Review du site WillyWrestleFest.fr

16 Mars 2015
Wells Fargo Arena - Des Moines, Iowa

Sur le ring, on retrouve Seth Rollins avec les J&J Security, Kane et Big Show. La foule les hue puis chante « Rollins »… Seth fulmine de colère et dit que la foule aime ce qui lui est arrivé la semaine dernière. Les fans répondent par l'affirmatif. Rollins dit que l'on appelle ça la trahison. Il n'y a pas d'autre façon de le décrire. Pas beaucoup de gens comprennent ce que c’est que d'être trahi parce que pour que cela se produise, vous devez être en quelqu'un. Pour les nullités comme les gens dans la foule, ça s’appelle se faire défoncer plus. Pour les personnes importantes comme lui qui ont réellement réussis hors de l'Iowa et qui ont fait quelque chose de leur vie, c’est une trahison. C’est exactement ce qui lui est arrivé, avec l'aimable participation de « The Viper » Randy Orton. La foule chante « RKO ! ». Seth dit que ce n’est pas juste d’avoir été trahi, c’est la façon dont il l'a fait. Orton l’a traqué comme un animal et se moque de lui alors qu'il souffrait. Rollins déclare qu’il était digne de confiance et garant d’Orton. Il considérait Orton comme un ami et un membre de sa famille mais Randy l’a trahi. Rollins affirme que les fans vont probablement penser que c’est ce que lui a fait au Shield, mais ça n’a rien à voir car ce qu’il a fait pour The Shield était une bonne décision d'affaires afin qu’il se garantisse son avenir. La foule le hue et lance un chant « You Sold Out ». Rollins prétend que ce qu’a fait Orton est tellement différent. Il l’a fait avec sang-froid et sans la moindre trace de la décence humaine ou d'empathie. Orton est à la limite sociopathe. Pendant trois semaines, Orton a comploté et escroqué son retour dans l'Authority. Orton les a fait passer tout le monde pour des imbéciles, y compris Triple H et Stephanie McMahon. Si ce n’était pas pour leur générosité, rien de tout cela ne serait jamais arrivé. Ca le dégoûte. Le Big Show prend le micro et la foule le hue. Le Big Show dit qu'il doit des excuses à Rollins. Big Show déclare qu'il se sent comme s’il était personnellement responsable de ce qui lui est arrivé et ça lui brise son cœur. Le Big Show pense que Rollins est l'avenir et le meilleur talent de la WWE. Show déclare que ce que Randy Orton a fait était juste cruel. Le Big Show affirme qu’il pensait qu’Orton pourrait aller au-delà de ses doléances mesquines et de voir une image plus grande, mais Randy n’est juste qu’un serpent dans l'herbe. Le Big Show dit qu'il n'a pas d'importance quel genre de serpent est dans l'herbe, il les écrase sous sa botte. Kane prend le micro et dit qu'il peut ne pas être aussi crédules que l’est le Big Show, mais Orton l’a eut aussi. Kane promet que ça ne se reproduira pas et qu’Orton va payer pour ce qu'il a fait. Jamie Noble dit qu'il sait qu'il est considéré comme l'arme secrète de l'Authority. Lorsqu’Orton est venu, il n'a pas vu un serpent, il a sentit un rat. Jamie rappelle qu’Orton a mis ses mains sur lui à plusieurs reprises, mais c’est ok. Il ne se soucie pas de lui-même, il se soucie de Rollins. Noble prétend que Rollins n’est pas seulement son patron; il est son ami. Jamie répète aussi que ce qu’Orton a fait est inexcusable et l’a lui aussi blessé. Jamie conclu que la personne à qui Randy a fait le plus mal est Joey Mercury. Ce dernier prend le microphone mais ne peut s’exprimer. Mercury prend Show dans ses bras et semble pleurer. Rollins dit que la chose qui va le plus mal quand tout cela sera fini, c’est l'ego de Randy Orton. Pendant des années et des années, Orton a pensé qu'il pourrait s’en tirer avec ce qu'il voulait quand il voulait sans conséquences. Orton n'a jamais eut encore de soucis avec quelqu'un comme lui. Orton veut le défier à un match à WrestleMania (la foule fait un chant « Yes ») et il accepte, mais seulement à une condition : Orton doit accepter de lui faire face ce soir dans ce ring en « Live » à Monday Night RAW. La foule donne son approbation. Alors que Rollins rappelle qu’Orton aime à se présenter comme le visage de la WWE, la musique de Randy Orton retentie et ce dernier arrive sur la plateforme. Orton répond qu'il n’est pas le visage de la WWE, il est juste un gars qui a fait ressembler Rollins à une petite chienne. Orton dit qu'il est aussi le gars qui va botter le cul de Rollins ce soir parce qu'il accepte son défi dans le « Main Event » de Raw ce soir ! Orton dit qu'il sait que quand il viendra sur le ring plus tard, ce sera un « 5 Vs. 1 ». Rollins a besoin de toute l'aide qu'il peut obtenir parce qu'il a assez de venin pour chaque membre de l'Authority. Si par hasard il souffre d’une raclée aux mains de l'Authority, il s’en fiche, car il pourra mettre ses mains sur Rollins à WrestleMania. Si Rollins est aussi intelligent comme il pense, il va finir le travail ce soir. S’il le fait à WrestleMania, il va finir avec le « Futur de la WWE ».

Non Title Match :
AJ Lee Vs. Nikki Bella ©

AJ Lee, accompagnée de Paige, affronte la championne WWE Divas, Nikki Bella, accompagnée de Brie Bella dans un « Non Title Match ». Dans une interview préenregistrée, les Bellas affirment qu’elles vont humilier AJ Lee et Paige à WrestleMania. Nikki prend l’avantage et envoi AJ au sol puis l’accule dans le coin pour des coups de béliers. Nikki fait ensuite des pompes. AJ Lee contre, plus tard, une « Ruade » mais Nikki tente de revenir pour se prendre un « School Boy » pour le compte de 1. AJ Lee ajoute un « Armdrag Takedown » mais Nikki retourne la prise. AJ Lee se dégage pour le compte de 2. AJ Lee lui travaille sur le bras mais Nikki se dégage en la frappant au visage pour le compte de 2. Plus tard, AJ Lee porte un « Riundhouse Kick » pour le compte de 2. Plus tard, AJ porte un « Headcisors ». Nikki la contre du rebord avec une « Guillotine » sur le bras. Plus tard, Nikki travaille sur le bras d’AJ et la sèche d’un « Back Elbow » pour le compte de 2. Plus tard, Nikki porte un « Armbar DDT » pour le compte de 2. Plus tard, Nikki l’envoi, épaule la première contre le poteau et travaille au sol sur le bras de Lee. Plus tard, AJ revient et lui applique un « Black Widow » mais Nikki se libère en l’acculant contre le coin. Plus tard, AJ la repousse et porte un « Thesz Press » et la frappe à terre. AJ enchaine avec une « Ruade » et un « Neckbreaker ». Plus tard, Lee monte sur la 3ème corde pour un « High Crossbody » pour le compte de 2 ! Nikki revient et lui porte un « Knee Face Buster » pour le compte de 2. AJ Lee revient pour le compte de 1. AJ esquive une « Clothesline » et porte un « Dropkick ». Nikki la fait passer à l’extérieur du ring. Paige se rapproche pour empêcher l’intervention de Brie. Les 2 accompagnatrices argumentent. AJ Lee remonte Nikki sur le ring. Paige et Brie en viennent aux mains et Brie envoi Paige percuter le poteau. Ceci déconcentre AJ Lee et permet à Nikki de la frapper au visage et de remporter le match avec un « Rack Attack »…

Vainqueur : Nikki Bella (7:43)

En arrière-scène, on retrouve Renee Young avec Big Show et Kane. Renee demande quel rôle ils auront dans le match Randy Orton contre Seth Rollins plus tard ce soir. Kane répond qu’en tant directeur des opérations, il a décidé que le Big Show sera dans le coin de Rollins ce soir. Big Show demande pourquoi Kane ne peut pas simplement lui en parler en privé ? Kane répond qu’en tant que directeur des opérations, il prend les décisions. Les 2 commencent à se disputer. Seth Rollins les interrompt et dit que c’est pour la même merde qui les a renvoyé chez eux la semaine dernière. C’est comme le dit Stephanie, ils ont besoin de voir une plus grande image. Seth rappelle qu’ils représentent l'Authority. Comment Kane et Big Show peuvent être stupide ? Le Big Show fixe Rollins et l'avertit de faire attention à ce qu'il dit. Kane précise que Stephanie peut dire ce qu'elle veut, mais pas Rollins. Kane admet qu’ils se sentent un peu responsables de ce qui est arrivé à Rollins la semaine dernière, mais la vérité est qu'ils apprécient. Rollins a agi comme un petit enfant gâté depuis que Kane lui a permis de remporter le contrat Money in the Bank. Il est temps que quelqu'un donne à Rollins ce qu'il mérite. Kane annonce qu'il ne sera pas au bord du ring ce soir. Kane propose là Big Show de choisir et lui demande s’il veut être au bord du ring ce soir ? Le Big Show fixe Rollins et s’en va et Kane le suit alors que Rollins reste seul avec un regard en colère.

Ryback Vs. The Miz
Ryback affronte The Miz, accompagné de Damien Mizdow. Les chants « We Want Mizdow » se font entendre. Le Miz prend l’avantage pour frapper Ryback dans le coin. Ryback revient pour le plaquer au sol et le Miz quitte le ring. Ryback tient le Miz devant Mizdow et l’enjoint à le frapper. Damien hésite et le Miz se dégage et engueule Mizdow. Ceci permet à Ryback de revenir pour remonter le Miz sur le ring et lui porter un « Spinebuster » ! Ryback enchaine avec une « Running Clothesline » et un « Shell Shocked » pour la victoire !

Vainqueur : Ryback (1:54)

Sur le ring, on retrouve Michael Cole ou se trouve un drapeau américain et un drapeau Fédération de Russie. John Cena est introduit en premier et il arrive son accueil mitigé traditionnel. Cole dit que le contrat est en face de lui et demande à Cena de le signer. Cena reprend le dossier et se penche sur le contrat. Un chant « Let’s Go Cena, Cena Sux » éclate. Cena note qu'il y a beaucoup d'enthousiasme pour WrestleMania dans ce bâtiment. Cena rappelle qu’il a signé beaucoup de contrats, mais celui-ci est de loin le plus important. Dans une minute, on va nous présenter l’homme qu'ils appellent un « super athlète » et un héros pour la Fédération de Russie. Cena rappelle que cet homme a détruit tous les défis mis sur son chemin, y compris lui-même. Son nom est Rusev et il est le champion WWE United-States. Cena veut les faire réfléchir sur ce que cela signifie vraiment parce qu'il a longuement réfléchi à ce sujet. Cela signifie Rusev représente les États-Unis d'Amérique et qu’il représente tout le monde dans le bâtiment. Ceci donne des huées du public. Cena déclare qu'il ressent la même chose. John dit que c’est ce qui rend son contrat et le match à WrestleMania important. John déclare qu’il peut faire ce qu'il a fait la semaine dernière et s’en prendre à Rusev partout dans l'arène, mais ce n’est pas bon. Tant que Rusev a le championnat WWE United-States, il va représenter chacun d'entre eux. Ce soir, il va signer le contrat et publiquement dire : «Assez, c’est assez », ce sont les faits. Rusev a le luxe de vivre dans ce pays et on lui a donné une grande opportunité. Cependant, malgré toutes les chances qu'il obtient, Rusev rabaisse les Etats-Unis. Cena dit qu'il est dégoûté et trouve irrespectueux que Rusev représente un pays dont nous sommes fiers. La foule chante « USA ». Cena leur dit de laisser ce chant les remplir avec fierté, enthousiasme et d'amour pour les Etats-Unis d'Amérique. Cena ajoute qu'il a eu l'honneur de se tenir sur les lignes de front avec les braves hommes et femmes qui nous donnent la liberté d'expression, de réunion et de religion. Dans le même souffle, il a honte de les regarder dans les yeux et de dire que Rusev est l'homme qui porte notre championnat. Cena proclame que le contrat représente une déclaration d'indépendance et que WrestleMania est sa Révolution. Cena estime que les États-Unis d'Amérique est le meilleur pays au monde, car contre tous nos ennemis, nous allons lever et nous battre. Cena conclu qu’à WrestleMania, ce que le Rusev invaincu va savoir c’est que vous ne pouvez pousser les Etats-Unis sans avoir de bottage de cul en retour. Cena signe le contrat. Michael Cole introduit ensuite le champion WWE United-States, Rusev. Ce dernier arrive en civil avec un homme d'âge moyen. Lana n’est pas là. Cole rappelle que Cena a rendu le match officiel et que c’est maintenant au tour du champion que de signer le contrat. L'homme prend le micro et les fans chantent « Nous voulons Lana ». Cena note que la foule sait lequel d'entre eux a les boules. L'homme déclare qu'il est l'avocat de Rusev. Il annonce que Rusev ne signera pas le contrat et ne sera pas en compétition contre John Cena à WrestleMania. L’avocat ajoute que Rusev n’est pas d'accord pour ce match, ni aucun autre match. L'avocat lance quelques images d’il y a 2 semaines de Stephanie McMahon qui dit à Cena qu'il a besoin de changer l'esprit de Rusev et lui faire accepter le challenge pour un match retour. Puis la vidéo montre le dernier Raw ou c’est Lana qui accorde le combat face à Cena à WrestleMania. L'avocat conclu qu’il n’y a aucune preuve que Rusev n’ait accepté ce match. L’avocat déclare donc que ce projet de contrat est nul et non avenu. Si M. Cena peut prolonger la courtoisie de la liberté de parole, son client signera le contrat. Cena doit contenir son comportement américain et permettre à son client de lire sa déclaration qu’il a préparé. Sinon, il n'y aura pas de match de WrestleMania. Rusev déclare que l'Amérique vit et meurt par seconde chances. Cena a perdu à WWE Fastlane, mais il tente d'obtenir une autre chance. C’est parce que Cena est faible et la faiblesse est l'un des nombreux problèmes avec l'Amérique. L’Amérique adore les échecs. Les anciens combattants de ce pays sont des échecs. Cena perd presque son sang-froid. Leurs enfants vont grandir comme des échecs. Cena enlève son T-Shirt de colère. Rusev ajoute que l'Amérique est un cancer dans le monde. Rusev dit « Pouvez-vous voir ce petit territoire stupide? Comment soyez fiers de vous et saluez ce petit pays stupide ». Cena et Rusev se regardent avec colère. Rusev prétend que ce pays va mourir. La foule chante haut et fort « USA ». Rusev prend le contrat et les signe avant de renverser la table sur Cena et s’échapper du ring. L'avocat tombe en quittant le ring. Cena prend le contrat et dit « J’ai le contrat et ton cul est à moi ! ». Le drapeau de la Fédération de Russie déploie dessus du ring.

Tag-Team Non Title Match :
The New Day (Big E et Kofi Kingston Vs. Cesaro et Tyson Kidd ©

The New Day (Big E et Kofi Kingston), accompagnés de Xavier Woods affrontent les champions WWE Tag-Team, Cesaro et Tyson Kidd, accompagnés de Natalya, dans un « Tag-Team Non Title Match ». Dans une interview préenregistrée, les champions disent que le New Day n’a aucune chance d’être les prochains champions WWE Tag-Team. Avant le début du combat, Los Matadores (Fernando et Diego), accompagnés d’El Torito, rejoignent les abords du ring. Tyson débute face à Big E. et prend l’avantage. Ce dernier revient avec une « Overhead Belly To Belly Suplex ». Relais de Kingston que Big E. surpasse pour envoyer sur Kidd pour le compte de 2. Ce dernier revient et permet à Cesaro de prendre le relais. Alors que Kofi revient, Cesaro lui porte un « Irish Whip » mais tente un « Dropkick » que repousse le Suisse. Cesaro vire Big E. de son coin et porte un « Cesaro’s Swing » à Kingston. L’arbitre empêche Tyson d’enchainer un « Low Dropkick » car il n’a pas fait le relais. Ceci déconcentre un peu Cesaro que Kofi contre du rebord avec un « Pendulum Kick ». Kingston ajoute un « High Crossbody » pour le compte de 2 quand Tyson intervient. Big E. s’en prend à ce dernier mais Kidd esquive sa « Ruade » et Big E. percute le poteau, épaule la première. Kidd repousse Cesaro pour se prendre un « Trouble In Paradise » à la place. Cesaro surprend Kofi d’une « European Uppercut » dans le dos et remporte le combat ! Après le match, Los Matadores confrontent le New Day et les 2 équipes en viennent aux mains. Les Matadores remontent Kingston sur le ring et Cesaro lui porte un « Neutralizer » ! El Torito porte un « Springboard Missile Dropkick » à Cesaro qui l’attrape en plein vol. Torito se dégage et Cesaro fuit Los Matadores.

Vainqueurs : Cesaro et Tyson Kidd (1:51)

En arrière-scène, on retrouve Seth Rollins avec les J&J Security à parler de comment il ne peut pas se retrouver comme la semaine dernière. Jamie Noble rappelle que Rollins leur a dit de s’en aller. Rollins répond qu'il ne savait pas que Noble se permettrait de discuter avec lui. Noble rappelle que si Rollins l’avait simplement écouté, ils ne seraient pas dans cette situation en premier lieu. Rollins le gifle au visage. Le ton monte entre les 2. Rollins le vire. Jamie répond que c’est lui qui part ! Seth s’adresse alors à Joey Mercury qui part aussi ! Rollins se retrouve seul et frustré par ce qu’il vient d’arriver.

Dans une vidéo préenregistrée, Brock Lesnar dit qu'il a été mis sur cette terre pour chercher, détruire et blesser les gens. Est-ce sadique ? Peut-être pour certaines personnes. Lesnar dit qu'il aime ça parce que c’est ce qu'il fait. C’est pourquoi il est ici. Qu'est-ce que WrestleMania pour lui ? C’est un jour où il arrive à se montrer, botter le cul de quelqu'un et d'être payé pour le faire. On revoit les images de Lesnar battre vicieusement Undertaker à WrestleMania XXX l’année dernière. Lesnar prétend que The Undertaker n’avait aucune chance contre lui. Qu'est-ce que Lesnar pense des gens qui ont été déçus qu'il ait battu The Undertaker ? Il s’en fout. Déception et surprise... Lesnar rit et dit qu'il a aimé chaque minute. Lesnar dit il y a une chose pour sûr de son contrat à la WWE. S’il reste, il sera champion de la WWE. S’il quitte, il sera champion de la WWE. Roman Reigns ne se tient pas sur sa voie. En tant que « Rookie », il a envoyé The Rock à Hollywood. Puis ils l'ont mis contre The Undertaker, et il a terminé la « Streak ». À SummerSlam, il botté le cul de Cena. C’est son monde. Il n'a pas besoin de chasser. Si vous pensez que Lesnar en mode chasse était fou, alors restez à l'écoute pour le voir en mode défense. S’il a un message pour Roman Reigns, il peut rêver et souhaiter le battre parce qu'il va botter le cul de Reigns à WrestleMania. Ce sera différent de tout « Kicking Assé qu’il n’y ait jamais eu. Ce n’est pas un conte de fées, il n'y a pas de moment de bonne sensation. À WrestleMania, il va baiser Roman Reigns.

Erick Rowan Vs. The Big Show
Erick Rowan affronte The Big Show. Ce dernier attaque Erick direct à son arrivée sur le ring. The Big Show porte, plus tard, un « Bodyslam » et frappe ensuite Erick au sol avant d’ajouter un « KO Punch ». The Big Show monte sur la seconde corde et saute sur Rowan. Le match n’a pas débuté et The Big Show quitte le ring…

Vainqueur : Sans décision !

On annonce que « La légende vivante », Larry Zbyszko est le dernier intronisé au WWE Hall of Fame 2015.

Battle Royal :
Mark Henry Vs. Adam Rose Vs. Alex Riley Vs. Curtis Axel Vs. Darren Young Vs. Fandango Vs. Goldust Vs. Heath Slater Vs. Jack Swagger Vs. Kane Vs. Titus O'Neil

Mark Henry, Adam Rose, Alex Riley, Curtis Axel, Darren Young, Fandango, Goldust, Heath Slater, Jack Swagger, Kane et Titus O'Neil s’affrontent dans une « Battle Royal ». Avant le début du match, Kane demande aux fans d'oublier AxelMania. Il y a un seul homme qui va gagner l'André The Giant Memorial Battle Royal et c’est lui. C’est pourquoi il les a invités à une démonstration de ce qui va arriver. La musique de Mark Henry retentie ce dernier vient sur le ring. Henry dit que WrestleMania aura sa propre « Mars Madness » sous la forme de l'André The Giant Memorial Battle Royal auquel il va participer. Curtis Axel reste à l’extérieur du ring alors que le match débute. Adam est le premier éliminé par Henry qui sort ensuite Fandango. Kane élimine Goldust puis Swagger alors que mark dégage Young puis Ryder. Kane sort Slater puis O’Neil. Mark et Kane sont les derniers et en viennent aux mains. Mark le contre d’un « Headbutt » et tente de l’éliminer. Alors que Kane est sur le rebord, Axel monte sur le ring et tente de sortir Henry qui élimine Kane. Mark repousse Axel pour éliminer Axel et remporter le combat.

Vainqueur : Mark Henry (1:27)

Sur le ring, on retrouve Paul Heyman et dit : « Mesdames et messieurs, mon nom est Paul Heyman et je suis l'avocat du champion défendant, le champion incontesté WWE World Heavyweight, Brock Lesnar, le plus crédible, le plus authentique, le plus légitime et unique champion de la WWE ou du MMA, maintenant et pour toujours. « C’est dans l'esprit de la crédibilité, de l'authenticité et de la légitimité de Lesnar qu'il est ici, parce que dans seulement 13 jours à WrestleMania, son client considère l'ensemble du concept de règles, de règlements et des paramètres sur le match de championnat en tant que quelque chose qui a été écrit par un pacifiste. Heyman déclare que son client n’est pas un pacifiste, son client est un conquérant et une bête. Brock Lesnar ne vient pas à WrestleMania pour faire la guerre, il vient WrestleMania faire la guerre à Roman Reigns ! Heyman affirme que c’est quelque chose que personne n'a pris le temps de réfléchir. Que faire si Lesnar décide de violer les règles qui lui sont imposées ? Vont-ils éteindre les lumières, couper l'alimentation, ou interrompre le match ? Vont-ils redonner aux gens leur argent ? C’est une impossibilité parce que vous êtes coincé avec Brock Lesnar comme votre champion de la WWE. Il n'y a pas une fichue chose... le microphone d’Heyman coupe une fois de plus. Heyman est incroyablement en colère puis déclare que le faire pour lui est une chose. Qu'allez-vous faire quand Brock Lesnar fera ce qu'il ne est pas censé faire ? Heyman déclare que personne ne peut empêcher Brock Lesnar, pas même Roman Reigns. S’il y a une personne qui pourrait avoir vécu jusqu'à l'exagération, c’est Roman Reigns. Heyman rappelle que Reigns était un standout NXT et est allé à travers 29 autres superstars. Qu'est-ce qui va arriver à la salope de Reigns quand la réalité va le gifle en pleins visage et Lesnar lui donner une raclée à WrestleMania ? Pour son client, Reigns n’est pas la prochain grand « Samoan Américain ». Il est le prochain grand « Samoan Américain » qui n’y parviendra pas. Paul affirme que Roman Reigns ne peut pas battre Brock Lesnar à WrestleMania pour le Championnat WWE World Heavyweight. Heyman dit que le père de Reigns aurait dû lui dire il y a longtemps. La musique de Roman Reigns retentie et ce dernier arrive avec un T-Shirt « I Can – I Will ». Reigns dit qu'il a beaucoup de respect pour Heyman car ce dernier est probablement le meilleur causeur à jamais dans ce business. Beaucoup de gens pensent qu’Heyman parle comme de la merde de sa famille, mais il ne le pense pas. Reigns pense qu’Heyman donne à chacun l'avertissement à propos d'où il vient. Roman déclare que son problème n’est pas avec Heyman, son problème est avec son client. Reigns dit qu'il va parler à Lesnar maintenant puis se tourne vers la caméra. La foule hue. Reigns déclare que si Lesnar était ici en ce moment, il lui aurait dit en face-à-face, mais Brock n’est pas là. Roman dit qu’il lui parle les yeux dans les yeux parce qu'il ne pense pas qu'il y aura une fin heureuse. Reigns s’attend à un combat et l'espoir d'une guerre. Reigns dit qu’il a une grande famille et il affirme qu’il aura le titre WWE World Heavyweight Championship sur son épaule. Reigns annonce qu’il va botter le cul de Lesnar à WrestleMania pas parce qu'il le veut et qu’il le doit. C’est parce qu'il le peut, il le veut et y croit. La musique Reigns de retentie et Heyman quitte le ring.

Renee Young demande Paul Heyman pour certaines observations sur les propos de Roman Reigns. Heyman répond qu'il y a tant d'hostilité latente en Reigns. Heyman qu'il aime ça mais que Reigns veut jouer aux échecs avec le maître des échecs. Reigns n’aura pas à attendre WrestleMania pour faire face à Lesnar. Heyman lui donnera la possibilité de confronter Lesnar la semaine prochaine à Raw. Lesnar aura une chance de dire ou de faire tout ce qu'il juge approprié pour Reigns. Paul conclu que Roman peut y penser, mais il ne peut rien faire à ce sujet.

Six Man Tag-Team Match :
Daniel Bryan, Dean Ambrose et Dolph Ziggler Vs. Bad News Barrett, Luke Harper et Stardust

Daniel Bryan, Dean Ambrose et Dolph Ziggler affrontent le champion WWE Intercontinental, Bad News Barrett, Luke Harper et Stardust dans un « Six Man Tag-Team Match ». Avant le début du combat, R-Truth arrive aux abords du ring. Ambrose débute face à Stardust et lui applique un « Collier de tête ». Stardust se dégage pour se prendre un « Shoulder Tackle » et une « Ruade ». Dean le malmène dans les cordes. On voit que R-Truth a la ceinture WWE Intercontinentale dans le dos. Plus tard, Stardust reprend l’avantage mais Ambrose retourne un « Irish Whip » pour revenir dans le match. Plus tard, Dean porte une « Snap Suplex ». Alors que R-Truth rejoint les commentaires, Daniel Bryan prend le relais. Echanges de coups avec Stardust, Bryan applique une « Surfboard » puis tente un tombé, sans succès. Plus tard, Daniel porte des « Low Kicks » dans le coin sous les chants « Yes ». Ziggler prend le relais ce qui ne plait pas à Bryan. Ce dernier argumente avec Dolph qui esquive une « Ruade » de Stardust que Daniel passe par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Les 3 « Faces » font reculer Luke Harper et Bad News Barrett. Plus tard, Luke malmène Ambrose dans le coin et lui porte un « Irish Whip ». Dean revient et porter un « Tornado DDT » à Luke. Relais des 2 côtés, Ziggler prend l’avantage direct sur Stardust à qui il porte un « Neckbreaker » et une « Descente du coude » pour le compte de 2. Plus tard, Ziggler porte un « DDT » à Stardust pour le compte de 2. Ce dernier le passe sur le rebord d’où Dolph le contre d’une « Guillotine ». Harper intervient contre Ziggler du rebord ce qui permet à Stardust de l’en éjecter. Relais de Bad News Barrett qui frappe le dos de Dolph contre le rebord du ring avant de le remonter dessus pour le compte de 2. Plus tard, l’Anglais couche Ziggler sur le coin et le frappe sur le dos avant de porter un « Running Knee » pour le compte de 2. Plus tard, Harper prend le relais et malmène Dolph au sol. Luke lui porte une « European Uppercut » dans le coin. Relais de Bad News Barrett qui porte un « Swinging Neckbreaker » pour le compte de 2. Relais de Luke qui envoi Bad News Barrett sur Dolph mais ce dernier esquive et Barrett passe par-dessus le coin. Dolph tire sur les cordes pour faire passer Luke par-dessus. Stardust tente de s’en prendre à Dolph qui le surpasse ! Bad News Barrett fait tomber Bryan de son coin alors que Luke en fait tomber Ambrose pour empêcher le relais de Ziggler ! Ce dernier contre Luke avec un « Face First » et enchaine avec un « Famasser » pour le compte de 2 quand Stardust et Bad News Barrett interviennent. Bryan et Dean viennent en renfort et la bagarre part dans tous les sens. Harper sèche Ziggler d’un « Big Boot » et enchaine avec une « Sit Out Powerbomb » pour le compte de 2. Plus tard, Bad News Barrett travaille au sol sur le cou de Dolph. Ce dernier contre plus tard Barrett avec un « DDT ». Daniel Bryan prend enfin le relais et vire Stardust et Harper de leur coin avant de s’en prendre à Bad News Barrett. Bryan frappe ce dernier au visage et saute, plus tard, sur Luke avec un « Suicide Dive ». Entre temps, Ambrose qui a fait le relais à l’aveugle, porte une « Descente du coude » de la seconde corde pour le compte de 2 quand Stardust intervient. Dean l’empêche de lui porter un « Alabama Slam » et le frappe plusieurs fois avant de porter une « Running Clothesline ». Luke sèche Dean d’un « Big Boot » et esquive un « Superkick » de Ziggler qui touche Bryan à la place pour éjecter ce dernier du rebord du ring. Dolph porte un « Superkick » à Luke pour se prendre un « Wasteland » de Bad News Barrett qui le balance à l’extérieur du ring sur Luke et Stardust. Sur le ring, Ambrose esquive un « Bull Hammer » et porte un « Dirty Deeds » pour la victoire ! Après le combat, Luke s’en prend à Ambrose qu’il balance à travers la table des commentateurs. Harper pointe R-Truth du doigt et ce dernier préfère partir, toujours la ceinture Intercontinentale dans le dos. Stardust lui vol et s’enfuit dans le public. Ambrose l’attaque dans la foule et reprend la ceinture qu’il échappe aux pieds de R-Truth quand Stardust l’attaque à nouveau. R-Truth se retrouve face à face à Harper et jette la ceinture sur le ring. Ambrose saute sur Luke. Sur le ring, Bryan et Ziggler en viennent aux mains pour la ceinture. Stardust intervient pour se prendre un « Superkick » de Dolph et Bryan porte un « Running Knee » à Harper. Là, Bad News Barrett sèche les 3 « Faces » de « Bull Hammers ». Bad News sèche aussi R-Truth à l’extérieur et monte à l’échelle sur la plateforme pour célébrer…

Vainqueurs : Daniel Bryan, Dean Ambrose et Dolph Ziggler (10:03)

Triple H et Stephanie McMahon parlent coulisses lorsque Seth Rollins les rejoint. Rollins demande se ils peuvent croire ce qui se passe ici ce soir ? Premièrement Kane et Big Show le laissent et maintenant c’est les J&J qui abandonnent sa sécurité. Seth leur demande ce qu’ils vont-ils faire pour résoudre ce problème ? Stephanie répond qu'il est fou et rappelle que tout le monde a essayé de l'aider. Alors qu’elle lui demande d’assumer, Rollins rétorque que si elle n’avait pas renvoyé Kane et Big Show chez eux la semaine passée, nous n’en serions pas là. Triple H lui demande s’il sait de qui Seth parle ? Rollins lui demande s’il a assez joué à cache-cache avec Sting ? Triple H se met nez-à-nez avec Seth alors ce dernier lui demande s’il va bousiller le futur de la société ? Stephanie demande à Rollins d’être un homme et d’aller finir ce qu'il a commencé.

On voit les images de la semaine dernière ou The Undertaker a accepté le défi de Bray Wyatt pour WrestleMania. Bray Wyatt est vu en coulisses avec une urne rouge. Wyatt déclare que « Sa mémoire est un tel trésor. Je me souviens de la première fois où j’ai vu Abigail assise dans ce fauteuil. Elle était si belle. Pas seulement dans son apparence, mais dans les choses qu'elle m'a dit et de la façon dont elle parlait. Elle m'a parlé de tous les mensonges que ce monde pourri allait me nourrir durant toute ma vie. Elle m'a parlé de gens comme vous, Undertaker. Maintenant la semaine dernière, tu as essayé d'utiliser cette mémoire contre moi. Tu as essayé d'utiliser ce symbole pour brûler la peur dans mon cœur. La seule chose que tu as réussi à faire, c’est de passer une chaise en poussière ». Là, Bray Wyatt jette les restes calcinés de la chaise qui sont dans l'urne. « Voici la grande question, Deadman. Tout le monde se demande ce qui reste de toi. Es-tu à l'agonie ? Est-ce la peur ? L'année dernière, nous avons vu une Streak brisée et cassée, l'âme vide. Maintenant, tu as peur de montrer ton visage parce que tu sais qu’en ce moment les yeux du monde entier sont ouverts et ils ont soudainement senti toute la honte de leur nudité. C’est une telle tragédie, vraiment, ce qui t’es arrivé. Ca m'a presque fait pleurer. C’est de votre faute et maintenant tu n’as plus de temps. Votre sort est scellé. WrestleMania sera votre requiem, votre dernier lieu de repos. Il va également être mon couronnement et je vais rendre Abigail si fière de moi. Elle va me regarder détruire le puissant Undertaker et prendre ma place parmi les dieux. The Undertaker est l'observateur de la lumière et les ténèbres, mais après WrestleMania, il ne sera pas en sécurité. Voici le nouveau visage de la peur ».

Randy Orton Vs Seth Rollins
Randy Orton affronte Seth Rollins. Randy arrive sur le ring en premier. Seth arrive seul sur la plateforme et ne semble pas rassuré. Il reproche à Orton d’avoir mis 3 semaines pour faire passer tous les membres de l’Authorité comme des fous. Rollins se marre et dit que ça lui a pris que 3 heures pour se foutre de Randy. Là, toute l’Authority arrive sur la plateforme. Orton va chercher une chaise et remonte sur le ring prêt à en découdre. Les « Heels » se dirigent vers le ring et encerclent Orton. Les lumières s’éteignent et à leur retour, Sting apparaît sur le ring avec sa batte de baseball. Les « Faces » nettoient le ring. Sting porte son « Stinger Splash » sur les J&J. Il ajoute un « Scorpion Deathdrop » à Jamie. Plus tard, Orton porte un « RKO » à Mercury ! Les chants « Sting » retentissent alors que Triple H retient sa « Faction ».

Vainqueur : aucun, pas de combat...

Review du site WillyWrestleFest.fr