Review du site WillyWrestleFest.fr

24 Août 2015
Barclays Center - Brooklyn, New York

Raw ouvre avec une vidéo de plus tôt aujourd'hui avec le COO de la WWE Triple H et le champion WWE World Heavyweight et WWE United-States, Seth Rollins au siège de la WWE à Stamford, Connecticut. Triple H déclare que Rollins n’est plus l'avenir, après la nuit dernière, il est l'homme. Triple H ajoute que, comme promis, Rollins va avoir sa statue aux côtés de ces légendes de la WWE comme Bruno Sammartino et l'Ultimate Warrior. Rollins remercie Triple H et ils s’embrassent.

La musique de Brock Lesnar retentie et il rejoint le ring avec Paul Heyman. La foule lance un chant « Suplex City » alors qu’Heyman prend un micro. Paul se présente comme toujours, puis dit qu'il est le défenseur énervé du conquérant arraché, la « Bête de Barclays », BROCKKKKKK LESNARRRRRRRRRR ! Heyman se demande qu'est-ce qui est arrivé ici hier soir ? Huées de la foule. Comment avons-nous eut Brock Lesnar forçant l'Undertaker pour la première fois de ses 25 ans de carrière à abandonner dans un scénario qui sera inexacte de décrire… Mais l'Undertaker, après toutes ces années, a obtenu une victoire sur son client, Brock Lesnar. Il est un fait indiscutable que la nuit dernière, Brock Lesnar a emmené l'Undertaker à « Suplex City ». Il est un fait indiscutable que la nuit dernière, Brock Lesnar verrouillé le Phenom dans une « Kimura Lock » et, s'il vous plaît, regardez cette vidéo choquante, car c’est un fait incontestable que la nuit dernière, Brock Lesnar a forcé l'Undertaker à abandonner. Nous voyons vidéo en question et Heyman dit comment il est à l'aise pour ce conte de fées à la fin, car c’est un père, il comprend. Toute cette croyance que l'Undertaker est immortel, ou mort, ou quelque soit absurde qu'il veut cracher, mais par-dessus tout, il a abandonné contre Brock Lesnar. Vous savez ce que cela signifie de taper ? Cela signifie que Brock Lesnar, est le meilleur lutteur, le meilleur combattant, le meilleur homme. Heyman dit Lesnar ne blâme pas l'arbitre, qui ne voit pas l'eau du robinet, ni le chronométreur, qui avait de la compassion pour l'Undertaker parce que quand il tapait, il savait que Lesnar lui romprait le bras. Pouvons-nous apporter le fait que l'Undertaker se soit effondré à nouveau avant d'arriver en coulisses ? Tout est sur Internet. Quand Paul lance qu’il a assez de matière pour être ici durant les 3 heures de Raw, un chant « Yes » éclate. Imaginez que l'Undertaker avait besoin d'être sauvé de Brock Lesnar ? Mais qu’à fait l’Undertaker après ceci ? L’Undertaker a porté un « Low Blow » désespéré puis a verrouillé Lesnar dans un « Hell’s Gate » et parce qu'il a besoin d'entendre Lesnar abandonner, il lui crie de le faire. Et quelle a été la réponse de Lesnar ? L’Undertaker, vous êtes le dernier pistolero, mais vous ne pouvez pas tirer avec Brock Lesnar. Donc, vous avez raison, nous ne sommes pas ici pour remuer nos gencives, nous sommes ici parce que Brock Lesnar veut battre l'Undertaker une fois de plus ! Je ne suis pas ici pour lancer un défi pour WrestleMania ou pour les Survivor Series ou le Royal Rumble ou au MSG ou la Night Of Champions, Brock Lesnar défit l'Undertaker pour le faire « Brooklyn Style », ce soir, ce soir, ce soir, maintenant, maintenant, maintenant ! Ramène ton cul dans ce ring ! Un chant « Yes » éclate quant Lesnar enlève son « T-Shirt » et qu’il est prêt à se battre. Mais c’est Bo Dallas vient à la place dans le ring, faisant de son tour d'honneur autour. Bo dit à M. Brock, qu’il a de bonnes nouvelles et de mauvaises nouvelles. Les mauvaises nouvelles sont que la nuit dernière contre Undertaker, Lesnar c’est évanoui. Les bonnes nouvelles sont qu’il c’est finalement réveillé et a eut un bon rêve, de battre effectivement l'Undertaker. Dallas dit à Brock qu’il peut faire de ses rêves deviennent réalité, pour ça, tout ce que Brock a à faire est de « BOLIEVE » ! « Ça y est, Brock, Bolieve, Bolieve, Brock » ! Lesnar lui répond avec une « Clothesline » et quatre « Release German Suplex » l'envoyant ainsi à « Suplex City ». La foule veut plus suplexes, mais Lesnar par avec Heyman en arrière, mais Heyman dit « Que diriez-vous de cinq ? ». Lesnar revient dans le ring, attrape Dallas, et porte une 5ème « Release German Suplex » ! Foule en veut toujours plus, mais Lesnar repart vers l'arrière. Heyman l'arrête encore et lui dit qu'il en veut une pour lui à nouveau. Lesnar revient dans le ring, relève Dallas et Heyman lui dit qu'il veut que Dallas sache que Brock « BOLIEVES » ! Lesnar porte alors un « F-5 » à Dallas puis repart avec Heyman.

Non Title Match :
The New Day (Big E et Kofi Kingston) © Vs. The Lucha Dragons (Kalisto et Sin Cara)

Les champions WWE Tag-Team, New Day (Big E et Kofi Kingston), accompagnés de Xavier Woods, affrontent The Lucha Dragons (Kalisto et Sin Cara) dans un « Non Title Match ». Les anciens champions de la WWE Tag-Team, les Prime Time Players, sont aux commentaires. Sur la plateforme, avant le match, Big E annonce que maintenant ils vont donner la présentation de… Xavier Woods ! Ce dernier arrive en jouant du trombone alors que Big E et Kofi font une adaptation propre de « New York, New York » appelée « New Day, New Day ». Kingston débute face à Sin Cara qui le soulève après une esquive pour le balancer à terre. Relais de Kalisto que Cara envoi en « Splash » sur Kofi après une « Planchette Japonaise » pour le compte de 2 ! Plus tard, Kalisto passe Kofi par-dessus la 3ème corde du rebord. Big E. tente d’intervenir pour se faire sortir avec un « Handspring Flying Kick ». Kalisto leur saute dessus avec une « Slingshot Crossbody » que bloquent les champions. Sin Cara décide alors de leur sauter dessus avec un « Suicide Dive ». Plus tard, de retour sur le ring, les New Day dominent Sin Cara. Relais de Kalisto qui reprend l’avantage sur Kingston à qui il porte un « Leg Trape Sunset Flip » pour le compte de 2 quand Big E. intervient. Sin Cara le vire du ring mais Big E. le tire à l’extérieur. Ceci déconcentre Kalisto à qui Kofi porte une « Inverted Suplex Into A Front Slam ». Le New Day en termine apr un « Double Teaming » avec le « Big Ending » de Big E. aidé de Kofi pour la victoire !

Vainqueurs : The New Day (Big E et Kofi Kingston) (2:45)

Après le combat, alors que le New Day célèbrent leur victoire en dansant en plus de jouer avec le trombone. Tout d'un coup, les feux d'artifices arrivent et le grand écran affiche « Bienvenue à Dudleyville ». Les Dudley Boyz sont de retour à la WWE après plus de 10 ans d’absence ! Bubba Ray et D-Von rejoignent le ring alors que le New Day est choqué par ce qu'ils voient. Xavier monte sur le rebord du ring pour se faire sortir par les Dudley. Kofi est surpassé à l’extérieur du ring par D-Von. Bubba évite une « Ruade » de la part de Big E. Ce dernier est envoyé envoyés à l'extérieur par Bubba. Xavier se rue sur ce dernier pour se prendre un « Bodyslam ». D-Von monte sur la 3ème corde pour porter un « Wassup Headbutt » à Xavier ! Bubba pousse D-Von et lui demande d'aller chercher les tables ! D-Von ramène une table de dessous le ring et la monte dessus. D-Von met en place la table puis les Dudley portent un « 3D » sur Xavier à travers la table sous les chants « EC-Dub » !!! Les Dudley Boyz quittent le ring, confrontent les Prime Time Players avant de remonter sur le ring pour célébrer !

Nous voyons la couverture médiatique de l’intervention de Jon Stewart dans le match John Cena-Seth Rollins à Summerslam.

On voit une vidéo de John Cena accordant son 500ème « Make-A-Whish » la semaine dernière avec le Make-a-Wish Foundation. C’est le nombre de vœux le élevé à jamais par une célébrité. Nous voyons Rocco, la personne à qui Cena à accordé son 500ème « Make-A-Whish » et sa famille au premier rang.

En arrière-scène, on retrouve, Triple H et Stephanie McMahon qui parlent de la statue Seth Rollins puis nous voyons à quoi la statue ressemble. Rollins arrive avec les yeux fermés, en disant qu'il veut remercier Triple H et Stephanie pour la statue et pour tout ce qu'ils ont fait pour lui. Seth leur dit que cet endroit est tellement mieux avec eux deux en charge. Stephanie répond que la WWE est tellement mieux avec Rollins en tant que champion.

Tag-Team Match :
Dean Ambrose et Roman Reigns Vs. Bray Wyatt et Luke Harper

Dean Ambrose et Roman Reigns affrontent Bray Wyatt et Luke Harper. Ce dernier débute face à Ambrose. Après quelques échanges, Dean prend l’avantage avec un « Missile Dropkick » de la seconde corde. Ambrose repousse Bray et lui saute dessus avec un « Slingshot » pour se prendre un « Suicide Dive » de Luke. Ce dernier se prend une « Clothesline » en contre de Dean. Ce dernier frappe la tête de Bray contre le rebord du ring et Roman ajoute un « Dropkick ». Plus tard, de retour sur le ring, Wyatt reprend l’avantage sur Ambrose avec une « Clothesline » pour le compte de 2. Relais de Luke qui porte un « Bodyslam » puis une « European Uppercut » à Dean avant de le catapulter entre les cordes. Relais de Bray qui malmène Dean au sol. Ce dernier revient pour se prendre un « DDT » pour le compte de 2. Wyatt ajoute un « Gutbuster » pour le même résultat. Relais d’Harper qui malmène Ambrose au sol. Plus tard, Dean se dégage et porte un « Bodyslam » puis un « Tornado DDT » dans la foulée. Relais des 2 côtés, Reigns contre Bray d’un « Samoan Drop » et enchaine, plus tard, 2 « T-Bone Suplex » puis une « Clothesline » dans le coin. Bray revient pur se faire frapper au visage. Reigns porte une « Inverted Suplex Slam ». Bray l’empêche de porter un « Superman Punch ». Roman l’envoi à terre et frappe Harper hors du rebord. Bray le surprend avec un « Uranage » pour le compte de 2 quand Ambrose intervient. Harper s’en prend à ce dernier pour se faire sécher par une « Clothesline » de Dean. Ce dernier tire sur les cordes pour faire passer Wyatt par-dessus et lui saute dessus avec un « Suicide Dive ». Dean remonte Wyatt sur le ring ou Reigns porte une « Jacknife » pour le compte de 2 quand Luke intervient. Ce dernier porte alors des « Superkicks » à ses 2 adversaires. Plus tard, Reigns repousse les 2 « Heels » et esquive une « Ruade » de Luke qui passe par-dessus le coin. Roman repousse Bray qui tente une « Sister Abigail » pour l’envoyer sur Ambrose. Ce dernier repousse Bray vers Reigns qui porte un « Superman Punch » à Bray. Ambrose monte sur la 3ème corde pour sauter sur Harper à l’extérieur. Alors que Reigns s’apprête à en finir avec Bray, les lumières s’éteignent. A leur retour, un homme assez massif, est sur le rebord du ring avec un masque de mouton noir. (Il s’agit de Braun Strowman à la NXT). Ce nouveau membre de la Wyatt Family attrape Roman par le cou et l’accule dans le coin pour faire disqualifier Bray et Luke. Reigns tente de s’en prendre à lui pour se faire envoyer à terre comme de rien. Ambrose tente aussi sa chance pour se faire repousser. Roman tente d’aider son partenaire, en vain. Braun domine les 2 hommes puis porte une sorte de « Cobra Clutch » à Reigns qui s’évanoui… Strowman soulève Reigns pour lui porter une sorte de « Full Throttle ». Ambrose tente de le frapper mais Braun prend le dessus et lâche Dean quand Bray lui fait signe. Les Wyatt célèbrent après ceci…

Vainqueurs : Dean Ambrose et Roman Reigns par disqualification !!!! (7:34)

Sur le ring, on retrouve The Miz qui nous accueille pour un « Miz TV ». Le Miz demande si la foule est prête pour une révolution de Divas ? Miz introduit la Team PCB qui le rejoint dans le ring. Le Miz tente de parler de Lynch obtenant la victoire nuit dernière, mais Lynch fait comprendre que ça n’a pas d’importance. Paige précise qu’elles ne se voient pas de façons individuelles. Charlotte parle que son père lui a enseigné la loyauté et fait référence aux « 4 Horsemen ». Le Miz répond que le père de Charlotte lui a enseigné le « Figure Four » et qu’il l’a amélioré. Charlotte casse le Miz sur son apparence. Le Miz rappelle son palmarès et ses accomplissements, prétendant qu’il sera aussi futur Hall Of Farmer pour finalement ire qu’il va dépasser l'héritage de Ric Flair. Le Miz tente à nouveau de lancer de la tension entre la Team PCB et leur faire croire qu’il y a de la rivalité entre-elles, sans succès. Paige dit qu’elles sont unies. Miz appelle ça de la rareté. Paige casse le Miz et le traite de petit pervers. Charlotte parle de la révolution chez les Divas et annonce qu’elles sont prêtes à relever n’importe quel défi, que ça soit homme ou femme. Lynch rajoute des animaux et autres cyborg venus du futur. Paige la coupe et dit qu'elles sont là pour prouver que c’est l'ère de l'athlète féminine. Paige déclare qu’elles vont continuer à prouver qu’elles sont juste fortes et dominantes comme tout homme. La Team Bella la coupe et rejoint la plateforme. Nikki prend la parole et se questionne sur le fait que Paige pense qu'elles sont dominantes. Nikki dit que la seule qui domine ici c’est elle du fait de son titre. Brie dit qu'elles sont l'autonomisation des femmes partout dans le monde. Brie conclue qu’elles sont les visages de l'autonomisation et que les PCB sont les bienvenus. Lynch veut savoir comment elles ont dominées quand elles ont perdues la nuit dernière. Brie rétorque qu'elle ne parle pas de la nuit dernière, elle parle des quelques dernières années. Fox ajoute qu'elle a vu de nombreuses recrues Divas aller et venir et de ne jamais revenir à nouveau. Lynch casse Alicia Fox et la provoque. Nikki retient Alicia et dit qu'elles n’ont pas à prouver quoi que ce soit à quiconque, victoires et défaites, qui se soucie ? Dans 3 semaines, elle sera le plus long règne de l'histoire des championnes Divas. Qu’elles gardent leur victoire de Summerslam, elles n’ont toujours pas son tire. Elles commencent toutes à se disputer. Le Miz les calme et leur demande de la fermer quand il lève la main. Le Miz dit que c’est pareil pour la foule qui le hue. Le Miz dit à la Team PCB que si elles veulent révolutionner quelqu'un, elles devraient l’imiter. Le Miz déclare que tout ce qu’il voit c’est 3 femmes avec un hashtag « mignon » qui se débattent comme un tas de filles. La Team PCB apprécie guère les propos du Miz et commence à l’encercler. La Team Bella attaque la Team PCB par derrière. Les « Heels » nettoient le ring sous les chants « We Want Sasha ».

Six Divas Tag-Team Match :
PCB (Becky Lynch, Charlotte et Paige) Vs. Team Bella (Alicia Fox, Brie Bella et Nikki Bella)

PCB (Becky Lynch, Charlotte et Paige) affrontent Team Bella (Alicia Fox, Brie Bella et la championne WWE Divas, Nikki Bella) dans un « Six Divas Tag-Team Match ». Le match débute pendant la pause. Au retour de publicité, c’est Becky qui domine Brie à qui elle porte plusieurs « Legdrops ». Relais de Charlotte qui porte une « Descente du genou » comme son père avant d’attraper la jambe de Brie. Cette dernière ne perd pas de temps et s’enfuir d’une tentative de « Figure Eight » et passe le relais à Nikki. Charlotte l’envoi plus tard à terre pour le compte de 2. Relais de Paige qui frappe Nikki à travers les cordes pour la frapper d’un coup de genou pour le compte de 2. Relais de Becky qui porte un « Headbutt » à Nikki pour le compte de 2. Lynch travaille ensuite sur le bras de Nikki. Cette dernière retourne la prise pour malmener le bras de Becky au sol. Cette dernière revient et tente des tombés, sans succès. Lynch ajoute un « Backslide » puis travaille au sol sur le bras de Nikki. Relais de Charlotte qui continue à travailler sur le bras de Nikki. Relais de Paige qui la plaque au sol pour le compte de 2. Nikki revient pour porter un « Spinebuster » pour le compte de 2. Paige la réaccule dans son coin pour l’y frapper. Relais de Becky qui frappe Nikki à terre. Relais de Charlotte pour un « Double Dropkick » avec Lynch sur Nikki. Alicia et Brie tentent d’intervenir pour se prendre un « Dropkick » des 2 « Faces ». Alors que les 3 « Heels » sont à l’extérieur, Charlotte leur saute dessus avec un « Slingshot Crossbody ». Plus tard, de retour sur le ring, Nikki a repris l’avantage et travaille au sol sur la jambe de Charlotte avec un « Half Boston Crab ». Plus tard, Charlotte revient et tire sur les cordes pour faire passer Nikki par-dessus. Cette dernière lui porte une « Guillotine » entre les cordes de l’extérieur pour l’empêcher de faire le relais. Plus tard, Nikki lui cogne la jambe contre le poteau et la remonte sur le ring pour la frapper à terre pour le compte de 2. Relais de Fox pour un « Double Teaming » des « Heels » qui frappe la jambe affaiblie de Charlotte à terre. Alicia travaille ensuite sur la jambe de Charlotte et lui malmène à terre. Plus tard, Charlotte parvient à se dégager pour enfin passer le relais à Paige qui envoi Alicia à terre à plusieurs reprises avec des « Short Clotheslines ». Paige porte ensuite un « Running Knee » dans le coin et y frappe Alicia à coups de genou. Plus tard, cette dernière revient avec un « Big Boot » et enchaine avec une « Clothesline » pour le compte de 2 ! Alicia monte sur la 3ème corde mais Paige la contre avec une « Guillotine » ! Paige enchaine avec un « Canonball » du rebord du ring et la remonte dessus pour virer les 2 Bella de leur coin. Paige sèche ensuite Fox et applique un « PTO » mais Brie intervient. Lynch s’en prend à cette dernière qui répond avec un « X-Factor » ! Brie reppusse Charlotte avec un « Baseball Slide ». Là, derrière le dos de l’arbitre, Nikki frappe Paige d’un « Forearm » ce qui permet à Alicia de porter un « Axe Kick » pour la victoire !

Vainqueurs : Team Bella (Alicia Fox, Brie Bella et Nikki Bella) (10:43)

King Barrett est dans le ring pour le prochain match qui est un combat par équipe avec Stardust. Alors que ce dernier le rejoint, il attaque Barrett avant le match et lui porte un « Cross Rhodes » ! Les chants « Cody Cody » retentissent. Neville accoure sur le ring et prend l’avantage sur Stardust. Alors que Neville monte sur les cordes pour porter un « Red Arrow », Stardust roule en dehors du ring et repart vers l’arrière...

Lillian Garcia introduit Jon Stewart sur le ring. Ce dernier prend la parole et déclare qu'il a dérangé quelques personnes la nuit dernière… Il dit que pour les petits enfants qui se demandent pourquoi le vieil homme a fait ça, eh bien, il ne l'a pas fait pour aider Seth Rollins, ni pour aider l’Authority, il l’a fait car il ne pouvait pas laisser John Cena battre le record de Ric Flair en gagnant 16 championnats parce que dans mon esprit, le champion est Flair ! La musique de Ric Flair retentie et ce dernier rejoint le ring. Les 2 se portent une accolade. Flair remercie Stewart, mais annonce qu’il était pour John Cena. Le Nature Boy déclare que tôt ou tard, le record sera brisé et qu’il préfère que ce soit par quelqu'un qu’il respecte. Stewart semble emmerdé et Flair reprend les huées du public en disant qu’il pense vraiment être derrière Cena. Jon s’excuse auprès de Flair et ce dernier lui répond qu’il a tout foiré. La musique de John Cena retentie et ce dernier rejoint ring comme à son habitude. Les huées se font entendre. Cena fait les cent pas dans le ring et les chants « Let’s Go Cena, Cena Sux » retentissent. John prend la parole et déclare à Stewart qu’ils doivent parler. Stewart lui demande de quoi il veut parler. Cena dit Stewart a fait ce qu'il a fait parce que c’était la bonne chose à faire et beaucoup de gens dans cette foule sont d'accord avec ça. John annonce qu’il est en paix avec ce que Stewart a fait. Mais, John demande à ce dernier s’il se rende compte qu’à cause de ça, Seth Rollins est à la fois champion WWE World Heavyweight et WWE United-States. Cena dit le titre US qu'il a pris des mains de Rusev et qu’il a remis en jeu chaque semaine à Raw comme un symbole de l’excellence afin de donner une chance aux catcheurs parmi les meilleurs. Cena rappelle que des noms comme Ambrose, Cesaro, Owens, Neville, Zayn ont eut leurs chances et Stewart a foiré tout ça. Stewart note que Cena semble bouleversé et lui fait le signe du « You Can’t See Me ». Cena le met en garde que ce n’est pas un spectacle d'humour et que son punchline sera qu’il lui mette un punch. Stewart dit que Cena a eut un beau match la nuit dernière et il respecte ce qu'il a fait avec le titre US, mais il dit qu’il a trop de respect pour Flair pour voir John battre son record. Cena rappelle que maintenant, le titre est dans les mains de l’Authority et que ces derniers ne se soucient pas du WWE Universe. Stewart déclare que c’est le moment pour Cena de regagner le titre et de regagner la foule Brooklyn. Stewart affirme encore que ceci est le moment de Cena. Ce dernier lui rétorque que puisque c’est son moment, il va faire ce qu'il a à faire. John met Stewart sur ses épaules et lui porte un « Attitude Adjustment ». Après ceci, Cena serre la main de Flair et quitte le ring. Les officiels viennent voir comment se sent Stewart dans le ring et l’aident à repartir en arrière.

En arrière-scène, Renee Young interview John Cena. Ce dernier déclare qu'il a fait ce qui était juste et qu'il était heureux que Stewart soit arrivé à parler. John annonce que plus tard ce soir, il va parler avec Seth Rollins.

8 Man Tag-Team Match :
Cesaro, Dolph Ziggler, Randy Orton et Ryback Vs. Kevin Owens, Rusev, Sheamus et The Big Show
Cesaro, Dolph Ziggler, Randy Orton et le champion WWE Intercontinental, Ryback, accompagnés de Lana, affrontent Kevin Owens, Rusev, Sheamus et The Big Show, accompagnés de Summer Rae dans un « 8 Man Tag-Team Match ». Ryback débute face à Rusev. Epreuve de force, ce dernier prend l’avantage mais Ryback revient rapidement avec un « Thesz Press » et le frappe à terre avant de passer le relais à Cesaro. Ce dernier applique un « Collier de tête » à Rusev qui se dégage pour se prendre un « Powerslam ». Cesaro passe le relais à Ziggler qui porte un « Standing Dropkick ». Rusev repousse une tentative de « Spike DDT » et esquive un « Superkick » avant de quitter le ring. Ryback se rue dessus à l’extérieur et les 2 équipes se font face. Plus tard, de retour sur le ring, The Big Show fait face à Dolph qu’il accule dans le coin. Ce dernier le repousse mais Show contre un saut de la seconde corde. The Big Show lui cogne la tête contre le coin et lui porte un « Chop » puis, plus tard, un « Bodyslam ». Ziggler tente de revenir pour se prendre un « Shoulder Tackle ». The Big Show passe le relais à Kevin qui frappe Dolph au sol avant de l’envoyer retombé sur les cordes avec une « Release Suplex ». Kevin enchaine avec un « Back Senton Splash » pour le compte de 2 puis parade en imitant Ziggler. Owens frappe ce dernier au sol puis passe le relais à Sheamus qui porte une « Souplesse » avant d’appliquer une prise de soumission sur la jambe de Dolph. Ce dernier se dégage pour se faire contrer avec un « Irish Curse Backbreaker ». Plus tard, The Big Show a pris le relais et attrape Dolph à la gorge et parade. Ceci permet à Ziggler de se libérer et de lui porter un « Spike DDT » ! Relais de Rusev qui empêche Dolph de faire le sien avant de le malmener dans les cordes. Summer Rae gifle Dolph derrière le dos de l’arbitre… Lana s’attaque à Summer Rae qui préfère s’éloigner. Sur le ring, Ziggler en profite pour surprendre Rusev avec un « Famasser ». Relais d’Owens qui ne parvient pas à empêcher Ziggler de passer le relais à Cesaro. Ce dernier porte des « European Uppercuts » à Kevin et enchaine ensuite des « Irish Whip » suivis de « Running European Uppercuts » dans le coin. Alors que Cesaro va porter un « Cesaro’s Swing » à Kevin, Rusev intervient pour s’en prendre un à la place. Kevin en profite pour contrer Cesaro d’un « Big Boot ». Ryback prend le relais et échange des coups avec Owens. Ce dernier lui cogne la tête contre le coin et enchaine avec un « Canonball » que Ryback bloque pour porter un « Spinebuster ». Ryback enchaine avec une « Running Clothesline ». Owens repousse une tentative de « Shell Shocked » pour l’envoyer vers le Big Show. Ce dernier repousse Ryback pour un « Roll Up » d’Owens pour le compte de 2. Les 2 hommes se percutent ensuite. Relais d’Orton d’un côté, qui prend l’avantage sur Sheamus avec un « Scoop Slam » avant de lui porter un « DDT » dans les cordes. Alors que The Big Show veut entrer sur le ring, Randy le repousse avec un « Dropkick ». Sheamus tente de reprendre l’avantage mais Randy se dégage. Alors que The Big Show tente un « KO Punch » sur Orton, ce dernier esquive et c’est Sheamus qui se mange le coup à la place ! Randy en profite pour enchainer avec un « RKO » sur le Celtic Warrior pour la victoire !

Vainqueurs : Cesaro, Dolph Ziggler, Randy Orton et Ryback (11:00)

Après le combat, l'équipe d’Orton célèbre alors que Rusev et Owens sont en colère sur ce qu’il vient de se passer en fin de match. Alors qu’ils engueulent Show, ce dernier les repousse à tour de rôle. Alors que le Big Show va s’en prendre à Owens, Rusev intervient avec un « Superkick ». Owens porte alors un « Canonball » à Show avant de quitter avec Rusev. L'équipe d’Orton se parle à l’extérieur avant de remonter sur le ring. Ziggler porte un « Superkick » à Show. Cesaro et Ryback soulèvent le Big Show pour permettre à Randy Orton d’ajouter un « RKO » ! L'équipe d’Orton célèbre dans le ring.

Nous voyons à nouveau la vidéo de l’Undertaker abandonnant contre Brock Lesnar à Summerslam et l'arbitre ne le voyant pas. La cloche a été alors sonnée prématurément. L’Undertaker a alors porté un « Low Blow » derrière le dos de l’arbitre et a remporté le match avec un « Hell’s Gate ».

Nous voyons une promo de la Wyatt Family. Bray Wyatt dit qu'il a essayé d'avertir Roman Reigns puis déclare que « tant que votre cœur bat, je serai là pour vous mettre à terre parce que vous infecter tout autour de vous. Vous mettez égoïstement Dean Ambrose dans cela et maintenant, il est juste un autre pion dans ce jeu. A Summerslam, le monde a connu votre heure de gloire, mais maintenant, c’est terminé. Ce soir, vous avez vu son plus grand cadeau. Ceci est Braun Stowman et il est mouton noir d’Abigail ».

En arrière-scène, l’Authority rejoint John Cena et lui annonce que d’avoir porté un « Attitude Adjustment » à Jon Stewart est la tendance Twitter et des réseaux sociaux. Cena annonce qu'il est va parler à Seth Rollins, mais Stephanie le coupe et lui interdit de foirer la célébration de Rollins pour lui voler la vedette comme John sait si bien le faire. Stephanie fait venir la sécurité pour le faire partir de la salle. Stephanie lui lance « Une dernière chose, You Can’t See Me » Les policiers escortent Cenahors de l'immeuble avec des menottes.

Les cordes du ring sont retirées et la statue est montée sur le ring sous un voile. La musique de l’Authority retentie et Triple H et Stephanie McMahon rejoignent le ring. Stephanie dit qu'elle est va avoir des ennuis pour cela, mais même s’il y a une fête ce soir pour Seth Rollins, il y a aussi une fête ce soir pour le père de la WWE, qui célèbre son 71ème anniversaire, Vince McMahon. Stephanie déclare qu’elle sait qu'il ne viendra pas ici, alors elle demande à la foule de lui chanter joyeux anniversaire. Triple H et Stephanie McMahon chantent « Happy Birthday » à Vince McMahon, avec la foule. Un chant « We Want Vince » éclate. Triple H déclare que Vince est tellement énervé en ce moment, que ce n’est même pas drôle, mais nous allons passer aux choses sérieuses. Si vous cherchez une superstar à immortaliser dans le bronze, vous recherchez quelque chose de spécifique, un certain talent. Quelqu'un qui va travailler plus dur que quiconque, parce que l'homme a une agitation (Hustle), cet homme est Seth Rollins. Vous voulez quelqu'un qui remboursera le peuple, que l'on appelle la loyauté… Seth Rollins a la loyauté. Si vous voulez quelqu'un qui respectera ceux qui sont arrivés là où ils sont, quelqu’un qui a donc le respect… Seth Rollins a le Hustle, « Loyalty, Respect »... Mais, Seth Rollins est aussi, contrairement à certaines personnes, un gagnant. Il fera tout ce qu'il faut pour s’assurer qu'il est un gagnant parce qu'il est le champion du monde de la WWE et le champion WWE United-States, ce qui signifie Seth Rollins mérite d'être immortalisé dans le bronze. Permettez-moi de faire ressortir, non plus l'avenir, mais l'homme, Seth Rollins ! La musique de Seth Rollins retentie et ce dernier rejoint le ring. Rollins remercie Stephanie et Triple H. Il déclare que ce soir est une soirée incroyable, pas seulement pour lui, pas seulement pour eux, mais pour tout le monde dans ce bâtiment et pour le WWE Universe. Seth ajoute que « Cela est incroyable, ce soir, je me joins au Mont Rushmore de la WWE, l'élite de l'élite. Cela pourrait être plus grand qu'un Hall of Fame, cela ressemble à Monument Park au Yankee Stadium. Ceci est comme Babe Ruth, Joe DiMaggio, ou ce que vous avez des gens pour immortaliser les Nets à Brooklyn. Attendez une minute, ils puent, désolé. Je me souviens d'un grand adage. Les héros sont rappelés, mais les légendes ne meurent jamais. La nuit dernière, quand j’ai vaincu John Cena pour devenir le premier homme à détenir des titres WWE World Heavyweight et WWE United-States en même temps, je suis devenu une légende. Et ce soir, avec le dévoilement de la statue... Donnez-moi juste une minute, cela est énorme. Ce soir, avec le dévoilement de cette statue, je deviens immortel. Maintenant, j'ai dit beaucoup de choses terribles sur John Cena au cours du dernier mois, la plupart sont bien méritées. J'ai dit que John Cena était un cancer et que je suis le remède. Je pensais chaque mot que j’ai dis sur lui, mais il y a une raison pour laquelle John Cena a siégé au sommet de la montagne durant les 10 dernières années, parce qu'il a travaillé chaque jour d'être l'homme. Mais pour être l'homme, vous avez à battre l'homme et qui est exactement ce que j’ai fais la nuit dernière. Et quand nous dévoilerons la statue, comme vous l'avez dit Hunter, je ne suis plus l'avenir, je suis l'homme. Et quand je serais dans le « Main Event » de nombreux WrestleManias et quand je serais mort et enterré, cette statue sera mon héritage. Bruno Sammartino, The Ultimate Warrior, Andre the Giant et maintenant, Seth Rollins. Je ne peux plus attendre, Brooklyn, êtes-vous prêt ? C’est pour vous ceci, Hunter, j'ai dit Brooklyn, « Are You Ready ? »… Eh bien, nous allons le faire, parce le « Champ Is Here » ! Alors que le voile est retiré, ce n’est pas la statue de Seth Rollins qui est en dessous, mais Sting !!! Triple H et Stephanie quittent le ring laissant Rollins seul avec Sting. Seth tente de l’attaquer, mais Sting le frappe avec des droites. Sting le frappe dans le coin et enchaine avec un « Stinger Splash » avant de passer Seth par-dessus la 3ème corde avec une « Clothesline » ! Sting prend la ceinture de champion WWE et célèbre avec sur le ring.

Review du site WillyWrestleFest.fr