Résultats WCW Monday NITRO
28 Septembre 1998

Rochester, New York

La nWo Hollywood, Hollywood Hogan, Eric Bischoff, Scott Hall, Brian Adams rejoignaient le ring. Eric disait sentir de l’amour et remerciait les fans d’avoir dépensé leur argent. Il se faisait huer. Hogan critiquait la ville dans laquelle ils étaient. Hogan disait être l’homme qui avait du catch ce qu’il était aujourd’hui. Il se disait être celui qui avait rejoint la WCW et quittait cette promotion de paysans (la WWF). Hogan disait que sans Hollywood, ls héros des fans seraient des 0. Plus tard, Hogan se disait en mission et parlait de son Match contre le Warrior à Halloween Havoc. Il disait que la branlée qu’il mettra à ce dernier était la première étape pour remettre son titre entre ses mains. Il traitait Sting et Bret Hart de pleurnicheurs et les challengeait pour un Match handicap. Hogan que ça sera les premières victimes de leur prise de contrôle.

La Parka Vs. Super Calo
La Parka affrontait Super Calo. La Parka se trouvait menaçant vis-à-vis de Super Calo et dansait. Ce dernier le frappait au visage plus tard. La Parka revenait plus tard pour porter un « Low Blow » sous les yeux de l’arbitre qui ne le disqualifiait pas. La Parka portait ensuite un « Belly To Belly Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, il ajoutait un « Irish Whip » puis une « Clothesline » dans le coin. Super Calo revenait en contrant des « Ruades » et l’envoyait, tête la première dans le coin. La Parka revenait pour l’assoir sur les cordes et portait un « Chop » pour ensuite danser. Super Calo le tirait en arrière et portait un « Headcisors » de la seconde corde pour le compte de 2. Plus tard, Super Calo l’envoyait, épaule la première dans le poteau du ring sur une esquive. Super Calo sautait alors de la 3ème corde sur son adversaire. De retour sur le ring, La Parka contrait un autre saut de la 3ème corde avec un « Dropkick » de plein fouet pour le compte de 2. La Parka l’accrochait ensuite, tête en bas dans le coin et portait un « Low Spinning Hellkick » pour le compte de 2. La Parka portait un « Chop » puis un « Bodyslam » et montait sur les cordes. Super Calo contrait son saut et revenait avec un « Chop », l’asseyait sur les cordes mais La Parka le repoussait puis le virait du rebord du ring avec un « Kick ». Super Calo remontait sur le rebord et bloquait un autre « Kick » pour lui porter une « Guillotine » sur la jambe et ajoutait un « Frankeinsteiner » sur les cordes pour le compte de 2. Plus tard, Super Calo portait un « Headcisors ». La Parka revenait pour porter un « Alabama Slam » puis portait un « Corkscrew Moonsault » de la 3ème corde pour la victoire ! Après le combat, Super Calo pétait un câble et frappait son vainqueur à coups de chaise.

Vainqueur : La Parka

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund accueillait le champion WCW United-States, Bret « The Hitmn » Hart. Bret disait avoir des soucis de genou mais disait qu’’il avait attendu longtemps pour ça. Bret annonçait que Sting lui laissait commencer car il avait attendu très longtemps de s’en prendre à Hogan. Bret disait avoir des gens pour protéger ses arrières. Le Hitman disait qu’il était temps peur eux de régler leurs comptes. Bret affirmait qu’il voulait être un héro pour le public, autant que Flair ou Sting l’ont été ici. Il concluait qu’il allait botter le cul à Hogan et que ce dernier allait payer pour tout.

Sick Boy Vs. The Disciple
Sick Boy affrontait The Disciple. Sick Boy attaquait ce dernier par derrière et le frappait dans le coin pour prendre l’avantage. Sick Boy portait une « Souplesse ». Disciple se relevait mais Sick Boy le frappait au visage. Sick Boy le malmenait plus tard à terre. Disciple l’étranglait à son tour au sol. Sick Boy le frappait ensuite dans le coin puis portait une « Gutwrentch Powerbomb ». Disciple se relevait pour se faire dominer par Sick Boy qui portait un « Neckbreaker ». Disciple se relevait encore directement et le séchait d’un « Big Boot » ! A toi à moi, Disciple portait un « Apocalypse » pour la victoire !

Vainqueur : The Disciple

2-On-1 Handicap Match :
Scott Steiner Vs. Lenny Lane et Nick Dinsmore (aka Eugene)

Scott Steiner, accompagné de Buff Bagwell, affrontait Lenny Lane et Nick Dinsmore (aka Eugene) dans un « 2-On-1 Handicap Match ». Avant le début du combat, Steiner prenait la parole et déclarait que quand on le voyait sur un ring, on constatait que les gens ne sont pas égaux. Il affirmait qu’aucun autre athlète ne pouvait prétendre être comme lui, ça n’existait pas. Dinsmore débutait face à Scott qui prenait l’avantage pour le frapper à terre. Scott virait ensuite Lenny du rebord et portait une « Belly To Belly Suplex » à Nick. Steiner séchait Lane d’une « Clothesline » et virait Dinsmore du ring. Scott se concentrait ensuite sur Lenny qu’il accrochait, tête en bas dans le coin pour l’étirer de l’extérieur. Scott envoyait ensuite Dinsmore dans les barrières de sécurité puis les escaliers. Bagwell se fichait et frappait Lane derrière le dos de l’arbitre. Lus tard, Scott portait un « Press Slam » à Lenny puis un « Double Underhook Into A Powerbomb » à Nike sur Lenny puis remportait le combat avec un « Double Steiner Recliner » sur les 2 hommes pour la victoire. Après le combat, Steiner semblait avoir un souci et s’écroulait. Scott se relevait pour se raccrocher aux cordes puis il quittait le ring lentement…

Vainqueur : Scott Steiner

L’Ultimate Warrior rejoignait le ring. Il disait savoir qui était Hogan et ce que lui était. Il ajoutait que les Warriors savaient ce qu’ils voulaient voir. Il revenait sur la déception qu’avait donnée Hogan à War Games. Il disait avoir un message pour Hogan : « Tu ne relève pas le challenge Ultime » (la sécurité empêchait un homme de monter sur le ring). Il déclarait qu’à Halloween Havoc, Hogan fera pour la seconde fois face au challenge de sa vie et ressentira sa puissance.

Alors que Mean Gene Okerlund était sur la rampe d’accès, il était rejoins par Buff Bagwell. Alors que ce dernier déclarait que Scott Steiner venait de partir en ambulance, Mean Gene se demandait si c’était vrai ? Buff lui demandait s’il le traitait de menteur ? Bagwell s’exprimait plus tard sur Scott Steiner et des rires se faisaient entendre ce qui énervait Buff. Les rires arrêtaient et Bagwell parlait des problèmes de dos de Scott. Mean Gene demandait si c’était à cause du match revanche contre Rick Steiner à Halloween Havoc. Bagwell prétendait ne pas être médecin et mettait en garde Rick…

The Cat Vs. Psychosis
The Cat affrontait Psychosis. Avant le début du combat, Miller prenait le micro et demandait aux fans de la fermer. Il rappelait être 3 fois champion du monde de Karaté. Il donnait 5 secondes à Psychosis le partir sinon il lui mettra la branlée de sa vie. Il comptait mais Psychosis ne comprenait pas et restait derrière. Miller se retournait et Psychosis disait en espagnol qu’il n’avait rien compris. Le Cat s’énervait pour lui porter un « Back Kick » pour le compte de 2. Plus tard, le Cat paradait au centre du ring. Psychosis revenait avec un « Low Dropkick » puis un « Dropkick ». Psychosis le virait du ring puis lui sautait dessus de la 3ème corde vers l’extérieur ! Psychosis le remontait sur le ring et ajoutait un « Missile Dropkick » pour le compte de 2 ! Plus tard, Psychosis l’asseyait sur les cordes mais il en redescendait alors que l’arbitre parlait à Psychosis. Ce dernier appliquait un « Headcisors » au sol. Plus tard, le Cat bloquait un « Spinning Hellkick » et le balançait au sol. Plus tard, le Cat bloquait un « Sunset Flip » pour frapper Psychosis à terre. Ce dernier le surprenait pour le compte de 2 quand Miller attrapait les cordes. Psychosis portait un « Bodyslam » mais le Cat esquivait un « Leg Drop » de la 3ème corde et portait son « Rounhouse Kick » pour la victoire !

Vainqueur : The Cat

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund accueillait Alex Wright qui lui arrachait le micro pour parler en Allemand et reprochait aux Américains de ne pas parler sa langue. Wright critiquait la ville de Rochester et traitait les gens d’ici de perdant. Il parlait ensuite du British Bulldog et demandait pourquoi ce dernier n’était pas venue la dernière fois qu’il l’avait défié (lors du Thunder précédent). Il accusait le Bulldog d’avoir peur de lui. Alex prétendait être le plus grand catcheur Européen. Il laissait au Bulldog une dernière chance de prouver le contraire.

Chavo Guerrero Jr. Vs. Disco Inferno
Chavo Guerrero Jr. affrontait Disco Inferno. Chavo arrivait avec « Pépé ». Disco Inferno prenait l’avantage mais Chavo revenait direct pour se prendre un « Side Slam ». Disco Inferno prenait Pépé mais le reposait à terre. Guerrero revenait avec un « Thesz Press » plus tard et frappait Disco au sol. Ce dernier quittait le ring. Chavo lui sautait dessus avec un « Slingshot Crossbody ». Après ceci, Chavo remontait sur le ring et montait Pépé. Plus tard, Disco Inferno le contrait du rebord et lui cognait la tête dans le coin puis portait un « Irish Whip » que Guerrero retournait pour porter un « Face First », un « Atomic Drop » puis une « Clothesline » pour le compte de 2. Chavo enchainait avec un « Irish Whip » mais Inferno contrait la « Ruade » qui suivait avec un « Back Elbow ». Disco Inferno portait ensuite 2 « Bodyslams » et montait sur la seconde corde pour une « Descente des avants bras » pour le compte de 2. Disco Inferno le frappait dans le coin. Chavo revenait pour lui rendre la pareille puis portait un « Irish Whip » puis un « Flying Elbow Smash » et un « Springboard Bulldog ». Chavo le frappait à terre. L’arbitre les séparait et Disco Inferno en profitait pour frapper Chavo avec le manche de Pépé pour la victoire ! Après le combat, Juventud Guerrera s’en prenait à Disco à qui il portait un « Springboard Missile Dropkick ». Inferno revenait pour se prendre un « Headcisors ». Disco quittait le ring, puis s’attaquait à Juventud par derrière quand ce dernier aidait Chavo à se relever. Inferno ajoutait un « Piledriver » !

Vainqueur : Chavo Guerrero Jr.

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueillait les 4 Horsemen. Okerlund disait qu’Arn Anderson semblait en pleine forme et souhaitait la bienvenue à Flair à Rochester. Alors que Ric commençait à parler, Eric Bischoff, Stevie Ray, Doug Dillinger arrivaient avec des policiers. Bischoff reprochait l’attaque sur Stevie Ray à Thunder et affirmait que les gens ne voulaient rien entendre de Flair. Traitait Flair comme disgrâce du catch. Il reprochait à Dillinger de ne pas avoir fait son boulot la semaine passée et que cette fois, ce dernier avait l’aide des policiers. Les Horsemen étaient éjecté par les forces de l’ordre sous les provocations de Bischoff qui était traité de « Asshold » par le public. Bischoff accusait Flair d’avoir utilisé son fils de 10 ans un tournoi de lutte pour ne pas travailler.

Alors que le champion WCW World Television, Chris Jericho se présentait sur le ring avec 3 gars de sa propre sécurité (dont celui qui sera plus tard connu sous le nom de Ralphus) et arborait un T-Shirt Jericho 2 - Goldberg 0. La musique de Goldberg retentissait et ce dernier arrivait vers le ring avec un sosie de lui sur l’épaule (Le « Jobber » que l’on avait pu voir à Fall Brawl). Chris envoyait ses 3 gars sur Goldberg qui les détruisait d’un rien alors que Chris quittait le ring.

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueillait Diamond Dallas Page. Mean Gene rappelait que ce dernier allait affronter Goldberg prochainement. Man Gene rappelait que malgré toute l’amitié qu’il y avait entre les 2, ça sera pour le titre à Las Vegas en Octobre. DDP disait qu’ils avaient du respect l’un pour l’autre, ce n’était pas comme s’il allait affronter quelqu’un qu’il n’aimait pas comme Macho Man ou Hogan. Page disait qu’à Halloween Havoc, affronter le champion du monde le mettra à un autre niveau. Il parlait des Horsemen, de la nWo qui prétendaient tous ^etres ensemble « 4 Life ». Lui concluait qu’à Havoc, ça sera « 4-Real ».

Non Title Match :
Scott Hall Vs. Kidman

Le co-champion WCW World Tag-Team, Scott Hall, accompagné de Vincent, affrontait le champion WCW World Cruiserweight, Kidman, dans un « Non Title Match ». Avant l’arrivée de ce dernier, prenait la parole pour un sondage : « Est-ce que ça a bon goût ou est-ce que c’est copieux ? ». Scott lançait son cure dents à Kidman puis le repoussait au sol. Plus tard, Hall l’acculait dans le coin pour porter des « Chops ». Plus tard, Scott le balançait au centre du ring. Hall se déconcentrait à parler à Vincent (Pour lui demander à boire ?) pour se prendre un « Roll Up » de Kidman pour le compte de 2 ! Plus tard, Kidman portait un « Dropkick » mais Hall revenait pour se prendre un « Sunset Flip » pour le compte de 2 quand Scott attrapait les cordes. Ce dernier décapitait Kidman avec une « Clothesline ». Hall le malmenait ensuite dans les cordes. Vincent provoquait Kidman de l’extérieur. Plus tard, Hall envoyait ce dernier dans le coin et enchainait avec une « Clothesline ». Plus tard, Scott le malmenait dans le coin puis appliquait un « Abdominal Stretch ». Plus tard, Kidman revenait mais Hall bloquait un « Hip Toss » pour porter un « Chokeslam » et se foutre du Giant. Scott allait boire la bière de Vincent que Kidman attaquait avant de s’en prendre à Hall et le remonter sur le ring. Kidman portait un « Missile Dropkick » puis un « Tornado Bulldog » et un « Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Hall revenait pour porter un « Fallaway Slam » puis un « Outsider’s Edge » que Kidman semblait contrer pour le compte de 2. Kidman frappait alors Vincent qui montait sur le rebord ce qui permettait à Hall de le frapper par derrière pour porter un « Outsider’s Edge » pour la victoire !

Vainqueur : Scott Hall

The British Bulldog Vs. Alex Wright
The British Bulldog affrontait Alex Wright. Avant que le match ne commence, British Bulldog disait qu’Alex pouvait danser autant qu’il voulait et demander à combattre l’ancien British Bulldog. Ce dernier rappelait que Wright veanait d’Allemagne ou le Bulldog avait déjà catché (et remporté le titre WWF European) et disait que les Allemands l’aimaient. British Bulldog lui parlait en Allemand pour finir que ça voulait dire « Suck It ». L’arbitre les séparait du coin. Plus tard, Wright travaillait sur le bras du Bulldog qui l’acculait dans les cordes plus tard. Alex reprenant toutefois son travail sur le bras de l’Anglais qui retournait la prise au sol. Plus tard, Wright revenait pour se faire malmener à terre. British Bulldog lui portait même une « Surf Board » puis lui rivait les épaules pour le compte de 2. Alex revenait pour le frapper dans le coin à coups de pieds puis paradait. Wright le frappait plus tard de l’extérieur puis du rebord. Alex portait un « Slam » puis ajoutait un « Slingshot Splash » pour le compte de 2. Wright ajoutait une « Snap Suplex » puis montait sur les cordes ou le Bulldog le contrait pour l’envoyer au sol puis le frapper dans le coin. Wright revenait avec une « Guillotine ». Le British Bulldog retournait un « Irish Whip » amis assommait l’arbitre quand il soulevait Alex pour porter un « Running Powerslam ». Alors que Davey comprenait ce qu’il se passait et réanimait l’arbitre, un second arrivait. Alex surprenait Smith avec une « Northernlights Suplex Into A Bridge » pour le compte de 3 des 2 arbitres mais pour chacun des 2 catcheurs. Après le combat, les 2 se battaient et le Bulldog virait Alex par-dessus la 3ème corde.

Vainqueur : Sans décisions !

Kevin Nash Vs. Brian Adams
Kevin Nash affrontait Brian Adams. Kevin Nash prenait la parole avant le début du combat et déclarait que « Big Sexy His In Da House ». Epreuve de force, Nash prenait l’avantage et l’acculait dans un coin pour porter des coups de genoux à Brian. Plus tard, Kevin portait un « Irish Whip » puis une « Clothesline » dans le coin. A la seconde tentative, Adams le contrait d’un « Back Elbow » puis portait une « Clothesline » de la seconde corde pour ensuite le frapper à terre. Par l suite, Brian le passait par-dessus la 3ème corde avec un « Dropkick ». Le combat partait à l’extérieur ou Nash revenait pour lui frapper la tête contre l’escalier du ring. De retour dessus, Kevin séchait Adams d’un « Big Boot » puis ajoutait un second « Big Boot » dans le torse. Stevie Ray et Vincent arrivaient avant la fin du match et s’attaquaient à Nash. Stevie le frappait à la tête avec un objet et Brian se faisait disqualifier. Là, Scott Hall arrivait avec un verre à la main. Il jetait le contenue et frappait Kevin au visage. Konnan et Luger venaient sauver Nash et nettoyer le ring !

Vainqueur : Kevin Nash par disqualification !

Tag-Team Match :
Konnan et Lex Luger Vs. Barry Darsow et Hugh Morrus

Konnan et Lex Luger affrontaient Barry Darsow et Hugh Morrus, accompagnés de Jimmy Hart. Luger débutait face à Darsow à qui il appliquait un « Collier de tête ». Barry s’en dégageait pour se prendre un « Shoulder Tackle ». Lex travaillait ensuite sur le bras de son adversaire puis passait le relais à Konnan. Ce dernier frappait Barry sur le dos. A toi à moi sur des blocages de « Hip Toss », Konnan le séchait d’une « Short Clothesline ». Barry revenait pour passer le relais à Morrus qui envoyait Darsow en « Crossbody » dessus dans le coin. Konnan esquivait une « Ruade » d’Hugh puis le séchait d’un « Rolling Lariat ». Konnan ajoutait un « Low Dropkick » puis tentait un « Tequila Sunrise » mais Barry intervenait derrière le dos de l’arbitre. Darsow re rentrait dans e combat derrière le dos de l’arbitre. Konnan le contrait pour porter un « Sit Out Face First » et passait le relais à Luger qui en terminait avec un « Torture Rack » alors que Konnan empêchait Morrus d’intervenir.

Vainqueurs : Konnan et Lex Luger

WCW United-States Heavyweight Title Match :
Bret « The Hitman » Hart © Vs. Hollywood Hogan

Le champion WCW United-States Heavyweight, Bret « The Hitman » Hart, défendait sa ceinture face à Hollywood Hogan. Les 2 hommes argumentaient avant d’en venir aux mains. Le Hitman acculait Hogan dans le coin mais l’arbitre les séparait. Plus tard, Hollywood appliquait un « Collier de tête » et envoyait Bret au sol sur un « Shoulder Block ». Alors qu’Hogan travaillait au sol, es chants « Hogan Sux » retentissaient. Bret revenait et malmenait le bras d’Hulk au sol. Plus tard, Hollywood se dégageait et tentait un « Cross Armbreaker » mais les 2 étaient dans les cordes. Plus tard, Hogan le séchait d’un « Running Lariat » et portait un « Bodyslam ». Bret esquivait par 3 fois une « Descente du coude » puis le dégageait du ring avec une « Running Clothesline ». Le match partait à l’extérieur ou Bret remontait Hogan sur le ring. Ce dernier suppliait pour le virer du ring en traite. Hogan le soulevait pour le faire retomber, le genou déjà blessé, sur la barrière de sécurité à plusieurs reprises. Hollywood paradait puis, plus tard, étirait la jambe blessée sur le poteau du ring. Plus tard, Hogan le frappait au sol sur la jambe puis la malmenait. Alors qu’Hogan s’acharnait sur la jambe de Bret, Sting arrivait et confrontait Hollywood qui lâchait sa prise. Luger et Konnan tentaient de décider Bret à arrêter mais ce dernier refusait. On apportait une civière alors que Sting et Hogan en venaient aux mains. Sting, qui semblait donc remplacer Bret, prenait l’avantage mais Hollywood l’aveuglait et lui portait des « Chops » dans le coin. Plus tard, Hollywood portait un « Back Suplex » au Stinger pour le compte de 2. Plus tard, Sting revenait sur Hollywood avec une « Clothesline ». En arrière-scène, Scott Steiner et Buff Bagwell s’attaquaient à Konnan et Lex Luger qui raccompagnaient Bret Hart en civière. Le Hitman se relevait et retournait vers le ring alors qu’Hogan frappait la tête de Sting contre le poteau du ring. Bret retournait sur le ring alors que Sting esquivait un « Leg Drop » et portait un « Stinger Splash » sur Hollywood. Alors que Sting appliquait un « Scorpion Deathlock » à Hogan, Bret lui portait un « DDT » ! Alors que Bret malmenait Sting, Hogan lui faisait signe d’hommage. Le Hitman appliquait ensuite un « Sharpeshooter » à Sting… Plus tard, Hart frappait ce dernier avec une chaise puis lui étirait les jambes contre le poteau. Hogan faisait dire « I Quit » à Sting (même s’il semblait que se ne soit pas Sting que l’on entendait). La Wolfpack accourait vers le ring pour aider Sting à quitter le ring.

Vainqueur : Bret « The Hitman » Hart par disqualification !