Résultats/Review WCW Monday NITRO
29 Mars 1999

Toronto, Ontario, Canada

On voit une vidéo de David Flair avec Torrie Wilson qui reproche à son père de ne pas avoir fait pour lui ce qu’Hollywood Hogan a fait.

Au début de l’émission, les chants « We Want Bret » retentissent.

Konnan Vs. Vincent
Konnan affronte Vincent. Konnan arrive en premier et chauffe le public. Il est coupé par Vincent qui revient sur le fait que, selon Hogan, ce dernier a fait de lui le « Boss » de la nWo Black & White. Vincent affirme qu’Hogan lui a demandé de dégager Konnan. Ce dernier prend l’avantage et le frappe au sol. Plus tard, Konnan l’accule dans le coin pour l’y frapper avant de porter un « Irish Whip ». Vincent tente de revenir pour se prendre un « Bulldog Headlock » puis un « Low Dropkick ». Vincent revient en tirant sur les cordes pour le faire passer par-dessus. Vincent l’envoi ensuite dans les barrières de sécurité puis lui cogne la tête contre les escaliers du ring. Plus tard, de retour sur le ring, Vincent le frappe au sol puis lui y applique un « Collier de tête ». Vincent le malmène au sol et y réapplique un « Collier de tête ». Konnan se dégage plus tard avec un « Back Suplex » mais Vincent répond avec un « Inverted Atomic Drop ». Vincent le frappe de l’extérieur puis porte plus tard un « Jaw Breaker » et un « Irish Whip ». Konnan contre sa « Ruade » et le sèche plus tard d’une « Clothesline ». Là, Stevie Ray arrive ce qui déconcentre Konnan et permet à Vincent de revenir. Ce dernier se déconcentre aussi pour permettre à Konnan de revenir avec un « Back Kick », un « Sit Out Face First » puis un « Tequila Sunrise » pour la victoire !

Vainqueur : Konnan (5:36)

On voit une vidéo d’Hollywood Hogan avec Torrie Wilson. Cette dernière parle des propos de David Flair au sujet d’Hulk. Ils viennent à en parler de Nash avec des sous entendus.

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueil Hollywood Hogan. Mean Gene dit que ça fait longtemps qu’il n’est pas venue dans cette ville qui doit lui rappeler de grands souvenirs (WrestleMania III). Hollywood Hogan se met facilement le public dans la poche. Il se demande ou est sa ceinture et dit être là pour une seule raison, le titre. Il défi donc Ric Flair de mettre son titre en jeu ce soir et promet de récupérer la ceinture.

On voit les images d’une entrevue entre Mike Tenay et Diamond Dallas Page. Tenay demande comment va Kimberly et DDP répond que ça va mieux. Tenay demande comment va DDP depuis le « Steiner Recliner » qu’il a subit à SuperBrawl. DDP explique les soucis que ça lui a causés mais Mike lui dit qu’il n’a pourtant pas voulu abandonner. Tenay rappelle que c’était du 2 contre 1 avec Bagwell. Page dit que ce n’est pas la peine de lui trouver des excuses. Tenay revient sur la stipulation des 30 jours et Page dit que ça n’arrivera jamais. Il dit revenir ou il prendra son « Spot » et qu’il va s’en prendre à Steiner à sa façon.

The Wrath Vs. Kenny Kaos
The Wrath affronte Kenny Kaos. Epreuve de force, The Wrath accule Kenny dans le coin et l’arbitre les sépare. Plus tard, The Wrath l’accule dans le coin pour des « Chops » et autres coups de genoux. Kaos revient en esquivant une « Clothesline » et porte une « Jumping Back Elbow ». The Wrath quitte el reing et de retour dessus, il reprend l’avantage pour le frapper à terre. Kenny revient pour porter une « Verticale Suplex » pour le compte de 2. The Wrath revient pour porter un « Bicycle Cycle » et un « Standing Dropkick ». Le combat part à l’extérieur ou Kenny revient et lui frappe la tête contre la barrière à plusieurs reprises. The Wrath revient pour lui frapper la tête contre le rebord du ring. De retour dessus, The Wrath porte une « Short Clothesline » pour le compte de 2. The Wrath le frappe dans le coin puis travaille au sol sur le cou de Kenny. Ce dernier se dégage pour porter un « Irish Whip » mais The Wrath contre la « Ruade » qui suit et ajoute une « Clothesline » de la seconde corde pour le compte de 2. The Wrath le frappe ensuite de l’extérieur puis le malmène dans les cordes. De retour sur le ring, The Wrath le sèche d’un « Back Elbow » pus enchaine avec une « Descente du coude » pour l’étrangler au sol. The Wrath le malmène ensuite dans le coin mais Kenny revient plus tard avec un « Sunset Flip » pour le compte de 2. The Wrath le sèche d’un « Back Elbow » pour le compte de 2. The Wrath applique ensuite un « Collier de tête au sol et, plus tard, un « Irish Whip ». Kaos revient et porte un « Armbar DDT » pour le compte de 2. Kenny porte un « Bodyslam » puis monte sur la 3ème corde pour un « Leg Drop » pour le compte de 2. The Wrath revient pour porter un « Death Penalty » puis ajoute un « Meltdown » pour la victoire !

Vainqueur : The Wrath (8:49)

On voit une vidéo de Kevin Nash avec Torrie Wilson. Il lui demande comment ça se passe avec David et s’ils en ont parlé avec Hogan et ce que ce dernier en pense.

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueil le président de la WCW et champion WCW World Heavyweight, le Nature boy, Ric Flair. Mean Gene demande à ce dernier ce qu’il pense du challenge de ce dernier. Flair répond que d’être ici au Canada n’est pas une bonne décision. Il dit avoir une surprise pour les fans de catch au Canada et partout dans le monde. Les chants « Asshole » retentissent. Il fait venir Diamond Dallas Page. Ce dernier rejoint le ring et dit voir du changement et sous entends que Ric a changé et est devenu comme Eric Bischoff. Page dit que Ric sait pourquoi il est venu ce soir. Flair répond que pour qu’il ait un match contre Scott Steiner. Flair se défile en disant qu’il lui donne Hogan ce soir (à sa place). Page répond que c’est parce que Ric n’a pas les couilles de le faire lui-même ? Flair répond que non, c’est parce qu’il est le patron et que c’est lui qui donne les ordres. Hollywood Hogan rejoint le ring et promet que Flair est dans le trouble, car il va lui prendre le titre. Page dit qu’il fera tout ce qu’il faut pour avoir Scott Steiner, il affrontera Hogan puis prendra le titre à Flair ! Hogan dit à Page qu’il ont un point commun, s’il doit passer par Diamond pour récupérer son titre, les Canadiens vont voir ça. Alors qu’Hogan part, Flair annonce qu’il sera le manager de Page ce soir… Là, on voit Sting en haut de la salle !

Rick Steiner Vs. Scott Norton
Rick Steiner affronte Scott Norton. Ce dernier prend l’avantage, le frappe dans un coin et lui cogne la tête contre un autre. Rick revient, porte un « Collier de tête ». Scott se dégage mais les 2 ne bougent pas sur un « Shoulder Tackle ». Plus tard, Steiner revient et le passe par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Norton s’énerve à l’extérieur. De retour sur le ring, Scott porte un « Irish Whip » mais Rick contre sa « Ruade » direct et le frappe au visage dans le coin. Norton le repousse pour porter une « Inverted Atomic Drop » et l’envoi au sol. Scott le repousse avec les cordes puis lui porte un « Chop ». Rick revient pour le virer du ring à nouveau. Plus tard, de retour sur le ring, Norton revient et porte un « Front Slam » à Steiner. Ce dernier revient avec une « Release German Suplex » pour se prendre une « Running Clothesline ». Scott se fait surpasser peu après mais aveugle Rick pour le faire retomber à l’extérieur. Rick l’empêche de le projeter contre le poteau en l’y envoyant à sa place puis lui cogne plusieurs autres fois la tête contre le poteau avant de le remonter sur le ring pour porter un « Steiner Bulldog » de la 3ème corde pour la victoire.

Vainqueur : Rick Steiner (7:11)

En arrière-scène, on voit Rey Mysterio et Kidman qui se mettent d’accord pour faire équipe ce soir pour un match contre les champions WCW World Tag-Team.

WCW World Television Title Match :
Booker T © Vs. Chris Adams

Le champion WCW World Television, Booker T, défend sa ceinture face à Chris Adams. Booker T l’accule dans le coin et l’arbitre les sépare. Booker T applique un « Collier de tête ». Adams se dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle » dans la foulée. Epreuve de force, Chris porte un « collier de tête ». Booker T s’en dégage pour se prendre un « Hip Toss ». Plus tard, le champion le ceinture pour le mettre au sol. L’Anglais revient pour se prendre une « Clé de bras ». Booker T se dégage plus tard pour porter un « Dropkick » puis un « Armdrag ». Plus tard, Chris revient pour le frapper dans le coin puis lui y cogne la tête et porte un « Irish Whip » que retourne Booker T pour lui porter une « Clothesline » dans le coin. Booker T ajoute un « Axe Kick » pour le compte de 2. Plus tard, le champion porte un « Reverse Highkick » mais Adams le tire vers l’extérieur du ring. Chris l’envoi dans les barrières de sécurité et enchaine avec un « Superkick » puis lui frappe la tête contre la barrière à plusieurs reprises. Plus tard, de retour sur le ring, Adams le domine et porte un « Powerbomb » pour le compte de 2 ! Adams le frappe à terre puis porte un « Back Suplex » pour le compte de 2. Booker T revient et porte un « Harlem Sidekick ». Echanges de coups, Booker T porte un « Alabama Slam » puis un « Flap Jack » pour se relever avec un « Spinaroonie » et le sécher d’un « High Kick ». Booker T ajoute un « Missile Dropkick » pour la victoire.

Vainqueur : Booker T (7:24)

Chris Jericho Vs. Jerry Flynn
Chris Jericho affronte Jerry Flynn. Lors de son arrivée sur le ring, Jericho prend la parole et dit être à 100% canadien. Il explique avoir passé son enfance et avoir grandit au Canada. Il ajoute être devenu tout ce qu’il est aujourd’hui au Canada. Il se fait huer quand il dit habiter maintenant aux USA. Il parle de sa journée à Toronto et dit avoir compris pourquoi il a quitté le Canada… Car le Canada craint ! Flynn prend l’avantage par surprise et le match débute. Il frappe Chris dans le coin puis lui porte un « Irish Whip » et un « Spinning Hellkick ». Jericho revient plus tard pour se faire contrer et malmener dans les cordes. Jericho revient pour porter un « Spinning Hellkick » avant d’étrangler Jerry au sol. Les chants « We Want Bret » retentissent. Chris porte une « Souplesse » et couvre Flynn d’un pied pour le compte de 2. Plus tard, Chris manque un « Dropkick » et Flynn applique un « Half Boston Crab » puis une « Descente du coude ». Jerry porte plus tard une « Clothesline » pour se prendre une « Souplesse » et un « Lion’s Sault » pour le compte de 2. Flynn le contre sur les cordes mais Jericho le repousse et Flynn contre son saut de la seconde corde avec un « Front Kick ». Chris revient plus tard mais Jerry retourne une tentative de « Lion Tamer » pour le compte de 2. Chris tente un « Sunset Flip » en contre mais se retrouve dans les cordes. Flynn retourne un « Irish Whip » mais Chris le contre du coin et le couvre avec les pieds dans les cordes pour la victoire.

Vainqueur : Chris Jericho (4:35)

Bret « The Hitman » Hart rejoint le ring. Il dit que ça fait du bien d’être dans une salle ou il reçoit du respect et ou il y a des enfants. Bret récite une partie de la constitution Canadienne et dit à Eric Bischoff d’en tenir compte. Bret dit être venu à la WCW il y a plus d’un an, 5 fois champion du monde, en tant que « Best There Is, Best There Was And Best There Ever Will Be »… Mais il ne peut avoir un match avec quiconque. Il parle de Flair, d’Hogan et dit que ce dernier a peur de lui. Il rappelle être venu à la WCW pour gagner une réputation et ne pas la perdre. Il dit vouloir exécuter n’importe quel catcheur, n’importe quand. Il parle de Goldberg et le défie pour ce soir ! Il fait une comparaison avec Stonecold Steve Austin, et rappelle avoir battu ce dernier à chacun de leurs matchs. Bret fait le rapprochement de la carrière de joueur de Foot US de Goldberg et retire son Jersey des Calgary Hitmen pour laisser apparaitre celui des Toronto Maple Leafs en disant que c’est le pays du Hockey et demande à Goldberg de venir le combattre. Goldberg rejoint le ring et porte un « Spear » à Bret mais les 2 sont à terre… Goldberg ne bouge plus. Bret se relève difficilement puis couvre Goldberg pour faire un compte de 3 lui-même. Hart retire alors son maillot pour laisser apparaître une plaque d’acier sur le torse jouant le rôle de bouclier. Après ceci, Bret annonce à Bischoff et la WCW qu’il démissionne !

Norman Smiley Vs. Buff Bagwell
Norman Smiley affronte Buff Bagwell. Ce dernier arrive en premier et s’adresse à Toronto en disant que lui et Scott Steiner, c’est terminé. Il dit que les gens choisiront qui ils veulent, mais lui les aime et conclu avec « I’m The Buff And I’m The Stuff ». Buff l’envoi au sol au premier contact et parade. Plus tard, Bagwell porte un « Hip Toss » et fait des pompes pour fêter ça. Smiley revient et le frappe dans le coin avant de le virer hors du ring. Buff remonte sur le ring et alors que Norman célèbre, Bagwell reprend le dessus, le surpasse puis enchaine avec un « Standing Dropkick » avant de le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Norman se plaint auprès de l’arbitre puis remonte sur le ring. Plus tard, Buff le frappe au sol puis ajoute un « Inverted Atomic Drop » puis un « Bodyslam » mais Norman contre un « Splash » en relevant les genoux pour revenir. Smiley ajoute un « Irish Whip » puis un « Bodyslam ». Plus tard, Norman le malmène dans le coin puis porte une « Verticale Suplex » pour le compte de 2. Smiley parade et Buff tente sa chance avec un « Roll Up » pour le compte de 2. Norman le sèche d’un « Back Elbow » puis travaille au sol sur le cou de Bagwell. Plus tard, Buff s’en libère pour se faire envoyer au sol ou Norman travaille au sol sur le cou de son adversaire. Plus tard, Bagwell tente un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Smiley l’aveugle puis le frappe dans le dos avant de le malmener dans les cordes. Smiley le frappe de l’extérieur mais manque un « Dropkick » pour se prendre un « Flying Shoulder Tackle » puis un « Bodyslam » et un « Standing Dropkick ». Buff danse puis porte un « Irish Whip » que retourne Normal pour se faire contrer du coin. Buff ajoute un « Blockbuster » pour la victoire.

Vainqueur : Buff Bagwell (7:30)

WCW World Tag-Team Title Match :
Chris Benoit et Dean Malenko © Vs. Kidman et Rey Mysterio Jr.

Les champions WCW World Tag-Team, Chris Benoit et Dean Malenko, défendent leurs ceintures face à Kidman et le champion WCW World Cruiserweight, Rey Mysterio Jr. Benoit débute face à Kidman. Epreuve de force, Chris l’envoi au sol puis le « Surpasse » avant d’enchainer avec un « Back Breaker » pour le compte de 2. Le Crippler ajoute un « Irish Whip » puis le frappe au sol avant d’ajouter un « Chop ». Chris lui frappe ensuite la tête dans le coin puis ajoute un autre « Chop ». Kidman tente de revenir. A toi à moi, Chris le frappe au crâne mais Kidman le surprend avec un « Sit Out Powerbomb » pour le compte de 2. Relais des 2 côtés, Rey Mysterio Jr. se dégage d’un « Collier de tête » pour se prendre un « Shoulder Tackle ». A toi à moi, Dean le met au sol et y travaille sur le cou. Relais de Benoit et les 2 champions frappent Rey Mysterio Jr. dans le coin. Plus tard, Benoit porte un « Shoulder Tackle » puis des « Chops ». Rey revient plus tard avec un « Headcisors » puis un « Spinkick ». Benoit le bloque sur ses épaules et Malenko prend le relais et porte un « Bulldog » de la 3ème corde. Dean le tire au centre du ring mais Rey Mysterio Jr. le repousse et passe le relais à Kidman qui saute direct de la 3ème corde sur Dean puis vire Benoit de son coin avec un « Dropkick ». Malenko revient pour tenter un « Powerbomb » que contre Kidman avec un « Face First » pour le compte de 2 quand le Crippler intervient. Les 4 hommes sont sur le ring, Kidman porte un « Tornado DDT » sur Malenko alors que Rey Mysterio Jr. se passe avec Chris par-dessus la 3ème corde avec un « Headcisors ». Dean porte un « Fisherman’s Carry Into A Gutbuster » de la seconde corde sur Kidman, mais Rey casse le tombé. Les champions font ensuite un « Double Teaming » sur Kidman. Plus tard, Chris domine Kidman et l’envoi plusieurs fois de face dans le coin. Relais de Malenko qui porte une « Verticale Suplex » pour le compte de 2. Malenko frappe Rey Mysterio Jr. hors de son coin ! Dean ajoute un « Back Suplex » sur Kidman pour le compte de 2. Ce dernier répond avec un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Den le sèche d’une « Clothesline » et passe le relais à Benoit pour un « Double Elevated Face First » des champions pour le compte de 2. Chris ajoute un « Gutbuster » puis porte un coup de pied dans le bas ventre avant de le faire retomber sur la 3ème corde avec une « Inverted Suplex ». Chris le vire du ring et Malenko frappe le dos de Kidman contre le rebord du ring et les barrières de sécurité. De retour sur le ring, Kidman les repousse tous les 2 avec un « Standing Dropkick » et passe le relais à Rey Mysterio Jr. déchainé. Cde dernier contre Benoit avec un « Headcisors ». Malenko retourne une projection de Rey qu’il envoi vers Kidman. Ce dernier surpasse son partenaire qui retombe sur Benoit à l’extérieur. Dean reprend l’avantage sur Mysterio avec un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » ! L’arbitre ne fait pas le compte, préoccupé par Kidman qui envoi Benoit dans les barrières de sécurité. Sur le ring, Rey contre Dean avec les cordes. Raven et Saturn arrivent aux abords du ring. Rey tente un saut de la 3ème corde que bloque Malenko et applique un « Texas Cloverleaf » mais là, Raven monte sur le ring et porte son « Eevnflow DDT » sur Dean derrière le dos de l’arbitre ! Ceci permet à Rey Mysterio Jr. de couvrir Malenko pour la victoire et le titre WCW World Tag-Team !!!

Vainqueurs : Et nouveaux champions WCW World Tag-Team, Kidman et Rey Mysterio Jr. !!! (12:23)

Diamond Dallas Page Vs. Hollywood Hogan
Diamond Dallas Page, accompagné du champion WCW World Heavyweight, Ric Flair, affronte Hollywood Hogan. Les chants « Hogan » retentissent. Les 2 hommes argumentent puis se bousculent. Echanges de coups, Hollywood Hogan accule DDP dans le coin pour lui porter des coups puis ajoute un « Irish Whip » et une « Clothesline » dans le coin. Hogan l’envoi dans les cordes et le sèche d’une « Clothesline » avant de le frapper au sol. Page revient pour l’acculer dans un coin et l’y frapper. Hollywood Hogan revient pour le passer par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Le combat par à l’extérieur jusqu’à la plateforme des commentateurs puis la plateforme d’entrée. Diamond frappe la tête d’Hogan contre le logo WCW à 2 reprises. Hollywood Hogan revient plus tard pour l’envoyer plusieurs fois contre les logos WCW puis lui cogner la tête contre la barrière de sécurité. Les 2 se battent dans le couloir d’accès au ring ou DDP frappe à son tour la tête d’Hogan contre la barrière. Hollywood Hogan l’envoi dans les escaliers puis le remonte sur le ring et le fouette avec sa ceinture avant de l’étrangler avec. Diamond revient et lui arrache la ceinture pour le fouetter à son tour avec. Flair s’en prend à Hulk mais Page le sèche ! Hogan en profite pour les fouetter avec sa ceinture avant de remonter DDP sur le ring ou il lui frappe la tête contre le coin. Page revient sur une « Short Clothesline » pour le compte de 2 puis le malmène dans les cordes. Plus tard, DDP porte une « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. Hollywood Hogan retourne un » Irish Whip » puis enchaine avec une « Clothesline » dans le coin pour revenir et appliquer un « Abdominal Stretch » qu’il lâche pour faire fuir Flair du rebord. Diamond en profite pour revenir et porter une « Souplesse » pour le compte de 2. Page porte des « Back Elbows » dans le coin mais Hulk revient pour porter une « Souplesse » et des « Descentes du coude » pour le compte de 2. Plus tard, Hollywood Hogan applique un « Reverse Cross Armbreaker ». Plus tard, DDP retourne un « Petit Paquet » pour le compte de 2. Page le sèche ensuite d’une « Clothesline » et le malmène à terre. Plus tard, Hollywood Hogan retourne un « Irish Whip » mais envoi DDP percuter l’arbitre ! Hogan sèche Diamond d’un « Big Boot » mais manque un « Leg Drop » qu’esquive Page. Entre temps, un autre arbitre arrive (Charles Robinson). Page sèche Hulk d’une « Short Clothesline » mais ce dernier prend son second souffle et reprend le contrôle du match. Alors que Ric Flair monte sur le ring avec une chaise, Charles Robinson tourne volontairement la tête pour laisser Ric frapper Hogan avec sa chaise… Mais ce dernier se retourne et c’est Page qui prend le coup par erreur ! Flair porte des « Chops » sans effets à Hollywood qui le vire du ring avec un « Big Boot » avant de porter un « Leg Drop » à Page. Robinson refuse de faire le compte, alors Hogan le frappe et l’autre arbitre, Mickie Jay qui était KO, reprend ses esprits et valide le tombé.

Vainqueur : Hollywood Hogan (12:50)