Review du site WillyWrestleFest.fr

Résultats/Review WCW Monday NITRO
20 Septembre 1999

Cincinnati, Ohio

Tag-Team Match :
Juventud Guerrera et Psychosis Vs. Kidman et Rey Mysterio Jr.
Juventud Guerrera et Psychosis affrontent Kidman et Rey Mysterio Jr. Kidman débute face à Psychosis et prend l’avantage. Psychosis tente de revenir pour se prendre un « Shoulder Tackle » et un « Headcisors » puis un « Dropkick ». Psychosis envoi Kidman vers Psychosis qui le frappe du rebord mais Kidman vire ce dernier. Psychosis revient et porte un « Sit Out Suplex ». Relais de Guerrera qui enchaine avec un « Hurricanrana » de la 3ème corde. A toi à moi, Juvi le ceinture mais Kidman le repousse en se retenant aux cordes et Mysterio prend le relais à l’aveugle. Kidman soulève Juventud sur ses épaules et Rey saute dessus avec un « Seated Senton » et enchaine avec un « Springboard Moonsault ». Guerrera le met sur ses épaules et porte un « Back Suplex » pour se faire huer. Relais de Psychosis qui porte un « Low Dropkick » puis le met sur son épaule pour passer le relais à Juventud qui enchaine avec une « Guillotine Legdrop » de la 3ème corde pour le compte de 2 quand Kidman intervient. Psychosis vire ce dernier du ring. Mysterio revient plus tard avec un « Hurricanrana » sur Guerrera. Psychosis tente de surpasser Rey qui se dégage pour passer le relais à Kidman. Ce dernier monte sur la 3ème corde et porte un « Double High Crossbody » à ses adversaires. Plus tard, Kidman passe Guerrera par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » et Mysterio saute sur ce dernier avec une « Asai Moonsault ». Sur le ring, Kidman porte un « Face First » à Psychosis et monte sur la 3ème corde. Juventud parvient à le repousser et Psychosis lui porte un « Dropkick » de plein fouet pour la victoire. Après le combat, alors que Guerrera et Psychosis tentent de repartir, ils sont attaqués par Eddie Guerrero et Konnan. Mysterio et Kidman viennent en renfort. Sur le ring, ce dernier tente de retirer le masque de Psychosis mais Chavo Guerrero l’en empêche, argumente avec Eddie et cie, puis repart avec Psychosis et Juventud. Psychosis prend la parole et parle en Espagnol. Chavo traduit que Psychosis demande un « Mask Vs. Hair Match » contre Kidman. Psychosis ne semble pas d’accord mais Kidman lui accepte. Chavo valide le challenge pour la semaine prochaine. Kidman propose que ça soit maintenant. Chavo refuse.

Vainqueurs : Juventud Guerrera et Psychosis (4:53)

Goldberg Vs. Brian Knobbs
Goldberg affronte Brian Knobbs, accompagné de Jimmy Hart. Avant l’arrivée de Goldberg, Jimmy prend la parole et revient sur le « Spear » que Goldberg a porté à Jerry Flynn la semaine dernière. Hart affirme que ça n’arrivera pas ce soir et promet que Goldberg est le « Next ». Knobbs ordonne aux fans de la fermer. Il dit être le « Nastiest Man On The Planet » et critique Cincinnati. Brian défi Goldberg pour un match et ce dernier arrive. Goldberg tente d’attraper Jimmy qui s’échappe et frappe Knobbs au visage avant de le dégager du ring. Ce dernier le frappe à coups de chaise et l’arbitre ne le disqualifie pas. Brian envoi ensuite Goldberg dans les barrières. Ce dernier l’empêche de lui frapper la tête contre le poteau et l’envoi contre ainsi que dans les escaliers. De retour sur le ring, Goldberg porte un « Big Boot » et empêche Jimmy de le frapper avec son mégaphone. Knobbs intervient pour frapper Goldberg avec. Alors que Brian parade, Goldberg lui porte un « Spear » et en termine avec un « Jackhammer » pour la victoire. Après le combat, Goldberg prend le micro et s’adresse à Sid Vicious et de son « record ». Goldberg dit que comme il doit passer à travers Sid, il va le faire. Il reconnait que Sid a beaucoup intimidé ces derniers mois… Mais l’intimidation c’est son jeu. Il dit qu’il va passer de cible à chasseur. Goldberg conclu avec un challenge pour Halloween Havoc et dit que Sid sera le « Next ».

Vainqueur : Goldberg (2:26)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund acueille le Nature Boy, Ric Flair et l’interview au sujet de l’attaque par Sting et Lex Luger la semaine dernière. Flair s’adresse à ses agresseurs et dit être là ce soir et promet de gifler Sting. Là, le champion WCW World Television, Chris Benoit, arrive et dit que Flair aura sa chance contre Sting, s’il en reste quelque chose après que Benoit ait eut son « Title Shot ». Benoit dit avoir un contrat pour un match de championnat depuis 2 semaines et demande à Sting d’être un homme en tant que champion et de venir honorer le contrat ce soir ! Alors que Flair s’excite sur le ring, le Crippler le calme en disant que c’est son moment à lui, pas celui de Ric. Alors que Chris conclu, Flair annonce à Sting qu’il vient le trouver maintenant.

Sur la plateforme, Mean Gene Okerlund accueille Kimberly et Tigress des Nitro Girls au sujet de la recherche de la nouvelle Nitro Girl qui a débuté y’a plusieurs semaines. On nous fait voir une vidéo de présentation de 2 filles de Cincinnati, Keisha Simpson et Robbi Spencer. Ces dernières rejoignent Mean Gene sur la plateforme et ce dernier lance les votes.

WCW World Heavyweight Championship Title Match :
Sting © Vs. Chris Benoit

Le champion WCW World Heavyweight, Sting, défend sa ceinture face au champion WCW World Television, Chris Benoit. Epreuve de force, Sting accule Chris dans le coin et les 2 se séparent. Plus tard, le Crippler porte un « Irish Whip ». Sting se dégage, à toi à moi, Sting le vire du ring avec un « Flying Shoulder Tackle ». Plu stard, de retour sur le ring, Sting esquive plusieurs « Clotheslines » de Benoit et le sèche avec une à lui. Ce dernier quitte le ring pour récupérer. Epreuve de force, à toi à moi, Benoit porte un « Overhead Belly To Belly Suplex » mais Sting répond d’un « Standing Dropkick » et quitte encore le ring. Plus tard, Chris remonte sur le ring et malmène la jambe de Sting au sol puis dans les cordes. Plus tard, Benoit lui frappe le genou au sol puis frappe Sting au visage avant de l’accrocher, tête en bas, dans le coin. Chris porte alors un « Low Dropkick » en pleine tête de son adversaire. Sting en esquive un second et lui étire les jambes contre le poteau à plusieurs reprises. Sting le frappe ensuite au sol puis porte un « Inverted Atomic Drop » puis un « Atomic Drop ». Plus tard, Sting porte une « Descente du coude » pour le compte de 2. Plus tard, Sting porte un « Inverted Atomic Drop » et une « Clothesline ». Sting travaille ensuite au sol sur le cou du challenger. Plus tard, Chris tente de revenir avec un « Chop » mais Sting le calme d’un coup de genou. Sting enchaine avec des « Descentes du coude » pour le compte de 2. Sting ajoute une « Reverse Verticale Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Benoit tente un « Roll Up » pour le compte de 2 et Sting répond d’une « Clothesline » pour reprendre son travail au sol. Benoit se dégage, porte plusieurs « Chops » mais Sting se retient dans les cordes pour esquiver un « Dropkick ». Chris le surprend d’un « Petit paquet » pour le compte de 2. Plus tard, Chris contre un « Splash » de la 3ème corde de Sting en relevant les genoux. Benoit le sèche d’une « Clothesline » et monte sur la 3ème corde pour un « Diving Headbutt » pour le compte de 2 ! Plus tard, Chris porte des « Snap Suplex » et applique son « Crippler Crossface » sauf que Sting attrape les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, Sting se dégage d’une « Full Nelson » puis d’une « Sleeper Hold » pour envoyer Benoit percuter l’arbitre. Chris contre Sting et lui porte un « Tombstone » mais l’arbitre est KO. A toi à loi, Chris porte une « German Suplex Into A Bridge » mais là, Lex Luger intervient avec une batte de baseball ! Sting couvre le Crippler pour la victoire. Là, Ric Flair accoure sur le ring et s’attaque à Lex. Peu après, Dimaond Dallas Page arrive à son tour pour porter un « Diamond Cutter » au Nature Boy ! Hulk Hogan arrive à son tour pour faire fuir les « Heels ».

Vainqueur : Sting (15:02)

Berlyn Vs. Scott Armstrong
Berlyn, accompagné de The Wall, affronte Scott Armstrong. Berlyn applique une « Full Nelson ». Scott se dégage, à toi à moi, Berlyn lui cogne la tête contre le coin du ring. Armstrong revient plus tard pour lui faire la même. Berlyn retourne un « Irish Whip » et porte un « Back Breaker » qu’il maintient en position avant de frapper Armstrong au sol. Plus tard, Berlyn ajoute une « Back Suplex » puis une Inverted Suplex » pour le faire retomber sur les cordes puis le virer du ring. The Wall dresse le poing à l’extérieur mais n’intervient pas à cause de l’arbitre. Scott remonte sur le ring et porte un « Slingshot Sunset Flip » pour le compte de 2. Berlyn revient avec un « Spinning Hellkick » puis le frappe au visage d’un « EuropeanUppercut ». Plus tard, Berlyn lui étire les bras au sol et lui malmène le dos. Berlyn porte un « Bodyslam » mais Armstrong esquive une « Ruade ». Scott le frappe au visage puis porte un « Hip Toss » avant de frapper l’Allemand dans le coin. Berlyn revient en esquivant un « Dropkick » puis l’envoi à terre avec une « European Uppercut ». Là, le Wall frappe Armstrong au visage, sous les yeux de l’arbitre, et Berlyn en termine avec un « Neck Breaker » pour la victoire. Après le combat, Berlyn malmène Scott au sol et le frère de ce dernier, Brad rejoint le ring pour le faire arrêter.

Vainqueur : Berlyn (3:41)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Diamond Dallas Page. Ce dernier dit qu’il fait plus pour le catch professionnel que Pete Rose n’a jamais fait pour le baseball. Alors qu’Okerlund parle des soucis que DDP a avec Flair, Page provoque le public qu’il traite de pathétique. Diamond déclare que si quelqu’un est plus pathétique qu’eux est Ric Flair. Page lui reproche de ne pas avoir pris sa retraite à temps. Plus tard, il se dit supérieur à Flair au niveau personne, prise de soumission et catchphrase. Il conclu en disant que ce soir il va envoyer Flair en retraite permanente.

WCW World Cruiserweight Title No#1 Contendership Match :
Evan Karagias Vs. Blitzkrieg

Evan Karagias affronte Blitzkrieg dans un « No#1 Contendership Match » pour le titre WCW World Cruiserweight. A toi à moi, Blitzkrieg porte une « Clé de bras ». Evan se dégage pour le compte de 2 puis travaille sur le bras de Blitzkrieg. Ce dernier retourne la prise mais Karagias applique un « Collier de tête ». Blitzkrieg le repousse pour se faire envoyer au sol et se prend un « Powerslam » pour le compte de 2. Plus tard, Karagias porte un « Press Slam » pour le compte de 2. Blitzkrieg revient plus tard et porte un « Chop » dans le coin. Evan retourne un « Irish Whip » et porte, plus tard, un « Dropkick » pour le virer du ring. Karagias lui saute ensuite dessus avec un « Springboard Crossbody ». De retour sur le ring, Blitzkrieg revient avec une « Clothesline » après avoir pris l’arbitre en bouclier. Blitzkrieg porte un « Irish Whip » puis enchaine avec un « Handspring Back Elbow » avant d’ajouter un « Bodyslam ». Evan esquive une « Spinning Plancha » de la 3ème corde et porte un « Slam ». Blitzkrieg le contre sur les cordes mais Karagias le repousse pour porter un « High Crossbody » pour le compte de 2 ! Blitzkrieg revient plus tard mais Evan le met au sol. Là, Sid Vicious arrive avec l’arbitre, Charles Robinson. Karagias remporte le match avec un « Twisted Spinning Splash » de la 3ème corde. Sid monte sur le ring après le combat et contre Evan par un « Press Slam » et enchaine avec un « Chokeslam » sur Evan… Sid ajoute un « Powerbomb » à Blitzkrieg et « couvre » les 2 pour le compte de 3. Après ceci, sous les chants « Goldberg », il encourage le public de continuer. Sid Vicious revient sur le challenge et les accusations de Goldberg. Sid déclare faire ce qu’il veut. Il promet qu’il va donner à Goldberg ce qu’il croit vouloir à Halloween Havoc. Plus tard, il dit que Goldberg ne pourra rien faire contre sa marche sur la WCW en 2000. Sid porte un « Powerbomb » à Karagias pour un nouveau compte de 3.

Vainqueur : Evan Karagias (4:22)

Perry Saturn Vs. Eddie Guerrero
Perry Saturn, accompagné de Dean Malenko et Shane Douglas, affronte Eddie Guerrero, accompagné de Kidman et Rey Mysterio Jr. Perry prend l’avantage avec un « Collier de tête ». Eddie s’en dégage pour se manger un « Shoulder Block » puis un « Press Slam ». Saturn le frappe à terre mais Guerrero revient avec un « Headcisors » puis un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » pour le compte de 2. Perry répond d’un « Legsweep » pour le compte de 2. Les 2 hommes se font face et se repoussent. Chaque clan monte sur le rebord. Perry surpasse Eddie sur le rebord et l’en éjecte pour l’envoyer dans les barrières de sécurité. Shane Douglas le remonte direct sur le ring pour Perry applique un « Collier de tête » au sol. Plus tard, Eddie revient et porte un « Springboard Tornado DDT ». Eddie ajoute un « Spinning Hellkick » puis un « Sprignboard Hurricanrana » pour le compte de 2. Saturn revient plus tard avec une « Belly-To-Belly Suplex » et enchaine avec un « Diving Elbow » de la 3ème corde pour le compte de 2. Perry enchaine avec une « Clothesline » et assoit Eddie sur les cordes. Ce dernier se dégage et porte un « Headcisors » des cordes mais Saturn esquive un « Frog Splash ». Guerrero esquive une « Ruade » pour que Perry passe par-dessus les cordes et Konnan le remonte sur le ring. Ceci énerve Saturn qui le frappe par derrière. Ceci donne une altercation à l’extérieur ce qui permet à Shane Douglas de frapper Guerrero au visage avec une chaine autour de la main. Perry n’apprécie pas l’intervention de son partenaire mais couvre, peu après, Eddie pour la victoire. Saturn repart avec Malenko et Douglas mais semble mécontent de la façon dont il a gagné.

Vainqueur : Perry Saturn (7:48)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Hulk Hogan. Okerlund l’interview sur le fait qu’Hogan a une chance de reprendre le titre à Sting à Halloween Havoc. Hulk promet qu’il va lui botter le cul. Mean Gene dit que c’est devenu personnel quand Sting et Luger ont voulus mettre un terme à sa carrière. Higan parle de ce que les 2 « Heels » lui ont fait à lui et Bret Hart. Hogan dit avoir vu leur attaque sur Flair ce soir. Il annonce que lui, Bret et Flair affronteront Sting, Luger et DDP la semaine prochaine. Okerlund doute que l’amitié soit forte dans l’équipe d’Hulk. Hogan se trouve rassurant et confiant dans la victoire la semaine prochaine ainsi qu’à Halloween Havoc.

WCW World Cruiserweight Title Match :
Lenny © Vs. Shaggy 2 Dope

Le champion WCW World Cruiserweight, Lenny, accompagné de Lodi, défend son titre contre Shaggy 2 Dope, accompagné de Vampiro et de Violent J. Avant le début du combat, le même « fan » depuis 3 semaines monte sur le ring mais Lodi le frappe au visage et le « fan » est évacué par la sécurité. Lenny saute dans les bras de l’arbitre qui le rejette au sol. Lenny prend Lodi dans ses bras mais Shaggy 2 Dope leur porte un « Dropkick » pour éjecter Lodi du rebord du ring. Shaggy 2 Dope frappe Lenny au visage puis porte un « Bodyslam » pour le compte de 2. Plus tard, Lenny esquive un « Leg Drop » de la 3ème corde et Lenny lui porte plusieurs coups de genou avant de porter un « Sit Out Powerbomb » pour le compte de 2. Lenny ajoute un « Bodyslam » et le couvre lentement en se glissant dessus pour le compte de 2. Shaggy 2 Dope revient plus tard avec un « Bulldog » pour le compte de 2. Plus tard, Shaggy 2 Dope porte un « Sit Out Powerslam » pour le compte de 2. Il porte un « Rolling Sunset Flip » pour le même résultat. Lenny le passe sur le rebord mis Lodi l’en fait tomber avant de le remonter sur le ring. Shaggy 2 Dope se dégage d’une tentative de « Back Suplex » et tente un tombé compte de 2. Alors que Lodi est sur le rebord du ring, Lenny envoi Shaggy 2 Dope le percuter et Lodi retombe sur Vampiro et Violent J. Ceci permet à Lenny d’enchainer par un tombé pour la victoire !

Vainqueur : Lenny (4:01)

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Rick Steiner. Okerlund parle du passé de Rick et de l’absence de son frère depuis plusieurs semaines. Mean Gene dit que malgré ça, Rick a eut plusieurs opportunités. Steiner répond n’avoir peur de personne, car il est l’homme. Il dit avoir du respect pour seulement 2 hommes, Sid, car il va mettre Goldberg au sol et le second, Big Poppa Pump… Ce dernier rejoint le ring et fait son retour depuis plusieurs semaines. Okerlund demande à Scott si les rumeurs comme quoi il a tourné un film sont vraies ? Ce dernier se met en avant et fait sa promo sur son physique. Plus tard, il dit qu’il est partit champion WCW United-States et « Leader » de la nWo. Il dit quand il a regardé la télé la semaine dernière, il a vu qu’Hogan n’était plus nWo et était de retour en rouge et jaune. Scott rappelle qu’on ne quitte pas la nWo comme ça et défi Hulk.

Booker T Vs. Kanyon
Le co-champion WCW World Tag-Team, Booker T, accompagné du co-champion WCW World Tag-Team, Stevie Ray, affronte Kanyon. Epreuve de force, ce dernier se dégage d’une « clé de bras » et frappe Booker T dans les cordes avant de le sécher d’un « Shoulder Tackle ». Booker T répond d’un « Dropkick » et Kanyon quitte le ring. De retour dessus, ce dernier reprend l’avantage à coups de poings. Booker T revient avec un « Running Forearm » et porte un « Back High Kick » pour le virer du ring. Kanyon revient en le projetant dans les barrières de sécurité puis lui cogne la tête contre le rebord du ring. Plus tard, de retour sur le ring, Kanyon le remonte du rebord dessus avec une « Souplesse » de la première corde pour le compte de 2. Kanyon ajoute plus tard un « Standing Legdrop Into A Face First » pour le compte de 2. Booker T revient avec un « Book End » en contre. Plus tard, il ajoute un « Harlem Sidekick » puis un « Axe Kick » avant de faire un « Spin-a-roonie ». Kanyon le contre sur les cordes mais Booker T le repousse pour porter un « Missile Dropkick » pour la victoire !

Vainqueur : Booker T (4:28)

Ric Flair Vs. Diamond Dallas Page
Ric Flair affronte Diamond Dallas Page. Alors que ce dernier rejoint le ring, il est attaqué par Flair qui le passe par-dessus la barrière de sécurité. Le combat part dans le public et Ric l’envoi dans les barrières et le malmène au sol. Le Nature Boy lui cogne la tête contre une barrière et le frappe au visage avant de le malmener. Plus tard, Ric lui porte un « Chop » et les 2 se rapprochent du ring. Flair l’envoi encore contre la barrière et le frappe à la tête avant de le monter sur le ring. DDP le supplie mais Ric est prêt à en découdre. Page revient finalement avec un « Swinging Neckbreaker » pour se faire huer. Plus tard, Diamond le frappe dans le coin puis le malmène au sol. Diamond ajoute un « Irish Whip » et un « Surpassement » puis un « Bodyslam » et une « Descente du coude » pour le compte de 2. DDP travaille ensuite au sol sur le cou du Nature Boy et s’aide des cordes. Page porte plusieurs « Descentes du coude » et le frappe dans le coin. Plus tard, Ric porte des « Chops » pour revenir et frappe Diamond au visage avant d’ajouter un « Chop » puis un « Back Suplex ». Plus tard, alors que Page revient Ric lui porte un « Chop » et un « Low Blow » avant d’appliquer une « Figure Four ». Sting arrive et tente une « Descente du coude » qu’esquive Ric pour porter une « Figure Four » au champion WCW. Lex Luger arrive alors et frappe Page avec la batte de baseball pour faire disqualifier DDP. Hogan accoure sur le ring pour aider Flair mais Sting le frappe à la jambe avec la batte de baseball…

Vainqueur : Ric Flair par disqualification ! (5:54)

Review du site WillyWrestleFest.fr