Résultats WCW Monday NITRO
31 Août 1998

Miami, Floride

Eric Bischoff et Hollywood Hogan rejoignaient le ring. Bischoff déclarait qu’Hogan avait de l’amour pour nous tous et qu’il était fier d’être la raison pour laquelle on prenait notre argent. Bischoff ressortait son stylo en disant qu’il faisait de lui l’homme le plus puissant du monde du catch. Il annonçait qu’Eddie Guerrero catchera ce soir, pas l’Ultimate Warrior. Hogan déclarait que c’était le moment parfait de montrer ce qui était la vraie force du catch professionnel. Il affirmait que la nWo Black & White remportera le War Games pour prouver qu’ils sont la force la puis puissante du catch actuellement. Hogan parlait de ses partenaires pour ce combat, Stevie Ray et Bret Hart. Les chants « Goldberg » retentissaient. Il affirmait que l’Ultimate Warrior avait peur de lui et afirmait que ce dernier était de l’histoire passée. Il affirmait qu’il fera avouer au Warrior sa supériorité. Il parlait ensuite de Goldberg qui lui avait, sois disant, volé sa ceinture et affirmait que cette dernière lui reviendra pour l’éternité. Hogan affirmait que le Warrior avait peur de lui et le défiait à venir maintenant ! Ce dernier rejoignait le ring. Hogan réaffirmait qu’il y avait de la peur dans les yeux du Warrior. Il affirmait que toute la nWo Black & White qui venaient d’encercler le ring, était là pour le voir crucifier le Warrior. La fumée éclatait et quand elle se dissipait, la Warrior avait disparu.

The Wrath Vs. Jim Powers
The Wrath affrontait Jim Powers. Epreuve de force, The Wrath acculait Jim dans le coin pour l’y malmener et le frapper au sol. Powers revenait plus tard mais The Wrath le calmait avec un « Sidewalk Slam » ! Plus tard, The Wrath le malmenait dans les cordes puis enchainait plusieurs « Descentes du coude » avant de porter un « Irish Whip » et une « Clothesline ». Jim revenait pour le frapper au visage dans le coin. The Wrath le repoussait mais Powers repartait à la charge. The Wrath lui portait un « Atomic Drop » puis ajoutait un « Flying Shoulder Tackle ». The Wrath portait son « Meltdown » pour la victoire.

Vainqueur : Wrath

Norman Smiley Vs. Scott Norton
Norman Smiley affrontait Scott Norton, accompagné de Vincent. Norton acculait Norman dans le coin pour lui porter des « Headbutt » et autres « Chops ». Scott le séchait peu après d’une « Short Clothesline » puis portait un « Powerslam » pour le compte de 2 quand Scott relevait son adversaire. Plus tard, Norton portait un « Shoulder Breaker » pour le compte de 2 quand il relevait encore Smiley. Norton portait finalement un « Powerbomb » pour le compte de 2. Après le combat, les lumières clignotaient et on apercevait le Warrior.

Vainqueur : Scott Norton

On voyait une interview de plus tôt dans le journée ou Mike Tenay revenait sur le fait que depuis le dernier Thunder, Saturn était le serviteur de Lodi. Tenay questionnait Saturn à ce sujet qui disait être un homme de parole et qu’il ne se défilait pas. Mike faisait remarquer que dans le match perdu contre Lodi, des membres du « Flock » tels que Kanyon, sont intervenus. Saturn donnait son code de l’honneur mas Lodi le pressait à porter ses bagages.

La nWo Wolfpack rejoignait le ring. Ils chauffaient le public, particulièrement Konnan. Luger s’adressait à Hogan et Bret Hart et relevait le défi pour un match par équipe ce soir avec Sting. Nash déclarait qu’ils n’avaient pas de « Leader », ils étaient tous sur un terrain d’égalité. Il parlait ensuite du « War Game » et annonçait que leur équipe sera composée de Sting, Lex Luger et lui-même. Il reprochait à Diamond Dallas Page de se mêler de leur business et lui laissait jusqu’à Lundi prochain pour choisir dans quel sens il allait partir. Concernant Rowdy Roddy Piper, Kevin le mettait en garde que la prochaine fois qu’il foutait son nez dans leurs affaires, il en paiera le prix. Nash parlait ensuite du Warrior et disait que s’il ne jouait pas avec la meute, il sera chassée par elle.

Sur le ring, Tony Schiavone interviewait JJ Dillon au sujet de War Games mais ce dernier préférait inviter Arn Anderson à le rejoindre sur le ring pour avoir une discussion d’ami à ami. Anderson arrivait sous les chants « We Want Flair ». Dillon disait avoir regardé dans sa collection privée de vidéo récemment et il avait trouvé une vieille vidéo qu’il voulait partager avec Arn. On voyait ce dernier il y a quelques années qui parlait de Gene et Ole Anderson. Il disait être meilleur, plus jeune était sur le chemin et parlait de Dusty Rhodes, Ricky Steamboat, Magnum TA. Arn disait qu’ils étaient trop commerciales alors que lui c’était du vrai catch professionnel. JJ disait que ça datait de 15 ans puis mettait en avant Arn d en rappelant que ça avait été un des « Horsemen » original et disait qu’il restait l’âme et le cœur des Horsemen. JJ faisait la comparaison entre les Horsemen et leurs séparations et celles de la nWo. JJ disait que depuis quelques mois il ne pensait pas que les Horsemen reviendraient ensemble jusqu’à ce qu’il voit Chris Benoit et Mongo aller vers Anderson. Comme Arn l’avait fait il y a 15 auprès de JJ pour prendre des conseils et lui demander son avis. Dillon disait qu’il avait alors entendu Arn leur dire qu’ils n’avaient pas ce qu’il fallait… Mais Dillon disait que c’était Arn qui n’avait plus ce qu’il fallait. JJ faisait venir Chris Benoit et Steve McMichael et demandait à Arn de les écouter une dernière fois. Les 2 hommes s’adressaient à Anderson sans micro sous les chants « We Want Flair ». Arn quittait le ring. JJ le retenait en lui demandant ce qu’il faisait ? JJ disait qu’il avait besoin de lui. Anderson lui demandait pourquoi il lui faisait ça ? JJ disait qu’il n’avait jamais pensé dire ça : « Arn tu as peur de tout ceci » et Anderson quittait le ring.

Eddie Guerrero Vs. Brian Adams
Eddie Guerrero affrontait Brian Adams, accompagné de Vincent. Eddie se couchait pour que Brian le couvre. Ce dernier hésitait. Eddie se mettait à genoux et quand Adams tentait de l’attraper, il se mettait à terre. Brian ne le couvrait pas. Guerrero se relevait et faisait comme s’il avait peur. Adams le projetait dans le coin et lui y portait quelques coups. Eddie ne ripostait pas. Plus tard, Adams l’envoyait au centre du ring et Eddie ne se relevait pas. Brian finissait par lui mettre le pied dessus pour le compte de 3 ! Après le combat, Eddie prenait le micro pour s’adresser à Bischoff en disant que ce dernier avait peut-être le pouvoir, mais il ne lui donnerait pas l’occasion de le poursuivre comme Eric l’avait fait avec d’autres dans cette compagnie. Le micro était coupé…

Vainqueur : Brian Adams

The Cat Vs. Riggs
The Cat affrontait Riggs. Ce dernier l’acculait dans le coin et portait des « Back Elbows ». Riggs portait plus tard une « clé de bras » que The Cat retournait. Riggs le frappait sur le bras puis le virait u ring avec un « Dropkick ». Riggs lui sautait dessus avec un « Slingshot Crossbody ». De retour sur le ring, The Cat revenait et portait un « Standing Sidekick » puis le malmenait à terre. The Cat portait un « Front Kick » puis, plus tard, portait un « Spinning Hellkick » pour le compte de 2. Ernest en terminait avec son « Feliner » pour la victoire. Après le combat, Ernest prenait la parole et demandait aux gens de la fermer. Il disait que sur ce ring, on voyait un catcheur et un champion de Karaté… Une 3 fois champion du monde de Karaté. Il disait être le plus grand et affirmait que personne ne pouvait l’arrêter.

Vainqueur : The Cat

Konnan Vs. Marty Jannetty
Konnan affrontait Marty Jannetty. Ce dernier prenait l’avantage et travaillait sur le bras de Konnan. Ce dernier retournait la prise mais Marty se dégageait pour se prendre un « Hip Toss ». Jannetty quittait le ring. De retour dessus, Konnan prenait le contrôle et portait un « Low Dropkick ». Plus tard, Konnan portait une sorte de « Legheadcisors » au sol pour le compte de 2. A toi à moi plus tard, Marty se dégageait et portait un « Superkick » puis lui cognait la tête dans le coin. Plus tard, Jannetty portait un « Flying Back Elbow » pour le compte de 2. Marty travaillait ensuite au sol sur le cou de Konnan. Ce dernier se dégageait avec un « Side Russian Legsweep » mais restait à terre pour le compte de 2. Plus tard, Jannetty portait un « Dropkick » pour le compte de 2. Plus tard, Marty le séchait d’un « Back Elbow » et ajoutait une « Descente du poing » au sol. Marty reprenait son « Collier de tête » au sol. Plus tard, Konnan se dégageait pour se prendre une « Clothesline » pour le compte de 2. Jannetty le frappait plus tard dans le coin et l’y malmenait. Marty portait plus tard une « Guillotine » pour le compte de 2. Konnan revenait plus tard pour se prendre un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Jannetty le contrait avec une « Snap Suplex » et une « Descente du poing » pour le compte de 2. Konnan le contrait plus tard pour porter un « Face First » et en terminer avec un « Tequila Sunrise » pour la victoire !

Vainqueur : Konnan

Tag-Team Match :
High Voltage (Kenny Kaos et Robbie Rage) Vs. Lodi et Saturn

High Voltage (Kenny Kaos et Robbie Rage) affrontaient Lodi et Saturn, accompagnés de Kanyon et Raven. Avant le début du combat, Kanyon s’adressait à Saturn qui avait dit avoir fierté et dignité contrairement à lui et Raven. Kanyon encourageait Saturn à le frapper. Ce dernier ne faisait rien. Raven s’en mêlait et demandait quelle sera l’intégrité de Saturn avec Lodi comme partenaire ? Saturn voulait débuter et Lodi aussi alors il laissait sa place à ce dernier. Robbie débutait face à ce dernier qu’il envoyait à terre direct. Saturn se marrait et applaudissait son « partenaire ». Lodi demandait le relais que Saturn prenait. Rage lui appliquait un « Collier de tête ». Saturn se dégageait pour se prendre un « Shoulder Block ». Plus tard, Robbie portait un « Press Slam ». Saturn se relevait pour l’encourager à prendre son élan dans les cordes ce que faisait Rage pour se prendre une « Clothesline ». Saturn ajoutait une « T-Bone Suplex » et passait le relais à Lodi. Alors que Kaos prenait le tag de son côté, Lodi refusait de le combattre et redonnait le relais à Saturn. Kaos appliquait un « Gutwrentch Powerbomb » à ce dernier puis le malmenait dans un coin. Kenny portait un « Irish Whip » mais Saturn contrait sa « Ruade » pour revenir. Saturn le malmenait dans le coin puis portait un « Collier de tête ». Rage prenait le relais à l’aveugle et lui portait une « Overhead Belly To Belly Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Kaos prenait le relais et portait un « Slingshot Legdrop » pour le compte de 2. Saturn répondait avec une « Overhead Belly To Belly Suplex » sur Kenny et une « T-Bone Suplex » sur Robbie. Kaos le séchait d’une « Running Clothesline » puis passait le relais à Robbie qui le mettait sur son épaule pour se ruer avec dans le coin pour le compte de 2. Plus tard, Saturn esquivait un « Springboard Shoulder Tackle » de Kaos qui touchait son partenaire à la place. Saturn portait un « Superkick » sur Kenny et ajoutait un « Death Valley Driver » sur Rage. Lodi demandait et obtenait le relais pour le tombé de la victoire.

Vainqueurs : Lodi et Saturn

Sur le ring, Diamond Dallas Page rejoignait Tony Schiavone. Diamond disait que beaucoup de gens étaient fiers des personnes du Jersey Shore. Il parlait de 3 hommes qui seront unis au War Games, le Warrior, Piper et lui. Il s’adressait plus tard à Hollywood Hogan et disait ne pas penser que ce dernier sera celui qui gagnera à War Games, mais DDP disait qu’il ne le pensait pas. Page faisait alors venir Piper qui le rejoignait sur le ring. Roddy parlait des partenaires d’Hogan. Concernant Bret, Piper disait avoir vu son premier match et le critiquait sur son look et son attitude qu’il considérait comme celle d’un enfant. Plus tard, il disait que Bret était stupide car il se faisait manipuler par Hogan. Piper faisait remarquer que Bret ne portait pas de T-Shirt nWo. Piper demandait que Bret prenne un peu de courage et fasse honneur à son nom ce soir. Là, le Giant accourait sur le ring. DDP le réceptionnait pour se prendre un « Headbutt ». Il séchait ensuite Roddy d’un « Big Boot ». Page s’accrochait à lui mais il s’en débarrassait puis le malmenait à terre. La sécurité arrivait plus tard et le Giant était menotté et évacué.

Scott Steiner arrivait sur le ring avec son médecin loufoque. Il disait être un phénomène, un rêve, un mythe, une légende en une seule personne. Scott disait avoir son médecin de renommée mondiale avec lui, mais avait un problème avec JJ Dillon qui mettait en doute le sérieux de sa blessure. Il disait alors avoir une paire de docteurs pour prouver le sérieux de sa blessure. Il faisait donc venir un autre médecin qui était Buff déguisé en « Rasta ». Bagwell demandait à ce que Scott se concentre et il mettait de la poudre autour de lui puis faisait des incantations. Buff lui demandait alors de démontrer qu’il était en état de combattre son imbécile de frère. Scott disait aimer le Vaudou qu’il avait fait. Scott mettait en garde Rick et affirmait que jamais il ne lui ressemblera. Il concluait qu’à Fall Brawl il démontrera qu’il était le meilleur des Steiners. Rick arrivait par derrière et les « Heels » fuyaient. Rick affirmait qu’il lui bottera le cul !

WCW World Cruiserweight Title Match :
Juventud Guerrera © Vs. Evan Karagias

Le champion WCW World Cruiserweight, Juventud Guerrera, défendait sa ceinture face à Evan Karagias. Epreuve de force, sans avantage. Juventud portait un « Collier de tête » mais Evan la retournait. Guerrera se dégageait et l’envoyait à terre. Plus tard, ce dernier portait des « Chops » pour se prendre un « Press Slam Into A Guillotine ». Plus tard, Karagias portait un « Flying Back Elbow » puis le frappait à terre. Evan portait ensuite des « Chops ». Juventud revenait du rebord et portait un « Springboard Missile Dropkick ». Plus tard, Evan portait un « Powerslam » pour le compte de 2.Il ajoutait une « Running Clothesline » pour le même résultat. Plus tard, Karagias portait des « Chops » et le dégageait du ring avec un « Standing Dropkick ». Plus tard, Karagias portait un « Bodyslam » puis frappait le bras de Juventud à terre. Karagias appliquait plus tard un « Collier de tête » au sol. Guerrera se dégageait pour le virer du ring puis luis sautait dessus de la 3ème corde de l’extérieur. Juventud remontait Evan sur le ring et portait une « Guillotine Legdrop » de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Karagias esquivait une « Ruade » et Juventud percutait le coin. Plus tard, Evan portait un « Flap Jack » et appliquait une prise au sol. Guerrera retournait un « Irish Whip » pour frapper Evan dans le coin et appliquer une prise au sol. Karagias revenait avec un « Elevated Face First » puis portait un « Powerslam ». Juventud le contrait sur les cordes et lui portait un « Frankeinsteiner ». Evan le faisait tomber les jambes entre les cordes et portait un « Frankeinsteiner » à son tour pour le compte de 2. Guerrera esquivait un « Springboard Moonsault ». A toi à moi, Guerrera en terminait avec son « Juvi Driver » pour la victoire.

Vainqueur : Juventud Guerrera

WCW World Television Title Match :
Chris Jericho © Vs. Disco Inferno

Le champion WCW World Television, Chris Jericho, défendait sa ceinture face à Disco Inferno. Chris souhait la bienvenue à Monday Night Jericho. Il disait qu’il savait pourquoi les gens étaient de Jerichoholics, car ils voulaient être comme lui. Il disait être meilleurs que tout le monde et promettait qu’en tant que modèle, il ne les laissera jamais tomber. Chris appliquait un « Collier de tête » mais Disco Inferno se dégageait pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Plus tard, Disco Inferno portait un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2 puis frappait Jericho dans le coin. Chris revenait avec des « Chops » pour se prendre un « Tilt-A-Whirl Slam ». Chris esquivait une « Descente du poing » puis portait un « Bodyslam » pour le compte de 2. Disco Inferno contrait un « Lion’s Sault » et portait un « Atomic Drop » pour l’envoyer dans le coin et le sécher d’une « Clothesline » pour le compte de 2. Disco Inferno ajoutait un « Spinebuster » pour le même résultat. Jericho revenait avec une « German Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Disco le surprenait avec un « Chart Buster » pour le compte de 2 quand Jericho mettait son pied dans les cordes. Chris appliquait un « Lion Tamer » et empêchait Disco d’attraper les cordes pour la victoire.

Vainqueur : Chris Jericho

WCW World Heavyweight Title Match :
Goldberg © Vs. Al Green

Le champion WCW World Heavyweight, Goldberg, défendait sa ceinture face au « Jobber », Al Green. Les chants « Goldberg » retentissaient. Green l’attaquait par surprise et le frappait dans le coin. Il étranglait le champion qui le repoussait toute en puissance. Goldberg le surpassait puis portait un « Powerslam ». Al quittait le ring. Goldberg allait le chercher et empêchait Al de lui frapper la tête contre l’escalier. Goldberg lui frappait la tête contre le poteau, remontait Green sur le ring. Ce dernier revenait et appliquait une « Sleeper Hold ». Goldberg se dégageait et portait un « Spear » pour en terminer ensuite avec un « Jackhammer » pour la victoire !

Vainqueur : Goldberg

Tag-Team Match :
Lex Luger et Sting Vs. Bret « The Hitman » Hart et Hollywood Hogan

Lex Luger et Sting, affrontaient le champion WCW United-States, Bret « The Hitman » Hart et Hollywood Hogan, accompagnés de The Disciple. Bret débutait face à Luger et prenait l’avantage pour le malmener au sol. Plus tard, Luger revenait pour le frapper dans le coin. Lex travaillait ensuite sur le bras du Hitman. Luger passait le relais à Sting que Bret refusait d’affronter. Hogan prenait le relais et acculait Sting dans le coin pour le frapper au visage. Plus tard, ce dernier revenait et malmenait Hollywood pour ensuite le frapper au visage dans le coin. Luger frappait Hulk aussi de son coin. Relais plus tard de Luger qui frappait Hogan au visage puis lui portait un « Irish Whip ». Hollywood contrait une « Ruade » et le séchait d’une « Clothesline ». Plus tard, Hulk le malmenait dans le coin. Relais avec Bret qui frappait son adversaire dans le coin. Plus tard, Bret frottait le visage de Luger sur les cordes et le frappait à terre. Le Hitman portait un « Side Russain Legsweep » pour le compte de 2. Bret le malmenait plus tard dans son coin et Hogan en profitait pour étrangler illégalement Luger avec l’aide du Disciple. Les 2 « Heels » se relayaient sans faire le tag. Hogan frappait Lex au visage. Relais sans tag à nouveau, le Hitman portait un « Headbutt » dans le bas ventre. Plus tard, Bret portait un « Backbreaker » et un « Leg Drop » pour le compte de 2. Plus tard, Luger retournait une « Souplesse » à son avantage et les 2 hommes étaient à terre. Hart le frappait plus tard à terre avec un « Elbow Smash ». Bret le frappait dans le coin à coups de poings. Luger revenait et les 2 se portaient une « Clothesline » mutuelle. Relais des 2 côtés, Sting reprenait le contrôle et portait son « Stinger Splash » à Hogan. Ce dernier en esquivait un second et Sting percutait le coin. Hulk fouettait Sting avec sa ceinture. Bret lui arrachait des mains puis quittait le ring. Hogan allait le confronter à l’extérieur et les 2 argumentaient et se faisaient décompter ! Après le combat, Hogan et Hart argumentaient alors que le Disciple tentait de les calmer. Brian Adams, Norton entre autre arrivaient alors que la fumée remplissait le ring. Quand elle de dissipait, le Warrior apparaissait et la nWo était au sol. Le Warrior affirmait qu’on pouvait sentir la peur d’Hollywood qui fuyait le ring apeuré.

Vainqueurs : Lex Luger et Sting par décompte !