Review du site WillyWrestleFest.fr

Résultats/Review WCW Monday NITRO
6 Décembre 1999

Milwaukee Arena - Milwaukee, Wisconsin

Sur le ring, Mean Gene Okerlund accueille Jeff Jarrett qui el rejoint sous les huées de la foule. Jarrett prend le micro et renvoi chié Mean Gene. Il déclare qu’il se fiche que les gens aiment ou pas, il est le « Chosen One ». Il dit n’avoir besoin ni du Power That Be ou des Outsiders, tout ce dont il a besoin, c’est le titre WCW autour de sa taille. Il reproche à Dustin Rhodes de lui avoir ruiné sa destinée à plusieurs reprises. Les chants « Asshole » retentissent. Il défi Dustin à un « Bunkhouse Brawl » à Starrcade ou il promet de faire un exemple de lui. Jeff défi Bret Hart, Goldberg ou Mike Tenay de venir lui faire face. Il affirme que jamais Tenay ne viendra en face de lui puis menace Mean Gene de goûter de sa guitare. Là, Mike Tenay arrive et déclare que si personne ne veut s’occuper de ça, il va prendre les choses en mains. Jeff le calme, disant ne pas vouloir de poursuites. Jeff dit ce qui est arrivé a la semaine dernière et un problème de compréhension et le met en garde de ne plus jamais se méler de ses affaires. Alors que Jeff parade et que Mike quitte le ring, Jarrett l’attaque par derrière et lui applique une « Figure Four » ! Goldberg accoure sur le ring et Jeff s’enfuit !

En arrière scène, on retrouve les Mamalukes avec Tony Marinara. Ce dernier est furieux contre Big Vito et Johnny The Bull et leur ordonne de régler les choses avec Disco Inferno ce soir.

En arrière-scène, Curt Hennig arrive à convaincre le Power That Be d’embaucher Vincent avec eux. Ils sont interrompus par Rhonda Singh qui se plaint de ne pas avoir eu son opportunité.

On voit Fit Finlay qui entraine, à la façon commando, Brian Knobs.

Le champion WCW Hardcore, Norman Smiley, rejoint le ring et dit que Finlay a de la chance de ne pas être ici ce soir, sinon, il lui aurait botté le cul. Il lance un « Open Challenge » pour un match « Hardcore » que Rhonda Singh relève !

WCW Hardcore Championship Title Match :
Norman Smiley © Vs. Rhonda Singh

Le champion WCW Hardcore, Norman Smiley, défend sa ceinture face à Rhonda Singh. Cette dernière jette plusieurs objets sur le ring avant de monter dessus. Elle frappe Smiley avec un couvercle de poubelle à plusieurs reprises puis le frappe avec un plat en fer. Rhonda Singh utilise ensuite un Kendo Stick et lui porte plusieurs coups avec avant de le frapper à la tête avec une poubelle. Alors que Rhonda Singh parade, Norman se relève et la frappe avec la poubelle ! Smiley quitte le ring et prend un extincteur mais quand il remonte sur le ring, Rhonda Singh le frappe avec la poubelle à la tête puis enchaine avec un « Irish Whip » et une « Ruade » dans le coin. Norman esquive une 2ème « Ruade » et l’envoi, plus tard, dans une table dans le coin pour la victoire.

Vainqueur : Norman Smiley (3:10)

En arrière-scène, on retrouve The Maestro et Symphony. The Maestro se lève pour régler son piano mais David Flair lui fait retomber le couvercle du piano dessus et embarque Symphony.

En arrière-scène, on retrouve Psychosis et La Parka en face du Power That Be. Ce dernier dit que Thunder Lyger a invoqué son match retour pour le titre IWGP Junior mais que Juventud Guerrera est blessé et ne peut combattre. Le Power That Be annonce que le premier des 2 qui sort du bureau et rejoint le ring en premier, ira défendre le titre. Psychosis attaque La Parka en traitre pour remplacer Juventud.

En arrière-scène, le Total Package frappe à la porte de Mis Elizabeth et dit que c’est le moment et qu’il a du champagne. Elizabeth lui ouvre.

En arrière-scène, on frappe à la porte de Tony Marinara. Ce dernier ouvre pour tomber sur Diszco Inferno et Lash LeRoux.

IWGP Junior Heavyweight Title Match :
Psychosis © Vs. Jushin Thunder Liger

Le champion IWGP Junior Heavyweight, Psychosis, défend sa ceinture contre Jushin Thunder Liger. Psychosis prend l’avantage et le malmène dans les cordes. Plus tard, Lyger applique un « Collier de tête ». Psychosis se dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle » et porte, plus tard, un « Headcisors ». Psychosis se dégage d’une tentative de « Tilt-A-Whirl » mais Jushin le surpasse par-dessus la 3ème corde. On voit alors Buzzkill arriver avec une pancarte dans le public. Lyger repousse ensuite Psychosis avec un « Baseball Slide » puis lui saute dessus vers l’extérieur de la 3ème corde. Psychosis remonte, plus tard, sur le ring et porte un coup de bélier du rebord pour revenir face au challenger. Psychosis porte une « Guillotine » du rebord du ring puis enchaine avec un « missile Dropkick » pour le compte de 2. Psychosis repousse l’arbitre de colère et ce dernier répond ! Psychosis vire Lyger hors du ring et l’evvoi dans les barrières de sécurité. De retour sur le ring, Psychosis le frappe dans le coin puis l’assoit sur les cordes pour un « Headcisors » des cordes pour le compte de 2. Plus tard, Thunder revient et porte un « Tilt-A-Whirl Backbreaker » avant d’appliquer une « Surf Board » dont se libère Psychosis pour tenter un tombé pour le compte de 2. Jushin retourne un « Irish Whip » pour l’envoyer dans les cordes et porte une « Crucifix Cover » pour la victoire et remporter le titre IWGP Junior Heavyweight ! Après le combat, La Parka arrive avec une chaise et frappe Psychosis avec !

Vainqueur : et nouveau champion IWGP Junior Heavyweight, Jushin Thunder Liger !!! (7:05)

En arrière-scène, on retrouve des Nitro Gilrs qui jouent aux cartes et qui sont rejointes par Big Vito et Johnny The Bull. Vito propose un « Strip Poker » et de leur apprendre à jouer aux poker malgré que Johnny tente de l’en dissuader.

En arrière-scène, on retrouve le Total Package qui tente de reconquérir Miss Elizabeth.

En arrière-scène, The Maestro pète un câble alors qu’il cherche Symphony.

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interview Mona qui affrontera Karagias pour le titre WCW Cruiserweight à Starrcade si elle arrive à battre Madusa et Evan Karagias ce soir. Mona dit être la pour combattre et se sent capable de remporter ce match pour prouver qu’une femme peu percer dans ce monde d’hommes.

WCW World Cruiserweight Title No#1 Contendership Three Way Match :
Madusa Vs. Evan Karagias Vs. Mona

Madusa affronte le champion WCW World Cruiserweight, Evan Karagias et Mona dans un « Three Way Match » pour déterminer l’aspirant N°1 au titre WCW World Cruiserweight. Karagias préfère rejoindre la table des commentateurs plutôt que de combattre. Madusa porte un « Legsweep » pour prendre l’avantage sur Mona qui se relève. Cette dernière la ceinture mais Madusa la repousse. Cette dernière la ceinture mais Mona l’envoi au sol direct. Madusa revient et malmène Mona dans les cordes. Cette dernière esquive un « High Kick » et porte un « Crossbody » puis un « Missile Dropkick » mais Madusa intervient pour sauver Madusa. Cette dernière surprend alors Evan avec un « Petit Paquet » pour la victoire ! Evan ne comprend pas. Là, Jeff Jarrett arrive sur le ring, le vire et frappe Madusa à la tête avec sa guitare. Jarrett s’adresse à Goldberg et le défit dans un match à 1 Vs. 1 et conclu que l’on va voir qui est le « Next ».

Vainqueur : Madusa (1:28)

En arrière-scène, on retrouve Tony Marinara prisonnier de Disco Inferno et de Lash LeRoux qu’ils bâillonnent.

En arrière-scène, on retrouve le Total Package qui avant avec Miss Elizabeth qui sourit pour finalement lui renverser du Champagne sur la tête.

En arrière-scène, The Maestro cherche toujours Symphony sans la voir passer derrière lui, tirée par David Flair.
En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interview Vampiro et Jerry Only au sujet de leur match de ce soir contre Oklahoma et Steve Williams. Vampiro dit que ce soir, le cauchemar guette leurs adversaires.

Tag-Team Match :
Oklahoma et Steve Williams Vs. Jerry Only et Vampiro

Oklahoma et Steve Williams affrontent Jerry Only et Vampiro. Oklahoma a une oreillette/micro pour le combat. Il demande à Steve Williams de débuter le match et fait face à Vampiro. Oklahoma se la joue mais recule dès que Vampiro approche et passe le relais à Steve. Esquives sur esquives, Williams porte une « Clothesline » pour prendre l’avantage et ajoute des « Shoulder Tackles ». Steve malmène la jambe de Vampiro au sol et Oklahoma demande le relais et continue de commenter en même temps. Oklahoma travaille sur la jambe de Vampiro et frappe dessus. Jerry Only le frappe de son coin se qui déconcentre Oklahoma. Vampiro revient avec un « Big Boot » et passe le relais à Only. Relais des 2 côtés, Williams bloque un « Sunset Flip » et accule Jerry dans le coin puis lui porte un « Press Slam » ! Relais de Vampiro qui porte un « Missile Dropkick » à Steve. A l’extérieur, Oklahoma frappe Jerry avec un coup de chaise. Sur le ring, Vampiro porte un « Irish Whip » à Dr. Death qui revient avec un « Shoulder Tackle » avant de porter, plus tard, un « Powerslam ». Plus tard, Vampiro esquive une « Ruade » et porte un « Standing Sidekick » pour reprendre l’avantage. Vampiro monte sur les cordes mais Oklahoma le frappe de l’extérieur avec sa botte pour le faire tomber. Williams reprend l’avantage avec des « Short Clotheslines » et une « Back Suplex ». Steve avorte son tombé pour faire le relais à Oklahoma qui monte sur la première corde pour porter une « Diving Elbow » pour la victoire…

Vainqueurs : Oklahoma et Steve Williams (4:35)

En arrière-scène, on retrouve Big Vito et Johnny The Bull qui jouent aux cartes avec des Nitro Girls. Skye plume Big Vito qui croyait gagner.

En arrière-scène, on retrouve Lash LeRoux et Disco Inferno qui continuent de « s’occuper » de Tony Marinara.

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interview les Outsiders, Kevin Nash et Scott Hall au sujet de leurs matchs de ce soir. Hall se la joue qu’il a peur et affirme que ce soir, Sting va finir à la poubelle contre lui. Concernant Benoit contre Nash dans un « Ladder Match », Scott prétend avoir inventé les « Ladder Match ». Scott dit que Starrcade sera des vacances pour lui après la défaite de Benoit ce soir.

WCW World Heavyweight Title Match :
Bret « The Hitman » Hart © Vs. The Total Package

Le champion WCW World Heavyweight, Bret « The Hitman » Hart, défend sa ceinture face à The Total Package. Le Hitman s’attaque au Total Package à son arrivée sur le ring et le frappe dans le coin avant de lui porter un « Headbutt » entre les jambes et de le virer du ring. Plus tard, Bret lui frappe la tête contre la barrière de sécurité et le frappe dans le dos. Bret lui recogne la tête contre les barrières. The Total Package revient pour se faire cogner la tête contre le poteau du ring. Hart remonte Luger sur le ring et le frappe au visage avant de lui frotter sur la corde. Plus tard, Bret lui met la jambe sur la corde du bas et suate dessus. Le Hitman s’acharne ensuite sur la jambe et applique une prise au sol dessus. Alors que Bret tente un « Back Suplex », The Total Package se dégage pour le frapper au sol. Là, Miss Elizabeth arrive aux abords du ring mais Sting la rejoint et lui donne le choix, soit elle représente Luger, soit lui, mais c’est maintenant qu’elle doit se décider. Elizabeth repart avec Sting. Ceci déconcentre Lex et permet au champion de porter un « Side Russian Legsweep » et un « Sharpeshooter » pour la victoire !

Vainqueur : Bret « The Hitman » Hart (3:58)

En arrière-scène, on retrouve le Power That Be. Curt vend Vincent à ses patrons. Le Power That Be donne 3 secondes à Vincent pour se « vendre ». Ce dernier donne 1 mot « Shane » (en référence à Shane McMahon… Vincent portait avant ce prénom en référence à Vince McMahon. Il s’appelait Virgil à la WWF en référence à Virgil Runnels, aka Dusty Rhodes, alors « booker » de la WCW). Ceci plait au Power That Be.

En arrière-scène, on retrouve le Power That Be qui nomme La Parka comme « Chairman » officiel qui sera chargé de rester dans le coin et de porter des coups de chaises à son signal. Booker T. et Stevie Ray arrivent. Le Power That Be s’excuse et leur donne un match pour le titre WCW World Tag-Team à Starrcade. Le Power That Be fait son signe et les Harlem Heat sont attaqués par la Parka, le Creative Control, Hennig et Shane.

En arrière-scène, on voit Rowdy Roddy Piper arriver en limousine.

En arrière-scène, on voit David Flair au sol avec Symphony qu’il tient dans ses bras en pétant un câble.

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interview Jerry Flynn qui se plaint de l’intervention de Berlyn dans son « Unsanctioned Match » de la semaine passée contre The Wall. Flynn lance un autre « Open Challenge » pour ce soir dans les sous-sols.

Women’s Match :
Asya Vs. Midnight

Asya, accompagnée de la Revolution (Shane Douglas, Perry Saturn et Dean Malenko), affronte Midnight dans un « Women’s Match ». Shane Douglas prend la parole pour se faire huer. Il dit que la Revolution se tourne contre ce pays puant. Les chants « Asshole » retentissent. Il fait plier le drapeau US par Asya et brandir leur drapeau par Malenko. Saturn arrache le micro de Malenko et qui se la joue « Black People Power ». Il dit que si l’on veut la révolution, on l’a trouvé. Midnight arrive dans le noir. Asya prend l’avantage mais Midnight revient pour porter un « Dropkick » pour le compte de 2. Midnight se relève en « saut de carpe » et porte un « Irish Whip » mais Asya revient pour porter une « Snap Suplex » pour le compte de 2. Midnight revient pour porter une « Full Nelson » puis l’envoi face contre terre pour le compte de 2. Asya revient avec une « Double Underhook Suplex » pour le compte de 2. Plus tard, Midnight esquive une « Descente du coude » pour le compte de 2. Midnight ajoute une « Verticale Suplex » pour le compte de 2. Saturn tire l’arbitre hors du ring puis Shane et Dean s’attaquent à Midnight. Là, Hacksaw Jim Duggan s’attaque à la Revolution mais se retrouve vite surpassé par les 4 « Heels ». Perry le frappe à coups de 2x4. Plus tard, Shane Douglas le frappe avec son plâtre…

Vainqueur : sans décision !

On voit une vidéo d’une femme (aka Daffney) qui tient une peluche et qui dit trouver David Flair cool.

2-On-1 Handicap I Quit Match :
Rowdy Roddy Piper Vs. Creative Control (Gerald et Patrick)

Rowdy Roddy Piper affronte les champions WCW World Tag-Team, Creative Control (Gerald et Patrick) dans un « 2-On-1 Handicap I Quit Match ». Roddy Piper agit d’abord comme arbitre spécial et tripotte les Creative Control pour se foutre d’eux. Plus tard, Piper annonce que ce combat est un « I Quit Match ». Il dit qu’il y a 2 règles, la première, faire dire « I Quit » à son adversaire pour gagner… Le seconde, Piper les attaque et dit qu’il n’y a pas de règles ! Roddy en vire un et travaille sur le bras de l’autre. Il repousse le premier plusieurs fois mais Piper se retrouve vite à 2 contre 1 et se fait frapper au sol. Les Creative Control lui portent un « Press Slam Into A Back Breaker » pour le frapper à terre avant de recommencer une autre fois. Roddy refuse d’abandonner. Plus tard, alors que les champions vont porter un « Spike Piledriver » à Piper, ce dernier est sauvé par Goldberg qui porte un « Spear » à un des 2 « Heels » puis ajoute un « Jackhammer » un peu « Botch » à la suite. Roddy étrangle l’autre Creative avec sa cravate et le fait abandonner pour remporter le combat ! Après le match, Piper lève le bras de Goldberg pour le remercier.

Vainqueur : Rowdy Roddy Piper

En arrière-scène, Lash et Disco sont toujours avec Marinara qui tente de sauver sa peau. Il lui renversent finalement un liquide épais et lui mettent des plumes dessus.

En arrière-scène, Big Vito se retrouve en caleçon au poker contre les Nitro Girl.

En arrière-scène, le Maestro tombe sur une chaussure de Symphony qu’il continue de chercher.

Meng Vs. Dustin Rhodes
Meng affronte Dustin Rhodes. Ce dernier lui lance son manteau au visage pour prendre l’avantage. Plus tard, Meng revient et l’accule dans le coin pour l’y frapper et lui porter un « Chop ». Rhodes revient sur un contre pour porter un « Face First » mais Meng se relève pour porter un « Side Kick ». Meng ajoute un « Headbutt » et le frappe dans le coin. Là, Jeff Jarrett arrive et passe Meng par-dessus la 3ème corde et fait disqualifier Dustin. Ce dernier met Jeff dans le coin en position pour un « Shaterred Dream » mais les Outsiders accourent sur le ring pour sauver le « Chosen One ». Jarrett frappe Meng à la tête avec sa guitare. Nash porte un « Jacknife Powerbomb » à Rhodes peu après.

Vainqueur : Meng par disqualification ! (1:14)

En arrière-scène, on retrouve Larry Zbyszko avec le Power That Be. Qui lui demande son avis sur le fait que « Thunder Sux » actuellement. Larry dit qu’ils n’y mettent pas de stars, on n’y voit pas Goldberg, ni Sting, personne, que des « B-Players ». Le Power That Be annonce que toutes les « Top Stars » seront là, mais on va remplacer les commentateurs dont fait partie Larry. Ce dernier n’apprécie pas, car ils sont les seuls à donner un intérêt au show. Zbyszko dit ne pas avoir besoin de se boulot, il est là car après 25 ans de carrière, les chants « Larry » continuent. Il rappelle que Hennig, qui a été champion du monde, n’a même pas pu battre une femme il y a 15 jours. Curt n’apprécie pas et le ton monte. Le Power That Be annonce que Zbyszko va affronter Hennig dans un « Career Vs. Career Match ». Larry accepte si le Power That Be retourne en Arizona là ou il doit être. Le Career Vs. Career Match accepte…

On voit The Artist Formely Known As Prince Iaukea en « Backstage ».

Career Vs. Career Match :
Larry Zbyszko Vs. Curt Hennig

Larry Zbyszko affronte Curt Hennig, accompagné de Shane dans un « Career Vs. Career Match ». Larry prend l’avantage avec un « Armdrag » puis un « Bodyslam ». Curt l’accule dans le coin pour se libérer et lui porte un « Chop ». Plus tard, Zbyszko revient et porte une « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. Hennig revient pour l’envoyer, tête la première, dans le coin. Zbyszko retourne un « Irish Whip » pour envoyer percuter l’arbitre dans le coin. Henni g revient avec un coup de genou et le frappe au sol. Les chants « Larry » retentissent. Hennig frappe Zbyszko au sol et lui porte un « Chop » dans le coin avant de lui cogner la tête contre le coin. Curt lui porte un coup de genou puis un coup d’harpin et une élongation du cou. Curt applique ensuite un « Abdominal Stretch » et frappe Zbyszko au visage. Zbyszko le contre avec un « DDT » mais là, Shane intervient et l’envoi contre Curt qui porte une « Clothesline » à Zbyszko. Là, Arn Anderson arrive avec une batte de baseball et frappe Shane et Hennig avec pour la victoire de Zbyszko ! Le « Power That Be » est out ! Après le combat, le Creative Control arrive sur le ring et fait voire le replay à l’arbitre ! L’arbitre retourne la décision malgré qu’Anderson et Zbyszko virent le Creative Control…

Vainqueur : Curt Hennig par renversement de décision ! (3:57)

En arrière-scène, on retrouve Lash et Disco sont toujours avec Marinara. Ils lui mettent une pomme dans la bouche.

En arrière-scène, Big Vito et Johnny The Bull se sont fait plumer au poker contre les Nitro Girl.

Chris Benoit Vs. Kevin Nash
Chris Benoit affronte Kevin Nash, accompagné du champion WCW United-States, Scott Hall. Ce dernier rejoint les commentaires qu’il décide de faire du haut d’une échelle. Nash prend l’avantage et frappe Benoit dans le coin. Plus tard, Kevin le frappe à la nuque. Chris revient en l’envoyant, de face dans le coin et l’y frappe. Plus tard, le Crippler d’acharne sur la jambe de Nash dans les cordes mais ce dernier le repousse par-dessus la 3ème corde. Nash lui frappe la tête contre les escaliers puis le malmène au sol. Plus tard, Kevin le remonte sur le ring ou il porte un « Sidewalk Slam » pour le compte de 2. Plus tard, Chris revient et lui porte un « Low Dropkick » puis un « Dropkick » pour reprendre l’avantage. Benoit applique une « Clé de bras » au sol mais Big Sexy se dégage. Le Crippler revient à coups de « Chops » puis le frappe au visage. Nash le repousse et lui porte une « Running Clothesline ». Plus tard, Benoit revient et applique un « Crippler Crossface » mais Hall frappe l’arbitre avec l’échelle. Chris repousse Scott qu’il envoi au sol puis porte un « Dropkick » à Nash qui tient l’échelle ! Benoit la déplie dans le coin et monte au sommet pour sauter sur Hall et le frapper au sol. Nash revient avec un « Back Kick » et porte un « Jacknife Powerbomb » au Crippler. Hall couche l’échelle et met Chris en position pour un « Outsider’s Edge » mais Sid Vicious accoure pour sauver Chris en le tirant vers l’extérieur.

Vainqueur : sans décision ! (6:45)

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interview Sting au sujet de l’histoire avec Miss Elizabeth. Sting dit qu’il c’est toujours méfié de Lex Luger. Concernant Nash et Hall il leur dit « Don’t Said It, Bring It ».

Big Vito et Johnny The Bull rejoignent le ring. Big Vito prend la parole et dit en avoir marre des gens, sans parler de Disco Inferno et Lash LeRoux et les défie pour un match maintenant. Il promet une branlée qui permettra pas à leurs mères de les reconnaître. La musique de Disco Inferno retentie mais c’est 2 Nitro Girls qui arrivent. Big Vito s’énerve mais les 2 mafieux se font attaquer par derrière par Disco et Lash. Marinara arrive et permet à Big Vito et Johnny de reprendre l’avantage. Ces derniers embarquent leurs rivaux en « Backstage ».

En arrière-scène, The Maestro cherche toujours Symphony.

En arrière-scène, Disco Inferno et Lash LeRoux sont enfermés dans le coffre d’une voiture mais cette dernière part sans Marinara, le Bull ou Big Vito !

En arrière-scène, The Maestro cherche toujours Symphony et se retrouve dans la chaufferie ou Jerry Flynn attend toujours un adversaire.

Jerry Flynn Vs. The Maestro
Jerry Flynn affronte The Maestro. Flynn attaque ce dernier et l’envoi contre le mur. Plus tard, The Maestro revient et le frappe au sol. Jerry reprend l’avantage et le renvoi dans le mur. Alors que Flynn quitte la chaufferie, David Flair l’assomme avec un pied de biche puis va voir The Maestro au sol tout en tenant Symphony par le cou.

Vainqueur : Jerry Flynn (0:50)

En arrière-scène, Mean Gene Okerlund interview Nick Patrick au sujet des interventions systématiques des Outsiders et de Jeff Jarrett. Nick Patrick dit que dans le match Sting et Hall ce soir, il y aura personne d’autoriser en ringside. Il conclu que les arbitres doivent reprendre le contrôle.

En arrière-scène, Miss Elizabeth donne des papiers à Sting qu’il semble valider.

Non Title Match :
Sting Vs. Scott Hall ©

Sting, accompagné de Miss Elizabeth, affronte le champion WCW United-States, Scott Hall, accompagné de Kevin Nash, dans un « Non Title Match ». Scott provoque Sting qui prend l’avantage pour l’envoyer au sol. Plus tard, Sting lui porte un « Atomic Drop » puis une « Running Clothesline ». Hall quitte le ring et Sting lui frappe la tête contre la table des commentateurs. Là, Nash s’en prend à Sting et l’étrangle avec un câble électrique. L’arbitre ne disqualifie pas Scott mais renvoi Nash aux vestiaires. Sur le ring, Hall malmène Sting au sol. Scott applique ensuite un « Abdominal Stretch » et s’aide des cordes. L’arbitre fini par le capter. Sting envoi Hall à terre mais ce dernier esquive une « Descente du coude » pour le compte de 2. Hall applique une « Sleeper Hold » pour reprendre l’avantage. Plus tard, Sting s’en libère avec une « Back Suplex ». Sting le frappe à plusieurs reprises pour l’envoyer à terre puis le frappe dans le coin. Scott le repousse mais Sting y retourne. Hall le repousse mais Sting continue à le frapper au visage dans le coin. Plus tard, Sting le frappe au visage et le couvre pour le compte de 2. Hall revient pour porter un « Fallaway Slam ». Là, Miss Elizabeth monte sur le rebord du ring ce qui déconcentre Hall. Elizabeth lui asperge un produit au visage. Sting revient et porte un « Stinger Splash » puis ajoute un « Irish Whip » et un autre « Stinger Splash ». Sting en termine ensuite avec un « Scorpion Deathlock » pour la victoire.

Vainqueur : Sting (6:10)

En arrière-scène, on voit David Flair qui tire Symphony dans le couloir pour la forcer à le suivre. Ils rejoignent le ring. David Flair prend la parole, gueule sur Symphony et demande à Maestro de venir. Là, la musique de Diamond Dallas Page retentie et ce dernier rejoint le ring. DDP esquive un coup de pied de biche et lui porte un « Diamond Cutter » ! Diamond Dallas Page prend la parole et dit avoir attendu des rumeurs comme quoi il avait terminé son contrat avec la WCW pour rejoindre la WWF. Page dit que c’est des rumeurs. Il se dit loyal et vouloir faire les bonnes choses. Il dit qu’il ne fera confiance à personne. Il demande au Power That Be de lui envoyer Sid Vicious. Ce dernier rejoint le ring.

Sid Vicious Vs. Diamond Dallas Page
Sid Vicious affronte Diamond Dallas Page. Sid Vicious repousse Diamond à plusieurs reprises. Plus tard, Sid le passe par-dessus la 3ème corde et le fait retomber en « Guillotine » sur les barrières de sécurité avant de le remonter sur le ring. Page revient pour se manger une « Short Clothesline ». Diamond revient avec un « Jaw Breaker » et un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. DDP monte sur la 3ème corde pour une « Flying Clothesline ». Sid Vicious repousse Page pour lui faire percuter l’arbitre et lui porte un « Powerbomb ». Là, Kevin Nash et Scott Hall viennent s’en prendre à Sid Vicious. Ce dernier les repousse un instant mais les « Heels » reprennent le dessus. Chris Benoit vient en renfort et les « Faces » reprennent l’avantage jusqu’à ce que Jeff Jarrett vienne aider les Outsiders. Bret Hart arrive et s’en prend à Jarrett. La sécurité arrive avec des officiels pour mettre un terme à la bagarre. Nick Patrick prend la parole et déclare que pour les arbitres et la sécurité, ils quittent le bâtiment, ils en ont marre.

Vainqueur : Sid Vicious par disqualification ! (2:45)

Alors que la bagarre continue sur le ring, impliquant en plus le Creative Control, Goldberg arrive pour faire le ménage. Alors que Jeff Jarrett semble ne pas vouloir combattre, par manque d’arbitre, Rowdy Roddy Piper arrive et déclare être l’arbitre !

Lumberjack Match :
Goldberg Vs. Jeff Jarrett

Goldberg affronte Jeff Jarrett dans un « Lumberjack Match ». Rowdy Roddy Piper est l’arbitre. Alors que Jeff Jarrett refuse d’aller combattre, des joueurs des Green Bay Packers l’empêchent de partir et Dustin Rhodes l’envoi sur le ring. Goldberg prend l’avantage direct avec un « Flying Shoulder Tackle » pour le compte de 2. Goldberg le frappe dans les cordes. Jeff tente un « Sunset Flip » que bloque Goldberg pour le frapper à terre. Plus tard, alors que Jarrett tente de passer par-dessus, Goldberg le bloque sur son épaule et porte un « Powerslam » pour le compte de 2 ! Jeff quitte le ring mais les bûcherons « Faces » le frappent et le remontent sur le ring. Goldberg lui applique un » Cross Armbreaker ». Jeff redescend du ring mais remonte vite grâce aux « Faces ». Goldberg quitte le ring pour s’en prendre à Scott Hall. La bagarre éclate à l’extérieur en les différents « Lumberjacks ». De retour sur le ring, Jeff frappe Goldberg au visage avec une chaise pour le compte de 2. Jeff frappe ensuite son adversaire au sol puis le sèche d’un « Coup de genou ». Jeff répond d’un « Crossbody » pour le compte de 2. Plus tard, Jarrett le malmène au sol puis applique une « Sleeper Hold ». Les chants « Goldberg » retentissent. Plus tard, Goldberg se dégage avec un « Sideslam ». Plus tard, Jeff le repousse et les 2 hommes se percutent. Nash frappe Goldberg de l’extérieur. Jarrett engueule Piper ce qui permet à Goldberg de porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Goldberg ajoute un « Sidekick » mais Nash le déconcentre en lui tenant la cheville. Ceci permet à Jarrett de revenir avec un « Running Knee » et le virer du ring pu les « Heels » frappent Goldberg. Vicious et Benoit interviennent. Sur le ring, Bret Hart frappe Jarrett avec sa ceinture et Goldberg enchaine avec un « Spear ». Goldberg ajoute un « Jackhammer » pour la victoire !

Vainqueur : Goldberg (7:15)

Review du site WillyWrestleFest.fr