Review du site WillyWrestleFest.fr

31 Août 2015
Amalie Arena - Tampa, Floride

La musique de Sting retentie et ce dernier rejoint le ring sous une belle réception de la foule. Sting attrape le micro et laisse échapper un grand « Woo ! ». La foule scande son nom et Sting dit qu'il se sent bien d'être de retour à Tampa. La dernière fois qu'il a été en compétition dans ce ring c’était à WrestleMania contre Triple H. Triple H l'a poussé dans ses limites, mais Sting dit qu’il a aussi poussé HHH dans ses limites. Peu importe ce qui est arrivé cette nuit-là, il va toujours avoir du respect pour Triple H. Sting rappelle que c’est Monday Night Raw et ajoute qu'il a ses yeux rivés sur le vendu de Seth Rollins. Aussi bon qu'il est - et il est vraiment bon - Rollins n'est a pas Triple H. Depuis WrestleMania, injustice après injustice, Rollins a foulé de ses pieds le bien le plus précieux et sacré d’aujourd'hui – le titre WWE World Heavyweight Championship. Que ce soit l’Authority en lui protégeant ses arrières, ou avec Jon Stewart qui l’aide, Rollins parvient toujours à s’en sortir. En plus de cela, Rollins croit qu'il mérite le droit d'être mentionné dans le même souffle des légendes du catch tels Bruno Sammartino, André Le Géant et The Ultimate Warrior. Voilà une injustice parce Rollins est une légende dans son propre esprit. Sting dit avoir combattu des légendes partout à travers ce monde et d’avoir remportés des titres. Le seul titre qui lui a échappé est le titre WWE World Heavyweight Championship. Sting annonce que ceci va changer à Night of Champions lorsque le dernier chapitre de sa carrière s’écrira et qu’il battra Seth Rollins pour le titre. À WrestleMania, Triple H a était assez homme pour se lever et lui serrer la main après qu'il ait battu Sting. À Night of Champions, Sting va prouver que dans son meilleur jour, Seth Rollins n’est pas la moitié de l'homme qu’est Triple H. Il va prouver que Seth Rollins n’est pas l'homme. Il est un petit garçon et ce petit garçon vit dans son monde à l'heure actuelle. Sting lui dit de boucler parce qu'il est dans l’enfer.

En arrière-scène, on retrouve Seth Rollins en train de secouer la tête. Stephanie McMahon arrive et Rollins lui demande si elle peut croire ce que la « relique » Sting vient de dire. Seth prétend que Sting vient de lui cracher au visage ainsi qu’au visage de l’Authority. Stéphanie lui conseille de regarder tout ça dans une autre perspective. Stephanie admet que l’Authority était en colère, mais sil Rollins bat une légende comme Sting, il va cimenter son héritage. Rollins répond que c’est son année. Sting parle de l'injustice, mais ce dernier était à WrestleMania et devrait avoir vu Seth encaisser son « Money In The Bank ». Rollins rappelle avoir ensuite brûlé la « Suplex City » puis avoir détruit le visage de John Cena. Sting dit qu'il ne fait pas partie avec les légendes, mais quand il est dans le ring, il vaut mieux que quiconque. Stephanie lui rappelle que Sting a dit qu'il ne valait pas mieux que Triple H, que Sting a dit que Seth n’est pas la moitié de l'homme qu’est Triple H. Stephanie admet que Sting a raison et que Rollins n’est pas du statut de Triple H. Stephanie précise toutefois qu’ils pensent que Rollins y arrivera, parce que les légendes sont construites au fil du temps. Rollins énervé répond que « Avec tout le respect qu’il a, ils construisent des statues pour les légendes ». Rollins demande où est sa statue et ajoute Rollins qu'il l’a veut pour Night of Champions. Stephanie lui rétorque que s’il veut sa statue, alors il peut la demander à Sting. Rollins s’en va.

Dolph Ziggler Vs. Rusev
Dolph Ziggler, accompagné de Lana, affronte Rusev, accompagné de Summer Rae. Dolph le ceinture mais Rusev l’envoi à terre. Plus tard, Rusev le rebalance au sol mais Ziggler répond avec un « Standing Dropkick ». Rusev quitte le ring et remonte dessus plus tard pour prendre l’avantage et frapper Dolph au sol. Plus tard, Rusev porte un « Low Kick » pour le compte de 2 et travaille au sol sur le cou de Ziggler. Plus tard, Rusev le frappe au sol puis au visage sur le rebord. Plus tard, Ziggler revient avec un « Jaw Breaker » mais Rusev esquive un « Stinger Splash » puis le frappe plusieurs fois au sol pour le compte de 2. Plus tard, Dolph revient pour appliquer une « Sleeper Hold ». Rusev se libère et le vire du rebord du ring pour l’envoyer dans la barrière de sécurité. Plus tard, de retour sur le ring, Ziggler esquive un « Falling Headbutt » pour revenir mais Rusev le frappe au visage avant d’appliquer une « Bear Hug ». Plus tard, Rusev lui porte des « Irish Whips » puis ajoute une « Ruade » qu’esquive Dolph pour porter un « Spike DDT ». Plus tard, Dolph porte une « Flying Clothesline » puis un « Stinger Splash ». Rusev repousse une tentative de « Neckbreaker » pour porter un « Saito Suplex » et un « Back Senton Splash » pour le compte de 2. Plus tard, Dolph le surprend avec un « Roll Up » pour le compte de 2 et Rusev répond avec un « Spinning Kick » pour le même résultat. Plus tard, Rusev l’envoi en « Guillotine » sur la 3ème corde mais Dolph répond avec un « Superkick » pour le compte de 2 ! Plus tard, Rusev lui frappe la tête contre les escaliers en fer mais Ziggler esquive une « Ruade » pour laisser son adversaire percuter les escaliers ! Alors que les 2 hommes sont à terre, ils remontent sur le ring in extremis. Plus tard, Rusev porte un « Jumping Back Kick » et le frappe dans le dos avant d’appliquer une « Accolade » que repousse Dolph. Rusev bloque une tentative de « Superkick » pour se prendre un « Zig Zag » de nulle part pour le compte de 2 quand Summer Rae intervient. Lana s’en prend à cette dernière et ça part en « Catfight ». Ziggler les sépare et Lana percute Summer Rae au visage dans la mêlée. Après ceci, Ziggler et Lana s’embrassent en repartant en arrière…

Vainqueur : Dolph Ziggler par disqualification !!! (10:47)

En arrière-scène, on retrouve Dolph Ziggler qui parle à Lana quand Renee Young les rejoint. Cette dernière félicite Dolph pour sa victoire. Lana s’en va. Ziggler dit que ce n’est pas la façon dont il veut gagner. Ce ne sera pas la dernière qu'ils voient de la Brute Bulgare et la fausse Lana. Ziggler dit qu'il doit prendre sa douche et va dans son vestiaire. Alors que Renee parle des Dudley Boyz qui vont faire le retour sur le ring WWE plus tard et voir Becky Lynch face à Alicia Fox, derrière Renee on voit, Summer Rae se faufilant dans le vestiaire de Ziggler.

Sur le ring, on retrouve les Bella Twins et Alicia Fox. Lilian Garcia annonce que la membre de la Team PCB qui remportera son match le plus rapidement face à Nikki Bella sera à Night of Champions pour le championnat WWE Divas. Nikki prend la parole et affirme que d’être le visage intrépide de la Division Divas est un honneur. Elle veut partager chaque instant dans le temps avec l'armée Bella et le WWE Universe. Nikki demande à la foule de se joindre à elles dans le décompte des jours qui lui restent avant qu'elle ne devienne la championne Divas au plus long règne de l'histoire. Elle présente un « Bella Tron » démontrant qu’il reste 14 jours et quelque. AJ Lee est l'actuelle détentrice du record.

Beat The Clock Challenge Match :
Becky Lynch Vs. Alicia Fox

Becky Lynch, accompagnée de Charlotte et de Paige, affronte Alicia Fox, accompagnée de Brie Bella et la championne WWE Divas, Nikki Bella, dans un « Beat The Clock Challenge Match ». Becky ceinture Alicia et porte un « Roll up » sans succès. Lynch ajoute un « Handsweep » pour le même résultat. Fox revient et lui porte un « Coup d’Harpin » pour le compte de 2. Lynch répond d’un autre « Cover » pour le compte de 2. Fox tente de lui river les épaules au sol pour le compte de 2. Plus tard, Lynch porte une « Clé de bras en ponté » puis travaille au sol sur le bras de son adversaire. Plus tard, Alicia se met dans les cordes pour empêcher Lynch de s’en prendre à elle. Fox en profite pour revenir avec un « Big Boot » pour le compte de 2. Alicia l’éjecte par les cheveux en « Face First » puis la malmène dans les cordes. Becky revient et tente un « Roll Up » pour le compte de 2. Alicia répond d’un « Dropkick » pour le compte de 2 puis travaille au sol sur le cou de Becky. Plus tard, Lynch la sèche de plusieurs « Clotheslines » puis ajoute un « Dropkick » pour le compte de 2. Lynch ajoute un « Fallaway Slam » pour le compte de 2. Fox tente un « Victory Roll » pour le compte de 2 puis applique un « Dis-Arm-Her » pour la victoire en 3 minutes 21 qui est le temps à battre du « Beat The Clock Challenge Match ».

Vainqueur : Becky Lynch (3:21)

En arrière-scène, on retrouve Rich Brennan qui interview Ryback à qui il demande ses réflexions sur son adversaire de ce soir, The Big Show. Ryback répond que ce match a mis quelques mois à se faire. Il est le « Big Guy » contre le Big Show. Son championnat WWE Intercontinental signifie tout pour lui. Le « Elimination Chamber » ne pouvait pas le laisser à terre. Une infection staphylococcique ne pouvait pas le laisser à terre. Un « Triple Threat Match » ne pouvait pas le laisser à terre. Ce soir, il va prouver qu'il est plus grand et meilleur que le Big Show. Ryback est interrompue par ce qui ressemble à un rire d’enfant. La caméra montre Summer Rae en train de fuir. Ziggler sort de son vestiaire avec une serviette autour de la taille, la recherche du regard en colère.

WWE Intercontinental Championship Title Match :
Ryback © Vs. The Big Show

Le champion WWE Intercontinental, Ryback, défend sa ceinture face à The Big Show. Ryback encourage les chants « Feed Me More » que reprend le public. Le Miz est aux commentaires. The Big Show prend l’avantage et l’accule dans le coin. Le champion revient pour se prendre un « Shoulder Tackle » en contre. Plus tard, The Big Show lui porte un « Chop » dans le coin. Ryback en esquive un autre et lui porte des « Coups de bélier » et des « Clotheslines ». The Big Show le contre puis le malmène dans les cordes. Plus tard, The Big Show ajoute un « Irish Whip » puis le sèche avant de lui marcher dessus. The Big Show « Standing Elbow Drop » pour le compte de 2. Show le malmène dans les cordes puis l’envoi de face dans le coin. Show le frappe à terre et demande un micro pour engueuler les gens qui lui demandent de prendre sa retraite. The Big Show leur dit de lui envoyer quelqu’un pour le mettre en retraite, mais personne ne le pourra. Ryback tente de le soulever mais s’écroule sous son poids et The Big Show obtient le compte de 2. Show le frappe au sol puis le relève plus tard. Ryback le frappe dans les côtes mais Show garde l’avantage et porte un « DDT » pour le compte de 2. Show le frappe à terre et l’y malmène. Plus tard, Ryback se dégage et porte un « Flying Shoulder Tackle ». The Big Show revient pour se faire contrer avec un « Thesz Press ». Show l’empêche de porter un « Big Splash » et l’attrape à la gorge. Ryback se dégage et lui porte un « Spinebuster » pour le compte de 2. Plus tard, sous les chants « Feed Me More », Show contre une « Ruade » et porte un « Chokeslam » pour le compte de 2 ! Plus tard, The Big Show monte sur la 3ème ocrde mais Ryback l’en fait tomber pour l’envoyer au centre du ring. Ryback tente une « Running Clothesline » mais Show le contre d’un « Spear » pour le compte de 2 ! Plus tard, le Miz déconcentre le Big Show sur le rebord du ring. Ryback en profite pour le surprendre d’un « Shell Shocked » pour la victoire !

Vainqueur : Ryback (7:20)

Beat The Clock Challenge Match :
Charlotte Vs. Brie Bella

Charlotte, accompagné de Becky Lynch et Paige) affronte Brie Bella, accompagnée d’Alicia Fox et de la championne WWE Divas, Nikki Bella dans un « Beat The Clock Challenge Match ». Le temps à battre est de 3 minutes 21. Brie se refugie à plusieurs reprises dans les cordes pour éviter le contact. Plus tard, Brie quitte même le ring. Charlotte lui courre après pour se faire frapper au visage par son adversaire. Plus tard, Charlotte la contre du rebord et tente un « Figure Eight » que Brie avorte en d’agrippant aux cordes. Brie revient pour se prendre un « Hanging Neckbreaker » et un « Natural Selection » pour la victoire en 1 minute 41 !

Vainqueur : Charlotte (1:41)

En arrière-scène, on retrouve Renee Young interview les Dudley Boyz. Renee rappelle qu’ils ne sont pas apparus à Monday Night RAW depuis une décennie. Bubbu Ray répond qu'ils sont tout droit sorti de Dudleyville et qu’ils sont de retour pour le WWE Universe. Ils prévoient de passer tout le monde à travers une table, mais la raison la plus importante pour laquelle ils sont revenus c’est pour les ceintures WWE Tag-Team. Tout le monde sait qu'ils sont 9 fois champions et les champions Tag-Team les plus décorés de l'histoire de la WWE. Le chiffre magique est de dix. Ils veulent être dix fois champions et pour ça, ils doivent passer par le New Day. Car le New Day sont à la tête de la table. Ils ne planifient de les faire tomber, ils prévoient de les faire passer à travers la table. Qu'est-ce que le New Day va faire quand ils seront au milieu du ring avec 20.000 personnes criant « D-Von, Get The Table » ? D-Von hurle à Bubba Ray de témoigner.

Cesaro Vs. Kevin Owens
Cesaro affronte Kevin Owens. Ce dernier provoque un peu Cesaro qui prend l’avantage avec des « European Uppercuts » pour le compte de 1. Cesaro l’accule dans le coin pour porter des « European Uppercuts » et un « Chops ». A toi à moi, Cesaro tente une « Souplesse » que bloque Owens pour se prendre un « Big Boot » et une « Verticale Suplex ». Cesaro ajoute un « Double Stomps » pour le compte de 2. Plus tard, Owens revient avec des coups au visage et porte un « Chops ». Cesaro le contre pour le compte de 2. Plus tard, Kevin quitte le ring pour se prendre une « Running European Uppercut ». Cesaro le remonte sur le ring et porte un « High Crossbody » de la 3ème corde pour le compte de 2. Plus tard, Owens le fait tomber du rebord et porte un « Back Senton Splash » avant de le frapper au sol à plusieurs reprises. Plus tard, Kevin le frappe dans le coin puis porte un « Irish Whip ». Cesaro revient pour se prendre un « Irish Whip » et une « Clothesline » dans le coin. Owens enchaine avec un « Canonball » pour le compte de 2. Plus tard, Owens le frappe au sol dans le dos puis lui applique un « Collier de tête » au sol. Plus tard, Cesaro se dégage pour se faire envoyer, épaule la première, dans le poteau du ring. Kevin enchaine avec un « F-Cinq » pour le compte de 2. Plus tard, alors que les 2 sont sur les cordes, Owens le repousse. Cesaro revient à la charge et porte, plus tard, un « Standing Dropkick » puis une « Gutwrentch Suplex » de la seconde corde pour le compte de 2. Cesaro enchaine les « irish Whips » suivis de « European Uppercuts » puis l’envoi à terre avec un « Torture Rack Slam » pour le compte de 2. Plus tard, Owens l’empêche de porter un « Neutralizer » et repousse ensuite une tentative de « Sharpeshooter » pour porter un « Superkick » pour le compte de 2. Owens porte, plus tard, un « Canonball » qu’esquive le Suisse ! Plus tard, Kevin le frappe au visage et le provoque. Cesaro lui rend des coups puis bloque un « Tornado DDT » pour le plaquer au sol et lui appliquer un « Crossface ». Kevin met son pied dans les cordes pour faire casser la prise. Plus tard, Cesaro le repousse du rebord et tente une « Souplesse » vers l’extérieur que Kevin bloque pour le contrer ensuite avec une « Guillotine » avant de l’éjecter du rebord vers la table des annonceurs. Plus tard, Cesaro remonte sur le ring et tente un « Cesaro’s Swing » mais il a trop mal aux côtes. Owens porte un « Superkick » dans les côtes et remporte le combat avec un « Pop Up Powerbomb » !

Vainqueur : Kevin Owens (12:35)

En arrière-scène, on retrouve Dolph Ziggler avec un Lana colère. Ziggler dit qu'il veut s’expliquer. Il était dans son vestiaire et est sorti de la douche pour voir Summer Rae debout devant lui. Il a alors attrapé une serviette et lui a demandé de sortir. Lana dit que Summer l’a alors vu nu. Elle demande : « Que penses-tu que ça me fait ? ». Ziggler s’explique à nouveau, mais Lana s’en va.

Bray Wyatt rejoint le ring avec Braun Strowman et Luke Harper. On voit une rediffusion des débuts de Braun Strowman à Raw la semaine dernière quand il s’en ait prit violemment à Roman Reigns et Dean Ambrose. Le jeudi soir suivant, à SmackDown, Reigns a essayé de s’en prendre à Strowman, mais ce dernier a encore eut le dessus à nouveau et l'a assommé. Wyatt dit qu'il veut remercier sa consœur Abigail pour lui avoir donné son plus grand don, « The Black Sheep », Braun Strowman. Ceci est l'instant de Braun, ce soir, il va montrer au monde ce qu'il représente, ce soir, il va partager avec l'ensemble de l'univers pourquoi il existe. Pendant des milliers d'années, l'homme a tenté de prédire quand sera la fin du monde. Wyatt dit qu’après ce soir, il n'y aura pas de temps pour deviner. Les sept trompettes retentiront et ils vont marcher parmi les personnes non dissimulé. Wyatt demande à Strowman de montrer au monde le visage de leur destruction. Strowman retire son masque de mouton noir et prend le micro pour dire « Ce n’est pas le début, c’est la fin... l'apocalypse ».

Dean Ambrose Vs. Braun Strowman
Dean Ambrose, accompagné de Roman Reigns, affronte Braun Strowman, accompagné de Bray Wyatt et de Luke Harper. Braun Strowman fait ici ses débuts télé à la WWE. Strowman prend l’avantage en repoussant Dean au premier contact. Braun le balance ensuite plusieurs fois au sol. Ambrose tente de revenir pour se faire facilement sécher. Plus tard, Dean revient et le frappe au visage. Strowman l’attrape au visage et le frappe dans le ventre avant de le virer du ring avec un « Running Boot ». Strowman l’envoi dans la barrière de sécurité puis lui écrase le visage sur le dessus. Braun repousse Reigns à l’extérieur alors Roman intervient pour faire disqualifier Dean ! Après le combat, Strowman envoi Reigns dans les barricades et Ambrose par-dessus la table des commentateurs. Reigns tente de revenir à la charge mais Strowman l’envoi par-dessus la zone des officiels. Ambrose lui saute au cou mais Braun le vire. Roman revient à la charge pour se faire balancer sur le ring. Alors que Strowman ceinture Reigns, Ambrose lui fait lâcher avec un coup de chaise ! Strowman lui arrache la chaise et l’envoi à terre. Alors que Reigns frappe Strowman au visage, Luke Harper le sèche d’un « Big Boot » ! Strowman ceinture ensuite Dean avant de le jeter au sol. Wyatt fait signe à Strowman qui porte un « Modified Dominator » à Reigns. Wyatt monte sur le ring et porte un « Sister Abigail » à Roman…

Vainqueur : Braun Strowman par disqualification !!! (3:08)

En arrière-scène, on retrouve Renee Young interview Seth Rollins et lui demande s’il a eut un peu de chance de dans la recherche de sa statue. Rollins demande si elle trouve cela drôle ? Rollins dit que la statue n’est pas représentative de tout ce qu'il a accompli cette dernière année. Elle représente de tout le dur travail que tout le monde a mis en place pour faire de cette entreprise ce qu'elle est. Il prétend que Sting lui a volé le respect de toutes les légendes qui ont été immortalisées dans le bronze. Rollins annonce qu’il va appeler Sting plus tard ce soir pour lui demander qu'il lui retourne sa statue. Renee questionne Seth au sujet des propos de Sting comme quoi Rollins n’a pas le niveau de Triple H. Rollins répond que Sting devrait regarder le WWE Network pour voir ce qu'il est. Seth conclu que Triple H était grand en son temps, mais lui est le premier homme à avoir les championnats WWE World Heavyweight et WWE United-States en même temps. Cela signifie qu'il est l'homme maintenant.

Beat The Clock Challenge Match :
Paige Vs. Sasha Banks

Paige, accompagnée de Becky Lynch et Charlotte, affronte Sasha Banks, accompagnée de Naomi et Tamina dans un « Beat The Clock Challenge Match ». Le temps à battre est de 1 minute 41. Paige plaque Sasha au sol pour le compte de 2. Sasha revient pour la frapper à terre pour le compte de 2. Paige tente un « Sunset Flip » que bloque Banks pour le compte de 2. Paige répond d’un « Sunset Flip » pour le compte de 2. Paige ajoute un « Victory Roll » pour le même résultat. Sasha tente un tombé pour le compte de 2. Paige porte un « Running Knee » plus tard pour le compte de 2. Banks revient mais Paige bloque un « Headcisors » et porte un « RamPaige ». Là, Naomi et Tamina tirent Banks à l’extérieur pour gagner du temps. Paige la remonte sur le ring et tente un « PTO » mais le temps est écoulé et le match est arrêté. Charlotte est donc la gagnante du « Beat The Clock » et est déclarée aspirante N°1 à Night Of Champions pour le titre de Nikki Bella. La Team Bella vient sur la plateforme et Nikki parade avec sa ceinture…

Vainqueur : Aucune, atteinte du temps limite à battre (1:40)

En arrière-scène, on retrouve Renee Young avec Lana. Renee est à la recherche d'une réaction à l’interview de Summer Rae qu’elle a durant la publicité. Lana y avait affirmée que Dolph Ziggler lui avait demandé de venir dans son vestiaire avant de se déshabiller. Lana a déclaré que le corps de Dolph l’a captivée en n’en faisant une description. Summer Rae a prétendue qu’ensuite elle se rappela de Rusev et s’est enfuie. De retour au « Live » Lana est en larmes et s’en va…

Le New Day rejoint le ring. Xavier Woods c’est coupé les cheveux. Ce dernier déclare que les Dudley Boyz sont des menaces pour la société, la culture, le titre WWE Tag-Team et des meubles à travers le monde. Kofi Kingston dit les bonnes nouvelles sont que leur soutien peut sauver la vie d'une table. Big E demande qu'ils se souviennent de ces moments assis avec leurs grands-parents à la table de Thanksgiving ? Comment on nettoie la table de poker ou la table de billard ? Woods ajoute qu'il n'y a rien dans le monde sans table périodique. Big E passe alors par la « Table de multiplication ». Ces souvenirs n’existeraient si les Dudley avaient manqués leur table. C’est exactement pourquoi ils ont cette table (qu’ils sortent de dessous le ring et qui est emballée de plastique bulle). Woods affirme que ceci est la dernière table et annonce que le New Day va tout faire en leur pouvoir pour la protéger contre les « braconniers de table », The Dudley Boyz. Ils essaient de lancer un chant « Sauvez les tables »…

Non Title Tag-Team Match :
The New Day (Big E et Kofi Kingston) Vs. The Dudley Boyz (Bubba Ray Dudley et D-Von Dudley)

The New Day (Big E et Kofi Kingston), accompagnés de Xavier Woods, affrontent The Dudley Boyz (Bubba Ray Dudley et D-Von Dudley) dans un « Non Title Match ». Les Prime Time Players (Darren Young et Titus O’Neil), sont aux commentaires et les Dudley Boyz font leur retour en match télévisé à la WWE après 10 ans. Big E. débute face à D-Von sous les chants « We Wan Tables ». D-Von prend le contrôle et applique un « Collier de tête ». Big E. se libère pour se prendre un « Flying European Uppercut » et « Neckbreaker » pour le compte de 2. Relais de Kingston à qui D-Von porte un « Hip Toss » avant de passer le relais à Bubba Ray. Kofi applique un « Collier de tête ». Bubba se libère et Kofi le calme plus tard avec un « Back Kick ». Bubba répond d’un « Hip Toss ». Big E. tente d’intervenir pour se faire envoyer dans le coin par Bubba qui passe le relais à D-Von. Bubba envoi Big E. en « Irish Whip » sur Kingston puis D-Von envoi Bubba en « Ruade » sur les 2 « Heels ». D-Von enchaine avec une « Ruade » puis les Dudley nettoient le ring. Plus tard, D-Von domine Big E. et Woods tente de le déconcentrer, sans succès. D-Von accule ensuite Big E. dans le coin. Big E. revient et Kingston prend le relais. Alors que le « New Day fait un « Double Teaming » sur D-Von, ce dernier les contre avec une « Double Flying Clothesline ». Woods tire sur les cordes pour faire passer D-Von par-dessus. Bubba proteste et Kofi saute sur D-Von du rebord du ring. Plus tard, Big E. prend le relais et cogne le dos de D-Von contre le poteau du ring. Plus tard, de retour sur le ring, le New Day fait des tag rapides pour se relayer à frapper D-Von au sol. Plus tard, Kingston prend le relais et Big E. l’envoi en « Low Dropkick » sur D-Von ! Relais plus tard de Big E. qui porte un « Big Splash » sur D-Von pour le compte de 2. Big E. applique ensuite un « Abdominal Stretch ». D-Von se dégage et revient plus tard pour se prendre un « Back Elbow » de Big E. pour le compte de 2. Relais de Kingston qui le frappe à terre avant de lui malmener le cou au sol. Plus tard, Kofi le fait tomber et monte sur la 3ème corde. D-Von contre son saut d’une « Clothesline » ! Relais de Bubba qui reprend l’avantage et surpasse Kingston avant de lui porter une « Ruade » dans le coin. Big E. tente de le déconcentrer du rebord pour s’en faire éjecter. Bubba Ray ajoute un « Sidewalk Slam ». Alors que Woods proteste du rebord, Bubba Ray l’envoi sur Kofi avecun « Hip Toss » ! D-Von éjecte Xavier avec un autre « Hip Toss » du rebord. Plus tard, alors que les Dudley s’apprêtent à porter un « Wassup Headbutt », Kofi intervient. D-Von prend le relais à l’aveugle et les Dudleys portent leur « 3D » à Kingston pour la victoire !!! Après le combat, D-Von va chercher la table enveloppée de bulle puis déchirent le plastique et placent la table au centre du ring. Les Dudleys attendent que Big E se lève, mais le reste du New Day le tire hors du ring.

Vainqueurs : The Dudley Boyz (Bubba Ray Dudley et D-Von Dudley) (9:20)

Le champion WWE World Heavyweight et champion WWE United-States, Seth Rollins rejoint le ring. Rollins dit qu'il rendre les choses parfaitement claires. Seth déclare que jusqu'à la semaine dernière, il n'avait aucun problème avec Sting. Rollins va jusqu’à dire qu’il le vénérait comme une légende et une icône dans l'industrie. Puis Sting a volé statue, a ruiné sa cérémonie et il est devenu pour lui douloureusement évident pourquoi la WCW a fait faillite. Rollins prétend ne pas être comme Sting car il est un vrai homme qui ne se cache pas dans l'ombre. Il est dans le centre du ring pour appeler Sting. Rollins veut deux choses : Il veut que Sting reprenne ce qu'il a dit plus tôt dans la nuit quand il a dit que Triple H était meilleur que lui. Seth prétend que tout le monde sait que ce n’est pas vrai. Rollins dit qu'il est tout aussi bon que Triple H et peut-être même meilleur. Deuxièmement et c’est le plus important, Sting a quelque chose qui lui appartient : La statue qu'il a prise et qui symbolise beaucoup plus que ce qu'il peut comprendre. Cette statue représentante le plus grand champion de l'histoire de la WWE. Rollins dit que si Sting a le courage, qu’il le rejoigne sur le ring et lui dise où il a mis sa statue. La musique de Stephanie McMahon retentie et cette dernière rejoint le ring. Stephanie dit qu'elle sait qu'elle est la seule qui lui a dit d'appeler Sting, mais elle lui conseille fortement qu'il cesse de parler de son mari, Triple H. Rollins dit que Triple H était le chef de l'Evolution et qu’à cette époque, tout le monde le rapportait à Ric Flair. Seth dit qu’à cette époque, Triple H était l'homme. Rollins déclare que ce temps est révolu et que c’est lui qui est maintenant l'homme. Seth rappelle que Triple H est 13 fois champion. Stephanie le coupe et dit que Rollins a laissé entrer Sting dans sa tête. Cela ne veut pas savoir qui est le meilleur ou au sujet d’une statue. Rollins est le champion WWE World Heavyweight et le champion WWE United-States. Il est le premier homme à avoir ces deux en même temps. Stephanie déclare que Rollins est l'homme. Rollins est d’accord et affirme qu'il ne laissera pas Sting le distraire de ce qui est important. Rollins exige que Sting vienne et lui dise où sa est statue. La musique de John Cena retentie et ce dernier rejoint le ring. Rollins dit à John qu'il n'a pas d'affaires ici. Cena répond que Rollins pensait probablement que Stephanie lui interdirait le ring à nouveau comme la semaine passée ? Cena déclare que Rollins est sur le point de savoir comment il est extensible. Cena dit que Stephanie ne va pas le jeter dehors, elle va être celle qui va rendre la vie Rollins un enfer. Cena dit qu'il va donner son respect à Rollins, dire qu'il est génial dans le ring, mais il est le plus grand imbécile qu'il n’ait jamais rencontré dans sa vie. John déclare ceci car Rollins pense qu'il est ami avec l’Authority. Cena demande pourquoi ils ont choisi Rollins ? Cena affirme qu’ils l’ont choisi parce qu'il est le seul qui a poignardé ses amis dans le dos. Un chant « You Sold Out » éclate. Rollins leur demande de se taire et demande à Cena d’aller au but. Cena dit que l’Authority fait ce qui est mieux pour les affaires. Ils ont choisi Rollins et ont pris tout ce qu'ils pouvaient. Cena n’aime pas l’Authority et ces derniers ne l’aiment pas. Rollins achète dans leur merde. S’ils étaient vraiment les amis de Seth, l’Authority ne lui permettrait jamais de faire ce qu'il est sur le point de le faire. Cena rappelle que Rollins a un match contre Sting pour le titre WWE World Heavyweight à Night of Champions. John rappelle que l’Authority a dit que chaque titre sera en jeu à Night of Champions. Cena demande alors son match revanche pour le championnat WWE United-States et annonce qu’il le prend. John annonce donc qu’à Night of Champions, Rollins devra faire face à Sting pour WWE World Heavyweight Championship, mais il lui fera aussi face pour le championnat WWE United-States. Rollins secoue la tête mais Cena dit qui se n’est pas à Rollins de décider. John demande donc à Stephanie s’il a son match ? Alors que les chants « Yes » retentissent, Stephanie semble en conflit avant de dire « Yes ». Cena laisse tomber son micro et quitte le ring triomphalement. Cena pose en haut de la rampe lorsque la musique de Sting retentie. Ce dernier se tient côte-à-côte avec Cena et ils regardent Rollins qui semble très mal à l'aise que le spectacle arrive à son terme.

Review du site WillyWrestleFest.fr