frappait à terre. Le Disciple intervenait illégalement derrière le dos de l’arbitre. Plus tard, Sting tentait un « Crossbody » qu’Hall bloquait pour porter un « Fallaway Slam » pour le compte de 2. Scott travaillait à terre sur le cou de Sting. Ce dernier tentait de se rapprocher de ce coin, mais Hall frappait Bret pour empêcher le relais. Bret tentait de rentrer sur le ring mais se prenait Hall que Sting acculait dans le coin sans voir Bret. Plus tard, Sting retournait un « Irish Whip » et portait une « Running Clothesline » dans le coin sur Hall. The Giant intervenait pour se prendre un « Low Blow » et se faire passer par-dessus la 3ème corde. Alors qu’Hall tenait Sting, Bret tentait de frapper Sting avec une batte de baseball, mais Sting esquivait et c’était Scott qui prenait le coup, donnant le tombé de la victoire à Sting ! Bret quittait le ring, alors que The Giant frappait Sting d’un « Headbutt ». The Giant portait un « Bodyslam » alors que l’arbitre semblait annuler sa décision. Après ceci, Goldberg arrivait sur le ring et portait un « Spear » au Giant.

Vainqueurs : Sans décisions !