Résultats/Review WCW Monday NITRO
24 Mai 1999

Greenville, Caroline du Sud

L’émission commence avec un bandeau « Owen Hart 1965-1999 » et des coups de cloche.

En arrière-scène, Bam Bam Bigelow dit à Saturn et Raven qu’il les avait prévenus. Ces 2 derniers sont attaqués par DDP et Bam Bam…

Tony Schiavone et Bobby Heenan donnent leurs soutiens à Bret Hart et sa famille suite à la disparition d’Owen Hart la veille lors du PPV WWF Over The Edge.

Van Hammer Vs. Chavo Guerrero Jr.
Van Hammer (avec un nouveau look) affronte Chavo Guerrero Jr. Van Hammer prend l’avantage direct et porte une « Clothesline » à son adversaire avant de retirer sa veste. Van Hammer porte ensuite un « Bodyslam » et une « Descente du coude » pour le compte de 1. Van Hammer porte un « Chop » puis le frappe au visage. Chavo revient et le repousse d’un « Dropkick » avant de l’envoyer à terre. Van Hammer revient et le porte à bouts de bras. Chavo se dégage et porte un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Plus tard, Chavo le frappe dans le coin mais Van Hammer l’assoit sur le coin et le balance à terre pour le malmener au sol à plusieurs reprises. Plus tard, Van Hammer porte une « Souplesse » mais Chavo revient pour le frapper à terre. Van Hammer revient et porte un « Bodyslam » puis un « Leg Drop » pour le compte de 2. Van Hammer ajoute un « Cobra Clutch Slam » pour le même résultat. Chavo tente de revenir pour se prendre un « Bear Hug » puis un « Alabama Slam » pour la victoire.

Vainqueur : Van Hammer (3:03)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille le Disco Inferno. Ce dernier rejoint le ring en civil et avec des lunettes de soleil. Okerlund lui demande de retirer ses lunettes pour montrer ce que Randy Savage lui a fait la semaine dernière à Thunder. Disco Inferno est marqué aux yeux et Mean Gene dit que Savage s’en est déjà prit à Rey Mysterio, Kidman, Buff Bagwell et Konnan. V est déçu qu’une légende comme Randy se comporte en tyran de la sorte. Disco Inferno lui reproche les attaques et dit avoir perdu de la vision. Disco Inferno dit que si Randy fait juste ça pour affronter Nash, il va lui donner toutes les coordonnées de ce dernier… Mais il n’est pas dur à trouver. Disco Inferno accuse Macho Man de vouloir se faire remarquer en s’en prenant aux jeunes et dit qu’il a plus créé de problème en faisant tout ceci. Ils sont rejoins par The Cat et Sonny Oono. Ce dernier dit qu’ils en ont marre de ce pleurnicheur en parlant de Disco Inferno. Le Cat dit qu’ils lui font tous pitiés à pleurer. Quand Disco lance un challenge, le Cat dit que les gens veulent le voir danser et pas Disco pleurer. Ce dernier rétorque que les gens veulent surtout voir le Cat se barrer. Les 2 en viennent aux mains et Disco Inferno le frappe dans le coin. Oono déconcentre Inferno pour redonner l’avantage au Cat qui malmène Disco Inferno au sol… The Cat vire l’arbitre et reprend son attaque sur Disco Inferno. Alors que ce dernier est évacué, The Cat provoque la foule.

En arrière-scène, la nWo Black & White regarde le Cat péter son câble et fait croire à Scott Norton que le Cat l’a défié. Norton rejoint le ring et sèche le Cat puis lui porte un « Chop » pour le virer du ring. The Cat prend la parole et se défile…

En arrière-scène, Ric Flair fait de la lèche à El Dandy disant qu’il est le meilleur des Mexicains. Flair lui demande ensuite de se coucher devant David quand Arn Anderson lui fera signe. Après le départ d’El Dandy, Buddy Lee Parker se plaint auprès de Flair de ne pas avoir tenu ses promesses. Flair s’excuse et lui promet qu’il va tenir ses engagements. Anderson donne un match contre Benoit. Parker promet qu’il ne se couchera plus.

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund accueille Mike Tenay. Ce dernier revient sur les agissements de Macho Man et annonce que Kevin Nash a demandé un match contre Savage avec son titre en jeu et le comité directeur à validé la demande du champion pour le PPV Great American Bash.

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund accueille le Nature Boy, Ric Flair. Ce dernier aux jeunes femmes que leurs mères ont connues le « Space Mountain » y’a 20 ans lol. Ric se plaint ensuite que Mike Tenay s’exprime sur les matchs, Flair étant le président et le patron ! Flair valide toute fois le match et traite Savage de « Punk » qui a blessé Charles Robinson avec un « Diving Elbow ». Flair rend d’ailleurs cette prise illégale. Ric réaffirme à Bischoff et Piper qu’il est le seul et unique président de la WCW. Mean Gene revient sur les discussions entre lui et El Dandy ou Parker. Flair dit vouloir rendre possible à des jeunes talents de monter les échelons rapidement.

David Flair Vs. El Dandy
David Flair, accompagné d’Arn Anderson, de Ric Flair et de Torrie Wilson, affronte El Dandy. Ce dernier repousse David qui l’envoi à terre. David porte un « Shoulder Tackle » et une « Clothesline ». Dandy revient pour porter un « Dropkick » sans effets. David le surpasse puis porte une « Souplesse » pour le compte de 2. Dandy le sèche mais Ric déconcentre l’arbitre. Ceci permet à Anderson d’appliquer un « Spinebuster » à El Dandy. David applique ensuite un « Figure Four » pour la victoire.

Vainqueur : David Flair (1:25)

Sur la rampe d’accès, Mean Gene Okerlund accueille Buff Bagwell et lui parle du dernier Thunder ou le Macho Man a pris Buff pour cible. Bagwell dit que Disco Inferno a peut être raison quand il dit que les mecs plus âgés ont peut être un peu peur. Bagwell dit que si Savage veut s’en prendre à lui à nouveau, il se tient prêt. Buff rappelle toutefois qu’il a d’autre chose de plus importante ce soir. Mean Gene dit que Bagwell va affronter Rick Steiner pour le titre WCW World TV et qu’il y a un passif entre eux. Bagwell rappelle que Rick l’a presque paralysé au milieu du ring. Buff reproche à Rick de suivre les pas de Scott Steiner et promet qu’il va lui montrer pourquoi il est « Buff And The Stuff ».

On voit une vidéo récapitulative d’Eric Bischoff au sein de la WCW depuis 1993 et de ses dernières décisions à Slamboree.

#1 WCW World Cruiserweight Contendership Battle Royal :
Blitzkrieg Vs. Damien Vs. Evan Karagias Vs. Halloween Vs. Johnny Swinger Vs. Juventud Guerrera Vs. Kaz Hayashi Vs. Kidman Vs. Lash LeRoux Vs. Prince Iaukea Vs. Psychosis Vs. Ciclope Vs. Villano V

Blitzkrieg, Damien, Evan Karagias, Halloween, Johnny Swinger, Juventud Guerrera, Kaz Hayashi, Kidman, Lash LeRoux, Prince Iaukea, Psychosis, Ciclope et Villano V, s’affrontent dans une « Cruiserweight Battle Royal » ou le vainqueur remporte un « Title Shot » pour le titre WCW World Cruiserweight de Rey Mysterio la semaine prochaine à WCW Nitro. Lors de son arrivée sur le ring, Juventud Guerrera se casse la gueule sur la rampe d’accès en glissant. Iaukea passe Kidman par-dessus les cordes mais ce dernier retombe sur le rebord. Psychosis contre Juventud sur le coin pour le faire retomber les jambes entre les cordes. Blitzkrieg se sauve d’une élimination de Kidman. Damien porte un « Headcisors » des cordes à Ciclope. Leroux passe Blitzkrieg par-dessus les cordes mais ce dernier s’y retient et s’élimine avec Lash avec un « Headcisors ». Plus tard, Kidman élimine Iaukea avec une « Clothesline ». Villano V porte une « Surfboard » à Kidman alors qu’Hugh Morrus rejoint le ring, accompagné de Jimmy Hart. Morrus est attaqué par plusieurs Cruiserweight et élimine Damien, Johnny Swinger, Psychosis et Ciclope avant de virer aussi l’arbitre hors du ring. Villano et Hayashi s’attaquent à Morrus qui élimine Kaz et Evan Karagias. Juventud quitte le ring et il ne reste plus que Kidman qui s’attaque à Morrus. Ce dernier lui porte un « Elevated Face First » puis une « Clothesline » ! Hugh ajoute un « Powerbomb » puis monte sur la 3ème corde pour un « No Laughing Matter ». Là, Rey Mysterio accoure sur le ring, frappe Jimmy Hart et vire Morrus du ring.

Vainqueur : sans décision ! (8:00)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Rowdy Roddy Piper. Ce dernier se met direct les fans dans la poche en parlant de leur ville en bien. Piper parle des propos de Bischoff qui c’est excusé de tout un tas de choses avant que Randy Savage n’attaque Piper. Ce dernier se couche et demande à Randy de venir reprendre là ou il en était resté la dernière fois. Miss Madness, Gorgeous George et Madusa arrivent seules. Piper les bâche en disant bienvenue à Silicone Valley lol. Rowdy demande si leurs seins sont interchangeables lol. Il dit à Miss Madness qu’il ne veut pas savoir ce qu’elle a fait pour avoir ce titre. Piper demande à Gorgeous ou est son homme ? Cette dernière répond qu’il est là ou n’est pas Piper… Ce dernier rétorque que George devrait plus sortir avec quelqu’un d’Alerte à Malibu plutôt que de la famille Adams lol. Piper s’énerve et ric Flair accoure sur le ring et les 2 hommes se battent. Piper le surpasse et le frappe au visage. DDP et Bigelow arrivent en renfort pour s’attaquer à Piper. Bam Bam porte un « Diving Headbut » de la 3ème corde sur Rowdy… Diamond Dallas Page prend la parole et demande à Ric Flair comment il le remercie ? Flair lui demande ce qu’il souhaite ? Page répond le titre par équipe pour le prochain PPV. Flair accepte. Flair s’en prend ensuite à Roddy et vire un des officiels et frappe l’autre. Ric défi Piper pour Great American Bash.

En arrière-scène, on voit Dean Malenko et Chris Benoit avec Arn Anderson. Dean Malenko et Chris Benoit se plaignent de ne jamais recevoir de « Push » et même depuis que Ric Flair est au pouvoir. Dean dit à Chris qu’ils vont faire à leur manière.

En arrière-scène on retrouve Rowdy Roddy Piper qui est en train de se faire soigner. Okerlund l’interview et Piper annonce qu’il défi Flair, DDP et Bigelow pour ce soir avec 2 partenaires de son choix et relève le défi de Flair pour Great American Bash.

Curt Hennig rejoint Tony Schiavone et Bobby Heenan aux commentaires. Curt Hennig se fiche du rap de Konnan. Hennig dit pouvoir chanter et danser.

Chris Benoit Vs. Buddy Lee Parker
Chris Benoit, accompagné de Dean Malenko, affronte Buddy Lee Parker. Epreuve de force, ce dernier l’accule dans le coin pour l’y frapper. Buddy Lee le malmène ensuite au sol puis le frappe à nouveau dans le coin. Parker porte un « Irish Whip » mais Benoit contre sa « Ruade » et porte 3 « German Suplex ». Chris ajoute des « Chops » puis porte une « Clothesline » pour le compte de 2. Benoit enchaine avec une « Back Suplex » puis une « descente du coude » pour le compte de 2. Chris ajoute un « Irish Whip » puis le frappe dans le coin. Il ajoute un « Irish Whip » mais Buddy Lee le surprend avec un « Powerslam ». Plus tard, Chris revient avec un « Enzuigiri » et ajoute un « Diving Headbut » puis un « Crippler Crossface » pour la victoire.

Vainqueur : Chris Benoit (3:38)

Le champion WCW World Television, Rick Steiner et le champion WCW United-States, Scott Steiner, rejoignent le ring. Scott prend la parole et s’excuse auprès de ses fans féminines qui regardent à la télé, il ne va pas catcher ce soir, mais pour se trouver une « Freak ». Il traite ensuite les fans de Redneck puis leur demande de se mettre à genoux devant eux. Il dit que Rick c’est remis avec lui car la « WCW Sux » puis critique Piper et Flair puis déclare que son frère est dans la nWo Black & Red. Rick Steiner s’adresse à Bagwell et dit que c’est de la viande fraîche pour lui. Il encourage Bagwell à venir et ce dernier accoure sur le ring, pour se faire frapper par les 2 Steiners. Le match débute direct.

WCW World Television Title Match :
Rick Steiner © Vs. Buff Bagwell

Le champion WCW World Television, Rick Steiner, accompagné du champion WCW United-States, Scott Steiner, défend sa ceinture face à Buff Bagwell. Rick prend donc l’avantage grâce à Scott et le match commence. Rick frappe Buff Bagwell au sol et le malmène dans les cordes. Buff revient avec un « Crossbody » puis l’envoi dans le coin avec un « Dropkick ». Le champion revient avec un coup de coude dans le ventre. Rick frappe ensuite le challenger au sol. Plus tard, Rick le frappe dans les cordes. Buff Bagwell revient plus tard et porte un « Swinging Neckbreaker » puis un « Bulldog ». Scott le retient par la cheville pour permettre à Rick de revenir et de l’envoyer dans le coin pour le frapper. Plus tard, Scott lui frappe la tête contre l’escalier derrière le dos de l’arbitre. Rick le remonte sur le rebord et le malmène de l’extérieur. Plus tard, Rick le sèche sur le ring d’une « Clothesline » pour le compte de 2. Le combat part à l’extérieur ou Rick retire les tapis de sol pour un « Piledriver » (bien protégé vue que Rick retombe sur le dos). Rick le remonte sur le ring et Scott tiens Buff. Là, on entend un bruit de moteur et l’arbitre stop le combat. C’est un « Big Foot » aux couleurs de Sting qui arrive et c’est Lex Luger déguisé en Sting qui y est au volant. Le Vrai Sting est sur le ring avec une batte.

Vainqueur : Buff Bagwell par disqualification ! (4:49)

Konnan arrive aux abords du ring et s’attaque à Curt Hennig qu’il monte sur le ring. Curt revient pour se prendre une « Clothesline » et un « Sit Ou Face First » peu après. Les 2 se battent ensuite à l’extérieur du ring.

Hugh Morrus et Jimmy Hart sont sur le ring. Mike Tenay les rejoint et les questionne sur leur intervention dans la « Cruiserweight Battle Royale » d’un peu plus tôt dans la soirée. Jimmy Hart ordonne à Rey Mysterio de venir. Hugh Morrus prend la parole et dit être la depuis 4 ans et c’est toujours pareil, toujours les mêmes matchs et ce soir il veut autre chose et ça va commencer avec Rey Mysterio. Ce dernier arrive, les 2 en viennent aux mains et Rey prend l’avantage pour porter, plus tard, un « Springboard Legdrop ». Hugh Morrus revient et l’envoi de face dans le coin puis le frappe à terre. Hugh porte ensuite une « Ruade » dans le coin. Plus tard, Morrus porte un « Powerbomb ». Jimmy prend une chaise et met la tête de Rey dedans. Hugh Morrus monte sur les cordes mais Konnan arrive et l’empêche de porter un « No Laughing Matters ». Alors que Hugh est sur les cordes, Kidman arrive à son tour et lui porte un « Powerbomb ». Konnan porte une « Clothesline » à Jimmy puis envoi Rey sur Morrus pour un « Bronco Buster ». Kidman ajoute un « Shooting Star Press » !

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Hollywood Hogan qui le rejoint en béquilles. Hogan félicite Kevin Nash pour avoir repris le titre WCW World Heavyweight et de l’avoir ramené dans la Wolfpack. Hollywood parle ensuite de DDP et dit l’avoir regardé à la télé durant sa convalescence. Hogan fait comprendre qu’il est impatient de mettre la main dessus. Hollywood parle de la concurrence WWF et dit que c’est du « catch XXX porno » et qu’il n’aime pas ça. Hogan dit avoir été au top depuis le début et qu’il est un maitre des politiques « Backstage ». Il dit que quand en plus il s’agit de catcher, personne n’est aussi bon que lui. Hollywood parle ensuite de Goldberg, de Piper et dit qu’on ne les voit pas en arrière-scène. Il promet que quand il sera à 100%, il va revenir et faire impact pour changer ce putain de business, car il a le catch dans le sang.

Le champion WCW World Heavyweight, Kevin Nash, rejoint le ring. Il chauffe le public et lance que « Big Sexy Is In The House ». Kevin parle ensuite de Randy Savage qui est hors de contrat depuis une semaine. Nash donne un match de championnat à Macho Man pour le Great American Bash. Kevin dit que beaucoup de champions ont ternis cette ceinture et promet que lui va la faire briller encore longtemps. La musique de Savage retentie et se sont ces valets qui arrive, Gorgeous George, Madusa et Miss Madness. Elles rejoignent Nash sur le ring. Kevin les provoque et Madusa le gifle puis Gorgeous le frappe avec une de ses béquilles ! Nash se relève pour se prendre un « Low Blow » de Madusa. Savage arrive et l’assomme avec un coup de ceinture ! Savage le maquille ensuite de rouge à lèvres sur le visage.

Six Man Tag-Team Match :
Chris Benoit, Dean Malenko et Roddy Piper Vs. Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Ric Flair

Chris Benoit, Dean Malenko et Roddy Piper affrontent Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Ric Flair, accompagnés d’Arn Anderson. Alors que Piper est seul de son équipe sur le ring, la musique des Horsemen retentie puis Dean Malenko et Chris Benoit arrivent. Arn leur fait signe de venir aux abords du ring mais les 2 reculent vers Piper pour s’aligner avec lui ! Ric Flair est sur le coup. Malenko est en civil et Piper a un bandage autour de la taille. Diamond commence face à Malenko qui demande de faire face au Nature Boy qui prend le relais. Ric lui tend la main mais Dean passe le relais à Chris. Ric l’accule dans le coin plus tard et lui porte des « Chops ». Benoit lui rend puis porte un « Irish Whip » puis un « Surpassement » et des « Clotheslines ». DDP puis Bam Bam Bigelow tentent d’intervenir mais Chris les repousse. Chris vire Flair et DDP puis sort Bam Bam Bigelow après 2 « Clotheslines ». Benoit va chercher Flair qu’il ramène sur le ring à coups de « Chops ». Plus tard, Bam Bam frappe Benoit du rebord ce qui déconcentre ce dernier et permet à Flair de le sécher d’un « Chop ». Relais de Page qui frappe Chris au sol. Relais de Bigelow pour un « Double Teaming » avec DDP dans le coin. Bam Bam porte ensuite une « Ruade » puis un « Falling Headbutt » pour le compte de 2. Les « Heels » malmènent Chris dans le coin. Relais plus tard de Flair qui porte au Crippler un « Low Blow » derrière le dos de l’arbitre. Plus tard, Chris bloque une tentative de « Hip Toss » pour porter un « Backslide » pour le compte de 2 quand Page intervient. Le Nature Boy en chaine avec un « Back Suplex » sur Chris pour le compte de 2. Relais de Diamond que Chris tente de contrer pour se prendre une « Short Clothesline ». Relais de Bigelow qui porte un « Diving Headbutt » de la 3ème corde que Chris esquive pour porter un « Dropkick » et passer le relais à Piper. Ce dernier s’en prend aux 3 « Heels » et là, Saturn et Raven arrivent sur le ring et virent Bam Bam et Page du ring. L’arbitre disqualifie Piper, Benoit et Malenko alors que Roddy applique une « Sleeper Hold » à Flair. Asya s’attaque à Piper par derrière. Plus tard, Piper envoi Ric au sol et lui applique une « Figure Four ». Raven et Saturn continuent à s’en prendre à Diamond et Dallas jusque sur la plateforme. Benoit et Roddy malmènent Ric au sol.

Vainqueurs : Bam Bam Bigelow, Diamond Dallas Page et Ric Flair par disqualification ! (5:52)

En arrière-scène, on voit Hogan qui a assommé Diamond Dallas Page en disant que la vengeance commence juste.