Review du site WillyWrestleFest.fr

13 Juillet 2015
Philips Arena - Atlanta, Georgie

Une vidéo ouvre le show et rappelle ce qui est arrivé la semaine dernière quand Brock Lesnar a détruit une Cadillac de 55 000$. Lesnar a détruit la Cadillac à Chicago alors que Seth Rollins et les J&J Security ont regardé impuissants du ring. Les J&J Security ont essayés d'attaquer, mais Lesnar les a repoussés. Jamie Noble a eu le bras cassé par une « Kimura Lock » et Joey Mercury a été envoyé sur le capot de la voiture et à travers le pare-brise avec une « Release German Suplex ».

La voiture détruite est présente en bas de la plateforme.

La musique de Brock Lesnar retentie et ce dernier rejoint le ring avec Paul Heyman. La foule chante « Suplex City puis Heyman commence par dire : « Mesdames et messieurs, mon nom est Paul Heyman et je suis l'avocat de celui qui a conquis la Cadillac cassée des J&J, du vengeur de badass qui se rend ce dimanche soir pour faire payer à Seth Rollins pour ses péchés, la Bête du PPV WWE Battleground, Brock Lesnar ». La foule lui donne une énorme salve d'applaudissements. Heyman dit que son cœur bat dans sa poitrine. Ce n’est pas parce qu'il est gros, mais parce qu’il ne paut attendre pour ce dimanche où l'histoire sera faite à nouveau. Brock Lesnar va entrer dans le ring comme un challenger. Combien de fois dans l'histoire ont-ils eu l'occasion de voir Lesnar venir dans le ring comme un challenger ? En tant que « Rookie », il est entré dans le ring comme un challenger, il a victimisé Dwayne « The Rock » Johnson et en est sortit comme champion WWE World Heavyweight. Quand il est allé à l'UFC, il entra dans l'octogone contre le grand Randy Couture qu’il a conquis avant d’en sortir comme champion. L'été dernier, à SummerSlam, il est entré dans le ring comme un challenger. Qu'est-il arrivé au champion John Cena ? Brock Lesnar en est sorti le champion. Lesnar devrait encore être champion aujourd'hui sans ce sournois, dégoûtant et voleur de Seth Rollins. Ce dimanche soir, il n'a pas à mendier ou de plaider beaucoup, mais il supplie les fans d’entourer le 19 Juillet sur leur calendrier. Lesnar va entrer dans le ring comme un challenger et ne le quittera pas de la même manière. Ce dimanche soir, Rollins va se faire battre par Brock Lesnar. Rollins va se faire botter le cul par Brock Lesnar. Il se fera « Suplexer » par Brock Lesnar. Il va se prendre des « F-5 » par Brock Lesnar. Il va être épinglé par Brock Lesnar. Lorsque Lesnar mettra son pied sur la poitrine de Rollins, l'annonce sera... La musique de Seth Rollins l’interrompt et ce dernier arrive sur la plateforme avec Kane. Rollins recense les dommages causés à la Cadillac. Un chant « Justin Bieber » éclate. Rollins demande si Lesnar est vraiment fier de lui ? Rollins est heureux que cela mette un sourire sur le visage de Lesnar parce qu'il va effacer ce sourire de son visage dimanche. La semaine dernière, Rollins lui a donné toutes les occasions de sortir et de se conduire comme un homme, mais il a choisi d'être un lâche. Avec toute cette agression à l'intérieur de lui, Brock a choisi de prendre son agression sur un objet inanimé. Alors que Rollins begaye il se reprend pour ordonner à la foule de se taire alors que les fans se moquent de lui. Rollins dit qu'il est encore secoué de la destruction de la voiture. Ce qui est le pire c’est Lesnar montre la voiture à travers le pays comme un trophée. Lesnar en parle étant un symbole de ce à quoi Seth va ressembler après Battleground. Rollins dit que Brock peut avoir la voiture comme un symbole parce le titre WWE World Heavyweight Championship est son symbole. Rollins est tout ce qui est juste à propos de WWE. Il est un vrai champion alors que Lesnar est un voyou, un criminel et un vandale. Ce dimanche au PPV WWE Battleground, il va prendre un voyage pour « Suplex City », va apporter les allumettes et essence et brûler « Suplex City ». Lesnar attrape le micro et déclare : « Je peux te prendre à "Suplex City" ce soir, salope ! ». Kane prend la parole et déclare que les tensions sont vives à juste titre, mais il les exhorte à rester calme. À la fin de la nuit, il y aura une signature de contrat entre Seth Rollins et Brock Lesnar pour le match de championnat WWE World Heavyweight pour ce dimanche au PPV WWE Battleground. Kane rappelle que c’est son travail d’assurer que la signature du contrat se passe bien et qu’elle ne se transforme pas en chaos. Kane affirme que le match de championnat WWE World Heavyweight est le meilleur pour le business. Si le client d’Heyman ne fait rien pour gâcher le match... Heyman lui coupe la parole et demande si Kane est sur le point de menacer Brock Lesnar ? Heyman dit à Lesnar qu'ils sont sur le point d'être menacé par le petit frère de l'Undertaker. Heyman glousse et présente ses excuses. Heyman demande s’il n’était pas censé le dire. Un chant « Baby Brother » éclate. Heyman demande ironiquement à la foule d’avoir un peu de respect pour Kane. Heyman rappelle que son client, Brock Lesnar, a conquis la « Streak » du frère de Kane à WrestleMania. Heyman sait qu’il n’est pas censé parler de la famille de Kane mais il lui assure que cela est une idée merveilleuse. Son client, la Bête, le Conquérant, sera à la signature du contrat. Qu'est-ce qui pourrait mal tourner dans un scénario comme ça ? Son client viendra à la signature en paix, en amour et avec le respect dans son cœur à moins que Rollins rompt le 11ème commandement : « Tu ne provoques pas intentionnellement Brock Lesnar ». S’il le fait la « Suplex City » viendra à Atlanta ! La musique de Lesnar retentie alors que Rollins regarde avec dégoût.

Tag-Team Match :
Randy Orton et Ryback Vs. Sheamus et The Big Show

Randy Orton et le champion WWE Intercontinental, Ryback affrontent Sheamus et The Big Show. The Miz est aux commentaires pour le match. Ryback débute face à Sheamus qui lui applique un « Collier de tête ». Ryback se dégage avec une « Back Suplex » mais Sheamus revient sur le rebord et le frappe sur le torse. Ryback le vire du rebord avec un « Back Elbow » et lui saute dessus à l’extérieur avec un « Slingshot Crossbody ». Plus tard, de retour sur le ring, Orton domine le Celtic Warrior à qui il porte un « Irish Whip ». Randy le frappe plus tard dans le coin et le public compte. Sheamus tente de se dégager avec un « Inverted Atomic Drop » mais Randy le sèche d’une « Clothesline » avant de le malmener au sol. Relais de Ryback qui frappe Sheamus au sol. Ce dernier revient en l’empêchant de porter une « Souplesse » mais Ryback retourne un « Irish Whip » peu après puis le frappe dans le coin. Sheamus revient plus tard avec une « Guillotine » du rebord sous les chants « Feed Me More ». Relais du Big Show qui malmène Ryback dans les cordes. Plus tard, Show porte un « Headbutt » puis un « Chop » dans le coin. Relais de Sheamus sur qui Ryback reprend l’avantage pour passer le relais à Orton. Ryback porte un « Inverted Atomic Drop » à l’Irlandais et Randy enchaine avec un « Standing Dropkick » pour le frapper ensuite au sol et le virer du ring. Randy lui porte une « Back Suplex » contre la barrière de sécurité. Sheamus tente de revenir en vain et les 2 remontent sur le ring. Sheamus reprend l’avantage avec un coup de genou puis porte une « Ruade » et un « Running Knee » avant de terrasser Orton avec une « Clothesline ». Plus tard, Randy se dégage d’un « Collier de tête » pour se prendre un « Irish Curse Back Breaker » pour le compte de 2 ! Relais du Big Show qui marche sur Randy avant de s’assoir plusieurs fois sur lui. Plus tard, Orton l’empêche de porter un « Chokeslam » et le contre avec un « DDT » ! Relais des 2 côtés, Ryback prend l’avantage sur Sheamus avec un « Running Shoulder Tackle » puis ajoute un « Thesz Press » et un « Big Splash ». Ryback porte un « Irish Whip » et une « Ruade » mais Sheamus le contre sur la « Ruade » qui suit. Ryback le contre avec un « Spinebuster » mais là, le Miz prend la parole ce qui déconcentre Ryback et permet à Sheamus de porter un « Roll Up » pour le compte de 2. Ryback revient avec une « Clothesline » et alors que The Big Show attrape ce dernier à la gorge, le Miz le déconcentre aussi. Ryback frappe Show au visage qui répond avec un « KO Punch ». Alors que The Big Show courre après le Miz, Orton surprend Sheamus avec un « RKO » ! Ryback monte sur la 3ème corde et porte un « Big Splash » pour la victoire !

Vainqueurs : Randy Orton et Ryback (8:08)

En arrière-scène, on retrouve Seth Rollins avec Kane. Rollins rappelle à Kane que l'Authority l’a mandaté pour le protéger, mais il semble que Kane fasse le contraire. Rollins déclare ne pas être heureux d'être dans le ring avec Brock Lesnar plus tard ce soir. Kane dit qu'il a un plan et Seth dit qu'il aimerait le connaitre. Rollins espère que ne va pas provoquer Lesnar parce qu'il a essayé la semaine dernière et ça ne c’est pas bien terminé pour les J&J. Kane répond que s’il continue comme ça, ça ne se terminera pas bien pour l'un d'eux.

La musique de Dean Ambrose retentie, ce dernier fera face Bray Wyatt. Alors que ce dernier fait son entrée, Roman Reigns l’attaque par derrière ! La foule explose de joie alors que Reigns l'envoie dans la barricade avant de lui cogner le dos contre le rebord du ring. Reigns l’envoi à nouveau contre la barricade avec une « Clothesline » puis le Reigns le balance contre le poteau du ring. Reigns ajoute un « Dropkick » en pleine tête avant de le frapper au sol. Reigns le monte sur le le ring. Wyatt revient un moment avant de se faire dégager par un « Superman Punch ». Reigns tente de le remonter sur le ring, mais Wyatt le frappe au visage avec sa lanterne.

La Team Bella est dans le ring. Elle est composée des Bella Twins et d’Alicia Fox. La championne WWE Divas, Nikki Bella rappelle que le 23 Novembre de l'année dernière, elle a vaincu AJ Lee et est devenu la championne WWE Divas. Nikki rappelle que depuis 232 jours, elle a défendu ce titre contre chaque challenger. Nikki prétend avoir donnée à chaque Diva une chance et n'a pas pris de raccourcis. Nikki affirme être la définition de la peur. Que ce soit dans le ring ou sur les tapis rouges, dans les reality shows ou des films, elle est la « Total Diva ». Maintenant, avec sa sœur Brie et « Foxy » à ses côtés, la Team Bella est dominante. Nikki prétend qu’elles ont tout le pouvoir, parce qu'elle a le titre WWE Divas. Nikki affirme qu’elles prennent les décisions dans cette division et la dirigent. Que ce soit Naomi ou Paige... La musique de Stephanie McMahon interrompt ce que Nikki allait dire. La principale propriétaire de la WWE rejoint le ring. Stephanie déclare que la façon dont Nikki parle est comme si Nikki possède la division des Divas et la WWE. Stephanie déclare qu'elle possède elle, la WWE. Stephanie ajoute que l'héritage de la WWE est sur ses épaules, ce qui comprend la division des Divas. Stephanie admet que Nikki a raison sur le fait que la Team Divas est inarrêtable. Stephanie dit que le niveau de compétition que tout le monde attend n’avait pas été atteint. Stephanie déclare qu’il y a une révolution avec les femmes dans le sport. Que ce soit dans le football, l'UFC, ou le tennis féminin, les femmes dominent. Stephanie déclare qu’il est temps pour un changement dans la division des Divas dès maintenant. Stephanie dit qu'elle ne le fera pas seul. Stephanie fait venir « une femme qui essaie de faire une différence » - Paige. Alors que cette dernière rejoint le ring, Nikki dit qu'elle ne comprend pas pourquoi Paige est ici. Nikki ne peut même pas compter le nombre de fois Paige a échoué. Stephanie répond que Paige est ici parce qu'elle veut qu’elle le soit. Stephanie demande à Nikki de fermer sa gueule. Stephanie dit que Paige veut la révolution, mais elle a besoin d’aider car elle n’y arrive pas toute seule. Stephanie rappelle que pour des raisons quelconques, personne n'a été disposé à se mettre aux côtés de Paige. Das chants « WOO » éclatent. Stephanie dit qu'elle connaît quelqu'un qui n'a pas peur de l'incendie et qui voudrait être avec elle dans la tranchée. Stephanie fait venir Becky Lynch! Becky Lynch pour se joindre à Paige. Becky Lynch fait son entrée à une belle réception de la foule. Stephanie dit que ça ne suffi, car Paige et Becky sont encore en sous nombre par rapport à la Team Bella. Stephanie annonce que pour rejoindre la Team Paige, il y a une femme qui a été élevé pour ce business. Stephanie l’introduit à la façon de Ric Flair avant de présenter Charlotte ! Cette dernière qui est la fille de « The Nature Boy », Ric Flair, rejoint le ring. La Team Bella n'a pas l'air heureuse. Stephanie laisse échapper un « WOO » alors que la foule chante « NXT ». La musique de Naomi retentie et cette dernière rejoint le ring avec Tamina. Naomi rappelle qu’elles ont quelques affaires non réglées avec la Bella Twins et Paige. Stephanie répond qu'elle est heureuse que Naomi soit là. Naomi prétend qu'elles sont la compétition Stephanie veut et demande quand vont-elles obtenir ce qu'elles méritent ? Stephanie dit qu'elle devrait être ici prendre leur place, mais il y a quelqu'un d'autre qui pense un peu comme elles. Cette personne n'a pas peur de se lever pour elles et de saisir l'occasion et saisir le moment. Cette personne se fait appeler « The Boss », elle est la championne des NXT Womens actuelle, Sasha Banks ! Cette dernière rejoint le ring sans sa ceinture. Stephanie demande si cela c’est ce que Nikki entend par la concurrence ? Stephanie dit avoir mis des opportunités sur la table et veut voir qui va les prendre. Stephanie quitte le ring alors que les trois « Factions » se dévisagent. Sur le ring, rapidement, la Team Bella se retrouve entourée par la Team Paige (Paige, Charlotte et Becky Lynch) et par la Team Naomi (Naomi, Tamina et Sasha Banks). La Team Bella tente de quitter, mais elles sont prises au piège entre les deux factions. La foule scande : « This Is Awesome » ! Sasha envoi Nikki au sol et la bagarre éclate entre les 6 Divas. Tamina est éjectée du ring par Charlotte qui va ensuite sauver Becky de Brie à qui elle porte un « Dropkick ». Charlotte repousse Nikki et Alicia coup sur coup avant d’être séchée par Naomi. Paige porte un « Back Kick » à cette dernière avant de lui appliquer un « PTO ». Tamina intervient avec un « Back Kick » pour se faire frapper par Nikki. Naomi s’en prend à cette dernière mais Brie lui saute dessus avec un « Thesz Press » et la frappe au sol. Sasha malmène Alicia dans le coin puis porte un « Running Double Knees » à Brie dans le coin. Becky esquive une « Ruade » de Sasha et la dégage du ring. Charlotte esquive un « Axe Kick » de Fox et lui applique son « Figure Eight ». Lynch applique « Fujiwara Armbar » sur Brie et Sasha Banks applique son « Banks Statement » sur Nikki Bella ! La foule scande bruyamment « NXT » avant que les « Rookies » libèrent les 3 de la Team Bella quand Naomi et Tamina remontent sur le ring. Un autre chant « This Is Awesome » éclate sous le regard satisfait de Stephanie sur la plateforme. Sur le ring, on retrouve le New Day. Xavier Woods lance un « Atlantaaaaaa » et dit que c’est sa ville natale et la plus grande ville sur Terre. Xavier affirme qu’ils savent comment rester positifs. Big E provoque les fans en rappelant que l’année dernière, cette ville a été fermée en raison d'un pouce de neige sur la ville, mais ils sont restés encore positifs. Woods affirme que même si les Atlanta Hawks sont le numéro 1, ils se noient dans les « Playoffs Off » de la NBA et perdent, mais ils restent encore positif. Kofi Kingston affirme qu'ils sont positifs qu'ils vont vaincre les Prime Time Players ce dimanche et ainsi regagner leur titre WWE Tag-Team Championship. Big E prétend qu’au PPV WWE Battleground, les Prime Time seront hors course. Kingston et Xavier aiment vraiment cette phrase. Woods que c’est parce que le « New Day Rocks » mais la foule chante « New Day Sucks ! ».

Six Man Tag-Team Match :
Mark Henry et The Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil) Vs. The New Day (Big E, Kofi Kingston et Xavier Woods)

Mark Henry et les champions WWE Tag-Team, The Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil) affrontent The New Day (Big E, Kofi Kingston et Xavier Woods) dans un « Six Man Tag-Team Match ». Kofi débute face à Kingston qui lui porte des « Low Kicks ». Titus lui bloque la jambe et l’envoi au sol. Relais de Big E. à qui O'Neil porte un « Bodyslam » puis un « Leg Drop ». Relais de Darren à qui Titus porte une « Inverted Suplex » pour l’envoyer sur Big E. en « Splash ». Young ajoute un « Seated Senton » avant de passer Big E. par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline ». Kofi tente d’intervenir mais O'Neil le bloque dans ses bras et lui porte un « Back Breaker ». Xavier tente à son tour d’intervenir mais les Prime Time Players le bloquent et l’envoient à Mark Henry qui le balance à bout de bras à l’extérieur sur le reste du New Day. Plus tard, de retour sur le ring, les « Heels » ont l’avantage et se relaient pour frapper O'Neil dans leur coin à tour de rôle. Plus tard, Big E. envoi Kingston sur Titus pour lui porter un « Low Dropkick ». Alors que Kofi provoque Young et Henry, O'Neil revient et tente un « Roll Up » pour le compte de 2. Kofi répond d’un « Standing Dropkick » pour le compte de 2 ! Plus tard, Kofi porte un « Running Low Kick » et un « Shinning Wizard ». Big E., qui a pris le relais entre-temps, ajoute un « Big Splash » pour le compte de 2 ! Relais de Woods qui frappe O'Neil au sol pour le compte de 2. Xavier le malmène ensuite à terre. Plus tard, alors que Woods provoque O'Neil en ce moquant de lui, ce dernier le contre d’une « Clothesline » ! Relais à Mark Henry qui envoi Woods au sol à plusieurs reprises avant de virer les 2 autres du New Day de leur coin. Woods revient et lui porte un coup de genou au visage pour le compte de 0 quand Darren intervient ! Kingston porte un « Trouble In Paradise » à ce dernier pour se faire virer d’un « Big Boot » de la part de Titus. Big E. porte un « Belly To Belly Suplex » à O'Neil pour le virer. Henry repousse Woods dans le coin d’où ce dernier le contre. Mark bloque un « Crossbody » de Xavier et remporte le combat avec un « World’s Strongest Slam » ! Après le combat, les Prime Time Players célèbrent avec Mark en faisant leur dans du « Millions Of Dollars ».

Vainqueurs : Mark Henry et The Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil) (4:51)

R-Truth Vs. King Barrett
R-Truth affronte King Barrett. Epreuve de force, R-Truth applique un « Collier de tête ». King Barrett le repousse pour se prendre un « Shoulder Tackle ». R-Truth le provoque et esquive une « Clothesline » pour surprendre l’Anglais avec un « Victory Roll » pour le compte de 2 ! Barrett répond d’un « Big Boot » et le frappe au sol pour le compte de 2 ! Plus tard, Barrett porte un « Irish Whip » puis un « Back Breaker » pour le compte de 2 ! Barrett le frappe plus tard ua visage puis au sol avant de sauter dessus de la seconde corde avec un « Diving Elbow » pour le compte de 2. King Barrett le malmène ensuite dans les cordes puis lui y porte des coups de genoux avant d’ajouter un « Big Boot » pour le compte de 2 ! Barrett applique ensuite un « Collier de tête » au sol. Plus tard, R-Truth se dégage et revient pour porter une « Ruade » dans le coin à son adversaire. Barrett retourne un « Irish Whip » mais R-Truth le contre du coin pour l’envoyer, tête la première contre le coin avec un « Headcisors ». R-Truth ajoute un « Lie Detector » pour la victoire ! Après le combat, R-Truth va sous le ring et en sort une serviette blanche qu’il prend comme cape puis enfile une couronne en carton et prend un débouche chiotte comme sceptre. Barrett est furieux que R-Truth célèbre avec son « costume royal ».

Vainqueur : R-Truth (3:13)

On voit les images de Rusev agresser sauvagement Dolph Ziggler la semaine dernière à Raw. La cheville de Rusev semble complètement guérie.

La musique de John Cena retentie et ce dernier rejoint le ring. Cena déclare à la caméra que le « John Cena US Open Challenge » est le suivant. Rusev arrive, portant des bottes de lutte et est accompagné de Summer Rae. Rusev relève le défi. Rusev prétend être le plus grand champion United-States à jamais. Rusev affirme qu'il serait toujours le champion s’il n'y avait pas cette blonde, ce serpent et cette sorcière nommée Lana. Un chant « USA » éclate. Rusev déclare que c’est pourquoi il a cassé le petit ami stupide de Lana, Dolph Ziggler. Rusev affirme qu'il va briser John Cena ce soir. La musique de Kevin Owens retentie et ce dernier rejoint le ring. Owens rappelle qu'il a dit à plusieurs reprises que si quelqu'un doit battre Cena pour le titre, ça sera lui. Owens déclare qu'il va battre John ce soir pour le titre United-States Championship. Kevin ajoute qu’au PPV WWE Battleground, Cena pourra avoir sa revanche. Alors qu’Owens pénètre dans le ring, Rusev dit « Ecoutes Américain Français stupide... Je suis arrivé ici en premier ! D'ailleurs, tu as 2 prénoms stupides. Kevin et Owen. Réfléchis ! ». Owens ordonne à Rusev de prendre sa stupide « wanabee » de Lana et de sortir d'ici, de prendre son drapeau et de se le coller dans son Tchernobyl. Rusev hurle à Owens jusqu'à ce que la musique de Cesaro retentisse. Ce dernier reçoit une très bonne réaction de la foule. Cesaro va direct en face-à-face avec Cena. Owens pousse Cesaro et ce dernier lui répond. Rusev intervient aussi. Cesaro nettoie le ring des 2 « Heels ».

Au retour de pause, on apprend que l'Authority a jugé que Rusev, Kevin Owens et Cesaro doivent se faire face dans « Triple Threat Match » pour déterminer qui affrontera John Cena plus tard ce soir. Ce dernier se retrouve aux commentaires pour ce match.

WWE United-States Title #1 Contendership Triple Threat Match :
Cesaro Vs. Rusev Vs. Kevin Owens

Cesaro, Rusev affronte, accompagné de Summer Rae, ainsi que Kevin Owens, s’affrontent dans un « #1 Contendership Triple Threat Match » pour le titre WWE United-States plus tard dans la soirée. Owens et Rusev acculent Cesaro dans le coin et l’y frappent avant de l’y malmener. Plus tard, Cesaro tente de les repousser, sans succès. Rusev lui porte un « Irish Whip » avant d’acculer Kevin dans le coin et de l’y frapper. Cesaro revient en esquivant Rusev et porte un « Dropkick » à Owens toujours dans le coin. Cesaro bloque une tentative de « Souplesse » de Rusev qu’il retourne par la suite. Kevin passe le Suisse sur le rebord et enchaine avec un « Cannonball » sur Rusev pour se prendre un « Running European Uppercut » de Cesaro. Ce dernier ajoute un « Irish Whip » suivit d’un autre « Running European Uppercut ». Rusev esquive une « Clothesline » du Suiss Superman en porte un « Cannonball » sur Owens dans la foulée. Cesaro surprend Rusev d’un « Very European Uppercut » mais Kevin casse le tombé. Cesaro frappe ce dernier au visage mais Kevin le surprend d’un « Code Breaker » et tente le tombé sur ses 2 adversaire l’un après l’autre, sans succès. Les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » retentissent. Kevin porte un « Bodyslam » sur Cesaro puis monte sur la 3ème corde pour un « Swanton Bomb » que contre le Suisse en relevant ses genoux. Rusev ajoute un « Back Kick » à Kevin dans la foulée pour le compte de 2 quand Cesaro intervient. Ce dernier couvre alors Kevin sans succès. Plus tard, Cesaro contre Rusev dans le coin pour se prendre une « Saito Suplex » pour le compte de 2 ! Plus tard, Rusev frappe ses adversaires à tour de rôle au sol. Rusev enchaine avec un « Bodyslam » sur Cesaro puis monte sur les cordes ou Owens le contre. Cesaro les rejoint pour surélever Owens pour une « Superplex » sur Rusev pour le compte de 2 de Cesaro sur chacun de ses adversaires. Les chants « This Is Awesome » retentissent. Plus tard, Cesaro porte un « Low Dropkick » à Owens puis un « Running European Uppercut » à Rusev qui est sur les cordes. Plus tard, Owens les contre sur les cordes. Cesaro se dégage de dessus ses épaules et l’envoi dans le coin d’où Owens le contre d’un « Back Elbow ». Owens enchaine avec un « Tornado DDT » pour le compte de 2 quand Rusev casse le tombé avec une « Diving Hedbutt » de la seconde corde ! Rusev couvre ses adversaires l’un après l’autre, sans succès. Echanges de coups entre Rusev et Kevin. Ce dernier bloque une tentative de « German Suplex ». Rusev en fait de même alors Cesaro leur porte une « Double Release German Suplex » pour le compte de 2 sur Owens alors que Rusev retombe à l’extérieur du ring. Kevin va le chercher mais Cesaro leur saute dessus ! Ce denrier remonte Rusev sur le ring et porte un « High Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2 ! Cesaro attrape Rusev par les pieds mais Owens intervient avec un « Superkick » sur Cesaro. Kevin enchaine avec un « Springboard Moonsault » de la seconde corde sur Rusev pour le compte de 2 ! Cesaro tire sur les cordes pour faire passer Owens par-dessus. Rusev prend le dessus sur Cesaro et lui porte un « Fallaway Slam » avant de tenter une « Accolade » qu’empêche Kevin avec un « Superkick » ! Plus tard, Rusev contre Owens avec un « Alabama Slam » puis le frappe sur la colonne vertébrale avant d’appliquer une « Accolade ». Cesaro intervient et porte une « Deadlift Verticale Suplex » sur Rusev ! Les 3 hommes sont à terre. Plus tard, Kevin frappe les 2 hommes et commence à les gifler en disant que Cena est à lui. Rusev et Cesaro le frappent. Cesaro prend le dessus mais Rusev le contre rapidement et passe Kevin par-dessus la 3ème corde ! Là, ce dernier décide de quitter le match, criant que le titre lui reviendra Dimanche. Plus tard, Rusev malmène Cesaro au sol avec un « Collier de tête ». Plus tard, ce dernier revient et porte un « Springboard Spinning European Uppercut » en contre ! Cesaro porte plusieurs « Running European Uppercut » dans le coin, l’y frappe avant d’ajouter un « Low Dropkick » ! Plus tard, Cesaro le monte sur les cordes mais Rusev le bloque pour lui porter une « Souplesse » contre le rebord du ring ! Plus tard, Rusev le remonte sur le ring, défi Cena aux commentaires, puis monte sur les cordes ou Cesaro le contre avec des « European Uppercuts ». Rusev repousse une tentative de « Souplesse » pour se prendre un « Standing Dropkick ». Rusev le repousse à nouveau mais Cesaro esquive une « Diving Headbutt » de la 3ème corde et applique un « Crossface ». Rusev se libère et porte un « Spinning Sideslam » pour le compte de 2 ! Plus tard, Cesaro tente un « Sharpeshooter » que repousse Rusev pour lui porter un « Spinning Hellkick » et un « Back Senton Splash ». Rusev lui frappe la colonne vertébrale et tente d’appliquer une « Accolade ». Cesaro le repousse et lui porte un « Cesaro’s Swing » avant d’appliquer un « Sharpeshooter ». Rusev s’en dégage en quittant le ring. Cesaro lui saute dessus avec un « Suicide Dive » puis porte un « Running European Uppercut » à l’extérieur. De retour sur le ring, Rusev le contre sur les cordes et lui porte un « Superkick » pour la victoire !

Vainqueur : Rusev (20:55)

WWE United-States Championship Title Match :
John Cena © Vs. Rusev

Le champion WWE United-States, John Cena, défend sa ceinture face à Rusev, accompagné de Summer Rae. Rusev est encore épuisé du match qu’il vient de livrer alors que John est bien frais. Ce dernier prend l’avantage et applique un « Collier de tête » au sol sur son challenger. Les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » retentissent. Plus tard, John porte un « Bodyslam » pour le compte de 2. John ajoute une « Release Fisherman’s Suplex » pour le même résultat. Cena travaille ensuite au sol sur le cou de son adversaire. John le plaque au sol pour le compte de 2. Plus tard, John porte 2 « Running Back Elbows » contre le coin puis ajoute ses « Flying Shoulder Tackles » et son « Proto Bomb ». John porte un « 5 Knuckles Shuffle » puis le met en position de « Attitude Adjustment ». Là, Rusev se dégage et applique une « Accolade » ! Cena se relève pour se dégager sous les chants « USA ». John s’écroule alors que Rusev garde sa prise. Là, Kevin Owens revient et casse le « Accolade » avant de porter un « Pop Up Powerbomb » à rusev pour faire disqualifier Cena !

Vainqueur : Rusev par disqualification !!!! (4:59)

La musique de Stardust retentie et l’on voit ce dernier dans une vidéo. Stardust parle des forces de gravité que Neville pense avoir conquis. Stardust dit que ces forces qu'il néglige le feront s’écraser. Stardust déclare qu’un par un, les héros tombent. Dans leur sillage, une nouvelle étoile se lèvera. Stardust dit « Embrassez l'étrange » avant de siffler à la caméra.

Neville Vs. Stardust
Neville affronte Stardust. C’est le retour de ce dernier après le décès de son père, Dusty Rhodes, il y a quelques semaines. Les chants « Cody » puis « Dusty » retentissent. Neville tend sa main à Stardust qui lui serre avant de l’attaquer en traite pour prendre l’avantage. Stardust le sèche d’une « Short Clothesline » et enchaine d’un « Bodyslam ». Neville revient plus tard pour se faire envoyer au sol. Stardust le frappe à terre puis le passe sur le rebord. Stardust le frappe au visage mais Neville le contre plus tard du rebord et monte sur la 3ème corde pour finalement se raviser. Stardust esquive un « Springboard » pour le contrer ensuite avec un « Side Effect » ! Stardust le frappe à terre avant de lui y appliquer un « Collier de tête » sous les chants « Cody ». Neville tente de se libérer pour se prendre un compte de 2. Stardust le frappe au sol et parade avec une « révérence ». Stardust reprend son travail au sol sur le cou de Neville. Plus tard, ce dernier revient et l’envoi plusieurs fois au sol avant de lui porter un « Irish Whip » que retourne Stardust. Neville contre une « Ruade » pour le compte de 2 puis ajoute un « Crucifix Cover » pour le même résultat. Stardust retourne un « Victory Roll » en tenant Neville par le slip pour la victoire !

Vainqueur : Stardust (4:07)

On retrouve le ring habillé d'un tapis noir et une table de conférence au centre. La musique de Seth Rollins retentie, et le champion WWE World Heavyweight rejoint le ring avec Kane. Rollins dit qu'il est malade et fatigué de voir les images de Brock Lesnar détruire la Cadillac qu’il a offert aux J&J Security. Rollins dit qu'il aimerait prendre un moment pour rappeler à tout le monde et surtout à Brock Lesnar de la destruction qu'il est capable de faire. Une vidéo remontre Rollins, Kane et les J&J Security agresser Lesnar il y a 3 semaines à Raw. Rollins déclare que dans ce monde, tout ce qu’un homme a vraiment est sa parole. Rollins est fier de donner sa parole : il n'a pas peur de Brock Lesnar. Ce dimanche au PPV WWE Battleground, Rollins dit qu'il va conquérir à nouveau le vainqueur. Il va vaincre le 21-1. Il sera le boulet de démolition qui va détruire la « Suplex City » et il sera le feu qui brûlera Lesnar en cendres. Ce dimanche, il va reposer dans les vestiges de la « Suplex City » et en sortira encore le champion WWE World Heavyweight. La musique de Brock Lesnar retentie et ce dernier arrive, accompagné de Paul Heyman. Lesnar monte sur le ring, fixe Seth et s’assoit sur un des sièges toujours regardant fixement Rollins. Ce dernier prend prudemment un siège. Rollins regarde Heyman et ce dernier l'avertit de ne jamais détacher ses yeux de la « bête ». Paul demande à Rollins écouter ce qu'il a à dire. Depuis que Rollins a trahi ses frères du Shield, Heyman a voulu voir quelqu'un mettre la main sur lui. Depuis Rollins a vendu son âme pour devenir l'avenir incontesté de la WWE, la foule a voulu voir quelqu'un mettre la main sur lui. Depuis que Rollins a violé le 11ème commandement, « Tu ne provoquera pas intentionnellement Brock Lesnar », depuis qu'il a encaissé le contrat « Money in the Bank » et qu’il a volé le titre WWE World Heavyweight Championship, Brock Lesnar a voulu lui mettre la main dessus. Le problème qu’Heyman voit est que la pression est sur Rollins. Nous sommes dans six jours, et c dimanche soir, tout le monde va payer pour regarder Battleground afin de voir Rollins se faire botter le cul. Heyman ne jure que par son dieu de la vengeance, chaque personne va en avoir pour son argent. Ce dimanche soir au PPV WWE Battleground, Rollins se fera botter le cul. Rollins va se faire battre, blesser, giflé, perforées, « Suplexer », se prendre des « F-5 », épingler et détrôner. Ce dimanche soir au PPV WWE Battleground, Rollins va à la « Suplex City ». Rollins sera traînés là-bas par une bête, un conquérant et le véritable avenir de la WWE, Brock Lesnar. Heyman laisse tomber le microphone et demande à Rollins de signer le contrat. Un chant « Suplex City » éclate. Rollins signe le contrat et le fait glisser vers Lesnar. Heyman informe Lesnar qu'il avait déjà lu et qu’il peut le signer. Lesnar signe et Rollins commence à mettre ses mains sous la table. Heyman lui hurle de laisser ses mains sur la table. Rollins répond qu’Heyman a un esprit retors. Rollins demande s’il est paranoïaque ? De nulle part, Lesnar retourne la table. Rollins semble terrifié alors que Lesnar se baisse pour prendre un manche de hache. Brock redresse la table et se rassoit sous les chants « Suplex City ». Lesnar fixe Seth qui se rapproche doucement et prend le manche. Rollins retourne sa chaise mais là, Brock l’accule contre les cordes avec la table pour le faire retomber du ring. Lesnar accule ensuite Kane dans le coin et lui y porte des coups de béliers. Rollins attaque Brock par derrière, mais Lesnar revient vite et lui porte une « Release German Suplex » ! Lesnar passe Kane par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » mais Kane retombe sur ses pieds et tire Lesnar hors du ring. Ce dernier le repousse à l’extérieur puis bloque une « Plancha » de Rollins. Alors que Lesnar va pour porter un « F-5 » à Seth, Kane lui porte un « Big Boot » ! Rollins et Kane frappent Brock avant de l'envoyer contre le poteau du ring. Rollins le frappe avec le manche de hache avant que Kane et Seth le frappent au sol. Seth maintient Lesnar que Kane frappe avec un des morceaux d’escaliers d’acier. Plus tard, Rollins met Brock en position de « Pedigree » sur les marches d'acier, mais Lesnar revient et le plaque le dos contre les barricades ! Lesnar saute vers Kane qui le bloque à la gorge pour tenter un « Chokeslam », mais Lesnar se dégage pour porter un « F-5 » à Kane à même le sol ! Rollins s’enfuit par la foule avant que Lesnar ne puisse lui mettre la main dessus. Lesnar revient vers Kane et lui pose le pied sur une partie de l’escalier d’acier et le frappe avec l’autre morceau ! Kane hurle de douleur alors que Lesnar le regarde. Lesnar remonte sur le ring et célèbre avec la ceinture WWE World Heavyweight Championship ! Plus tard, Rollins revient sur le ring et jette la table puis une chaise sur le ring avant de se saisir du microphone. Rollins déclare que dès le premier jour, Lesnar est venu ici et pensait qu'il était intouchable. Lesnar est passé à travers The Undertaker, John Cena et Roman Reigns, mais il n'est pas encore passé par lui. Seth prétend qu’à WrestleMania, il lui a pris le titre parce qu'il est meilleur que Lesnar. La foule le hue. Rollins annonce que dans 6 jours, au PPV WWE Battleground, il va faire ce qu'aucun autre homme sur cette terre peut faire - qu'il va prouver que Lesnar n’est pas une machine ou un monstre. Lesnar est un homme avec une impulsion qui peut être battue. Rollins dit qu'il va déchirer ce tatouage d’épée stupide de sa poitrine, le réduire de moitié et pour toujours être connu comme l'homme qui tua la bête ! Rollins quitte le ring avec le titre avant de regarder sur les ambulanciers qui s’occupent de Kane. Rollins lui demande si c’était son grand plan pour se débarrasser de Lesnar ? Seth déclare que ceci est tout comme la carrière de Kane - une grosse déception. Seth prétend que Kane n’est rien sans lui. Maintenant Kane est sans lui, alors Kane n'a rien. Rollins l'appelle un morceau de merde et « wannabe » Hall of Famer. Rollins se retourne et frappe du pied la cheville prétendument fracturée de Kane avant de partir…

Review du site WillyWrestleFest.fr